En finir avec le syndrome de l’imposture…

Aujourd’hui, peu de femmes osent l’aventure de l’entrepreneuriat dans le monde du numérique. En effet, moins de 20% des entreprises numériques et tech sont cofondées et/ou dirigées par des femmes et seulement 32% des femmes se lancent dans la création d’entreprises, tout secteur confondu.

A quoi doit-on ce (trop) faible chiffre ? S’agit-il là du fameux syndrome de l’imposture ?

Concept apparu en 1978 grâce aux travaux menés par deux chercheuses à l’Université de Géorgie, Pauline Rose Clance et Suzane Imes, le syndrome de l’imposteur (ou syndrome de l’autodidacte) est le sentiment de n’avoir aucune légitimité dans les actions qu’on entreprend (et qu’on réussit). En effet, certaines personnes (particulièrement les femmes) ne s’attribuent jamais les mérites des succès qu’elles remportent. Ce ne sont jamais à la seule force de leur talent qu’elles ont réussi mais bien grâce à des éléments extérieurs : chance, immense charge de travail, un client très sympa… Elles craignent que leur incompétence soit découverte et qu’elles soient accusées d’escroquerie. Majoritairement de nature professionnelle, ce syndrome toucherait environ 70% des individus à un moment ou à un autre de leur vie.

Comment faire évoluer ces chiffres et ces mentalités ?

C’est la question clé à laquelle tentera de répondre Girlz In Web, association française pour la promotion et la valorisation des femmes dans le numérique, qui organise, en association avec le Numa, la conférence « En finir avec le syndrome de l’imposture ». GirlzInWeb réunit pour l’occasion un panel de personnalités, hommes et femmes, qui partegeront leurs expériences et bonnes pratiques pour lutter contre ce sentiment d’imposture. Cet événement est soutenu par le programme 40Forward de Google for entrepreneurs (plan de soutien aux femmes entrepreneurs) dans le cadre de la Masterclass Mind The Gap qui a proposé pendant un an et demi 15 conférences dédiées à l’entrepreneuriat.

s'inscrire gratuitement

Programme
19h : Intro NUMA et Girlz in Web + explication du cycle de Master Class et restitution des metrics + annonce de la saison 2 des masterclass.

19h15 : Françoise Vouillot, enseignante chercheure en psychologie de l’orientation, membre de la commission « Lutte contre les stéréotypes sexistes et la répartition des rôles sociaux » au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes »

19h30 : Olivier Ezratty et Marie-Anne Magnac présenteront « Quelques femmes du numérique » projet photographique qui contribue à la construction de rôle-modèles pour casser les stéréotypes.

19h45 – 22h: Table-ronde : “Favoriser concrètement la mixité : où en sommes- nous dans le numérique?
Modératrice : Emmanuelle Larroque, fondatrice et directrice de Social Builder, association dont le but est de faire progresser la mixité femmes-hommes

s'inscrire gratuitement

Speakers:
Jérémy Clédat : cofondateur de Welcome to the Jungle, plateforme d’emploi orienté candidat pour les entreprises à forte croissance
Valentine Ferréol : Senior Manager en transformation et opérations numérique, présidente de l’institut G9+
Olivier Mathiot : cofondateur et PDG de Price Minister, cofondateur et co-président de France Digitale
Sandrine Murcia : cofondatrice de Spring Lab et présidente de Paris Pionnières
Franck Perrier : Fondateur & Directeur Général Idaos et Digital Academy, cofondateur de Eyeka

RDV le 16/09 à la conférence Girlz In Web & Numa « En finir avec le syndrome de l’imposture »

Lieu de l’événement :
NUMA Sentier
39, rue du Caire
75002
PARIS

En finir avec le syndrome de l’imposture… was last modified: septembre 15th, 2015 by Natacha Heurtault