Transformation digitale : le syndrome de la grenouille

À l’occasion d’une présentation récente intitulée « de la communication digitale à la transformation digitale », devant un groupe de représentants de la communauté des experts comptable (des cabinets de 50 à 150 employés, donc de bonne taille, répartis sur toute la France), j’ai soudain pris conscience, au fur et à mesure de ma préparation, d’un phénomène bien connu des experts de la conduite du changement intitulé : « le syndrome de la grenouille ». Voilà qui me semble caractériser la plupart des problématiques liées à la conduite du changement dans un grand nombre d’entreprises qui cherchent à aborder la transformation digitale. Explications et retour sur cette présentation pour un métier largement en avance sur les autres pour ce qui est des impacts du digital (dans son acception la plus large).

Transformation digitale experts comptables

Légende : le digital ce n’est pas que de la communication, et ce n’est pas que du Web non plus d’ailleurs !

De la communication digitale à la transformation digitale

Les experts comptables sont en fait, j’étais loin de m’en douter au départ, un excellent révélateur des changements en cours, non seulement dans le domaine de la communication digitale, mais également celui de transformation digitale et des métiers. Je n’aurais pas parié un kopek sur ce constat il y a un mois, lorsque je reçus un coup de fil me demandant de réaliser cette présentation.

 

Impact du « digital » sur les experts comptables… une vieille histoire

Si l’on oublie la communication digitale pour ne se focaliser que sur l’acception la plus large du terme « digital », qui englobe l’automatisation et l’informatisation des processus, on se rend vite compte qu’il s’agit là d’une vieille, et même très vieille histoire. Je suis bien placé pour en parler, car c’est probablement mon père qui, en 1980, a réalisé un des premiers, sinon le premier, une comptabilité automatisée, depuis la collecte des écritures, les stocks, jusqu’à l’édition des bilans et même la paie (qui ensuite fut externalisée dans les années 90). Il y avait même conçu un système sophistiqué (vers 1983 si mes souvenirs sont bons, c’était très visionnaire) de collecte des stocks au travers d’ordinateurs personnels et télécommandés, allumés à distance par un ordinateur central qui se connectait au travers du réseau Transpac.

« Vous avez automatisé 90 % de notre travail ! »

Les commentaires du chef comptable furent élogieux : « vous avez automatisé 90 % de notre travail » annonça celui-ci … et que croyez-vous qu’il arrivât ?! Rien, bien entendu. L’équipe comptable continua son travail papier crayon de ressaisie des factures, s’enfonçant dans le confort de sa routine et attendant bien gentiment la retraite, qui ne manqua pas d’arriver.

35 ans plus tard, changement de décor

Transformation digitale experts comptables 2

Légende : flatter l’innovateur pour avoir la paix. Un sport national et international

 Voilà une réaction au changement qui ne surprend guère. Il est bien plus pratique de procrastination et de se contenter de la routine. Cela est très pratique à court terme, mais dangereux à la longue, pour le peu qu’on soit encore là bien-sûr. 35 ans plus tard, nous y voilà, comme le recommande l’ACCA (l’association des experts comptables britanniques), il va leur falloir changer de métier et évoluer vers le conseil. Sur le papier, rien de difficile. La population des experts comptables a tout pour réussir : compétences financières, savoir-faire, habitude du service à l’entreprise… Mais quand on regarde dans le détail, évoluer faire évoluer les employés qui saisissent des factures et préparent/certifient les comptes vers le conseil en gestion et finance, requiert des efforts de formation et d’accompagnement considérables.

Transformation digitale experts comptables

Légende : le véritable enjeu de cette révolution industrielle du 21ème siècle est la bipolarisation de la valeur ajoutée. A gauche la “commoditisation” des fonctions basses y-compris du service, à droite l’hyper spécialisation des fonctions intellectuelles. Au milieu la disparition des emplois moyens de l’industrie

"BoiledFrog" by Arthurgcox - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:BoiledFrog.png#mediaviewer/File:BoiledFrog.png
« BoiledFrog » by Arthurgcox – Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:BoiledFrog.png#mediaviewer/File:BoiledFrog.png

À défaut, il arrivera à la profession comptable, la même chose que la grenouille, qui reste dans l’eau bouillante depuis si longtemps, qu’elle n’avait pas vu ni compris qu’elle était en train de cuire. D’autres professions (mutuelles, banques, organismes de formation, services, tourisme,…) auront moins de temps que les experts comptables pour s’apercevoir de leur cuisson à petit feu. Puisse cet exemple, et cette présentation, leur servir à préparer leur propre transformation digitale.

Les 10 conseils de l’ACCA aux comptables britanniques qui doivent faire face aux bouleversements de leur métier

  1. En 2015 (le rapport date de 2012, rajoutez quelques mois/années) chaque cabinet comptable donnera une app à ses clients qui lui permettra d’accéder à ses données d’entreprise/comptables depuis un Smartphone ou une tablette ;
  2. Les comptables devront se recycler pour conserver leur rôle de gardiens des données d’entreprise
  3. La profession doit développer de nouveaux moyens de mesurer et évaluer les coûts et bénéfices technologiques du cloud computing ;
  4. La profession comptable va se réduire alors que les éditeurs de logiciels intègrent progressivement l’expertise financière dans des produits de plus en plus auto-apprenants ;
  5. Le directeur financier du futur devra en savoir autant sur le plan technologique que sur le plan financier ;
  6. Si les comptables ne s’emparent pas de la technologie ils disparaîtront à la manière des dinosaures : individuellement, et en tant que profession ;
  7. Dès 2020 les audits pourront être menés en temps réel. Les auditeurs tireront directement les données depuis les SI, eux-mêmes liés aux stocks en temps réel via des capteurs (stocks/cheptels/comptage des employés) ;
  8. Si les comptables ne se positionent pas comme des experts des tendances émergentes (ex: crowdfunding / nouvelles plateformes de paiement, …) d’autres professions le feront pour eux ;
  9. Les comptables doivent exploiter les technologies émergentes pour attirer des talents et développer les talents existents ;
  10. Dès 2025, toutes les données numériques (comptables ?) seront disponibles à tous.
Transformation digitale : le syndrome de la grenouille was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec