E-mail marketing: affluence record au MD Expo 2008

Le premier avril, ce n’est pas un poisson, se tenait dans le cadre du MD Expo (le nouveau nom du salon du marketing direct) une conférence sur l’e-mailing avec 2 des meilleurs experts du sujet en France. D’une part Andrea Micheaux, directrice associée de AID – un expert de la base marketing depuis 30 ans et qui se spécialise dans l’e-mail marketing – et Didier Gaultier, directeur général d’Epsilon France, le représentant français du leader américain et même mondial de cette discipline. J’y étais courtoisement invité en tant qu’animateur de la conférence, chargéde relancer le débat et de respecter les délais impartis (probablement ce qu’il y a de plus dur eu égard à la passion que mettaient nos deux experts dans leurs exposés).

Le Dr. Micheaux (qui est également professeur à la Sorbonne) a axé sa présentation sur sa thèse de doctorat intitulée « Perception et comportement du consommateur face à la pression marketing direct » dans laquelle elle a décrit la nécessité de délivrer un message pertinent (la notion de pertinence est hautement technique, et ne se limite pas à une simple évaluatiopn qualitative). Didier Gaultier a également corroboré cette thèse et a aussi développé le thème qui donnait son titre à la conférence à savoir : « faites en sorte que vos e-mails génèrent des ventes .»

Ces deux sujets se rejoignent en fait car c’est en améliorant la pertinence des messages et en dosant la quantité de messages à envoyer ainsi que leur ciblage, que l’on peut améliorer la qualité de ses mailings électroniques. La présentation d’Andrea Micheaux est agrémentée d’une interview du JDNET. Vous trouverez aussi un accès direct à deux vidéos, celle de la conférence, et celle de mon interview à Webcastory, réalisée à l’issue de la conférence.

video

accès à la vidéo de la conférence

video

accès à mon interview (Yann Gourvennec, Orange Business Services – MD Expo)

index des présentations (format pdf)

Comment garder une cohérence R.H. dans une organisation globalisée ?

Une complexité de plus en plus forte, une multitude de contraintes nouvelles, des environnements variés, une compétition féroce, … Les Entreprises doivent développer des organisations de plus en plus complexes pour faire face au monde globalisé d´aujourd´hui. Cette complexité pose des problèmes de cohérence dans la gestion des ressources humaines. Les Entreprises doivent pouvoir grouper les individus afin de gérer au mieux les talents et potentiels. C´est cette cohérence qui leur permet de capter, de développer et de garder les talents tout au long de la pyramide hiérarchique. Car elles ont besoin de talents à tous les niveaux de la pyramide. Or, il s´agit d´une tache très complexe. Comment par exemple, comparer un Key Account Manager à Shangai par rapport à un Directeur Administratif et Financier d´une usine en Bretagne ? Sont ils aussi « Valuable » l´un que l´autre pour l´Entreprise ? Doivent ils avoir le même type de package salarial, le même plan de formation ? Autre type de problème à résoudre : comment situer un cadre IIIB francais par rapport à un cadre Entgeltrahmenabkommen (ERA) Allemand ?

Lire la suite …

concours marketing étudiant: gagnez 1 PS3

marketing étudiantsLe site Marketing étudiant lance un concours d’innovation pour fêter ses 2 ans. Je relaie ci-après les règles du jeu. Bonne chance.

5 innovations pour améliorer Marketing-etudiant.fr – Une PS3 à gagner

Fort du succès du concours des marketeurs de début 2008, Marketing-etudiant.fr fête ses 2 ans et son 100 000ème membre en lançant un concours d’innovation. A gagner, une PS3 !

Le principe :
› Proposer 5 innovations (service ou moyen de communication)
pour développer Marketing-etudiant.fr

› 1 slide par innovation, 4 sous parties à respecter, un jury pour désigner le gagnant.

› L’étudiant qui fera la meilleure proposition (cumul des 5 innovations) gagnera une PS3 et
une mise en avant sur Marketing-etudiant.fr.

› Délais pour remettre la proposition : le 24 mai 2008.

Plus d’infos : La page du concoursLe réglement

Les 9 étapes pour réussir le référencement de son Blog

comment référencer son blog - illustration Yann GourvennecCréer un blog prend quelques minutes à peine, mais réussir son indexation est bien plus long et plus délicat. Pour vous aider voici 9 conseils incontournables pour réussir le référencement de son Blog. Dans cet exemple nous partirons d’un blog hébergé sur un site internet (www.1and1.fr ou www.ovh.com) et propulsé par WordPress (c’est actuellement la meilleure solution en terme de rapport qualité / prix / référencement sur internet).

1 – Remplissez soigneusement le titre de votre blog en y insérant vos mots clés, mais au travers d’une phrase qui donnera envie de cliquer aux internautes (une vraie accroche !)… En effet cette accroche apparaîtra dans Google ou dans d’autres sites lorsqu’ls reprennent automatiquement les données du Blog.

optimisation titre blog

2 – Installez le plug in Google Sitemaps afin d’être sûr que Google référence facilement et entièrement votre blog. Ensuite il vous faudra installer le plug in All-in-One SEO qui vous permettra d’optimiser WordPress pour le référencement (titres, balises, doublons de mots clés, génération automatique de mots clés…).

3 – Paramétrez les permaliens de WordPress de façon à mettre en avant vos catégories (qui normalement sont vos principaux mots clés) et le titre de l’article (ex: /%category%/%postname% ). Le but sera encore d’augmenter la fréquence d’occurrence de vos mots clés lors de l’analyse par Google et les moteurs de recherches.

permaliens google wordpress

4 – Faites une soumission manuelle dans Google afin d’être certain que le moteur de recherche ne vous oubliera pas (Bien entendu vérifiez que votre blog permet l’indexation par Google, dans Option / vie privée de WordPress…).

Lire la suite

10 bons conseils pour prospecter et fidéliser, et 4 outils pour vendre plus !

vendre et prospecter

Le but de cet article est de vous présenter 10 bons conseils pour améliorer l’efficacité de vos actions de prospection et de fidélisation, et en complément la présentation de 4 outils qui vont vous permettre d’améliorer les performances de vos commerciaux.

Pourquoi Prospecter ou fidéliser ?

Avant de commencer, il faut déjà rappeler pourquoi il est intéressant de prospecter et de fidéliser… Le but est simple : chaque année les entreprises perdent quasi-systématiquement un certain pourcentage de leurs clients, et donc il faut soit faire consommer plus à ses clients actuels ou en trouver de nouveaux.

Parmi ces clients, un certain nombre ont pu faire faillite, travailler avec un autre fournisseur ou tout simplement ne plus vouloir travailler avec vous. Une étude du Harvard Business Review a calculé que les entreprises perdaient en moyenne 50% de leurs clients tous les 5 ans (soit près de 10% chaque année !).

Ce chiffre, bien que variant selon les secteurs d’activité, est totalement crédible : en effet si vous vous amusez à faire une rapide soustraction entre vos clients du début d’exercice et ceux restant en fin d’année, vous verrez généralement une disparition entre 5% et 15%.

Pour schématiser c’est un peu comme si l’entreprise avait un réservoir rempli d’eau ( = ses clients), avec un robinet qui alimente le réservoir en eau fraiche (= les nouveaux clients), et un siphon qui laisse échapper régulièrement un filet d’eau (les clients existants qui quittent l’entreprise).

fichier clients et prospects

Une fois cette image bien en tête, il ne reste plus qu’à faire en sorte que le niveau d’eau reste au minimum vital, en agissant soit sur le robinet d’alimentation en eau (=recruter plus de prospects), soit en bouchant plus efficacement le siphon (= améliorer son tôt de rétention ou les faire consommer plus)…

More...

Prospecter peut paraître la solution la plus simple: on remplace les anciens clients par les nouveaux, mais comme dans le cas d’un réservoir, rajouter de l’eau coûte généralement plus cher que de faire une petite réparation.

En effet selon le Livre Blanc de la Relation Clients de Sage & IDC (www.sagecrm.fr) la raison pour laquelle un client quitte son fournisseur serait dans près de 68% un manque de contacts (pas de relance, pas de newsletter…) et non pas comme on pourrait s’y attendre un problème de prix ou de produit.

Encore une fois, c’est très logique car tout le monde a vécu le cas de figure d’un client fidèle qui reçoit l’appel d’un concurrent juste au moment où celui a besoin d’acheter, et la commande vous passe sous le nez !
Pour finir dans la justification de la mise en place d’un programme de fidélisation il faut rappeler que généralement fidéliser coûte 2 fois moins cher que prospecter.

Lire la suite