scoop : HP confirme qu’il ne vendra pas sa division PC

La sélection du jour …

Vient (au sens propre, il y a quelques minutes) de tomber sur mon téléscripteur : HP a confirmé officiellement ne pas vouloir vendre sa division PSG, ce qui confirme des informations parues dans la Presse fin Octobre. 

La division historique du premier informaticien mondial, celle-là même qui lui a donné l’image qu’on connaît  qui reste un symbole et une mythologie positive parmi les professionnels de l’informatique.

Véritable crève coeur de la profession, l’annonce de Leo Apotheker sur la vente de cette division juste avant son limogeage a fait l’effet d’une bombe, un peu comme si Arsène Wenger décidait de vendre son équipe de football d’Arsenal pour imprimer des maillots.

La remplaçante de l’ancien patron de SAP a quant à elle décidé de relancer la machine.

Ouf ! on a eu peur …

[CP officiel – extrait ] HP conserve sa division PC
Le maintien de la division Systèmes Personnels (PSG) au sein d’HP permettra d’apporter plus de valeur ajoutée à ses clients et actionnaires 
Les Ulis, 28 octobre 2011 –
HP annonce aujourd’hui avoir finalisé son évaluation des alternatives stratégiques relatives à sa division Systèmes Personnels (PSG) et a décidé que celle-ci resterait intégrée à la société.
« HP a objectivement évalué les impacts stratégiques, financiers et opérationnels qu’impliquerait la scission de la division PSG. « Il apparaît clairement après notre analyse que conserver PSG au sein d’HP est la meilleure alternative, tant pour les clients et les partenaires d’HP que pour
ses actionnaires et employés » a déclaré Meg Whitman, PDG d’HP.
« HP est intimement lié à PSG, et ensemble, nous sommes plus forts. »
scoop : HP confirme qu’il ne vendra pas sa division PC was last modified: novembre 15th, 2011 by Yann Gourvennec

PriceMinister ferme ses portes au Royaume Uni

Vu en surfant Vendredi …

L’annonce officielle par le site Priceminister de la fermeture de la version anglaise du site au profit d’un site plus traditionnel de commerce électronique – Play.com – qui propose la livraison gratuite en Europe. Exemple pris au hasard, le flash Nikon SB 900 est à €394.29 (pas vraiment une affaire). Est-ce le signe que le principe de l’achat garanti n’a pas fonctionné au Royaume Uni, ou que le groupe nippon Rakuten va réorienter Priceminister vers un site traditionnel de commerce électronique ? Personnellement, je ne le souhaite pas, même si je constate une arrivée en force des professionnels sur le site d’échange (on a même vu brièvement des « super boutiques » en vedette sur la home page, qui semblent avoir été renommées super vitrines de Noël), vendant notamment des disques à des tarifs défiant toute concurrence, à tel point que cela soulève quelques questions (un disque neuf jusqu’à €5 + port expédié depuis l’Allemagne par exemple, le même disque neuf à €15 ou €20 à deux pas de chez moi … hum!)

A suivre …

PriceMinister.co.uk is closing down, but you can now buy and sell on Play.com

Following the Rakuten Group’s acquisition of Play.com, PriceMinister.co.uk will be shutting down at the end of 2011 in an effort to consolidate their activities in the United Kingdom onto one website. You will have full access to your PriceMinister UK account until 31 December, 2011. During this time, you will be able to transfer the contents of your PriceMinister e-Wallet to your bank account and track sales or purchases.

PriceMinister.co.uk and Play.com share the same values, offering a fun and secure shopping experience at great prices for both buyers and sellers. Play.com has one of the best selections of DVDs, Blu-rays, video games, CDs, toys, gadgets, clothing and electronics in the UK so you’ll have even more choice than on PriceMinister.co.uk.

via PriceMinister.co.uk is closing – shop now on Play.com.

PriceMinister ferme ses portes au Royaume Uni was last modified: novembre 14th, 2011 by Yann Gourvennec

Réseaux sociaux et entreprises : où en êtes vous ?

La sélection du jour …

Est le message que j’ai reçu de Sophie Bruand, Directrice Associée d’Actweb.fr qui relance une mise à jour de sa fameuse étude de 2010. Alors n’hésitez pas à répondre à ce questionnaire et à en envoyer le lien à vos amis. 

Réseaux sociaux et entreprises : où en êtes vous ?

 

Réseaux sociaux et entreprises : où en êtes vous ? was last modified: novembre 14th, 2011 by Yann Gourvennec

Twitter envahi par les ados, les influenceurs sur Google+ … ?

La sélection du jour est …

Cet article de Mathias Riquier, à la fois pertinent et un brin impertinent (les commentaires valent le coup d’oeil) sur la mutation – à peine entamée – de la twittosphère française. En attendant que la campagne électorale de 2012 vienne relever le niveau (oui, on peut considérer que cela est de l’humour, même douteux) comme l’évoque le Figaro du 9 novembre (réservé aux abonnés), les blogueurs et influenceurs de tout poil pourraient bien être en passe de migrer vers … Google+ (si si, vous  devez vous en souvenir, on en parle de temps en temps). Car voici une tendance que je remarque depuis un temps, certains de nos amis hyper actifs de la souris comme Jeremiah Owyang par exemple, ou Bertrand Duperrin de ce côté ci de l’Atlantique, ont tendance à de plus en plus favoriser le nouveau réseau social qui pourrait bien ne pas tarder à devenir le nec plus ultra de la branchitude numérique. Pour ceux qui vont rester scotchés sur Twitter, il faudra se contenter de #lealatepu et autres élucubrations/cyberbabillages du style #CeMomentGénant. Soupirs … Finalement, je vais peut-être aussi basculer sur Google+ (http://www.tinygplus.com/ygourven) ?!

Twitter, comme Facebook en son temps, prend assez d’ampleur pour qu’un réel mélange de tranches d’âges et de catégories socio-professionnelles s’opère, en douceur. Les early adopters, forcément snobs, râlent un peu. Et on aurait tendance à leur donner raison : le premier effet pervers d’une telle popularité, c’est l’invasion d’une frange d’individus qui ne peut, et ne doit pas comprendre ce qui se passe vraiment sur le réseau. Hélas, maintenant, en France, Twitter parle de Léa la tepu et de One Direction. Tout fout le camp.

L’aile technophile et cool de l’espèce humaine possède un penchant naturel à l’aigreur lorsqu’on la dépossède d’un objet, d’un espace social ou d’une idée à laquelle elle s’identifie. Fatalement, dès qu’un réseau social bien conçu réussit à s’imposer en dehors de sa sphère, c’est indéniablement ce qui se passe. Facebook, par les outils proposés, ayant a priori davantage de raisons de sombrer dans la popularité de bas étage, il n’y a guère de raisons de s’étonner. Twitter étant, par essence, un outil éditorial, il prend donc son intérêt lorsque ses membres ont quelque chose d’intéressant à partager à la communauté entière, et non pas à un cercle d’amis restreint. De fait, l’engouement progressif est plus difficile à saisir.

via La twittosphère française est-elle devenue un repaire d’ados ?.

Twitter envahi par les ados, les influenceurs sur Google+ … ? was last modified: novembre 10th, 2011 by Yann Gourvennec

mobile commerce : conférence débat à l’Essec 15/11

la sélection du jour …

Est l’annonce de la conférence débat sur le mobile commerce qui est organisée par l’Essec, le mardi 15 Novembre et dans laquelle il y aura du monde. Citons pêle-mêle, Henri Kaufman, Grégory Pouy et mon confrère et ami Hervé Kabla qui y parlera sans nul doute de notre ouvrage commun les médias sociaux expliqués à mon boss

conférence-débat
suivi d’un pot permettant des échanges directs
 
le Mardi 15 novembre 2011 à 19h00
 
à la Maison des ESSEC, 70 rue Cortambert 75116 PARIS (M° La Muette) sur le thème :
 
Mobile Commerce, Horizon 2015:
Comment accélérer sa promotion par la technologie
et le développer dans la durée?

 
Cliquez sur le bouton de gauche pour les inscriptions. Plan et intervenants ci-desous :

Introduction :
  • Philippe Coup-Jambet, Chief Evangelist, Entrepreneur & CEO, Tekora
  • Henri Kaufman, Fondateur de l’Agence de Marketing Relationnel Communider, VP du Cercle du Marketing Direct
 
Les intervenants :
 
  • Gilles Blanc, Directeur d’études, CCM Benchmark
  • Simon GérardBusiness Development Manager, Troovon, PMR, Humanteractive, Gtug Angers, Wynnabee, Held & Partners, Lol Pulp
  • Jean-Francois Gomez, Platform Strategy Advisor, Senior Innovation & Business Development Manager, Microsoft
  • Alexis Helcmanocki, CEO, MobileTag
  • Hervé Kabla, Directeur Général, blogAngels
  • Grégory PouyHead of Media & Social Media Strategy, Nurun
  • Reynald Werquin, Founder & CEO, BSE Group et Président du Club de l’Arche
mobile commerce : conférence débat à l’Essec 15/11 was last modified: novembre 8th, 2011 by Yann Gourvennec