Digital me up : le blog anglais sur le digital écrit par des étudiants – @grenoble_em

Cela faisait longtemps que je voulais mettre en place ce concept : un blog créé, alimenté en contenu et auto-géré par une classe qui s’organise pour se répartir les sujets abordés, les dates de publications, la ligne éditoriale… Mon rôle de directeur de programme du Master Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management me permet de mettre en place un tel projet qui porte déjà ses fruits. En effet, les articles publiés quotidiennement depuis lundi dernier (22 novembre 2015) ont déjà reçu de très bons retours et le nombre de partages pour chacun d’entre eux est un indicateur très encourageant.

Au-delà de la démarche de content marketing, j’ai mis en place ce portail pour mettre les élèves en condition : il s’agit d’une démarche pragmatique apportant tous les éléments « terrains », afin de compléter une formation souvent très axée sur l’aspect théorique (à juste titre ou non, cela est un autre débat sur lequel je ne m’étendrai pas dans ce post…). Dans ces articles, entièrement écrits en anglais, les étudiants utilisent des connaissances de cours eux aussi donnés en anglais. Les bons résultats d’un site qui en est à sa première semaine d’existence ne sont pas le fruit du hasard : j’ai moi-même été agréablement surpris par la qualité des contenus que m’ont fourni les élève et de l’effort de recherche et de réflexion fourni par ces derniers.

Digital me up : le blog anglais écrit par des étudiants de Grenoble Ecole de Management
Digital me up : le blog anglais écrit par des étudiants de Grenoble Ecole de Management

Je vous invite à consulter ces premiers articles déjà sorti sur le blog :

The Minitel, France and digital transformation: A student’s assumptions

Cet article nous rappelle, sur un ton légèrement décalé que la France était, il n’y a pas si longtemps, leader dans le digital grâce à un système envié par tous permettant de réserver ses tickets de train, acheter en ligne, envoyer des mails… Le Minitel. Notre culture solidement ancrée dans ce bon vieux minitel nous empêcherait-elle de nous jeter dans le grand bain froid de l’internet ? Réponse dans cet article…

What is a Website and Traffic Manager?

Zoom sur un métier crucial pour les entreprises : celui de Traffic Manager. On imagine souvent les Traffic Manager assis toute la journée devant un écran rempli de graphs, courbes et autres camemberts, mais la réalité est bien moins ennuyeuse. Découvrez pourquoi et comment dans cet article.

Why small businesses must go mobile ?

Si de manière générale, et à quelques exceptions près, les grandes entreprises et les ETI ont intégré le fait qu’elles devaient avoir une présence digitale, ce n’est pas le cas pour nombre d’entreprises de plus petite taille. C’est dommageable, car la taille n’est pas un prétexte pour l’inaction digitale. Au contraire, grâce à un investissement quasi nul, une entreprise de petite taille peut rivaliser avec ses concurrents grâce à sa créativité et en utilisant les dernières technologies mobiles, comme la géolocalisation. Plus d’informations dans cet article.

2016 Digital Marketing Trends

Nous en sommes déjà à la fin de l’année, et les prédictions pour l’année prochaine commencent à émerger sur le Web. Digital Me Up n’échappe pas à la règle et sort ses tendances du marketing digital pour 2016. Un point de vue intéressant qui ne vous laissera pas indifférent. A découvrir dans cet article.

Comme je l’ai écrit en début d’article, ce blog est jeune et en plein développement. N’hésitez donc surtout pas à faire part de vos remarques ou vos encouragement aux élèves du master DBS sur digital-me-up.com !

Digital me up : le blog anglais sur le digital écrit par des étudiants – @grenoble_em was last modified: novembre 27th, 2015 by Yann Gourvennec

3 idées reçues sur les blogs d’entreprise – super content man (#scmlb)

Blogs John Brown - Super Content ManQui dit lundi, dit Super Content Man! Aujourd’hui sort le 4e épisode de Super Content Man : Et si on montait deux blogs? Dans cet épisode, le directeur marketing (John Brown) désire créer deux nouveaux blogs sur des produits que l’entreprise fabrique depuis quelques mois : les Zygométrons et les Brozeks. Pour écrire ces deux blogs, John Brown rassemble deux équipes de blogueurs, l’une constituée de professionnels du marketing, et l’autre de volontaires qui ne sont pas forcément les plus qualifiés d’un point de vue Marketing mais qui ont d’une part la volonté de réussir, qui sont ingénieux et enfin qui savent décrocher leur téléphone pour parler aux bonnes personnes ! Lequel des deux blogs sera le plus réussi ? On se le demande n’est-ce pas ? La réponse dans l’épisode 4 : « Et si on montait deux blogs? »…

La sortie de cet épisode est l’occasion de revenir sur trois idées reçues au sujet des blogs. Car si avoir une plume extraordinaire, savoir rester dans l’objectivité et avoir une connaissance sans borne sont les qualités du journaliste parfait, elle ne le sont pas forcément pour un bon blogueur ! La motivation et l’envie sont des qualités qui priment pour ce genre d’exercice qui demande du temps, de l’organisation, et beaucoup d’investissement pour des résultats que l’on ne peut observer qu’au bout de plusieurs mois…

bouton téléchargement

Idée reçue n°1 : Il faut être blogueur professionnel

Faire un blog n’est pas une affaire de journalistes (même si nous respectons et admirons le journalisme, là n’est pas la question) et encore moins de blogueurs « professionnels ». La véritable valeur ajoutée réside dans les idées et les réflexions que le contributeur peut apporter. Dans une entreprise, pour maximiser cet apport de savoir, mieux vaut avoir des professionnels qui bloguent que des blogueurs professionnels : il est donc souhaitable avant tout de confier la rédaction des articles du blog à des experts dont le savoir-faire est la principale force. Cela n’est pas qu’une question de coût ; les articles postés sur le blog seront plus intéressants car plus concrets et proches du terrain. Attention toutefois aux fautes d’orthographe, aux abréviations, aux familiarités… Pour résumer, l’important est d’avoir un contenu intéressant, avec des sujets variés, publier régulièrement (une fois par semaine au minimum, et au mieux une à deux fois par jour).

Blogs - Chocolats - Super Content Man
Attention aux fausses idées : dans une boîte de chocolats, les meilleurs ne sont pas les plus beaux !

Idée reçue n°2 : Il ne faut pas trop se mouiller ni donner son avis

Il n’y a pas de définition précise sur le ton que doit adopter un blog. Mais, concernant les entreprises, le blog doit se différencier du site principal, qui est une vitrine de l’entreprise. Étant un média social qui interagit avec une communauté, le ton d’un blog ne doit pas rester neutre : plus l’avis est orienté, plus l’article sera intéressant car il apportera un regard différent sur un sujet donné. Il suscitera également davantage de réactions, ce qui aidera l’entreprise à avoir une communauté active. Un ton corporate et des articles qui ne parlent que des offres de l’entreprise risque de désintéresser l’internaute : il ne faut jamais oublier que ce dernier est à la recherche d’information intéressante et à valeur ajoutée. Il faut donc définir un axe pour chaque article, et ne pas hésiter à écrire sur des sujets polémiques.

Idée reçue n°3 : On est forcément limité par ses connaissances

Frank - Super Content ManFaire un blog n’est pas seulement affaire de rédaction d’articles sur des sujets que l’on connaît déjà. Il s’agit aussi d’aller chercher l’information, donner des interviews, proposer à une autre personne d’écrire sur son blog… Dans l’épisode 4 de Super Content Man, aucune des deux équipes ne connaissent leur sujet, pourtant, elles ont le réflexe (notamment la 2e équipe) d’aller chercher un professionnel pour définir le thème. Avoir un article d’expert valorise le blog et le rend crédible, mais il ne faut pas oublier que des articles un peu plus légers et moins sérieux, ou des articles centrés sur l’actualité attirent beaucoup de visiteurs. Il faut donc savoir jongler entre ces différents types d’articles en conservant une ligne éditoriale pour que le blog soit un lieu de rendez-vous des internautes. Enfin et surtout, cet exercice d’écriture est également un exercice d’apprentissage. On apprend énormément en apprenant aux autres !

 

 

bouton téléchargement

3 idées reçues sur les blogs d’entreprise – super content man (#scmlb) was last modified: septembre 22nd, 2014 by Cédric Jeanblanc