mobile to store, l’innovation majeure du commerce d’aujourd’hui #dm1to1

Avec la banalisation des smartphones, le mobile to store devient une thématique incontournable pour les commerçants, et les annonceurs, souhaitant accroître leur efficacité commerciale. Revenons sur ce phénomène avec Renaud Ménérat, Président du chapitre français de la Mobile Marketing Association interviewé dans le cadre du tout nouvel événement de Comexposium « Digital Marketing One to One » dont la première a eu lieu les 10-11 juin à Biarritz.

Où en est le mobile to store aujourd’hui ?

« On espère poser le mobile au centre de la stratégie digitale des marques, c’est l’esprit du « mobile first »: c’est-à-dire que l’ensemble des annonceurs réalisent que leur audience digitale et web s’est déplacée du desktop vers les smartphones, les tablettes et bientôt les objets connectés. A la fois d’un côté du m-commerce (mobile commerce) et du CRM (service client) à distance, mais également d’attirer les clients dans les points de ventes, et de générer de l’interaction au sein de ces points de ventes ».

Le mobile to store, on en parle beaucoup mais on le voit encore peu…

« Jusqu’à présent, le principal problème était l’équipement des points de ventes en technologies permettant d’attirer les consommateurs, et des consommateurs eux-mêmes qui n’avaient pas de terminaux capables d’interagir ni de recevoir des  notifications en push par exemple. Aujourd’hui ce problème est réglé. Nos opérations de drive to store, qu’elles se fassent par SMS, par push notification, ou encore par iBeacon commencent à avoir le volume de consommateurs nécessaire pour que l’impact en termes de visites et en termes de ventes se ressente ».

 

La technologie mûrit : avez-vous un exemple concret de mobile to store à nous livrer ?

« Aux USA, Starbucks est emblématique du mobile to store : Starbucks a posé son application au cœur de sa relation client, à la fois avec une stratégie de drive to store, orientée promo/offre, et derrière un paiement in store qui s’effectue avec le smartphone du client. On n’est plus dans le paiement sans contact en caisse mais dans le paiement sans contact sur le terminal du consommateur ».

Lire la suite

mobile to store, l’innovation majeure du commerce d’aujourd’hui #dm1to1 was last modified: septembre 20th, 2014 by Cédric Jeanblanc

marketing one to one : rêve devenu réalité grâce au digital et aux Big Data #dm1to1

La plénière de la première édition de l’événement Digital Marketing one to one de Biarritz était dédiée à un sujet familier et favori des lecteurs de ce blog : le marketing one to one. Marketing personnalisé, qui devient réellement un item de l’ordre du jour du marketing d’aujourd’hui, et non plus un rêve tel qu’on l’a connu dans les années 90. Et si ce rêve est devenu réalité grâce à une forte maturation des technologies, des utilisateurs et des annonceurs qui ont mieux appris à bien utiliser les données qu’ils collectent depuis des années sur leurs utilisateurs. Le marketing one to one, devenu réel, permet de reprendre le contact direct avec l’utilisateur, mais aussi dans certains cas de ramener l’utilisateur dans le magasin – c’est le cas de Peugeot – ou comme dans le cas de Ferrero de “théâtraliser le produit qui n’est pas forcément sur la liste de courses”. Mais en fin de compte, ce marketing one to one (qui est plus statistique que ne le laisse entendre sa dénomination) est avant tout une victoire des Big Data que d’aucuns décrient … tout en les pratiquant comme des pros. Explications avec ce débat animé par Nicolas Jaimes – Journaliste Digital / Médias, Journal du Net : 

le marketing one to one au digital marketing one to one de Biarritz en 2014

Comment le digital a transfiguré la relation client ? tel était le sujet de la première table ronde plénière de la conférence Digital Marketing one to one de Biarritz le 10 juin 2014. De gauche à droite : Nicolas Jaimes, animateur de la table ronde, Emmanuel Durand de Warner, Anne Laure Brochard Mérillond de Peugeot et Guillaume Dugardier de Ferrero.

Peugeot : du marketing one to one au drive to store

Lire la suite

marketing one to one : rêve devenu réalité grâce au digital et aux Big Data #dm1to1 was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

mobile to store : pas si simple d’attirer le client en magasin…

Avec un taux de pénétration de 110% sur le marché français, le mobile constitue une source d’interactivité supplémentaire importante entre le consommateur et le commerçant. Cette interaction permet au commerçant d’agir sur une problématique connue (mais pas encore unanimement reconnue) : le mobile to store. Si le drive to store était perçu autrefois, et encore un peu de nos jours, comme un moyen d’ « harponner » le client sur le trottoir (ce qu’on appelle le geo-fencing), il évolue et mute au gré de l’avancée des technologies. Avec le Smartphone, la zone de chalandise se dématérialise et le mobile-to-store a la tâche de faire le lien entre le virtuel et le réel. On passe d’un sujet vaste et flou à un problème plus recentré mais encore difficile à définir précisément, et encore plus à concrétiser. 

Voici le premier billet de compte-rendu de la conférence mobile 2014 organisée par CCM Benchmark group le 5 juin 2014. Cette première session s’intitulait  MOBILE-TO-STORE : LES NOUVELLES OPPORTUNITÉS DU MARKETING DIRECT MOBILE et était animée par Renaud Ménérat, Mobile Marketing Association France. Les participants en étaient 
– David Horain, Etam
– Frédéric Leclef, Fivory
– Bruno Massiet du Biest, Plyce
– Julien Ampollini, Solocal Group
– Julien Zakoian, Vente-privee.com

Le mobile to store, un sujet encore flou …

Le sujet du mobile-to-store est vaste et les dispositifs très variés, mais le but reste toutefois précis et immuable. On peut le résumer par la formule suivante, sous forme de promesse : « Vous n’allez plus passer du mobile au magasin pour rien ». Le client doit trouver en magasin le produit qu’il a choisi sur Internet via son Smartphone. Le mobile to store n’est donc pas seulement un concept, une idée que l’on met à exécution en créant une simple application. Il s’agit d’une démarche bien plus complète, qui nécessite l’élaboration d’une « supply chain » adaptée et réactive et la formation des vendeurs pour accueillir les clients provenant du mobile.

mobile to store

Shopkick : une des applications de mobile to store les plus connues aux USA ; l’application permet de gagner des points (nommés « kickbucks”) et de les échanger contre des remises en magasin

Lire la suite

mobile to store : pas si simple d’attirer le client en magasin… was last modified: mai 11th, 2015 by Cédric Jeanblanc

Conférence Mobile 2014 : Instruisez-vous et gagnez 100€ (code mobile2014visionary)

Visionary Marketing s’associe à CCM Benchmark Group pour vous convier à une conférence importante, qui aura lieu le 5 juin 2014, de 9:00 à 18:00 à L’Hôtel du Collectionneur, 51-57 rue de Courcelles 75008 Paris. Le programme et les sujets abordés sont exceptionnels, mais en outre, Visionary Marketing et Benchmark Group ont le plaisir de vous offrir ce code de réduction mobile2014visionary qui vous donnera droit à 100 € HT de remise immédiate sur le prix de vente facial de 890 € HT, soit un prix pour nos lecteurs de 790 euros HT seulement. Ne ratez pas cette conférence et inscrivez-vous sans plus attendre.

conférence mobile

la conférence Mobile 2014 et son code de réduction mobile2014visionary : incontournable

Conférence Mobile 2014 du CCM Benchmark Group : code mobile2014visionary

Géolocalisation, alertes SMS, géo-fencing, affichage interactif,… Le mobile est-il un véritable outil de création de trafic ? Points de vente connectés, QR codes, NFC & iBeacon … Quels sont les dispositifs les plus intéressants en termes d’aide à la vente ? Face à un consommateur devenu omnicanal, qu’apporte aujourd’hui le mobile au CRM ? Quels sont les nouveaux formats de la pub mobile ? Comment les objets connectés vont obliger les industriels et les marques à penser leurs produits par le service ? Pour répondre à ces questions, CCM Benchmark réunit les professionnels et experts du secteur lors de cette nouvelle édition de sa conférence « Mobile ». Ils partageront leur vision, leurs conseils et leurs retours d’expérience en matière de stratégies mobiles. Très opérationnelle, cette conférence vous donnera les clés pour optimiser vos stratégies de communication, d’acquisition et de fidélisation clients.

Bouton-inscription-2

PROGRAMME

9H00 – 10H00 : MOBILE-TO-STORE : LES NOUVELLES OPPORTUNITÉS DU MARKETING DIRECT MOBILE

Géolocalisation, alertes SMS, géo-fencing, affichage interactif,… Avec près de 25 millions de possesseurs de smartphones, le mobile est-il un véritable outil de création de trafic ? Quel mix définir pour optimiser sa stratégie « mobile-to-store » ? Comment faire du « click and collect » un facilitateur du parcours client dans sa globalité ?
Avec :
– David Horain, Etam
– Frédéric Leclef, Fivory
– Bruno Massiet du Biest, Plyce
– Julien Ampollini, Solocal Group
– Julien Zakoian, Vente-privee.com
Table ronde animée par Renaud Ménérat, Mobile Marketing Association France

10H00 – 11H00 : INTERACTIONS IN-STORE ET PAIEMENT MOBILE

Points de vente connectés, QR codes, NFC & iBeacon … Quels sont les dispositifs les plus intéressants en termes d’aide à la vente ? Comment motiver et impliquer ses forces de vente dans un tel projet ? Comment la digitalisation des points de vente permet-elle d’améliorer leur performance commerciale ? Location analytics, mesure des flux… Comment tirer profit des dernières innovations en matière de micro-géolocalisation ? Comment les moyens de paiement apportent-ils une valeur ajoutée au processus de vente ?
Avec :
– Francois-Xavier Nottin, Bwin
– Guillaume Tassetto, Kairos Agency
– Pauline Roche, PayPal
– Dominique Palacci, Stimshop
– Thomas Saphir, Ubudu
Table ronde animée par Thomas Le Guyader, Blog To Store

Lire la suite

Conférence Mobile 2014 : Instruisez-vous et gagnez 100€ (code mobile2014visionary) was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

Le QR Code a un bel avenir devant lui … malgré les critiques (tribune libre à Unitag)

La bataille du QR code fait rage

Après Ubleam qui nous prédisait que le QR code, en substance, ne marcherait jamais, la parole est à la défense … Voici donc une tribune libre de Sophie Descarréga d’Unitag qui nous apporte un démenti cinglant : Le QR code a 20 ans et, selon la société qui commercialise et personnalise des QR codes, il vivra ! Je dois avouer sans fard que j’ai une certaine sympathie pour ce point de vue. Non ! le QR code n’est pas nouveau. Non ! Ce n’est pas vrai que « ça ne marche pas », d’ailleurs il existe depuis trop longtemps pour qu’on prétende que ce mensonge est vrai. Et comme son petit frère, le Bar Code, il a un avantage indéniable : il ne coûte rien – ou presque – à fabriquer, et on peut l’imprimer soi-même. Pas de technologie compliquée à installer, pas de parcs à renouveler … il suffisait d’attendre que tout le monde soit équipé d’un smartphone et d’une appli du style i-nigma (la meilleure sur ce créneau). Alors, oui ! Si cette appli était installée par défaut (et non l’horrible et inutilisable Flashcode), ou embarquée par défaut dans vos applications de marque, nous verrions ainsi une bien meilleure adoption des QR codes … et surtout, si les marques apprenaient à l’utiliser correctement, pour générer de l’interaction … Tenez, prenons un exemple ! Donnez moi un QR code, un blog WordPress, et des contenus multimedia, et je vous transforme l’expérience à laquelle vous n’avez toujours pas droit dans les musées. Et pourtant, plus low tech … je meurs. Pensez-y …

Tribune libre de Sophie Descarréga, Directrice Mobile Marketing & Communication  d’Unitag

QR Codes - Sophie Descarréga - Unitag

Le QR Code sur le Web : « je t’aime moi non plus » ?

Créé au Japon il y a 20 ans pour le suivi industriel dans le secteur automobile, le QR Code divise la toile et déchaîne les passions.

Les simples résultats d’une recherche Web font apparaître de nombreux articles visant à décrédibiliser l’efficacité du fameux « Quick Response Code ». Les plus virulents vont jusqu’à annoncer sa mort imminente. Certains datant même de 2011, un an à peine après l’arrivée de cette technologie en Europe et aux USA ! Ces critiques attisent souvent la réaction des lecteurs – ce qui n’est peut-être pas pour déplaire aux auteurs en terme de référencement, drainant du trafic et des commentaires. Face une réponse massive à son article 2013 proclamant « la mort du QR Code », leblogueur marketing Aaron Strout s’est même vu contraint de modérer son discours.

Et pourtant… Au vu de la demande croissante des annonceurs, les QR Codes sont loin d’être passés de mode. Dans les magazines, sur les affiches, packagings produit ou cartes de visite – ils sont partout. Une tendance que viennent confirmer les 10 Mio de QR Codes créés à ce jour sur la plateforme Unitag, qui vient tout juste de passer le million d’utilisateurs dans le monde. On assiste ainsi actuellement à un curieux paradoxe : plus l’on voit de QR Codes, plus l’on entend de critiques à leur égard.

Qu’est-il donc reproché aux QR Codes, et qu’en est-il réellement ?

Des usages en hausse

« Personne ne scanne les QR Codes, personne ne sait ce qu’est un QR Code » Voici les deux objections les plus courantes à l’utilisation des QR Codes.

Alors que l’on est assaillis par les études, plus détaillées les unes des autres, sur le marché du mobile, on ne peut nier qu’il plane un certain flou sur les chiffres exacts de l’adoption de la technologie QR Code. En effet, les études les plus approfondies datent de 2012 et les chiffres publiés depuis nous viennent principalement des acteurs du secteur et s’appuient sur une base d’utilisateurs propres – donc pas forcément représentative.

clip_image002

D’après les chiffres disponibles, force est de constater cependant que les QR Codes continuent à gagner en popularité. La dernière étudeAdobe Mobile Consumer sur­vey 2013 montre par exemple que 25% à 37% des détenteurs de smartphone auraient scanné un QR Code les 3 derniers mois*. Aux Etats-Unis, ils seraient près de 2,75 millions à flasher quotidiennement un QR Code, selonArbitron and Edison research (avril 2013).

* Détails des résultats de l’étudeAdobe Mobile Consumer survey de 2013 auprès de 3.075 détenteurs de smartphone de 5 pays (France, Allemagne, US, Canada, UK)

Lire la suite

Le QR Code a un bel avenir devant lui … malgré les critiques (tribune libre à Unitag) was last modified: octobre 15th, 2015 by Yann Gourvennec