Bernard Buisson sur Nextmodernity : Pourquoi il est si difficile d’innover dans les grandes entreprises

Bernard BuissonJe recommande cette interview de Bernard Buisson, qui est le co auteur du livre Objectif Innovation (Dunod) avec Silberzahn et al, mais qui est aussi un de mes collègues d’Orange Business Services. Bernard dans cette interview réalisée par Denis Failly de Nextmodernity explique les fondamentaux de l’innovation et aussi pourquoi il est si difficile d’innover en France dans les grandes entreprises. Plus inquiétant, il cite également le fort taux de mortalité de nos petites entreprises innovantes (50% disparaissent avant 5 ans). Voir l’interview en cliquant ici ou sur l’image de gauche.

En retard d’un train Gilles Lipovetsky ?

Gilles LipovetskyDans son blog à haute concentration polémique qui proclame la mort du Marketing (Marketing is dead) François Laurent fustige le philosophe Gilles Lipovetsky qui selon lui est en retard d’un train avec son hyperconsommateur (voir l’article précédent). L’analyse est assez liée à la forme: des arguments non démontrables, des avis personnels à base de « je » (je ne le pense pas, j’ai la conviction, …) qui nous éloignent de la preuve et nous situent dans le monde de la tendance lourde, du ‘sentiment’. Lipovetsky aurait raté les nouvelles tendances et n’aurait pas compris que nous « avons changé de monde ». Mais comme le fait remarquer un lecteur dans un commentaire, ce n’est pas Lipovetsky qui serait en retard mais Laurent qui serait en avance. Quoique. Ne serait-ce pas plutôt que – parole contre parole – la réalité ne serait ni blanche ni noire, mais ‘dialogique’ (pour emprunter au vocabulaire d’Edgar Morin), que l’hyperconsommateur de Lipovetsky ne serait pas cet être aussi caricatural, cette sorte de turboconsommateur plongé au sein d’une société turbocapitaliste (Newt Gingrich, in Visionary marketing 1995), ou plutôt pas seulement, car aussi un être empreint de contradictions, qui rejette les marques (le fameux nologo) mais qui les vénère et rejette la consommation tout en la pratiquant à outrance, et veut l’écologie en roulant au diesel etc.

Lire la suite

Innover ou mourir ? Plutôt innover et gagner !

innovate or die … one more timeDans cette présentation d’avril 2005 (Innover ou mourir, utopie ou réalité) donnée par M. Eric Lebel Vice-président, Développement de l’innovation CGI Québec le présentateur revisite le thème abordé dans ces pages sur le dictat de l’innovation à tout prix (selon le diction bien connu « innovate or die »). Sa conclusion est sans appel, la question n’est pas « innover ou mourir mais, comment innover pour gagner« .

l’hyper segmentation dans le tourisme

Le voyage en ligneVu sur le blog d’Olivier Douard (Blog Webmarketing) cet article intéressant sur l’hypersegmentation dans le secteur de l’etourisme, qui fait référence (voir le commentaire) au concept de LONG TAIL, déjà décrit dans ces pages (Chris Anderson, The Long Tail, rh business books, 2006. Voir aussi son blog http://www.thelongtail.com) . Les voyagistes sur Internet profitent de la particularité du médium pour lancer des offres hyper pointues pour des catégories de clientèles qui ne peuvent être satisfaites par les offres disponibles dans le commerce standard.