Le jour où j’ai eu 250 000 visiteurs sur mon blog !

buzz marketing digg likeVoici une libre traduction d’un article écrit par Darren Rowse , un des bloggers les plus connus aux USA et tenancier du Blog ProBlogger.net. Dans ce cas de figure il présente comment il a réalisé 250 000 visites en 1 jour pour un de ses autres blogs www.digital-photography-school.com.

Ce qui est intéressant c’est la mécanique simple par laquelle il est arrivé à un tel résultat : le Buzz au travers d’outils comme Digg.com et StumbleUpon.com.

Et bien que ces chiffres fassent rêver il faut remarquer, qu’en France c’est également possible d’arriver à un tel résultat toutes proportions gardées... En effet avec un peu de chance et de travail il n’est pas impossible d’espérer atteindre via ces mécanismes et d’autres les 25 000 visiteurs en une journée.

Darren Rowse a écrit cet article sur le pic de visites le plus important qu’il a jamais vu sur un de ses blogs le 20 janvier dernier suite à des demandes sur Twitter pour savoir quel était son secret pour attirer ¼ de millions de visiteurs pour un article qui est des plus classiques pour plus d’un surfeur (c’est simplement une collection de 15 superbes photos avec un temps de pause long).

Chronologie d’un buzz non annoncé…

1 – Publication de l’article avec les 15 photos de photographes qui ont tous utilisés la même technique de temps de pause long à partir d’une sélection de www.flickr.com. Cela signifie que n’importe qui aurait été capable de créer cet article, il n’a rien d’extraordinaire dans cet article qui justifie 250 000 visites.

2 – Soumission de l’article sur Digg.com et Stumbleupon.com, avec l’ajout d’un bouton « Digg this » en haut de l’article (suite au succès de l’article, ce bouton a ensuite été supprimé).

3 – Darren à l’intuition qu’un article de ce genre devrait bien fonctionner avec Stumble Upon (ce qui était le cas !), et donc il envoi un Tweet à ses followers de Twitter, en indiquant que son article démarrait déjà pas mal sur Stumble Upon (sans demander à voter directement…). D’après Darren c’est le seul coup de pouce qu’il a donné à cet article.

4 – Un afflux de visiteurs arrive de Stumble Upon grâce aux votes des milliers de suiveurs de Darren votant pour lui sur Stumble Upon… et dans le même temps ces visiteurs cliquent aussi sur le bouton Digg, ce qui augmente parallèlement le nombre de visiteurs de Digg.com.

5 – 4 h après la soumission à Digg, l’article arrive en première page de Digg.com avec « seulement » 110 votes, grâce à la rapidité de clics de cet article.

6 – 1h après cette Home Page de Digg, le trafic était de 28 000 visiteurs uniques… soit près de 10% de la journée alors qu’aux USA il était minuit sur la Côte Ouest et très tôt sur la Côte Est, ce qui est d’une part une heure creuse pour les visites, mais d’autre part un bon signe pour un article en début de vie.

7 – Les visiteurs de Digg et StumbleUpon continuent d’arriver, lorsque l’article arrive dans la page « Top Populaire » de Delicious.com. Cet article y est resté près de 15h, ce qui est très rare pour ce site de partage de favoris !

8 – Le trafic des visiteurs de Digg commence alors à baisser, Darren va donc se coucher et se disant qu’après tout ce n’est qu’un article qui a bien marché, et donc que le trafic va rebaisser.

9 – Pendant son sommeil, l’article arrive cette fois dans sélection de Digg « Le Top de toutes les catégories », ce qui lui provoque une nouvelle jeunesse avec 25 000 visiteurs en 1 heure !

10 – Durant les 6 ou 7 heures suivantes le trafic de Digg baisse, alors que Stumble Upon continue de ramener un nombre toujours constant de visiteurs. C’est là que d’autres Digg Likes secondaires prennent le relais avec par exemple Wykop, jimmyr, Plime, PopUrls grâce à l’arrivée sur leurs home page. D’autres blogs comme The Agitator, Monitor et Naver reprennent l’article et génèrent ainsi un trafic supplémentaire.

Lire la suite

Le jour où j’ai eu 250 000 visiteurs sur mon blog ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

microblogging : à quoi peut servir Twitter ?

twitter et marketing

Tout le monde entendu parler de Twitter.com, ce service de MicroBlogging qui permet d’envoyer des messages de 140 caractères à ses correspondants. Mais cet outil ne s’est pas encore démocratisé, et il est encore l’apanage d’une minorité férue de technologie.

Pourtant cet outil recèle un énorme potentiel pour trouver des clients, améliorer le référencement d’un site internet, garder le contact avec ses prospects… C’est pourquoi nous allons vous présentercomment utiliser Twitter pour un usage professionnel.

Pourquoi utiliser Twitter ?

Au départ Twitter est un outil dont on ne voit pas trop l’intérêt, car si on veut envoyer un message il y a les emails, si on veut gérer ses contacts il y a Facebook, si on veut chatter il y a MSN, si on veut écrire des articles il y a les blogs et pour partager des liens intéressants il y a les Digg Likes… Alors pourquoi Twitter ? Tout simplement un peu tout cela en même temps !

Attention à ne surtout pas réduire Twitter à une machine à décrire ce que vous faites, car bien entendu cela n’intéresse pas grand monde, et à la fin cela lasse même les plus égocentriques…

Twitter doit au contraire être une source de valeur ajoutée où vous devez envoyer uniquement des informations intéressantes et pertinentes (liens, articles, idées…). Le but ultime étant si possible d’enclencher un débat et de faire réagir vos lecteurs pour provoquer une réaction en chaine.

C’est grâce à cela que Twitter a convaincu plus d’un million de personnes dans le monde (entre 5000 et 10 000 comptes ouverts / jours), et plus de 21 000 utilisateurs en France ! Sachant que cet engouement est récent : selon Hubspot 70% des utilisateurs se sont inscrits en 2008, dont 20% dans les 2 derniers mois.

Toujours selon Hubspot une personne suit environ 70 autres (c’est-à-dire qu’elle reçoit les messages postés par 70 utilisateurs de Twitter), seuls 5% des utilisateurs ont plus de 250 suiveurs et 0,8% plus de 1000 (nous en verront l’importance un peu plus tard).

Lire la suite

microblogging : à quoi peut servir Twitter ? was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

blogs d’entreprise : quelques blogs de confiance

image_064
les membres du Blog Council à la tâche sous l

Les blogs d’entreprise, ce n’est pas de la tarte … c’est Josh Bernoff de la société d’analyse informatique Forrester qui le dit dans un rapport intéressant sur les raisons pour lesquelles les internautes ne font pas confiance à la plupart des blogs d’entreprise. En fait, en regardant les commentaires de Josh à la loupe, ce n’est pas seulement une affaire de blogs mais une question de lassitude vis à vis du ton ‘publicitaire’ employé par de trop nombreuses entreprises. Un sujet (de lamentation) à répétition dans ce blog et dans la vie réelle (alias IRF – in real life) également hélas.

Car ceci n’est pas nouveau pour les fidèles lecteurs de Visionarymarketing.com. Nous en débatons dans nos colonnes depuis des années (16 ans pour être précis). Voici donc le temps venu pour les entreprises de réagir et de démarrer de véritables conversations dans leurs écosystèmes. En b2b, il ne s’agit pas en effet seulement de clients, car selon aMarketing Sherpa, c’est une moyenne de 21 personnes qui prennent part dans les décisions d’achats des grands groupes de plus de 1000 personnes.

Alors, quels sont les blogs d’entreprise qui montrent l’exemple ? Le blog council s’est exprimé sur le sujet, dans la foulée de Josh Bernoff de Forrester, en publiant la liste des blogs ‘dignes de confiance’ qui selon eux méritaient une visite. Et bien je vous le donne en mille, le blog ‘Orange Business Live‘ d’Orange Business Services est cité parmi les blogs de confiance. Alors, en cette nouvelle année, et avant de prendre de bonnes résolutions, levons un dernier verre à la santé de ses auteurs. Voilà une année qui démarre bien 🙂

Ci-après le texte de Michael Rubin du Blog Council (dont Orange est le seul représentant français d’ailleurs.  Avis aux responsables Web des grands comptes qui voudraient rejoindre le club, et qui satisfont aux critères de recrutement (réservé aux grandes entreprises ayant une expérience significative des médias sociaux et deu Web 2.0) n’hésitez pas à me contacter)

The Blog Council | Here are a few trustworthy corporate blogs

Here are some other examples of trustworthy blogs, too (and yes, they are all Blog Council members):

Technorati Tags: , , , ,

blogs d’entreprise : quelques blogs de confiance was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

G9+ sur le WEB 2.0 : « Le Web2.0 est-il mort ? »

image_080
la réunion du G9+ aux jardins de l'innovation d'Orange en visio-conférence avec l'Orange lab de San Francisco

Je me suis rendu à la réunion du G9+ qui avait lieu aux jardins de l’innovation d’Orange à Issy-les-Moulineaux, à l’invitation de Luc Bretones, qui représente l’Essec dans cette association. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le G9+ regroupe les grandes écoles les plus importantes de notre pays. Le titre de la conférence en était : Conférence Web 2.0. Ceci a fait dire à Olivier Ezrati, consultant freelance dans le conseil en stratégie d’innovation et ancien de Microsoft France, que quand on mettait juste le titre Web 2.0 sur une conférence, « cela avait un air de faire-part de décès ». De là à dire que le Web deux. Zéro est mort… ? 
La question s’est posée d’ailleurs tout au long de la soirée, de savoir si la crise que nous vivons aujourd’hui va mettre un coup d’arrêt à l’innovation ou pas. La conclusion à la sortie de la réunion n’est d’ailleurs pas aisée. Les avis étant partagés entre le les différents participants, et notamment le panel de patrons de start-up françaises basées dans la Silicon Valley, et qui étaient tous venus expliquées leurs points de vue sur la crise sur ce qui allait se passer. D’aucuns étaients résolument optimistes et pensaient que après une période assez dure et d’incertitude, grâce à la flexibilité du travail qui est un classique aux États-Unis, les sociétés pourraient rapidement reprendre du poil de la bête. D’autres comme Béatrice Tarki de mobissimo, étaient plus pessimistes car « la crise va nous toucher avec le recul de la pub et surtout dans le tourisme. Et qu’il y aura également des problèmes de financement ».

Lire la suite

G9+ sur le WEB 2.0 : « Le Web2.0 est-il mort ? » was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

Mes conseils pour réussir en tant que bloggueuse !

blogueuse

Dans le cadre de notre concours de conseils en marketing, nous avons le plaisir d’accueillir Véronique Bourcier, consultante en Allemagne agissant en tant que programmeur sur le logiciel SAS le jour, rédactrice du blog www.sasreference.fr le soir.

Sur son site appelé « La Référence SAS », elle explique le langage SAS®, solution dans la gestion et du traitement de bases de données. Aujourd’hui, elle nous fait partager ses objectifs, son approche pour faire connaître son blog et pour faire revenir ses lecteurs.

Partie 1 – Un blog : pourquoi ?

blog pro

Une volonté de former : Avant même de créer un blog, mon but de départ était de mettre à disposition des étudiants et professionnels un contenu pédagogique et professionnalisant.

Passer au concret avec un blog : J’ai trouvé dans le blog un moyen simple d’obtenir des résultats pouvant servir dans la prochaine rédaction de cours : le rythme de deux/trois articles par semaine suggéré sur www.conseilsmarketing.fr me convient bien (voir Comment lancer un blog Pro et le faire connaître).

S’adresser à tous les interlocuteurs du programmeur : Après quelques mois à bloguer, mes objectifs se sont étendus. Aujourd’hui, le blog s’adresse à un public plus large.

Voici les directions que je me donne pour mon blog…

– Informer les futurs programmeurs sur les formations existantes : les adolescents cherchant à s’orienter trouveront de précieuses informations sur les organismes de formation et sur le parcours des programmeurs SAS actuellement en poste.

–  Former les futurs programmeurs n’ayant pas le bac : SAS n’est qu’un cours parmi d’autres dans les formations diplômantes à ma connaissance. Les possibilités de formation sont nombreuses mais après le bac uniquement. Mon but est donc de fournir les connaissances pour rendre accessible le SAS sans le bac.

– Collaborateurs : managers, statisticiens et ingénieurs sont les interlocuteurs privilégiés du programmeur. Chacun a besoin de mieux cerner les capacités, les motivations et les contraintes des autres pour un travail d’équipe constructif.

–  Agences de recrutement.

–  Diffuser des annonces de recrutement dans mon E-book : je propose des espaces publicitaires dans un prochain E-book recueillant les articles les plus populaires de l’année 2008.

–  Chercher des partenaires et sponsors pour une soirée entre professionnels : je cherche des partenaires et sponsors pour organiser en 2009 des soirées où programmeurs et autres professionnels pourront se retrouver sur une thématique donnée.

– Parler en français : tout en gardant la porte de la langue anglaise grande ouverte, j’ai choisi dans un premier temps de développer mon blog en français pour 2 raisons :

Pour travailler avec les lecteurs : tout lecteur est un partenaire potentiel dans l’avenir. Tout en ayant un parcours très international, revenir aux sources m’est toujours très agréable.
Pour avoir une concurrence très limitée : en anglais, les programmeurs ont à disposition une documentation en ligne, des articles publiés dans le cadre de séminaires et quelques blogs peu pédagogiques. Les cours des universités disponibles sur le net sont souvent très basiques et orientés statistiques oubliant la partie gestion de bases de données indispensable à la conduite de n’importe quelle étude. En français, un cours SAS au format .DOC rédigé par un enseignant est accessible et c’est le seul existant à ma connaissance parmi les références de qualité. Un blog en français à donc sa place.
Pour gagner du temps : Comme chacun sait, écrire des articles est prenant. L’écriture d’articles est plus rapide pour moi en français qu’en anglais. Rien ne m’empêche après de faire des traductions des articles les plus populaires.

Lire la suite

Mes conseils pour réussir en tant que bloggueuse ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing