Souveraineté numérique et protection des données : les experts ont la parole

webinathon 6

Demain après-midi auront lieu deux webinaires importants sur le phénomène de la protection des données et de la souveraineté numérique. Ces webinaires sont animés par Visionary Marketing pour le compte de notre client Orange Cloud for Business, avec deux intervenants de marque : Olivier Iteanu et Didier Renard.

orange-bouton-noirSouveraineté et protection des données : des experts pour aborder des sujets sensibles et complexes

Henry-Michel Rozenblum, délégué général d'Eurocloud France, interviendra lors du troisième webinaire, sur l'accompagnement des entreprises dans le cloud
Henry-Michel Rozenblum, délégué général d’Eurocloud France

Le domaine de la souveraineté du cloud est en fait, la plupart du temps, très mal abordé. On en fait une affaire technologique ou de compétences (tels fournisseurs ou tel pays capables ou non de faire quoi que ce soit).

La réalité du terrain est différente et le véritable enjeu de la souveraineté est un enjeu de neutralité de l’Internet qui va bien au-delà des clivages internes du village gaulois.

Didier Renard, VP stratégie chez Orange Cloud For Business
Didier Renard, VP stratégie chez Orange Cloud For Business

Deux façons d’aborder cette chose-là : d’une part depuis l’aspect juridique avec Olivier Iteanu,

spécialiste du domaine du cloud computing bien connu, et d’autre part avec Didier Renard, directeur de la stratégie d’Orange Cloud for Business, qui nous partageront tous les deux leur vision du domaine. Dans les deux cas, nous verrons l’impérieuse nécessité de se reposer la question de la propriété et de la protection de ces données dans un monde où celles-ci servent essentiellement à proposer des services au consommateur et aux entreprises, voire à alimenter un trafic d’intelligence économique plus ou moins licite et plus ou moins tacite.

Olivier Iteanu, pionnier du droit de l'internet, interviendra dans le webinaire sur la sécurité des données
Olivier Iteanu, pionnier du droit de l’internet

Hors de la naïveté habituelle que l’on peut arborer sur ce genre de sujet, nos deux experts rentrerons dans le vif du sujet : quel avenir voulons-nous pour nos enfants et pour nos entreprises ? On est bien loin de la simple querelle sur le cloud souverain.orange-bouton-noir

 

Programme

14h-14h45 : la protection des données à l’ère du cloud computing

15h15-16h : souveraineté numérique : enjeu crucial du 21e siècle

16h30-17h15 : faut-il se faire accompagner dans la mise en oeuvre du cloud ?

Souveraineté numérique et protection des données : les experts ont la parole was last modified: avril 13th, 2016 by Cédric Jeanblanc

Webinaire : les enjeux du content marketing 02/03

Webinaire : les enjeux du content marketing le 02 mars 2016

Vous avez été nombreux à réagir positivement sur notre dernier article sur les webinaires. Ceci m’a conforté dans l’idée que cette méthode de marketing est en train de s’établir dans les usages français. Même si, je l’ai déjà dit, c’est arrivée est tardive de ce côté de l’Atlantique. Après avoir organisé de nombreuses sessions  pour le compte de mes clients, Il m’est apparu ainsi qu’à mes confrères de Webikeo que nous pourrions organiser ensemble une série de tout au long de l’année sur différents thèmes pertinents du Web marketing et les sujets traités régulièrement Visionary Marketing ses contributeurs sur ce blog. Voici donc le premier d’une série sur le thème du « content shock » qui a soulevé pas mal de poussière ces derniers temps. Inscrivez-vous donc sans plus attendre à ce webinaire qui aura lieu le 2 mars et qui vous donnera une clé pour réussir votre stratégie de contexte marketing sans prendre les pieds dans le tapis du « content shock ». marketing RH

Webinaire : du content shock au content chance

5 enjeux pour le marketing de contenu en 2016 et dépasser le content shock | Webikeo

Du content shock au content chance cinq enjeux majeurs du contact marketing en 2016

2015 fut l’année du décollage (enfin) du content marketing. A la lecture du livre de Joe Pulizzi (epic content marketing) un grand nombre de responsable marketing se sont soudain pris de passion pour le contenu Web, carburant de cette nouvelle forme de marketing. Initié par Seth Godin il y a près de 20 ans, le marketing entrant (« inbound » en anglais) annonçait Pulizzi dans son livre, donnait naissance à une nouvelle industrie, un de ces nouveaux eldorados du Web que nous avons décrit sur notre blog, quelque peu en avance de phase.

C’était sans compter sur les empêcheurs de rêver en rond comme Michael Schaefer, inventeur du concept du concept de « content shock ». Selon lui, le graal du content marketing est inatteignable pour une bonne et simple raison : le Web peut accepter un nombre incalculable de contenus, mais pas les lecteurs : leur capacité à lire serait en effet limitée et plafonnerait rapidement. En conclusion, il y a trop de contenus et pas assez de gens pour les lire. De ce fait, votre contenu n’aurait, selon lui, aucune chance d’être vu et vous perdez votre temps.

Or, de tout temps il y a eu des voix pour s’élever contre l’abondance de contenus. Sans parler de ceux qui critiquent leur qualité. Cette situation n’est ni nouvelle ni originale. Elle appelle en outre à inventer des tactiques originales pour sortir du content shock et transformer ce problème en opportunité et en content chance. Dans ce Webinaire, nous allons nous concentrer justement sur le fait que ce content shock est en fait une chance incroyable pour les producteurs de contenus de se démarquer et de faire autrement et nous donnerons les pistes qui nous paraissent cruciales pour pouvoir tirer parti du content marketing en 2016 et au-delà.

Ce webinaire sera animé par Yann Gourvennec PDG fondateur de Visionary Marketing. Il est le premier d’une série de webinaires mensuels organisés en commun avec Webikeo. Le calendrier des webinaires de Visionary Marketing et de Webikeo est disponible sur le Web à l’adresse suivante : http://visionarymarketing.com/webinaires

marketing RH

Source : 5 enjeux pour le marketing de contenu en 2016 et dépasser le content shock | Webikeo

Webinaire : les enjeux du content marketing 02/03 was last modified: février 25th, 2016 by Yann Gourvennec

Webinaire : l’arme fatale du marketing b2b

Le webinaire (alias conférence web ou webinar en anglais pour la compression entre séminaire et web) est un de mes outils favoris. Je l’utilise depuis 2000, aux tous débuts de la conférence sur le Web. Et ses usages sont multiples : événementiels (j’ai même commencé comme ça) pour relier des sites distants et permettre la diffusion d’une présentation à distance, formation (à ESG je donne des cours en ligne depuis 2007 et dans le cadre de mon mastère spécialisé à Grenoble Ecole de management je l’utilise pour permettre des classes avec des professeurs ou experts distants). Enfin et surtout, le webinaire est un outil idéal pour les présentations de fond où le contenu est riche et aussi pour les sessions produits ou support avec les clients acquis. La conférence du 29/01 organisée par  Webikeo nous a permis de balayer les bonnes pratiques de ce nouveau mode de communication (nouveau en France s’entend). Mieux, au travers de 3000 webinaires écoulés, Ondine Trompette et Pierre Henri Tataranno ont pu tirer des conclusions intéressantes pour tous ceux qui veulent profiter à fin de ce  mode de communication, fer de lance du marketing de contenu à mon humble avis. 

Le Webinaire au coeur des stratégies marketing B2B

Pierre Henri Tataranno, fondateur de Webikeo a ouvert la session avant de passer la parole à Ondine Trompette
Pierre Henri Tataranno, fondateur de Webikeo a ouvert la session avant de passer la parole à Ondine Trompette

Les bonnes pratiques des webinaires au travers des 3000 sessions écoulées sur Webikeo  

Ces sessions passées (3000 au total, ce n’est pas rien) ont permis à la start-up (transparence : dont nous sommes partenaires) intégrée dans le groupe Companeo récemment, de présenter les  conclusions suivantes. J’ai pu capter les slides les plus intéressants grâce à Evernote, qui est désormais doté d’une superbe fonction de capture de document graphique :
  • D’abord, il faut savoir choisir ses sujets : les attentes et les sujets doivent être adaptés aux cibles et cela ne se fait pas n’importe comment. Il existe en effet différents types de webinaires qui se situent plus ou moins haut dans le tunnel de conversion. En voici la nomenclature donnée par Webikeo :
nomenclature des différents types de webinaires
Nomenclature des différents types de webinaires
 
Il ne faut surtout pas croire que les webinaires d’évangélisation ou de nurturing sont moins importants que ceux de closing. C’est même à mon avis tout le contraire. À vouloir clore trop vite on finit souvent par vendre très mal. Le webinaire est aussi un instrument en amont du social selling et il est très adapté aux professions intellectuelles.
  • La durée des webinaires : le format de 15 minutes est peu utilisé mais prometteur. Les formats qui fonctionnent sont divers : 62% des webinaires font plus de 45 minutes. Or le format 15 minutes est peu utilisé mais c’est le format court qu’il faut privilégier sur les cibles de décideurs, afin de les fidéliser.
  • Quel est le meilleur horaire ? Il n’y en a pas, nous a expliqué Ondine. Ce qui est important c’est de connaître le quotidien de ses clients. Pour les commerçants par exemple, on privilégie le lundi car c’est leur jour de repos. « Pour les DRH, on évite les mercredis pour les mamans » nous dit Ondine. En fonction de la cible on définira ainsi l’horaire le plus pertinent.
  • Objectif acquisition sur emailings : Ondine a cité un exemple où une entreprise a réussi à rassembler 500 inscrits avec 80% de personnes travaillant dans un service marketing (donc dans la cible de l’organisateur).
un exemple de webinathon en novembre
un exemple de webinathon avec Orange en novembre 2015
A l’inverse étudions exemple qui n’a pas marché, le portage salarial, et expliquons pourquoi :
  • D’abord un titre trop long. « Le portage salarial une solution simple et rapide pour gérer effectivement vos ressources humaines externes ». Le résultat a été cinglant : 30 inscrits et seulement 30% dans la cible.
  • Webikeo a donc mené l’enquête et ils se sont aperçu que la cible était beaucoup plus large la simple population des DRH. Ce sujet touchait en effet aussi les métiers qui ont les DRH comme interlocuteurs (un élément de réflexion souvent rencontré en b2b où les clients soient souvent obnubilés par leurs cibles et oublient de regarder au delà).
  • Ensuite, un passage de l’horaire de 45 minutes à 30 minutes et un changement du titre en mettant en exergue la loi qui change ont permet de passer à 45 inscrits ce qui représente une augmentation de 50%
  • N’en déduisez pas pour autant que la durée du Webinaire doit absolument être courte. Sur des sujets complexes comme l’IT, les Big Data et même la RH et la transformation digitale, j’ai vu de grands auditoires rester captifs pendant près d’une heure et même un peu plus. Mais il ne faut pas abuser et au fur et à mesure, la durée devra se raccourcir.

Lire la suite

Webinaire : l’arme fatale du marketing b2b was last modified: février 9th, 2016 by Yann Gourvennec

Webinaire sur la transformation digitale le 03 juin 2015

Pour ce Webinaire comme pour beaucoup d’autres choses, mieux vaut tôt que jamais : Les inscriptions pour notre Webinaire Webikeo du 03 juin 2015 (14:00) sont désormais ouvertes. A vos souris !

WEBINAIRE : REUSSIR SA TRANSFORMATION DIGITALE

L’appétence de vos clients actuels ou potentiels vis-à-vis des outils digitaux implique certainement une adaptation et même une transformation de votre entreprise. L’adaptation des modes de gestion devrait concerner avant tout le caractère instantané des interactions avec les clients qui trouvent dans les médias sociaux un outil efficace pour nommer et couvrir de honte (Name & Shame) toute entreprise ayant le malheur de les servir de manière inadéquate. Les processus business (Activation, livraison, gestion des réclamations, …) doivent alors s’aligner sur l’instantanéité en tant que clé de dévouement à la nouvelle génération des clients digitaux.

Inscrivez-vous à notre webinaire pour la transformation digitale

Par la suite, la transformation du mode de gouvernance passera par la mise en place de la communication multi-canal alignant les process d’organisation sur les profils des clients, mais devrait rapidement évoluer vers l’omni-canal qui suppose que l’expérience client est uniformément synchronisée quand le client passe d’un canal à un autre ou même d’un service à un autre.

 

Les inscriptions à notre webinaire sur la transformation digitale du 03 juin sont désormais ouvertes
Les inscriptions à notre webinaire sur la transformation digitale du 03 juin sont désormais ouvertes

Il faudrait préciser que la digitalisation n’est pas une mode limitée à la création et à l’animation de votre présence sur les médias sociaux (Community Management, gestion des influenceurs,…). La digitalisation est un effort de transformation pour conquérir de nouveaux segments des clients que l’entreprise n’arrive pas à toucher ou qu’elle n’arrive pas à servir convenablement. Ces segments traduisent des comportements qui ont évolué rapidement et continueront à évoluer d’une façon agressive pour certaines générations (Y, Z), et d’une façon plutôt progressive pour d’autres (X). Au-delà de l’agilité de la transformation de l’entreprise suivant les nouveaux comportements, il est important de comprendre que les modèles d’usage ne s’arrêtent pas à l’instantanéité, à l’omnicanal, et à la conversation attentive avec les clients. Il est surtout important de comprendre que plusieurs usages supposent la nécessité de repenser le business model d’une façon profonde. A titre d’exemple, la génération Y est devenue surtout intéressée par des services gratuits et qu’ils ne payent que s’ils augmentent le niveau d’utilisation ou de service. Ce genre de démarche peut sembler très normale dans le contexte des services informatiques ou web (Email, ERP, …), mais il s’agit d’une démarche très choquante, et même inconcevable, si vous pensez à des services plus traditionnels tels que la téléphonie, les prestations bancaires, …

Inscrivez-vous à notre webinaire pour la transformation digitale

La nécessité de la digitalisation se traduit alors par un effort convergeant d’adaptation des modes de gestion, de transformation des business process, et peut aller vers une refonte de business model. Le piège fréquent est de se limiter à l’état d’esprit opportuniste pour aborder des facettes marketing de la digitalisation au lieu de reconnaître le caractère profondément transverse de ce phénomène. Il faut aussi aller au-delà de la volonté utilitaire de la veille informationnelle ou la gestion du service client, pour aligner le business model sur les attentes actuelles ou futures d’une clientèle de plus en plus digitale. Vous allez éventuellement imaginer que vos clients actuels sont loin d’être connectés, ou pire encore, vous pouvez avoir une clientèle à majorité analphabète. La vraie question à se poser, dans ce cas, est de voir les clients de demain qui sont certainement vos enfants qui utilisent des tablettes avec beaucoup d’agilité dès 1 ou 2 ans. Ces enfants sont vos clients de demain.

Inscrivez-vous à notre webinaire pour la transformation digitale

Finalement, la digitalisation n’est pas une question d’outils. Les outils sont abondants et même gratuitement. S’auto-censurer à cause d’une justification de manque ou d’inaccessibilité des outils appropriés, est un piège à éviter car la vraie question de la digitalisation commence par une compréhension et une vision claire du top management renforcée par une mobilisation progressive des managers métiers et RH à tous les niveaux (Exécutif, top management, middle management, …). Ces derniers sont censés être les ambassadeurs de la digitalisation avec leurs collaborateurs et leurs clients en adoptant une démarche prônant la valorisation des connaissances communes et partagées.

Les intervenants

Yann GourvennecYann Gourvennec a une riche expérience internationale en marketing, systèmes d’information et Web marketing. Il a créé le site visionarymarketing.com en 1996 et depuis, il pratique la stratégie Web, le e-business et la communication sur le Web. Il est membre de socialmedia.org depuis 2008 et Président de Media Aces, l’association française pour le développement des médias sociaux en entreprise qu’il a co-créée en 2009. Il est intervenant et co-auteur de l’ouvrage « les médias sociaux expliqués mon boss », élu livre digital influent de l’année 2012 par le Hub Forum, et en 2013, de « la communication digitale expliquée à mon boss » (http://amonboss.com). En 2014, d’intrapreneur, il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation.

> Twitter : @ygourven

Frédéric Chevalier – visionary marketingSocial Media & Digital Marketing Strategist, Frédéric-Michel Chevalier aide les entreprises à comprendre les enjeux et à intégrer le digital dans leurs stratégies de développement. Auparavant, responsable Web-marketing auMEDEF (Mouvement des Entreprises de France), il a d’abord déployé le réseau e-MEDEF avant d’installer durablement cette organisation patronale sur le web 2.0. Il a également créé MEDEFtv, la webTV de cette organisation patronale française. Du minitel aux médias sociaux, depuis 20 ans, Frédéric-Michel Chevalier est acteur des révolutions successives induites par le digital. Diplômé d’études stratégiques, il a exercé ses talents tantôt en agence, tantôt chez l’annonceur, à des responsabilités aussi variées que Directeur de la Communication, Consultant NTIC, Ingénieur pédagogique, chef de projet web, respsonsable web-marketing et social Community Manager. Frédéric a rejoint Visionary Marketing en mai 2014.

> Twitter: twitter.com/fmchevalier

Webinaire sur la transformation digitale le 03 juin 2015 was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec