4 bons moyens de gagner de l’argent avec un blog de tourisme

On commence souvent un blog de tourisme suite à une passion que l’on a eu pour un voyage ou pour une ville en particulier. Beaucoup de blogs de tourisme sont créés par des expatriés francophones qui partagent leurs meilleures adresses sur la ville qu’ils adorent. Une fois que l’on obtient du trafic, se pose la question : comment gagner de l’argent avec ce blog de tourisme ? Après avoir lancé 3 blogs de tourisme à succès, je vous partage ici ce qui a marché le mieux dans mon cas. C’est ce qui me permet aujourd’hui de « vivre de mes villes préférées » !

blog de tourisme

1. Vendre son propre service

blog de tourisme

C’est pour moi LE moyen de gagner le plus d’argent avec un blog de tourisme. On a des lecteurs qui nous demandent souvent un service en particulier, un besoin qui est récurrent. Pourquoi ne pas créer ce service pour répondre à ce besoin ? Dans mon cas, j’ai par exemple lancé des visites guidées privées que j’affiche sur une de mes pages les plus fréquentées des activités à faire à Porto.

C’est tout en haut de la page que j’affiche le service, présenté sous forme de mini page de vente. Je fais une liste à puces de problèmes/obstacles qui sont fréquents chez les voyageurs, je présente le contexte, puis les avantages de mon service, pour finir sur les informations pratiques et un formulaire de réservation.
Vendre son propre service a de très nombreux avantages, dont celui de fixer le prix que l’on désire. La marge est celle que l’on souhaite également, car on a le choix de la rémunération des personnes qui effectueront le service proposé. Aussi, on propose le service exactement adapté aux besoin de nos lecteurs. Ce qui augmente considérablement le taux de conversion.

Le gros inconvénient de cette solution est qu’il faut être sur place de préférence pour recruter et gérer les personnes qui effectuent le service. A distance, il est très dur de vérifier que tout est bien effectué, et que tout se passe bien. Il y a toujours un contrôle à faire qui est indispensable pour que les clients soient satisfaits.

2. Faire de l’affiliation avec grosse commission

blog de tourisme

Dans le domaine des voyages, il est possible de s’affilier avec un peu n’importe qui. Le souci, c’est qu’il n’y a que peu de domaines qui rémunèrent vraiment, car les sites qui partagent de grosses commissions sont rares. De mon expérience, les comparateurs de prix pour de l’achat de billet d’avion ou de location de voitures sont à éviter. Les commissions sont très faibles (souvent moins de 2€ par réservation), alors que des sites de réservation d’hébergement rémunèrent très bien. Je prends l’exemple de Booking qui paye entre 10€ et 30€ par réservation !

Sur mon blog sur Lisbonne, j’ai une page dédiée à l’hébergement, et je place des liens d’affiliation vers Booking un peu partout tout au long de la page. Evidemment, il va de soi qu’il faut apporter un maximum de valeur et de contenu aux voyageurs pour que la page plaise et qu’ils effectuent ensuite une réservation.

3. Enlever tout intermédiaire

blog de tourismeAu début, je n’ai travaillé qu’avec des sites de réservation en faisant de l’affiliation pour générer des revenus. Jusqu’au jour où j’ai réalisé qu’il était possible dans certains cas de se passer de ces sites de réservations. Je fais notamment allusion à des sites comme GetYourGuide ou encore Ticketbar. Ces sites sont très pratiques car il suffit de leur envoyer du trafic ciblé pour générer des réservations et des revenus, sans faire grand chose.

Mais si l’on a le temps et que l’on est sur place, il est bien plus intelligent de travailler directement avec les sociétés locales qui effectuent le service proposé sur GetYourGuide par exemple. Les commissions vont du double au triple.

Sur la ville de Porto, j’ai commencé à proposer directement sur mon blog un service de transfert depuis l’aéroport. Ma commission avant était de 1,5€, et elle est maintenant de 5€ par réservation ! Par contre, j’ai dû écrire une mini-page de vente, installée un formulaire de réservation, et je dois répondre aux lecteurs qui ont des questions ainsi que gérer les réservations. Cela prend du temps, mais c’est bien plus rémunérateur.

J’ai fait la même chose avec les restaurants. Plutôt que de travailler avec TripAdvisor ou Lafourchette, j’ai décidé d’aller voir les restaurateurs et de négocier directement avec eux un partenariat. Ils me donnent souvent entre 10% et 15% de l’addition des voyageurs qui viennent de ma part. C’est énorme !

4. Jouer sur le volume « facile »

Dans le tourisme, quand un voyageur va visiter une ville, il a toujours des monuments ou activités en tête. Des « to-do » obligatoires. Pour Barcelone, je fais allusion par exemple à la Sagrada Familia. C’est LE monument qu’il faut absolument visiter. Comment en profiter ? Il suffit d’écrire un article le plus complet possible sur ce monument ou sur cette activité et de le référencer.

blog de tourisme

J’ai écrit un article sur la Sagrada Familia après avoir vu le volume extrêmement important de recherche sur Google. J’y ai placé un lien d’affiliation d’achat de billet coupe-file tout en haut, et c’est ainsi que je maximise le nombre de réservations et donc de revenus.

 

En résumé, gagner de l’argent avec un blog de tourisme n’est pas très dur si l’on utilise les meilleurs moyens de monétisation. Exit les publicités et l’affiliation dans des domaines qui ne rapportent rien !

4 bons moyens de gagner de l’argent avec un blog de tourisme was last modified: mars 15th, 2018 by Thibaut Pakiry
Thibaut Pakiry

Thibaut Pakiry

Thibaut, auteur de 3 blogs de tourisme sur les villes de Lisbonne, Porto et Barcelone, propose ses meilleures adresses et les meilleurs services pour rendre incroyable un voyage dans ces 3 villes.
Fan de marketing internet également, il expérimente toujours et encore de nouvelles stratégies pour voir comment rentabiliser au mieux un blog de tourisme.
Thibaut Pakiry

Les derniers articles par Thibaut Pakiry (tout voir)

Votre avis nous intéresse :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.