Déclarer la guerilla Marketing au tabac

marketing anti tabac2007 approche et qui dit nouvelle année dit cortège de bonnes résolutions !! Si ‘Arrêter de fumer’ figure en tête de votre liste … alors peut-être que cet article vous aidera à respecter votre engagement !!!

Lancer une campagne de lutte contre la cigarette, un vrai défi pour les marketeurs !!! Comment y parvenir sans se montrer moralisateur …

Pour la première fois aux Etats-Unis, une ligue de lutte contre le tabagisme –The American Legacy Foundation (ALF) utilise les armes de la viralité.

La campagne repose sur un site internet ‘Thetruth.com’ permettant de cibler les adolescents en leur confiant pour mission ‘d’infecter’ les fumeurs de leur entourage.

Le site est conçu comme les fameux sites d’opérations de marketing viral : fonds d’écran et autres nombreux goodies comme des stickers, jeux et films viraux téléchargeables.

Thetruth.com est par ailleurs inscrit sur ‘My space’ ainsi que sur d’autres sites communautaires branchés : un effet buzz garanti auprès des plus jeunes très prisés par l’industrie du tabac.

Enfin, dernière action en date, du guerilla marketing avec une poignée de porte géante sur times square portant la mention ‘ Le tabac tue suffisamment de personne en deux jours pour remplir toutes les chambres d’hôtel de Times Square’.

De quoi donc méditer pour cette nouvelle année ;))

Déclarer la guerilla Marketing au tabac was last modified: décembre 29th, 2006 by christelle

NABAZTAG ou le relationnel décliné à l’émotionnel

NabaztagLes geeks– réputés early adopter- le connaissent déjà mais pour ce Noël, nous avons pu assister à une prolifération de ce lapin d’un nouveau genre : il communique en effet par les émotions … je vous propose de me suivre dans le terrier de Nabaztag !!!

  • Face à un tel ovni, la démarche retenue pour le lancement de cette innovation a consisté à ne pas réaliser de test auprès de consommateurs mais à lancer le produit à une échelle réduite pour observer ensuite comment celui-ci allait trouver – ou pas – sa place au sein de la communauté des premiers utilisateurs. Effectivement, le meilleur moyen de savoir si une innovation va fonctionner, c’est de la faire vivre ;
  • adoptez un lapinEgalement, lorsque vous vous rendez sur le site de Nabaztag, on vous propose non pas d’acheter, mais d’adopter un lapin ;
  • Enfin, la nouvelle génération de Nabaztag possède à présent un nombril qui lui offre de nombreuses perspectives comme celle d’enregistrer des MP3 ;

Nabaztag s’inscrit comme un objet communiquant d’un nouveau genre : il permet à son détenteur de vivre et partager des émotions avec son entourage. Chaque Nabaztag est unique car vous êtes en charge de son éducation qui se fait au fil de vos navigations internet et des configurations que vous choisissez.

Néanmoins, Nabaztag semble avoir été victime de son succès pour ce Noël : le constructeur assure tout mettre en oeuvre pour se faire pardonner en proposant un accès libre et gratuit à toutes les fonctionnalités du petit lapin : les marketeurs les plus avertis y verront une subtile stratégie pour ‘éduquer’ et ‘familiariser’ le consommateur aux possibilités offertes par Nabaztag de manière à ce qu’il ne puisse plus s’en passer par la suite …

NABAZTAG ou le relationnel décliné à l’émotionnel was last modified: décembre 29th, 2006 by christelle

Blogospherus: un test de vir »a »lité

Test de viralité (il ne faut pas se tromper en l’écrivant). Voilà le projet d’un blog qui n’a d’autre but que de voir si – au travers des trackbacks faits sur sa page http://www.blogospherus.net/wp-trackback.php?p= – un événement purement viral peut être mesuré au cours des semaines. Dans la période du 16 novembre au 12 décembre, le site dénombre 168 blogs connecteurs + 2 radios. + 1 si on rajoute celui-ci.

A suivre donc. Je rappelle le texte du project ci-dessous car ce n’est pas très facile à lire ni très clair.

===========texte issu du site Blogospherus========================

  • L’avenir n’est pas écrit.
  • Le temps des connecteurs est arrivé.

    Thierry Crouzet, Le peuple des connecteurs.

  • La blogosphère est-elle un mythe? Quelle puissance virale est la sienne ?
  • Existe-t-elle ailleurs que dans l’imaginaire de quelques papes des blogs ?
  • La blogosphère a-t-elle pour seule demeure Technorati ?

  • Blogospherus
    est créé pour tester la réactivité de la blogosphère, comme une expérience scientifique.
    Combien de temps faudra-t-il pour fédérer les blogs de la blogosphère et faire le tour du monde ?
  • Le principe:
  • Un premier message est déposé sur un blog.
    Aucune autre forme de publicité n’est faite pour indiquer l’existence de Blogospherus.
    Blogospherus a choisi pour premier blog celui de l’auteur du Peuple des connecteurs.
    Quel meilleur symbole pour une expérience qui vise à tester la connectivité de la blogosphère ?
  • A partir de cette unique bouteille jetée sur cet unique blog, chaque blogueur découvrant ce message devient libre de poursuivre la connection, vers le tour du monde des blogs.
  • Il peut signaler son existence à Blogospherus, il peut signaler l’existence de Blogospherus.
  • Tout repose sur le système du Trackback, instrument de la connectivité blogosphérique.
    L’adresse de Trackback est : http://www.blogospherus.net/wp-trackback.php?p=3
  • Si vous ne savez pas utiliser les “trackbacks”, vous pouvez toutefois ajouter un commentaire manuel ici-même, en indiquant :
    – l’adresse de votre article parlant de Blogospherus
    – l’adresse du blog par lequel vous avez connu Blogospherus.
    Chaque lecteur de ce nouveau message, s’il est blogueur lui-même, peut alors continuer la chaîne des connecteurs.
  • L’expérience permettra de visualiser, par la succession des trackbacks, le chemin blogosphérique parcouru par le message originel.
  • Une cartographie de ce chemin sera enfin construite, menant d’un blog à l’autre, reconstituant l’espace blogosphérique viral du Web francophone.
    Au cours de l’expérience, le site Blogospherus puisera dans les blogs connectés la matière d’articles quotidiens retraçant la diversité de la blogosphère.
    Blogospherus
    blogo(at)blogospherus.net
Blogospherus: un test de vir »a »lité was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

Un putois cybersquatte loiclemeur.com

Le MeurUne brève du soir …

Le putois, est un projet musical indépendant et autoproduit qui vise à dénoncer la politique de régularisation (ou d’expulsion pls exactement ) de Nicolas Sarkozy. Quelle surprise de découvrir ce soir que le site de Loïc Le Meur a été cybersquatté par le Putois qui utilisé un commentaire pour placer son lien qui n’a rien à voir avec le Web3.

Pour les martiens, Loïc Le Meur soutient la campagne de M. Sarkozy. Je ne sais si le Putois aura autant de succès que le Marly Gaumont de Kamini, en tout cas le pied de nez est assez savoureux. [accès à la page en format pdf avec le commentaire du putois rebaptisé « skunk »fichier pdf ici]

Un putois cybersquatte loiclemeur.com was last modified: décembre 11th, 2006 by Yann Gourvennec

Parody de statistiques sur le blog de Boing Boing

Mesure d’audienceEmmanuel Parody est journaliste aux Echos (je passe sur sa bio, disponible ici). En mai 2006, il publiait cet article très intéressant sur son blog ecosphere. (Je sais, ça fait un peu réchauffé, mais voilà, j’avais pris cette note et je ne voulais pas la perdre 😉 ). Toujours est-il que Parody livre un réquisitoire contre les classements de Technorati en prenant le cas Boing boing comme témoin. Il en arrive à la conclusion que les stats de ce site très populaire – son estimation réaliste est de 200.000 pages vues par jour – sont quand même surévaluées de 70% dans les annonces tonitruantes qui sont faites ici et là.

  • en prime, un nouvel article du même auteur sur les nouveautés en termes de mesures d’audience : cliquer ici
Parody de statistiques sur le blog de Boing Boing was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec