Wait marketing : une approche du consommateur innovante

Pour les marques, l’enjeu d’aujourd’hui est de cibler le consommateur nomade au bon moment ! Le wait marketing semble une réponse à cette problématique … Le blog PromoAffinity nous propose l’interview de Diana DERVAL – Gourou de cette pratique novatrice du marketing :

Diana_derval

Le Wait Marketing – vous connaissez ? Cette nouvelle technique marketing nous a paru pertinente : tirer parti des temps d’attente du consommateur sans se montrer intrusif…

Nous avons donc décidé d’interviewer Diana DERVAL, inventeur et gourou du Wait Marketing afin qu’elle nous initie à ce nouveau concept que nous vous invitons à découvrir sans plus attendre !!

Proust

En bonus – n’oubliez pas de consultez le Questionnaire de Proust dans lequel Diana a accepté de se dévoiler …

  • Côté consommateur

Pouvez vous nous présenter le concept de Wait Marketing ? En quoi cette nouvelle approche du consommateur est-elle pertinente pour communiquer auprès du consommateur?

Aujourd’hui, la majorité des messages publicitaires sont diffusés en masse ce qui provoque une irritation du consommateur sans cesse sollicité par des produits/marques qui ne le concernent pas et dont il n’est aucunement la cible.

Par ailleurs, on peut établir le constat suivant : dans les transports en commun, les salles d’attente, les cafés par exemple, les consommateurs sont ‘disponibles’.

Le wait marketing consiste à identifier les moments d’attente du consommateur afin de lui proposer une interaction avec les marques dont il est la cible (voir www.waitmarketing.info)

Lire la suite « Wait marketing : qu’attendez-vous pour vous y mettre? » »

Livre gratuit : “Le guide de survie des enquêtes en ligne”

Guides des enquêtes en ligne

(Téléchargez le guide des enquêtes en ligne ICI)

Après un très bon livre gratuit “Le guide de l’emailing“, Diane Revillard de Diemark nous propose un excellent guide qui explique de manière très pédagogique Comment réaliser une enquête en ligne, du cahier des charges à l’envoi du questionnaire, en passant par la rédaction des questions et les pré-tests.

Toutes les étapes sont abordées avec de nombreux conseils pratiques qui vous éviteront de nombreuses erreurs lors de l’élaboration d’une étude de marché, d’un sondage, d’une enquête de satisfaction

Ce guide débute par les fondamentaux : pourquoi faire une étude de marché, et pour quoi via internet ?

La réponse étant simple : tout d’abord c’est un outil c’est à la portée de tous, à la fois pour des raisons de coûts mais aussi de rapidité de mise en œuvre. C’est ensuite un outil qui permet de mener des enquêtes anonymes et d’obtenir des réponses très riches grâce aux questions ouvertes.

Par contre, l’auteur nous explique que les enquêtes sur internet ont également leurs particularités. Par exemple qu’il faut attendre plus de 12h avant de commencer à tirer les premières conclusions d’une enquête. En effet si 50% des réponses arrivent dans les 12h après le début de l’enquête, ce sont souvent les “extrêmes” (les plus contents / mécontents) qui répondent en premier…

Le guide met à votre disposition un planning pour la mise en place d’une enquête:

Etape 1. Ecrire un brief : identifier la bonne problématique, ne pas hésiter à mener une phase exploratoire pour la valider
Etape 2. Définir le mode d’accès de l’enquête
Etape 3. Identifier les thématiques
Etape 4. Rédiger les questions
Etape 5. Elaborer la présentation de l’enquête
Etape 6. Ecrire l’enquête selon la technique de l’entonnoir
Etape 7. Identifier les questions sensibles, les « social desirabality » biais »,
Etape 8. Faire le pré-test : valider les questions, estimer une durée approximative de passage de l’enquête,
Etape 9. Effectuer un rapport de pré-test pour vérifier les analyses,
Etape 10. Lancer l’enquête
Etape 11. Faire des points réguliers sur l’évolution des répondants
Etape 12. Clôturer l’enquête
Etape 13. Mettre en place les métriques
Etape 14. Penser à la prochaine enquête

Le guide enchaîne ensuite sur le brief de l’étude, et les erreurs à ne pas commettre dans l’élaboration du questionnaire comme par exemple le Wording qui consiste à utiliser du jargon au lieu d’utiliser des mots simples et qui seront correctement compris par les sondés.

Lire la suite

Testez vos connaissances en marketing !


Suite à l’excellent livre “Facebook on s’y retrouve” d’Eric Delcroix et Alban Martin, nous avons réalisé un Quizz sur le Marketing avec 20 questions pour tester vos connaissances en marketing direct, en communication…

Si vous avez Plus de 18/20 c’est que vous connaissez très bien le marketing, à moins de 15/20 il faudra réviser vos gammes ;D

Alors n’attendez pas, participez à ce Quizz Marketing et faites nous part de votre Score !!

Le Social Media

Le Social Media, finalement, c’est quoi ? A force d’en entendre parler et utiliser à toutes les sauces, cette notion est souvent mal appréhendée par les personnes ou les entreprises qui veulent s’y essayer.

Par conséquent, le Social Media, c’est Facebook, LinkedIn, les blogs, les fils RSS, les Podcasts, Second Life, Flickr, les wikis… ou plus simplement, c’est une conversation qui utilise les outils indiqués ci-avant pour progresser.

C’est une conversation entre les clients, les employés, les investisseurs, les concurrents … tout ceux qui veulent participer, en somme.

Cette conversation a la particularité de ne pas être organisée, d’échapper à tout contrôle et de ne pas faire partie d’un message top-down, orchestré par la marque, par exemple.

Lorsqu’une marque veut se joindre à une conversation, elle doit être présente sur le long terme, en commençant par écouter (discrètement). En écoutant, on apprend. Ceci est primordial, car ce n’est plus la marque qui impose son produit dans sa totalité, mais les clients qui modèlent le produit en fonction de leurs besoins.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, le marché est la conversation et que ce marché est constitué d’êtres humains, pas de parts de marché ou de données démographiques. Cette conversation, au travers d’internet, se propage à la vitesse de l’éclair comme il n’était pas possible de le faire avec les Mass Media (pour plus d’information, téléchargez – gratuitement mon Livre Blanc du Marketing 2007, p. 12 à 20). Le marché est donc plus intelligent (il sait quel produit est recommandé, quel produit éviter,…) plus informé et plus organisé.

Les entreprises doivent donc quitter leur tour d’ivoire et redescendre au niveau du consommateur, d’où la nécessité d’écouter attentivement, de veiller leur marché et de créer des relations avec lui. En plus, pour engendrer la discussion, les marques ou entreprises doivent dire quelque chose, elles doivent ouvrir leurs portes et devenir plus transparente, pour permettre le retour d’information.

En conclusion, nous pouvons dire que le Social Media est une toute nouvelle approche de la compréhension du marché plus qu’un nouveau moyen de communication.

les 12 plaies de la communication par e-mail

12 worst practices of e-mail in the workplace

Comme je l’avais indiqué dans un article précédent publié sur la partie anglaise de mon blog, j’ai réalisé une traduction anglaise ainsi qu’une remise à niveau complète de mon texte sur les mauvais usages de l’e-mail dans les relations personnelles et professionnelles. Ce texte, dont la première mouture fut écrite d’un pour le magazine aujourd’hui disparu SAM-MAG (mais toujours visible ici), faisait le point sur l’usage à et surtout sur les mauvais usages de cet outil qui est pourtant le plus répandu. 10 ans après la publication de cet article, je fais à nouveau le point et je m’aperçois qu’à tout prendre, l’usage de l’e-mail dans l’entreprise aurait plutôt empiré. L’introduction de la messagerie sur mobile, pour utile qu’elle soit, n’a pas aidé les utilisateurs à corriger leurs erreurs de communication, que le courrier électronique s’ingénie à amplifier de façon exponentielle.

Des entreprises comme Deloitte mettent en place des solutions radicales pour obliger les employés a enfin se parlé plutôt de s’envoyer des messages. Ils instaurent notamment les « no email fridays » qui sont une solution extrême aux problèmes que nous évoquons dans notre article. Avant que nous en arrivions à une rééducation généralisée et par la contrainte, il nous a semblé intéressant de souligner les erreurs à ne pas commettre dans la communication par courrier électronique afin de permettre une correction de ces erreurs de manière spontanée et naturelle.

Les lecteurs de visionary marketing qui préfèreraient lire cet article en français peuvent le faire à l’adresse suivante, sinon nous vous encourageons à lire la version plus récente en anglais à cette adresse.