vers la créolisation du Français ?

la publicité N97
la publicité N97

Bonjour à toutes et à tous en ce retour de congé.

Dès la reprise un petit coup de gueule inspiré par la lecture de la publicité pour le Nokia N. 97 (en téléchargement ici), au demeurant un produit intéressant et qui marque l’offensive du leader finlandais sur le marché en pleine croissance des Smartphones (ou devrions-nous dire ‘téléphones intelligents’). Si d’aucuns, en souvenir de la loi Toubon restée dans les esprits depuis 1992, croient encore à la menace de l’Anglais sur le Français,  j’aimerais au contraire insister sur une réalité somme toute assez différente. Plus qu’un abandon du Français au profit de l’Anglais, j’observe une créolisation croissante de notre langue, qui se saborderait elle-même, non sous la pression de l’extérieur, mais par une sorte d’implosion. Morceau choisi (mais il y en a d’autres) : « En  profite pour « checker » mes mails. Nouveau mail perso. Léa me propose un « afterwork » ». Traduction d' »afterwork » : un « après le travail » (?!).

Je ne sais si la publicité est un bon indicateur, mais quel sabir ! Ni anglaise, ni française, cette langue créolisée plonge les anglophones d’ailleurs dans un abîme de perplexité de la même manière que le créole pour un Français de souche qui le découvre. Dire qu’on a tué les langues régionales pour en arriver là me laisse perplexe. Le problème n’est pas tant que la langue évolue, ceci est normal et même souhaitable, mais plutôt qu’à mesure que l’Anglais devient lingua franca au détriment des autres langues et pas seulement du français, notre langue se marginalise d’elle-même, sous la pression non de l’extérieur mais par un bizarre désir d’auto-destruction.

Si c’est là le résultat de la loi Toubon, pourrions-nous demander l’autorisation des publicités en Anglais ? Ainsi, au moins nos compatriotes pourront-ils lire une langue, une vraie, et en apprendre les subtilités qui vont bien au-delà du globish, cet ignoble simplification internationale de l’idiome britannique.

… soupirs

vers la créolisation du Français ? was last modified: août 31st, 2009 by Yann Gourvennec

Les marques sous l’influence de facebook

Les marques ont longtemps été considérées comme ‘persona non grata’ – c’est-à-dire indésirables – dans l’univers du 2.0… Néanmoins, il semblerait que la tendance s’inverse et qu’elles aient appris à jouer avec les codes implicites des blogs et autres réseaux sociaux : DEMONSTRATION !

Le magazine News Sky nous informe qu’un groupe de 22 000 fans intitulé « Bring back Cadbury’s Wispa Gold » sur Facebook est parvenu à convaincre le géant du chocolat Cadbury à relancer la production d’une célèbre marque de barre chocolatée : Wispa. Les 3 internautes à l’initiative de cette campagne ont même été invités par Cadbury à l’usine de Bournville à Birmingham pour relancer les machines de production. Vous pouvez lire l’article complet en suivant ce lien. 41 Millions de barres chocolatées ont été vendues en 18 semaines – soit un taux de 18 par seconde.

wispa

Décryptage et commentaires en vrac inspirés par ce cas pratique :

  • Les marques doivent être à l’écoute des consommateurs mais en aucun cas les laisser sans réponse : dans le cas présent Cadbury a répondu favorablement à la requête – ou devrait-on dire pression ? – des consommateurs regroupés en véritable groupe de lobbying sur Facebook ;
  • Par ailleurs, les marketeurs sont souvent mis en difficulté lorsqu’il leur est demandé d’apporter la preuve par le R.O.I de l’efficacité de leurs actions 2.0. Dans le cas présent, il semblerait que le succès commercial soit au rendez-vous !

Enfin, pour clore cet article, je ne peux m’empêcher de me demander si le groupe ‘Sauvons les bonbons Kiss Cool’ créé à l’initiative de Thierry SPENCER connaîtra la même issue ?

Affaire à suivre donc ;))

A lire également pour prolonger la discussion :

C@

Les marques sous l’influence de facebook was last modified: août 30th, 2009 by christelle

27 conseils pour gagner du temps en tant que blogueur !

blog pro

Votre journée de travail en cache une deuxième. Vous êtes bloggueur. Comment ne pas passer toutes ses soirées et tous ses week-ends à blogguer ? Voici 27 conseils pour devenir plus performant et ainsi dégager du temps pour vos proches et vos autres loisirs.

1. Traitez des sujets faisant partie de votre actualité.

Exploitez au maximum les thématiques rencontrées récemment. Les idées sont alors claires. Votre temps de rédaction en sera que plus réduit. De plus, si ces thématiques font partie de votre travail, le temps de recherche documentaire en dehors fond comme neige. Pour ce qui est des questions de lecteurs, présentez votre réponse sous la forme d’un article. Cela permet de faire d’une pierre deux coups.

2. Clarifiez les activités apportant une valeur ajoutée et évitez les écarts.

Pour ma part, l’activité doit avoir un de ces trois bénéfices:
– Enrichir sa base documentaire : rédaction d’articles, d’exercices, de papiers, Powerpoint, vidéo.
– Elargir sa communauté : rédaction de documents de référence servant de plaquette publicitaire (.PDF, Powerpoint et vidéo), référencement des écoles, des groupes d’utilisateurs par un article détaillé, mise à jour du calendrier des rencontres, recherche sur viadeo.com, offrir des services/supports uniquement à ma communauté (exercice avec solution dans la newsletter, forum)
– Automatiser au maximum : envoi de la newsletter, mise à jour de la base sur les points de fidélité, collecte et diffusion de CVs/offres d’emploi, copie de sauvegarde des articles, etc.

3. Identifiez le service minimal que vous souhaitez proposer à vos lecteurs.

Pour vous aider à identifier le service minimum que vous vous donnez, repensez aux moments surchargés que vous avez vécu et à la sélection naturelle que vous avez alors effectuée.

Pour ma part, le minimum est :
– Rédiger deux articles par semaine avec des exemples pouvant être copiés/collés.
– Publier une newsletter avec un exercice et sa solution une fois par mois.

4. Planifiez sur six mois votre service minimum.

Maintenant que vous connaissez votre besoin minimal, travaillez à fond dessus. J’ai personnellement un planning jusqu’à la fin de l’année. Fait à la main en moins de 5 minutes, il tient sur une page recto/verso avec les dates de publication encadrées.
Au final, cela devrait vous aider à vous déconnecter du quotidien du blog et vous serez probablement capable de rédiger trois articles pour une demi-journée de travail.

5. Dégagez du temps pour le travail de fond.

Maintenant que votre esprit n’est plus focalisé sur la rédaction de l’article de demain, vous pouvez dégager du temps pour des projets apportant une valeur ajoutée qui dure dans le temps. Faites la liste de ces projets. Surlignés les trois activités à faire en premier.

Exemple pour moi : faire une lettre de bienvenue, imprimer un t-shirt avec l’adresse du blog, planifier une rencontre à Lyon en mars prochain. Demandez-vous pourquoi certaines risquent de ne jamais être menées à bien et cherchez les solutions en conséquence. Il vous restera encore quelques activités mangeuses de temps.

Qu’en faire ? Voici 5 questions à se poser pour se décider :
– Quelques sont les activités restantes ?
– Combien de temps prennent-elles ?
– Vont-elles durer dans le temps ou sont-elles ponctuels ?
– Valent-elles la peine ?
– Si oui peuvent-elles être déléguées ?

6. Listez des tâches de quelques heures.

Vous remarquerez au passage qu’il est important d’avoir une liste avec des tâches concrètes.
Incluez un verbe d’action dans chacune de vos tâches. Divisez autant que possible pour avoir des tâches de moins de deux jours, idéalement quelques heures.

Par exemple, sur la thématique rédiger un Powerpoint destiné à un public de programmeurs débutants servant de support publicitaire, vous pouvez diviser la tâche ainsi :
– Décider de la thématique parmi les articles déjà publiés
– Préparer un design
– Préparer les images
– Mise en place du Powerpoint
– Relecture, vérification que l’objectif est atteint
– Publier sur slideshare.com
– Annonce dans votre newsletter
– Publier sur votre blog.

7. Ne travaillez pas pour la concurrence.

J’ai fait des interventions sur un forum en proposant des solutions aux questions posées. Un travail d’une heure minimum à chaque fois.

Je touchais un nouveau public dans ma spécialité. Pourtant le jour où les administrateurs m’ont fait savoir que je ne pouvais pas signer de mon nom de domaine avant le 50ème post, j’ai arrêté net et ai créé mon forum. Il est important que votre travail vous rapporte au moins autant qu’à l’autre.

8. Privilégiez la fréquence au volume.

Je publie des petits articles. Une page A4 est un grand maximum. Divisez les sujets les plus longs en plusieurs articles.

9. Soyez constant dans votre rythme de diffusion.

Quand vous achetez votre magazine préféré, vous savez quand il sort en kiosque et vous seriez vraiment agacé d’avoir fait le chemin pour vous rendre compte qu’il n’est pas encore disponible. Alors indiquez clairement la périodicité de vos articles majeurs et tenez-vous y.

Lire la suite

27 conseils pour gagner du temps en tant que blogueur ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

Livre gratuit “30 idées pour dynamiser votre communauté”

Dominique Dufour de ManagerUneCommunaute.com vient de sortir un ebook fort intéressant où il explique comment profiter de la pause estivale pour dynamiser sa communauté.

En effet autant il est facile de créer une communauté avec les outils actuels (BuddyPress, WordPress, Viadeo…), autant il n’est pas facile de la faire vivre.

C’est pourquoi Dominique nous livre dans un mini ebook de 8 pages ses meilleurs conseils pour donner du sang neuf à sa communauté :

1 – Rencontrez d’autres Community managers pour échangez et apprendre.

En se rencontrant dans la vraie vie, en dialoguant via Twitter ou sur Facebook, on enrichit sa pratique et on étoffe son expertise. On se confronte à d’autres. Et même parfois le fait de poser «tout haut» sa question, c’est déjà un pas vers sa résolution.

2 – Résumez votre communauté en 2 slides.

Sur le le premier slide indiquez l’objectif de votre communauté en une phrase (à quoi sert-elle, qu’apporte-t-elle à vos membres ? …) et sur le second slide racontez votre histoire avec quelque chose de fort, de beau, d’humain et qui symbolise votre communauté afin que cela soit l’exemple que vous aimeriez donner à tous.

Cela vous permet de revenir sur les fondements même de votre communauté et à vous poser les bonnes questions pour trouver vous-même les bonnes réponses.

3 – Fêtez les dates clés de votre communauté.

Il y a toujours une occasion pour animer votre communauté avec un anniversaire, un nombre de membre atteint, un nombre d’intervention… cela permet de dynamiser votre communauté, de montrer qu’elle progresse, d’inciter vos membres à continuer à intervenir…

4 – Créez des événements réguliers. Chat, interviews,…

Pour fidéliser vos membres en les mettant en valeur), en leur offrant des opportunités d’échanges, un permettant de créer des débats, en personnalisant des membres souvent anonymes… créez des rendez-vous réguliers sur vos communautés : chat, interview, sondage, rencontres physiques, diaporama photo, concours….
Il ne vous reste plus qu’à les placer dans l’agenda de la communauté !

5 – Effectuez une veille sur votre métier et votre secteur.

Vous pourrez ainsi obtenir du contenu facilement pour votre communauté (actualités…), mais également vous servir d’un outil comme Netvibes pour annoncer les évènements de votre communauté.

6 – Surveillez vos concurrents, mais ne les copiez pas systématiquement.

Ne soyez pas parano et suiveur, pensez d’abord à votre communauté et ce qu’elle veut… Soyez-vous !

7- Faites un check up de votre communauté.

De temps en temps visitez les pages et zones de votre communauté où vous allez peu, et vérifiez ce qui s’y passe (ex : pages CGU…).

8 – Dites «nous» quand vous parlez à vos membres.

Il faut faire comprendre que la communauté ce n’est pas eux et vous, mais “Nous, ensemble”.

9 – Lisez sur votre métier… Mais pas uniquement.

Il faut certes être un expert sur son métier, mais il faut élargir son champ de vision pour trouver de nouvelles idées…

10 – Encouragez vos membres et impliquez vous au coeur de votre communauté.

Une communauté ce n’est pas qu’un site Web… il faut accompagner ses membres en dehors, en lisant leurs blogs, en s’intéressant à leurs anniversaires…
De même lorsqu’un membre écrit quelque chose d’intéressant vous devez l’encourager et le mettre en avant.

11 – Une communauté doit être humaine.

N’hésitez pas à parler un peu de vous et de votre vie personnelle, ainsi vous inciterez vos lecteurs à faire de même et ainsi à faire de même afin qu’ils considèrent votre site Communauté comme étant plus qu’un simple site Web où poster des messages.

12 – Votre newsletter est elle la voix de votre communauté ?

Voici quelques questions à vous poser : A quoi sert votre newsletter ? A-t-elle une périodicité et pourquoi ? Quelles sont les rubriques les plus lues ? Quels sont les sujets les plus cliqués ? …
Ensuite imaginez comment la dynamiser : quizz, jeu, sondage, contenu, illustrations, implication des membres…

Lire la suite

Livre gratuit “30 idées pour dynamiser votre communauté” was last modified: août 27th, 2009 by conseilsmarketing

Livre Gratuit : “Le Mini Guide Pro pour Twitter”

Le mini guide pro pour twitter

L’idée de réaliser cet ebook gratuit vient du fait que, malgré les dizaines d’articles réalisés sur le sujet, il n’en existe pas beaucoup qui rentrent dans le concret de l’utilisation de Twitter en entreprise, avec par exemple sur comment monter des opérations de prospection, sur comment faire de la veille concurrentielle …

C’est pourquoi nous avons rassemblé dans ce livre nos meilleurs articles sur Twitter, avec des exemples pratiques.

Tout au long de ces pages nous allons vous guider dans vos premiers pas sur Twitter et dans la mise en place de vos premières actions de communication

Ce guide de 52 pages a été conçu pour être 100% pratique et concret, en indiquant également les principales erreurs et pièges que font trop souvent les nouveaux utilisateurs de Twitter, que cela soit dans le choix de pseudo, mais également au niveau de leur communication, dans les outils utilisés pour gérer leurs communications…

Sommaire du guide gratuit à télécharger :

  1. Avant propos…
  2. Quel usage professionnel pour Twitter ?
  3. Pourquoi utiliser Twitter ?
  4. Quels sont les usages concrets de Twitter dans une entreprise ?
  5. Comment bien démarrer sur Twitter ?
  6. Quelques conseils supplémentaires pour bien utiliser Twitter :
  7. Cas pratique d’utilisation de Twitter
  8. Les Applications Indispensables pour Twitter !
  9. Les erreurs les plus courantes sur Twitter
  10. Les Limites à l’Expansion de Twitter
  11. 86 bons conseils pour utiliser Twitter à titre professionnel : 4 eBooks sur Twitter analysés !
  12. Le guide des Geeks pour promouvoir son Business sur Twitter… en moins de 140 caractères
  13. Ebook Les Trésors de Twitter par Lionel Luque
  14. Ebook Gratuit “How to Use Twitter for Business… A Beginner’s Guide” par Hubspot”
  15. eBook “Twitter Success Blueprint, Social Media for Business” par Sarah Prout
  16. Twitter, un média sensible… Cas pratique !
  17. Une sélection de liens pour en savoir + sur Twitter

Pour télécharger ce guide il vous suffit de cliquer sur ce lien.

  • En savoir plus…
  • Livre Gratuit : “Le Mini Guide Pro pour Twitter” was last modified: août 22nd, 2009 by conseilsmarketing