paiement et 360° avec Paypal – #hubforum

100_0039

la table ronde du hubforum sur les paiements électroniques

Delpirou-JessicaNous avons assisté à la table ronde sur les paiements en lignes à laquelle participait Jessica Delpirou, directrice Marketing de Paypal (photo sur la droite). Paypal a “5 millions d’utilisateurs actifs en France et 22.000 commerçants adhérents en France” a précisé Mme Delpirou en forme d’introduction. Le moyen de paiement n’est en effet “pas le dernier maillon mais un élément essentiel dans la stratégie d’un site de commerce électronique”. Les tendances d’évolution du paiement en ligne sont multiples, et Mme Delpirou a joué  sur le terme à la mode SOLOMO, en proposant une alternative qu’elle a intitulée :  Molosovie (mobile/local/social/vie). Explications de texte avec Jessica Delpirou.

mobile

  • Les applications sont utilisées en permanence. L’application e-bay qui a été téléchargée 30 millions de fois dans le monde intègre des moyens de paiement
  • Paypal ne se postionne pas sur la technologie: le NFC est considéré par eux comme une des technologies possibles mais pas la seule. Paypal préfère se focaliser sur les usages
  • 5832540904_90d3ef11ff_zPizza Express : en Angleterre, on permet aux clients de payer leur addition chez Pizza Express via Paypal sur mobile ce qui évite d’avoir à attendre que la serveuse revienne avec le terminal de paiement a expliqué Jessica Delpirou de Paypal

local

  • le mobile influence le “local”, le phénomène qui consistait à prendre des parts de marché au local est en train de s’inverser.
  • le mobile et le local sont en train de fusionner, “tout cela ne sera bientôt qu’un seul univers” a jouté Jessica Delpirou, montrant ainsi que les rêves de commerce personnalisés de la fin des années 90 sont en train de se réaliser

social

  • PayPal porte dans son nom (“paie ton ami”) le social a expliqué Mme Delpirou et permet donc déjà le paiement en peer to peer
  • On s’aperçoit de plus en plus que des petites boutiques start-up se lancent uniquement en boutiques facebook, mais il est trop tôt pour indiquer si cela est une tendance de fond a dit la représentante de Paypal

digital

  • le paiement se trasnfère vers le numérique : exemple : Farmville vend 500.000 tracteurs virtuels par jour, John Deere quelques milliers seulement !

les tablettes peuvent-elles sauver la Presse ? #hubforum

le panel sur le luxe

M. Romatet de Condé Nast (Vogue, Glamour, GQ) au centre de la photo

Quelle stratégie mobile et Internet pour Condé Nast ?

D’abord, “la Presse ne s’effondre pas”, même si “le secteur de la Presse a raté Internet et ce n’est pas normal que les groupes de Presse ne soient pas les leaders du Web” a dit Xavier Romatet, Président de Condé Nast. “Avec les tablettes, le secteur de la Presse peut regagner le challenge de la temporalité qui est la même que celle des magazines et le modèle de business des tablettes est un modèle payant” a-t-il ajouté.

Il a néanmoins souligné les risques,de ce nouveau modèle :

  • les socles technologiques qui ne sont pas stabilisés et qui bougent trop
  • M. Romatet privilégie Apple du fait de la part de marché de l’iPad mais souligne aussi les difficultés en termes de taux de commission, même s’il n’a pu dévoiler l’accord en public (les accords en physique sont de 34%; et Apple prend 30%, donc il a souligné qu’il ne fallait pas faire une fixation sur les commissions imposées par Apple)
  • les comportements des utilisateurs ne sont pas encore connus : faut-il les mêmes contenus ? probablement que non, mais il faut encore savoir ce que sont ces comportements.
  • il faut que les concepteurs des magazines soient faits par des personnes qui conçoivent en numérique dès le départ et cela demande de recruter des personnels différents et experts.

Au Japon, Condé Nast a développé Wired au Japon uniquement en numérique, et ne prolongera la version numérique que 2 fois par an et ce modèle est probablement répliquable a conclu le Président de Condé Nast

e-bay : “le futur du e-commerce, c’est le commerce !” #hubforum

Yann Depoys de e-bayLe format de vente d’e-bay a complètement changé, depuis CtoC jusqu’à l’inclusion de produits de plus en plus neufs – réclamés par les clients – et vendus par des professionnels. E-bay est une véritable plateforme globale qui est en train de changer radicalement. Yann Depoys, Directeur de la Publicité de e-bay en Europe, de e-bay nous a décrit les 4 mutations du plus gros site de e-commerce en France.

  • le m-commerce est non pas le futur mais le présent du e-commerce.
  • tendances: lecture de codes-barres, réception de coupons mobiles, et relation avec les commerçants.
  • 300.000 nouveaux utilisateurs sont venus par le mobile sans utiliser le PC
  • Le mobile a révolutionné les usages du e-commerce
  • ouverture sur le monde du “local” – le magasin – car le mobile permet de déclencher des ventes en magasin aussi
    • Le Online est environ à 6% des achats , mais on peut considérer que 36% des achats en magasin sont aussi influencés par Internet et la connexion est ténue
    • Le futur ce n’est pas le e-commerce, c’est le commerce, c’est à dire la possibilité de passer d’un canal à un autre.
  • social : e-bay l’utilise comme promotion
  • digital : paiement numérique qui a changé les frontières du e-commerce tel qu’on le connaissait
  • Coca Cola et son engagement citoyen #hubforum

    DSC_4473

    Tout n’est pas dicté d’Atlanta a déclaré  Manuel Berquet Clignet, Directeur Marketing de l’entreprise d’Atlanta  (à l’extrême droite sur la photo); “on inclut les employés, les consommateurs et les ONG” a-t-il ajouté. “l’ensemble des employés de la marque ont été formés à la marque”, et la question est de savoir comment “au quotidien je peux faire progresser la marque dans mon travail”.

    “Depuis 7 ans, nous nous interdisons toute communication directe aux enfants de moins de 10 ans” a-t-il ajouté, et l’entreprise respecte cette règle à la lettre. Coca Cola a aussi participé à l’opération “la maison de Solenn” ou au recyclage des emballages. Mais “là où on attend Coca Cola est sur la capacité à rêver et les objets design”. Plutôt que faire des photos de poubelles, Coca Cola a fait fabriquer une chaise à partir de 111 bouteilles recyclées. Hélas, a ajouté M. Berquet Clignet, tout ceci est fait en Chine car il n’y a pas les compétences en France et le développement durable, c’est aussi aller chercher des approvisionnements locaux.

    cocacola-recycled2-300x194

    Coca Cola est “une entreprise jeune qui cherche à faire partager son ADN qui est celui de la jeunesse” a-t-il conclu, et c’est cela qui selon lui permet de faire partager la vie de la marque au quotidien.

    (photos de la chaise : kesako.fr)