Start-ups e-commerce des Hauts-de-France : pole position à Monaco

start-ups de ecommerce 1 to 1La plénière de clôture du millésime 2016 de l’E-commerce 1 to1 était comme à l’habitude dédiée aux jeunes pousses et à l’innovation. Nous avons donc assisté à 8 présentations de 3 minutes de jeunes entreprises de divers niveaux, certaines très avancées, d’autres plus naissantes. Avec quelques pépites parmi les candidats, et beaucoup de représentants des « Hauts-de-France ». Lille semble en effet être devenu un hub de la high-tech, assez logiquement regroupée autour des ténors de la distribution locale. Ainsi, même si des champions historiques de la VPC du Nord, comme les 3 Suisses, annonçaient leur mise en vente quelques heures après la clôture de E-commerce 1 to 1, la relève semble assurée avec de nouvelles sociétés de service qui gravitent autour de ce secteur. Voici un rapide tour d’horizon des présentations, saisi à la volée avec mon iPad posé sur les genoux.

8 start-ups à e-commerce 1 to 1 à Monaco pour célébrer les Hauts-de-France

Bryanthings : l’ébéniste digital qui vous maquille à distance

1.La première startup était Bryanthings, dont les clients s’appellent Hermès, YSL, Lancôme, Mairie de Paris, ou encore le groupe La Poste. Bryanthings se décrit comme « ébéniste digital ». Comment cela fonctionne t-il ? La cliente arrive chez Chanel, s’installe devant un « miroir magique ». Elle prend une vidéo selfie de son maquillage et rentre ses coordonnées. La « make up artist » (le terme maquilleuse doit faire ringard je suppose), à partir de la vidéo, va envoyer par mail la liste des produits de maquillage avec les liens qui permettent d’acheter en ligne. Une augmentation de 35 à 40% dans les ventes a été observée avec la mise en œuvre de cette solution.
Bryanthings est encore peu présent aux Etats-Unis, mais compte se développer sur ce marché. L’offre est complète (matériel/logiciel/services) et tend à évoluer vers le conseil. La start-up, qui réalise 1M€ de chiffre d’affaire est encore jeune, mais compte réaliser une levée de fond pour grandir.

Les start-ups des Hauts-de-France en pole position à Monaco

C’est ma robe : louer la robe de sa vie pour un soir

2.La deuxième startup, « C’est ma robe », a été lancée il y a 3 ans par une ex-journaliste de la mode qui entendait toute la journée des « je n’ai rien à me mettre »  et « j’ai la même chose à la maison ». La jeune startup a alors créé un site vitrine pour tester le marché qui était encore immature en France (à l’opposé des USA avec « rent the runway »). Le site vient de passer marchand et offre désormais à la location 300 robes, enregistrant une location par jour en moyenne.
Sachant que la société amortit une robe en 2 locations ½ (panier moyen de 150€), et que les robes sont sorties du stock au bout de 10 locations pour rester « fraîches », l’objectif premier est d’augmenter le stock de robes et développer la vente. La société recherche ainsi 200K€ pour développer le stock et le showroom qui est devenu trop petit.

Les start-ups des Hauts-de-France en pole position à Monaco Lire la suite

Start-ups e-commerce des Hauts-de-France : pole position à Monaco was last modified: avril 22nd, 2016 by Yann Gourvennec

Crowdfunding en France : déjà 100% de croissance en 2014

Le financement participatif, Crowdfunding en anglais, est une pratique qui consiste à investir, ou faire don de la somme que l’on veut à une association ou une entreprise. Le crowdfunding est une pratique qui s’effectuait déjà avant l’Internet. Cependant, l’essor d’Internet a provoqué le développement de plateformes spécialisées dans le financement participatif, qui voit son nombre de collaborateurs augmenter significativement d’années en années. C’est à ce sujet que nous avons interviewé Rony GERMON, Co-auteur du livre Le crowdfunding : les clés du financement participatif.

Le crowdfunding n’est pas un phénomène récent malgré ce que l’on peut penser

crowdfunding les clés du financement participatifEn effet, le crowdfunding n’est pas un phénomène récent. Prenons l’exemple du financement du piédestal de la Statue de la Liberté, si la statue en elle-même est un cadeau de la France aux Etats-Unis, le piédestal  a été financé via une forme de crowdfunding.

De façon plus récente, le crowdfunding a été utilisé comme mode de financement de la première campagne de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis.

Internet a joué un rôle important dans le développement du Crowdfunding

L’atout fabuleux d’Internet, c’est de jouer le rôle d’une énorme caisse de résonnance capable de fédérer une masse importante de foule (crowd) pour financer (funding) des projets de toutes natures.

Internet permet au Crowdfunding ou financement participatif d'évoluer et donc de sortir de l'ombre.
Internet permet au Crowdfunding ou financement participatif d’évoluer et donc de sortir de l’ombre.

Quelle est l’ampleur du crowdfunding en France ? Avez-vous des chiffres ? 

Si on se base sur les chiffres donnés par Finance Participative France (l’association national qui regroupe l’ensemble des plateformes de crowdfunding agissant sur le territoire) sur l’année 2014, nous pouvons observer qu’il y a plus de 152 millions d’euros qui ont été prêtés via le crowdfunding. Soit presque deux fois le chiffre de 2013 à savoir 78 millions d’euros prêtés grâce à cette forme de financement. La croissance est donc conséquente et rapide. Si nous revenons quelques années en arrière, en 2011, il n’y avait que 11 millions d’euros financés grâce au crowdfunding.

Combien y a-t-il de contributeurs ?

Lire la suite

Crowdfunding en France : déjà 100% de croissance en 2014 was last modified: janvier 16th, 2016 by Andy Malunda

Agriculture : élevage et pâturages, les mamelles de la high-tech

computer-large-new_thumb.gifNotre ami Hervé Pillaud, fondateur de Vendées RS (RS comme « réseaux sociaux ») et père du veau hashtag, on ne le présente plus. De même qu’on va arrêter de vous expliquer que nos amis agriculteurs font partie des populations les plus connectées. Il faudra bien vous mettre ça dans la tête un jour ou l’autre. Et en voici une preuve supplémentaire, avec ce concours de start-ups organisées par Hervé et ses collègues de Vendée, à la Roche-sur-Yon en novembre. Le rendez-vous A Green start up n’est pas une bête, comme nous le confirme Hervé, mais plutôt un concours de type hackathon ou start-up week-end qui durera 3 jours en Vendée.

Des projets en lien avec l’agriculture

On y verra des jeunes, des moins jeunes des étudiants, des « bidouilleurs », en bref des gens qui veulent lancer des projets en lien avec l’agriculture. Ils vont pendant ces 3 jours monter des équipes interdisciplinaires pour – en fin de concours – proposer des projets nouveaux qui pourraient servir l’agriculture. Car le domaine est en pleine rupture grâce aux technologies. Et notamment avec les fameuses Google Glass, dont tout le monde se demande encore à quoi ça peut bien servir, alors que les applications dans le domaine du B2B abondent. Et notamment dans l’agriculture…

agriculture
La collecte du lait à la ferme de Viltain près de Paris : 100% techno la première ferme de France … et aussi un lieu où les Parisiens aiment aller le weekend pour ramasser des fruits et acheter du lait et des yaourts. Photo antimuseum.com

Transformer le métier

Car là est bien le but de l’application de la technologie dans l’agriculture, pas seulement de s’occuper quand qu’on fait tourner le tracteur (qui est de plus en plus téléguidé par satellite), mais surtout, avec cette technologie, de savoir mieux traire les vaches, car cela se fait de façon automatique, reconnaître les animaux également (leur âge, leur origine, quand la vache va vêler, qui est le père du veau etc.). Il y a aussi des besoins de drones dans l’agriculture pour scanner les parcelles (ça existe déjà).

agriculture

Cette agriculture du futur, Hervé la décrit à la fois comme écologique et productive, de manière de réconcilier les 2 mondes de l’agriculture biologique et productiviste. Donc pour les start-uppers, les experts de la high-tech et les agriculteurs : rendez-vous 19-20-21 novembre à la Roche-sur-Yon en Vendée.

APPRENDRE A TRAVERS L’ACTE DE CREATION

I- Le principe d’A.Green’Startup

Startup

A.green’Startup pourrait se résumer à :

Problème posé = Solution apportée par un projet
Le tout en lien avec les domaines de l’agriculture et de l’innovation

Lire la suite

Agriculture : élevage et pâturages, les mamelles de la high-tech was last modified: octobre 25th, 2014 by Yann Gourvennec

Big Data : naissance du blog et du label « génération Big Data »

Big Data

Dans cette interview de Patrick Bensabat réalisée en avril dernier, le patron de Business & Decision (transparence : B&D est notre client) décrit l’importance du phénomène des Big Data et les relie à la discipline plus large du Marketing. Si les Big Data ne sont pas limitées au Marketing elles*sont néanmoins au centre d’une révolution de notre discipline. Et nous avons du pain sur la planche car les marketeurs sont loin d’être au fait des données, de leur utilisation, et même de leur importance. Plongée dans la naissance d’un nouveau blog et d’un label destiné à promouvoir cette nouvelle discipline fondamentale.

* pour les curieux, j’ai utilisé le pluriel pour éviter à poser la question de savoir de quel genre était le mot « data », qui étant un mot latin, est déjà un pluriel, CQFD

Les Big Data sont à la mode mais les Big Data ne sont pas une mode

Les Big Data tout le monde en parle … ou presque. Et le résultat des nombreuses discussions sur Internet. Il n’y a qu’à regarder Google Trends (capture d’écran ci-dessous) pour s’en rendre compte. Mais je dois avouer une certaine frustration personnelle quant à la façon dont sont abordées ces Big Data : soit d’une manière stratosphérique, soit d’une manière ultra technique. Une troisième voie, ni infantilisante et réductrice, ni hyper pointue devait bien être possible.

Screenshot_160
la recherche Google sur le mot Big Data

C’est de ce manque qu’est né le blog des Big Data qui sort aujourd’hui à l’adresse http://blog.businessdecision.com et qu’on se le dise, ce blog n’est qu’un début, une des pierres d’un édifice plus grand, plus ambitieux, qui sera annoncé lors d’une matinale des Big Data le 8 octobre 2014 au Pavillon Kléber. Pour l’heure, quoi de plus normal que d’expliquer ce que sont – et ne sont pas – les Big Data, avec des mots simples et percutants : laissons la parole à Patrick Bensabat, fondateur et PDG de Business & Decision.

Big Data

marketingdel'incertainLes Big Data continuent à faire parler d’elles. Il y a même fort à parier que cela ne fasse que commencer. Et pourtant, pour le béotien, et même pour le marketeur averti, il n’est pas facile de cerner rapidement ce dont il s’agit. Je dois avouer moi-même avoir eu du mal à comprendre dès le départ la véritable profondeur du concept (cf. mon article de l’an dernier sur ce sujet). C’est que le Big Data est une véritable révolution non seulement du Marketing (entre autres disciplines) mais aussi des modes de pensée. Le saut quantique entre bases de données traditionnelles et architectures Big Data me fait penser à ce que j’ai vécu il y a plus de 20 dans le domaine des logiciels de 4ème génération (Mapper d’Unisys à l’époque) : les utilisateurs s’en emparaient avec passion (Santa Fe Railways, Iberia, Air France, etc.) il n’était pas rare de voir des utilisateurs développer des bases de données marketing fort sophistiquées avec un système que les informaticiens eux-mêmes regardaient avec horreur car il n’était pas “structuré”. Or, c’est cette souplesse même qui en faisait l’attrait et qui avait pour conséquence que les utilisateurs s’en emparaient rapidement.

Il en est de même avec les Big Data aujourd’hui.

Poursuivez votre lecture sur le blog de Business & Decision 

big-data-business-decision
poursuivre votre lecture sur le blog des Big Data de Business & Decision
Big Data : naissance du blog et du label « génération Big Data » was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

Conférence Silver Economie 2014 : Instruisez-Vous Et Gagnez 100€ (Code silver2014visionary)

Silver economiesilver economie

Visionary Marketing s’associe à CCM Benchmark Group pour vous convier à une conférence sur les nouvelles technologies au service des seniors, qui 300x250-silver-economieaura lieu le 7 octobre 2014, de 9:00 à 18:00 à L’Hôtel du Collectionneur, 51-57 rue de Courcelles 75008 Paris. Visionary Marketing et Benchmark Group ont par ailleurs le plaisir de vous offrir ce code de réduction : silver2014visionary qui vous donnera droit à 100 € HT de remise immédiate sur le prix de vente facial de 890 € HT, soit un prix pour nos lecteurs de 790 euros HT seulement. Ne ratez pas cette conférence et inscrivez-vous sans plus attendre.

Je m'inscris

Quelles sont les différentes composantes de la population « seniors » sur Internet ? Quelle stratégie online définir pour s’adresser efficacement à cette cible ? Comment jouer la carte de l’intergénérationnel pour créer du lien ? Comment les technologies intelligentes et les objets connectés peuvent-ils contribuer au maintien à domicile des aînés ? Sites mobiles, applications pour tablettes, télévision connectée… De quels outils les e-patients disposent-ils ? Quels services peut-on attendre de la nouvelle génération de robots ?

Code de réduction : silver2014visionary

Pour répondre à ces questions, CCM Benchmark réunit de grands acteurs du secteur de la Silver Economie et des experts lors de cette nouvelle édition de la conférence « Silver Economie », notamment Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Ils partageront leur vision, leurs conseils et leurs retours d’expérience en matière de stratégies digitales et numériques. Très opérationnelle, cette conférence vous donnera des outils pour optimiser vos stratégies de développement ou de diversification.

 Programme

 

9H00QUI SONT VRAIMENT LES SENIORS ?

Quelles sont les différentes composantes de la population « seniors » sur Internet ? Cette dernière est-elle homogène ? Comment les baby boomers se comportent-ils en ligne ? Quel est leur comportement d’achat ? Quels contenus consomment-ils ? Quelle est leur utilisation du mobile et des tablettes ? Sont-ils actifs sur les réseaux sociaux ?
Par Auriane Guzzo, CCM Benchmark

9H30JOUER LA CARTE DE L’INTERGÉNÉRATIONNEL POUR CRÉER DU LIENinscrire-silver-economie

Comment tirer profit de l’expérience acquise par les seniors encore actifs et faire appel à leurs services en toute simplicité ? A l’inverse, comment créer et entretenir une entraide intergénérationnelle pour accompagner les seniors retraités dans leurs usages numériques ? Comment faire de l’intergénérationnel un atout marketing ?
Avec :
– Bertrand Favre, Bitwiin
– Olivier Audouze, Hakisa.com
– David Rudnianski, LouerUnSenior.com
– Stéphanie Leone, Mamy Factory
Table ronde animée par Frédéric Serrière, Senior Strategic

10H30 – PAUSE

11H00WEBMARKETING : CIBLER LES INTERNAUTES AUX CHEVEUX D’ARGENT

Quelle stratégie online définir pour cibler efficacement les seniors ? Quelles générations de seniors peut-on réellement adresser sur Internet ? Quels sont les pièges à éviter pour ne pas vieillir sa marque et stigmatiser cette population ? Faut-il adapter son site ou une partie de son site aux seniors, notamment en termes d’ergonomie ?
Avec :
– Hicham Badreddine, Malakoff Médéric
– François-René Germain, Orange
– Odile Szabo, PriceMinister
Table ronde animée par Jérôme Pigniez, Silvereco.fr

11H45 – OBJETS CONNECTÉS, TÉLÉASSISTANCE ET MAINTIEN À DOMICILE

Comment les technologies intelligentes et les objets connectés peuvent-ils contribuer au maintien à domicile des aînés ? Géolocalisation, domotique… Comment enrichir l’offre traditionnelle de téléassistance avec des packages de services plus globaux ? Bracelets, montres et vêtements intelligents… Quels services concrets les terminaux du « quantified self » apportent-ils dans ce domaine ?
Avec :
– Laurent Levasseur, Bluelinea
– Olivier Lesueur, Mondial Assistance
– Angela Chieh, Withings
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

12H30DÉJEUNER

14H30E-SANTÉ : EXPLOITER LES OPPORTUNITÉS SUR MOBILE, TABLETTE ET SMART TV

Sites mobiles, applications pour tablettes, télévision connectée… De quels outils les e-patients disposent-ils ? Sur quels terminaux se connectent-ils ? A quels services les patients experts accèdent-ils ?
Avec :
– Jean-Jacques Hennin, Elderis
– Marc Guillemot, Médecin Direct / Santech
– Lionel Reichardt, Pharmageek
Table ronde animée par Florence Debret, CCM Benchmark

15H30DESIGN ET ERGONOMIE AU COEUR DES ATTENTES DES SENIORS

Les seniors sont-ils en demande de produits « design » ? Pour changer l’image des produits « silver » et garantir leur efficacité, faut-il faire appel à un cabinet d’ergothérapie ? Confort, visuel, organisation des pages, optimisation des messages… Sur Internet, comment faciliter la navigation des seniors et fluidifier le processus d’achat ?
Avec :
– Alexis Roche, Assystel
– Jérôme Arnaud, Doro
– Thierry Chevalier, Technosens
Table ronde animée par Frédéric Falletta, Novidae

16H15 – PAUSE

16H45 – ROBOTIQUE ET DOMOTIQUE AU SERVICE DES SENIORS

Quelles prestations les robots de compagnie apportent-ils concrètement ? Quels services peut-on attendre de la nouvelle génération de robots ? Comment l’offre robotique vient-elle compléter celle de la domotique ? Quels sont les liens entre les deux univers ?
– Giovanni Ungaro, Legrand
– Rodolphe Hasselvander, CRIIF
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

Je m'inscris

 

Conférence Silver Economie 2014 : Instruisez-Vous Et Gagnez 100€ (Code silver2014visionary) was last modified: mai 11th, 2015 by Cédric Jeanblanc