Formation en digital : mes conseils aux professionnels qui changent de carrière

Formation en digital : mes conseils aux execs qui veulent changer de carrière

formation en digital
Le directeur adjoint de Grenoble Ecole de Management, Jean-François Fiorina, en pleine présentation le 07/04/2017 devant mes élèves, de sa stratégie de contenu digital pour l’école. Après tout, si le patron peut le faire, les élèves le peuvent aussi. Logique, non ?

Il y a des années où, au terme d’un long tunnel de travail, sans avoir eu vraiment le temps de regarder derrière soi, on se rend compte qu’on est passé à côté de quelque chose d’important. J’aime ainsi regarder mon blog de temps en temps et relire les brouillons que je n’ai pas eu le temps de finir. C’est ce que je fais aujourd’hui et j’y trouve cette pépite dans ma liste d’articles jamais finalisés, avec une interview à laquelle j’ai participé sur le site de Cadremploi. Je profite donc de la période d’accalmie relative de juillet pour rattraper le temps perdu et prodiguer mes conseils aux professionnels qui cherchent une formation en digital.

La formation en digital : formation en quoi ?

La formation en digital est un sujet qui est a priori facile et qui pourtant est plutôt complexe. C’est que d’une part, le terme de « digital » est assez confus. Où commence-t-il et où finit-il ? Ensuite et surtout, une formation en digital,  comme une formation dans n’importe quel autre domaine, cela se réfléchit, se mûrit et ne se décrète pas dans n’importe quelles conditions.

En exergue de la lecture que je vous propose ci-dessous je vous prodigue donc quelques conseils tirés de mon expérience liée au recrutement dans mon Master spécialisé en stratégie digitale à Grenoble École de Management (NB : formation dispensée sur le campus de Paris).

Mes conseils aux pros qui cherchent une formation en digital pour leur reconversion

  • Premier conseil : commencer par son projet professionnel : pour un exec, le point focal doit être le projet professionnel et / ou de reconversion. Il faut éviter à tout prix de faire de la formation en digital parce que vous avez un passage à vide (la fameuse crise de 40 ans). En d’autres termes, la première chose que je vérifie quand j’interviewe un exec pour mon Master, c’est sa motivation positive et non sa motivation négative. Oui, je veux bien comprendre qu’il ou elle est frustré(e) dans son travail actuel ou avec ses collègues et que ce n’est pas rose tous les jours. Pour quelqu’un qui a travaillé plus de 30 ans, ce n’est pas difficile à imaginer. Mais cela ne transforme pas une position essentiellement négative (je n’aime pas ça ou ça) en une position positive (voilà ce que je veux faire !) En d’autres termes, et pour reprendre  ceux de Daniel Porot, Il faut s’intéresser à la piste d’atterrissage et non à la piste de décollage. Si, en tant que recruteur, je ne comprends pas cette piste d’atterrissage, soit j’essaie de l’éclaircir avec le candidat jusqu’à temps que cela devienne clair, soit je le dissuade de réaliser cette formation car il n’en sortirait que frustration.

Lire la suite

Formation en digital : mes conseils aux professionnels qui changent de carrière was last modified: juillet 5th, 2017 by Yann Gourvennec

Le digital au service du marketing territorial

Les territoires se conçoivent de plus en plus comme des marques qui doivent “se vendre” pour attirer de nouveaux habitants, des entreprises, des investisseurs… en affirmant leurs atouts vis-à-vis de leurs congénères et concurrentes. Le marketing territorial, comme il convient d’appeler ce phénomène, s’inspire des méthodes traditionnellement utilisées par le marketing. Les technologies digitales, en fort développement, occupent une place prépondérante dans cette stratégie. De plus en plus présentes sur les médias numériques, et notamment sur les réseaux sociaux, les collectivités professionnalisent leur approche du marketing digital. En période de restriction budgétaire, elles doivent aussi prendre des virages stratégiques en se donnant les moyens d’agir efficacement pour obtenir des résultats à la hauteur de leurs attentes.

Les techniques du marketing au service du public

Très logiquement, les destinations touristiques – en particulier au travers des offices de tourisme – ont été les premiers acteurs territoriaux à adopter des méthodes issues du marketing. Logos, goodies, slogans publicitaires destinés à promouvoir des villes ou des territoires plus larges sont apparus avec pour objectif d’attirer des touristes et de développer la notoriété de la destination. Un objectif très proche du marketing dans le secteur privé en somme. Mais peu à peu, des villes ou des territoires plus larges (régions, communautés d’agglomération…) ont développé à leur tour une approche marketing de leur territoire en vue d’accroître leur notoriété mais aussi d’attirer des habitants et des entreprises. Le marketing territorial était né. Vincent Gollain, Directeur Economie et Développement Local à l’IAU Ile-de-France (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France), spécialiste du marketing territorial précise que “le marketing territorial vise à agir sur la valeur perçue d’un territoire”. Si, comme l’indique Gérard Lombardi, Responsable Marketing Territorial – Emploi au sein de l’Agence des Territoires d’Auvergne, “le marketing territorial n’échappe pas aux règles du marketing classique”, contrairement à une marque ayant une identité unique, “le marketing territorial est un processus collectif puisqu’un territoire est composé de plusieurs acteurs”, souligne Vincent Gollain.

marketing territorial
Beaucoup de régions utilisent le digital pour se mettre en valeur, à la façon d’une marque.

Marketing territorial : une démarche d’attractivité globale

” Le marketing territorial doit être une démarche d’attractivité globale”, explique Christophe Alaux, Maître de conférences en  Sciences de Gestion, Directeur de la Chaire “Attractivité et Nouveau Marketing Territorial” et Directeur-adjoint de l’IMPGT (Institut de management public et gouvernance territoriale) qui remet chaque année les “Place marketing Awards” aux territoires champions du marketing territorial. La réussite d’une démarche de management territorial repose selon lui sur plusieurs Lire la suite

Le digital au service du marketing territorial was last modified: janvier 5th, 2016 by Pascale Decressac