Conférence Intranet, RSE et transformation digitale : 100 euros de réduction !

network-large.gifVisionary Marketing s’associe à nouveau avec CCM Benchmark pour vous convier à la journée exceptionnelle du 18 novembre, date à laquelle se tiendra la conférence « Intranet, RSE et transformation digitale », à la maison Champs-Élysées, 8 rue Jean Goujon, 75008, Paris. Nous y animerons en outre une table ronde intitulée « Transformation digitale, vision partagée en interne » à 16:45.

Comme à notre habitude pour ce genre d’évènement, nous vous offrons un bon de réduction de 100 euros : pour cela, il vous suffit d’entrer le code promotion :   transfo2014visionary    au moment de l’inscription pour profiter de la remise. Imprimant leur marque sur l’entreprise et ses processus internes, les projets de réseaux sociaux d’entreprise (RSE) se multiplient. Dans le même temps, l’intranet historique prend une orientation de plus en plus collaborative et sociale, tandis que l’accès en situation de mobilité – via smartphones et tablettes – est de plus en plus fréquent.

RSE et Intranet
Ne pas oublier le code transfo2014visionary pour bénéficier de la réduction

Dans ce contexte, Intranet, RSE, espaces collaboratifs et extranets constituent progressivement les briques d’un tout plus global que certains nomment « digital workplace » et au sein duquel chaque élément a un rôle aussi précis que possible à jouer.

Collaboratif : à quels nouveaux défis les entreprises doivent-elles faire face ? Comment l’intranet de communication, les plates-formes collaboratives et le RSE doivent-ils être organisés les uns par rapport aux autres ? Comment aligner les conversations sur les objectifs business ? Ouvrir son RSE à ses clients et partenaires : pourquoi, comment ? Comment le digital oblige-t-il les grandes organisations à bâtir de nouvelles stratégies marketing et à repenser leur organisation ? Comment leur business model évolue-t-il ?

sinscrire
code transfo2014visionary pour bénéficier de la remise

Pour répondre à ces questions, CCM Benchmark réunit les responsables de grands intranets et RSE ainsi que des experts de renom lors de cette nouvelle édition de la conférence « Intranet, RSE et transformation digitale ». Ils partageront au cour de cette conférence leur vision, leurs retours d’expérience et leurs meilleures pratiques.

9H00DYNAMIQUE D’ÉVOLUTION DES PRATIQUES COLLABORATIVES DANS LES GRANDES ENTREPRISES

A quel rythme les pratiques collaboratives se diffusent-elles dans les grandes entreprises ? Quels départements métiers sont concernés prioritairement ? Quel est l’état des lieux de l’avancement des organisations en matière de transformation digitale ?
Par Arnaud Rayrole (Lecko)

9H15INTRANET, RSE ET DIGITAL WORKPLACE

Comment l’intranet de communication, les plates-formes collaboratives et le RSE doivent-ils être organisés ? Autour d’un portail ? Autour d’un réseau social interne ? Une plate-forme de type « digital workplace » doit-elle au contraire voir le jour ? Avec quelles contraintes ? Pour quels bénéfices ?
Avec :
– Véronique Bonin (Bouygues SA)
– Arnaud Guittard (CCI de Région Alsace)
– Grégoire Charpe-Civatte (Rexel)
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

10H15RÉSEAU SOCIAL D’ENTREPRISE : TRAVAILLER AUTREMENT

Quels bénéfices le RSE apporte-t-il en matière de méthodes de travail et d’efficacité collective ? Fluidifie-t-il réellement les échanges entre collaborateurs ? Modifie-t-il la gestion des compétences ?
Par Sarah Alezrah, Bouygues Telecom

10H45PAUSE

11H15MANAGEMENT DE LA COMMUNICATION ET COMMUNICATION MANAGÉRIALE VIA LES RSE

En quoi le RSE facilite-t-il l’appropriation par les équipes de la stratégie d’entreprise ? Renforce-t-il l’engagement des salariés ? Contribue-t-il à faire comprendre aux collaborateurs en quoi leur contribution individuelle s’inscrit dans la stratégie collective ?
Avec :
– Intervenant en cours (EDF)
– Vincent Colas (Humanis)
– Vincent Berthelot (Observatoire des Réseaux Sociaux d’entreprise)
Table ronde animée par Michel Germain, Arctus

12H15DE L’ORGANISATION « RESPONSIVE » AUX FUTURS MODES DE TRAVAIL

Les entreprises évoluent dans un monde ultra-connecté et cherchent à transformer leurs modes de travail. Quelles sont les évolutions des expériences de travail et comment va-t-on travailler demain ? Comment accompagner cette transformation ? Comment tirer parti de la richesse des interactions au sein de l’entreprise ? Comment les outils de travail vont-ils évoluer ?
Par Alexandre Cipriani (Microsoft)

12H45DÉJEUNER

14H15MANAGEMENT DE L’INNOVATION ET RSE

Quelles mécaniques d’innovation le RSE permet-il de mettre en oeuvre ? Comment ces dispositifs se matérialisent-ils ? Quels sont les impacts RH, organisationnels, managériaux ? Comment en mesurer les bénéfices ? Comment au final diffuser une culture de l’innovation au service de l’expérience client ?
Avec :
– Damien De Bloteau (AG2R La Mondiale)
Autres intervenants en cours de confirmation
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

14H45PROFESSIONNALISER LES ÉQUIPES DIGITALES

La transformation digitale est un vrai processus de changement culturel, concrétisé par des nouveaux usages collaboratifs et sociaux et aboutissant à une évolution des approches métiers, rendant l’entreprise plus agile et apte a se réinventer. La mise en place d’équipes en charge de porter le changement à l’échelle de l’entreprise se multiplie dans les grandes organisations.
Avec :
– Laurent Herbillon (BNP Paribas Personal Finance)
– Emmanuel Bleuse et Fabien Guigonnet (RATP)
– Adrinée Fave (Technip)
Table ronde animée par Arnaud Rayrole, Lecko

15H30PAUSE

16H00LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SEIN D’UN GRAND GROUPE

Comment le digital oblige les grandes organisations à bâtir de nouvelles stratégies marketing et à repenser leur organisation ? Comment leur business model évolue-t-il ? Quelles actions de formation et de sensibilisation internes les grands groupes doivent-ils mettre en place ?
Avec :
– Marc Florette (GDF Suez)
– Patrice Slupowski (Orange)
– Anthony Poncier (Publicis Consultants Net Intelligenz)
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

16H45TRANSFORMATION DIGITALE : UNE VISION PARTAGÉE EN INTERNE

Au-delà des outils, le digital est avant tout un état d’esprit. Mais comment faire pour le mettre en oeuvre efficacement ? Quand et pourquoi définir une vision commune pour générer une acceptation partagée du digital ? Comment impliquer le comité de direction et les actionnaires dans cette voie ?
Avec :
– David Kujas (Accenture)
– Michael Tartar (Consultant indépendant)
– Yvan Boudillet (Warner Music France)
Table ronde animée par Yann Gourvennec, Visionary Marketing

Conférence Intranet, RSE et transformation digitale : 100 euros de réduction ! was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

Transformation digitale : ne perdez pas de vue l’expérience client ( @g9plus )

expérience clientLa conférence du G9+ du 18 septembre qui s’est déroulée dans les locaux de Microsoft a tenu ses promesses : invités de marque, amphithéâtre plein à craquer, débats intéressants générateurs d’idées, et un thème fondamental : celui de la transformation de l’expérience client par le digital. En cela, le G9+ a démontré qu’il avait tout compris des vrais enjeux de la transformation digitale en choisissant le titre parfaitement. Reste à se demander si les débats ont permis d’apporter la bonne réponse à cette bonne question…

J’ai malheureusement trop tardé pour écrire ce compte rendu et je ne peux retrouver tous les tweets de la salle qui résumaient, à mon avis, la véritable teneur du débat : en sont restés un ou deux que j’ai pu retrouver. Et notamment celui de Mark Tamis (dernier sur l’image), qui m’a frappé et orienté dans l’écriture de ce compte-rendu en forme d’analyse : « on parle quand de l’expérience client ? #cxp #G9plus » (8:19 PM – 18 Sep 2014). Cette impression je l’ai quasi systématiquement lorsque j’entends des discours sur la transformation digitale, une impression qu’on est souvent à côté de la plaque, que l’on fait de la transformation pour le digital et non de la transformation avec le digital. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé, en mars 2014, à écrire avec Philippe Colin, mon livre blanc sur la face cachée de la transformation digitale (http://visionarymarketing.com/transfo).

 

Les tweets (entre autre) de Mark Tamis et Dolores Fraguela ont posé le débat et orienté cet article

20140918_172859689_iOS
la table ronde du G9+ le18 septembre 2014 dans la superbe salle de Microsoft à Issy les Moulineaux. Je n’ai rendu compte que de deux des expériences présentées, celles de la SNCF et de 3DS, qui m’ont titillé les neurones

Lire la suite

Transformation digitale : ne perdez pas de vue l’expérience client ( @g9plus ) was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

Les 5 niveaux de transformation digitale en entreprise selon Fayon et Tartar

Transfo Digitale Fayon Tartar

Dans leur livre intitulé Transformation digitale : 5 leviers pour l’entreprise (Pearson) qui sortira le 03 octobre, Michaël Tartar et David Fayon nous présentent ces fameux 5 leviers de maturité de la transformation digitale : les produits et services, les technologies et l’innovation, le personnel, l’organisation, et l’environnement. Plus intéressant encore, les 5 catégories de transformation digitale dans les entreprises : les attentistes, les impressionnistes, les externaliseurs, les intégrateurs et les transformateurs. Ce classement a retenu notre intérêt chez Visionary Marketing, car il définit des profils d’entreprises que nous sommes amenés à rencontrer régulièrement dans le cadre de nos missions. Se digitaliser n’est pas faire illusion en créant un site Internet qui  ne sera jamais mis à jour, mais intégrer le digital au coeur de sa stratégie en mobilisant les moyens nécessaires.

On parle beaucoup de transformation digitale, mais qu’est-ce que c’est réellement ?

La transformation digitale, c’est le fait d’intégrer le digital dans tout ce qui fait la vie de l’entreprise : sa capacité à aller chercher ses clients, à opérer au quotidien, c’est aussi l’adoption et l’usage de technologies qui recouvrent toutes les dimensions de l’entreprise. Cela peut être des outils, des services, mais aussi des savoir-faire, des manières d’innover et de fabriquer. Toutes ces dimensions sont prises en comptes dans cette transformation. On connaît la transformation digitale depuis une vingtaine d’années, mais elle a pris de l’ampleur grâce à certaines innovations comme le smartphone et le développement des réseaux sociaux. Ce que l’on observe, c’est que réussir à appréhender l’ensemble de ces technologies et des usages en profondeur dans l’entreprise n’est pas simple. En effet, on parle beaucoup de transformation, mais on a du mal à la mesurer, à mettre des chiffres dessus.

transformation-digitale
Si la trasnformation digitale est le passage d’un point A à un point B, tous les protagonistes n’en sont pas au même niveau pour autant : des attentistes aux transformateurs en passant par les faussaires, les entreprises sont en effet loin d’être au même niveau de transformation digitale. Photo Antimuseum.com

L’objectif de ce livre ce n’est pas seulement d’inciter les entreprises à aller vers la transformation digitale, mais aussi de mesurer les données de la transformation digitale.

Il faut d’abord se dire « connais-toi toi-même », c’est à dire connaître l’état de transformation digitale de l’entreprise à l’instant t. À partir de ce moment là, on peut se fixer un cap, une direction où aller par rapport à ses concurrents, à ses clients ou encore à ses fournisseurs. On va ainsi pouvoir accompagner l’entreprise à travers ce changement, sachant qu’on a innové avec un modèle qui est en open source, qui est donc libre et peut être enrichi. Le digital va très vite et on a besoin de se réactualiser en permanence.

Lire la suite

Les 5 niveaux de transformation digitale en entreprise selon Fayon et Tartar was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

La guerre du marketing (et des DSI) n’aura pas lieu ! (transformation digitale)

guerre marketing
les locaux de Visionary Marketing près de la Trinité à Paris

Mardi 9 septembre était une date particulièrement importante pour Visionary Marketing. Il s’agissait en effet de la tenue de notre premier événement dans nos locaux, du square d’Orléans, bâtiment historique du neuvième arrondissement. Comme quoi, la vision du futur, n’est pas forcément antinomique du respect du passé et des grands hommes et femmes (George Sand et Chopin y habitèrent notamment). Hormis cette parenthèse historique, cette réunion a été l’occasion de faire le point sur l’importance de certains principes de base de la transformation digitale. Importance du phénomène, notions de base, et enfin, j’insisterai surtout sur cette partie, la nécessité de travailler ensemble, au-delà des silos (je reviendrai sur ce point, notamment au travers d’un article paru à la suite de la réunion dans les Échos, mais ce sera l’objet d’une mise au point dans un autre article).

NewImage

Nous avions donc la chance d’accueillir une vingtaine de nos clients triés sur le volet, dans notre petite salle de la rue Taitbout à Paris (hélas, pas trop de photos sauf celle de Nathalie à droite). Nos invités ont eu droit à trois présentations (toutes disponibles sur Slideshare à http://slideshare.net/ygourven).

Introduction par Michel Perrin

En introduction, une présentation par Michel Perrin, qui, outre le fait d’être notre ami, est professeur HEC depuis des années et l’organisateur du séminaire du marketing digital auquel nous avons la chance de participer depuis 2007. Michel a insisté sur l’importance du marketing digital dans le parcours client et son rôle central dans la stratégie des entreprises, qui fait qu’il est devenu incontournable.

Ces parcours d’influence qui transforment l’entreprise : par Caroline Faillet

La deuxième présentation était celle de Caroline Fayet, directrice et fondatrice de l’agence Boléro Web intelligence, qui nous a fait une brillante démonstration de l’analyse de l’influence, mais bien au-delà, de l’importance de cette analyse de l’influence dans la stratégie des entreprises.

[Fr] La guerre du marketing (et des DSI n’aura pas lieu) – transformation digitale from Yann Gourvennec

En cela,  la démonstration était particulièrement réussie, notamment au travers d’un exemple pris chez Saint-Gobain Isover, qui en est venu, par démarche itérative, à revoir entièrement ses contenus et son référencement, au travers de l’observation des relais, ou manques de relais, sur ses produits via Internet. Car en grand public, a démontré Caroline, là où le bât blesse, c’est que Google, désormais seul moteur de recherche à bord, « désintermédie » les marques, pour, au-delà de tous les résultats naturels, ajouter forces comparatifs,  et surtout des liens vers les distributeurs.

Tant et si bien que le fabricant se fait concurrencer par ses propres distributeurs qui ont eux-mêmes pris la main sur les contenus des produits. En résumé, si vous vouliez savoir quelque chose sur les produits d’isolation de Saint-Gobain, vous aviez plus de facilités à aller voir le site de Leroy Merlin, que celui de Saint-Gobain. Enfin cela, c’était avant la mission de Bolero Web Intelligence.

La marque doit reprendre la main sur son contenu et ses produits

Voilà un phénomène que l’on voit souvent se répéter, et pas seulement dans le grand public, qui oblige les marques, comme le dit Caroline, à « reprendre la main sur leur marketing ». Cette démarche, forcément itérative, amène la marque à réintroduire l’Internet comme un élément stratégique de son marketing, car n’oublions pas que les consommateurs, même s’ils n’achètent pas tout en ligne, se renseignent quasi systématiquement, jusqu’à 7 fois en moyenne, sur Internet avant d’acheter.

Caroline au travers de cet exemple a également démontré comment la collaboration entre marketeurs et DSI pouvait être particulièrement efficace, ce qui ne nous a guère surpris, et qui constituait une excellente introduction à la présentation qui suivait, c’est-à-dire la mienne.

La guerre du marketing n’aura pas lieu

Dans ma présentation intitulée « la guerre du marketing n’aura pas lieu », je me suis attaché à démonter quelques idées reçues de la transformation digitale, et elles sont nombreuses. Je l’ai fait, comme à mon habitude, au travers de mon expérience du terrain et aussi avec une petite dose d’impertinence pour tenir l’auditoire éveillé jusqu’à l’apéritif.

Lire la suite

La guerre du marketing (et des DSI) n’aura pas lieu ! (transformation digitale) was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

Instant mobile : catalyseur de la transformation digitale (Forrester)

Thomas Husson : Instant Mobile - ForresterNous sommes tous addicts du Smartphone et nous avons, plusieurs fois par jour, un  » instant mobile « , où nous sortons le portable de notre poche pour consulter nos mails, nos messages, ou envoyer un tweet… Selon Thomas Husson, vice-président et analyste principal chez Forrester, les entreprises doivent adopter cet instant mobile dans leur stratégie cross canal, pour mieux servir le consommateur : adaptation du contenu sur le mobile, réorganisation du système d’information, refonte du parcours client avec le prisme du mobile… Il y a encore du chemin à parcourir pour que chaque entreprise intègre le mobile first dans son ADN, chemin qui doit être parcouru pour s’adapter à un phénomène qui devrait continuer à s’amplifier…

Instant mobile : qu’est-ce que c’est ?

l’ instant mobile c’est le moment où un individu va prendre son smartphone pour obtenir de l’information, des services en temps réel, en fonction de son contexte et ses besoins immédiats. Des instants mobiles, on en a des dizaines, des centaines par jour : en moyenne, un utilisateur va toucher l’écran de son smartphone plus d’une centaine de fois par jour, 125 pour les utilisateurs d’Android, un peu plus pour les IPhones. On a donc des centaines d’occasions de pouvoir mieux servir ces consommateurs au moment où ils veulent interagir avec vous. C’est parfois pour un mail, pour conduire une transaction, pour avoir une information sur un compte bancaire… Il y a de nombreuses opportunités pour les marques de s’inscrire dans ce moment mobile et de mieux servir le consommateur, en fonction des besoins et de leur contexte.

Lire la suite

Instant mobile : catalyseur de la transformation digitale (Forrester) was last modified: janvier 13th, 2015 by Cédric Jeanblanc