Livre Blanc : le content marketing, avec les aventures de Super Content Man

Malgré le beau temps qui ne quitte jamais le siège social de trocatron ltd, un danger latent guette nos protagonistes... des décisions hasardeuses de John Brown aux coups de sang de Diana, les occasions de faire couler le navire sont nombreuses ! Heureusement, notre héro Super Content Man est là pour intervenir avant qu’il ne soit trop tard...

Téléchargez le livre blanc sur le Content Marketing

* indicates required

Vous allez recevoir un mail de confirmation, qui peut mettre quelques minutes à arriver. Si vous ne recevez toujours rien, contactez cedric@visionarymarketing.com après avoir vérifié votre courrier indésirable.

Naissance du livre blanc sur le Content Marketing

Cela faisait longtemps que je voulais faire un livre blanc sur le content marketing (également appelé avec quelques nuances brand content et marketing de contenu), et cela faisait également longtemps que je voulais faire un livre blanc sous une forme originale, qui ne soit pas un pavé de 1 000 pages écrit en tout petit

Or, le fait de faire ce livre blanc sous forme de bande dessinée, c’est déjà du brand content, car on a un contenu d’information et de découverte sur un support de divertissement. C’est ce support de divertissement qui va donc appuyer les arguments du livre blanc. Car ce qu’il est important de bien comprendre, c’est que le content marketing doit avant tout être quelque chose qui suscite de l’intérêt. Lorsque je présente le 1er épisode de Super Content Man à des collaborateurs ou à des clients, on sent tout de suite qu’ils sont à la fois surpris, amusés et intéressés par ce livre blanc. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, ce format ne laisse personne indifférent, et c’est ça qui est important.

Quitte à faire un livre blanc sous forme de bande dessinée, autant faire les choses jusqu’au bout. On a donc créé une BD dans le même style que les comics américains, avec un super héro, une succession d’épisodes courts, avec une morale issue de l’histoire, concernant le brand content.

Les histoires sont toutes basées sur des faits réels, c’est pour moi ce qui fait l’importance et la valeur de ce livre blanc. Ce n’est pas un conte de fées, ce sont des choses qui se sont passées, que j’ai vu dans les différentes entreprises dans lesquelles j’ai travaillé, et que nous avons réintégrées dans une histoire, dans une autre entreprise avec d’autres personnages. En bref, nous avons créé l’univers de super content man, mais le fond est réel, ce sont des faits, c’est du vécu.

L'histoire de Super Content Man, Le héro du content marketing

Concernant l’histoire, notre super héro, ce n’est pas une surprise, c’est Super Content Man, qui est au départ un simple comptable qui a été mis au placard. Cependant il s’avère que c’est un vrai crack en réseaux sociaux, c’est le meilleur de la boîte. Lorsqu’on découvre ses pouvoirs du content marketing à la fin de l’épisode 1, il est tout de suite sollicité par tout le monde pour résoudre des problèmes comme la viralité d’un contenu, la conception d’un buzz, la fabrication d’un vidéo, ou encore chercher le retour sur investissement d’un blog. Il découvre rapidement que personne n’y connaît grand chose et que de bonnes propositions peuvent être complètement dénaturées par les décideurs. Par exemple dans l’épisode 2, le directeur marketing cherche à faire un buzz, mais il se rend compte rapidement que la règle principale du buzz, qui est le lol trash cute, ne correspond pas vraiment à la philosophie de son entreprise. On se retrouve alors avec un paradoxe : on va faire un buzz avec des millions d’euros investis, mais en restant lisses, corporate, poli etc…

Donc c’est un flop assuré qui coûte des millions à l’entreprise. En somme ça revient à prendre de l’argent et le jeter par la fenêtre ! C’est un exemple des situations que j’ai vécu et que j’ai réintégré à la BD. Le tome 1 rassemble 5 épisodes qui déjà livrent des conseils qui sont à mon sens essentiels, et préviennent le lecteur des risques que l’on peut rencontrer dans le brand content, le tout sur un ton léger, et une mise en forme ludique. Il y aura certainement un tome 2, les prochains épisodes sont déjà en cours d’écriture. Pour conclure sur ce livre blanc, je dirais que c’est un format qui nécessite certes plus de temps, mais parler de content marketing sur un support de brand content est bien plus intéressant et enrichissant que de le faire dans un format classique et très formaté.