entreprise 2.0 : le débat

le plateau de webcastory
le plateau de webcastory avec de droite à gauche: Loïc Moisand, Gilbert Réveillon, Frédéric Bascuñana, Yann Gourvennec et Vanessa Orzechowski

Comme je l’ai annoncé précédemment dans un article de ce blog, vendredi a eu lieu une série d’enregistrements sur le superbe plateau de Webcastory (voir l’image de gauche) à Saint Ouen, à 2 pas du métro de la porte de clignancourt.  L’initiative de ces débats en revenait à Frédéric Bascuñana, créateur de Webcastory. S’y sont retrouvés des experts du web d’horizons divers – start ups ou grandes entreprises – et même de vielles connaissances, comme Carlos Diaz, PDG et co-fondateur de BlueKiwi,  Gilbert Réveillon de Laser (Lafayette Services) et dont le nombre impressionnant de casquettes (Blog Brent, laser, commerce extérieur, recherche et enseignement, …) me fait presque passer pour un fainéant. J’y repésentais Orange Business Services (où je vous assure, je ne chôme pas non plus: voir http://orange-business.com et aussi http://blogs.orange-business.com/live/ pour plus de détails).

un des plateaux
Vincent Berthelot de B-r-ent.com dans une explication passionnée sur un des plateaux de l'entreprise 2.0

Les plateaux se sont enchaînés, les débats aussi, passionnants. Qu’est-ce que l’entreprise 2.0 ? (la bonne question !) , n’est-ce pas une avalanche de jargon qui s’abat sur nous ? l’entreprise 2.0 est-elle une affaire de systèmes ou d’humains ? le vocable Entreprise 2.0 est-il un mal nécessaire ? Y-a-t-il des règles d’or pour le Web 2.0 ? Les échanges ont été très riches. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le blog de Frédéric en cliquant ici Comme il l’annonce sur son blog et en image, les films seront diffusés par épisodes (1 par semaine si mes souvenirs sont bons) à compter du 07 janvier 2009. J’en rendrai bien entendu compte sur ce blog également.

Les vidéos seront postées sur http://www.techtoctv.com/ ainsi que sur notre nouvelle WebTV http://orange-business.tv.

Voici ci-dessous quelques photos prises pendant le tournage avec mon PDA

plateau 1
plateau n° 1
plateau n° 2
plateau n° 2
4
plateau n° 3
plateau n° 1
plateau n° 4
entreprise 2.0 : le débat was last modified: décembre 20th, 2008 by Yann Gourvennec

La problématique du lancement des campagnes de fidélisation

Lancer une nouvelle campagne de fidélisation est souvent une gageure et une prise de risque importante. Deux points sont pourtant à retenir pour minimiser les risques et tendre vers le succès.

Un concept clair et cohérent

Lorsque l’on veut poser une stratégie de fidélisation, spécialement sur internet où tout va très vite, où les clients zappent tout très vite, il faut être simple et cohérent. L’internaute doit pouvoir comprendre son avantage en moins de 3 secondes, sinon, il est déjà sur le site de l’un de vos concurrents.

L’entreprise doit donc réaliser un message simple capable de susciter l’adhésion de tout son cœur de cible. (A noter qu’il est possible de parler à plusieurs communautés – raison pour laquelle je parle de cœur de cible, avec plusieurs messages différents). C’est là que le responsable de la stratégie marketing doit se poser les questions essentielles qui lui permettront de sortir la substantifique moelle de son message : quoi, à ou pour qui et comment ?

Barack Obama, par exemple, a su construire un message simple capable de susciter l´adhésion de tous. Il a parlé de changement, d´espoir et d´assurance maladie pour tous. Il n´a pas arrêté de répéter cette vision durant toute la campagne. N´importe quel américain pouvait répondre « yes we can » à la question, quel est le programme de Barack Obama ?

Se focaliser sur un nombre limité de points, c’est se forcer à simplifier le message et  favoriser la mémorisation du public qui peut facilement se l’approprier et le diffuser autour de lui. Se forcer à simplifier le message, c’est aussi travailler en profondeur et comprendre les faille de son organisation ou de son projet.

Construire sans laisser de place au hasard

D’une fois le message choisi, il faut le publier, le communiquer, le transmettre à tout son cœur de cible. La réalisation n´est pas la seule chose importante, mais sans elle le reste ne compte pas. Un planning rigoureux et minutieux doit être préparé. Chaque sujet doit être décortiquée en actions et sous-actions avec à chaque fois un responsable et un délai.

Lire la suite…

La problématique du lancement des campagnes de fidélisation was last modified: décembre 17th, 2008 by olivierb

talk show entreprise 2.0 – mais vous êtes libres de choisir un autre nom

plateau de Wbecastory
le plateau tv de Webcastory

Alors que beaucoup comme Francis Pisani ou le G9+ – à commencer par moi même qui ai relayé ce débat initié par Frédéric Cavazza il y a 6 mois – se demandent si le 2.0 n’est pas mort, les entreprises se mettent au boulot pour essayer de faire décoller le web collaboratif à l’intérieur et à l’extérieur. Ceci n’est pas étrange, c’est un phénomène normal, bien connu et analysé par nos amis du Gartner Group sous la forme du Hype Cycle (voir ci-dessous, et en suivant le lien de Futurelab, l’analyse de Ilya Vedrashko ici (http://blog.futurelab.net/2008/08/media_history_through_gartner.html).C’est en effet au moment où la mode commence à mourir (regardez où se trouve le Web 2.0 sur le schéma du Gartner) que les gens qui sont sérieux commencent à faire du business. Exemple, c’est au moment de l’éclatement de la bulle que certaines des sociétés les plus solides de l’Internet se sont créées, comme PriceMinister par exemple, mais je connais aussi des agences web comme X-prime qui ont suivi le même schéma. Que les convaincus se rassurent donc, c’est maintenant l’an zéro du deux point zéro, pas 2004 !

Gartner Hype Cycle
Gartner Hype Cycle

C’est donc dans ce contexte que ce vendredi 19 décembre 2008, Frédéric BASCUÑANA, fondateur de WEBCASTORY [concepteur de dispositifs WEB-TV et Rich media] organise un  TALKSHOW ENTREPRISE 2.0 dans le studio de Webcastory. Un plateau télé, en mode Talkshow, sur le thème de l’ENTREPRISE 2.0 a été mis en place par Frédéric (voir ici). Cet événement, auquel je participerai, a été impulsé par sa rencontre avec le fondateur de Bluekiwi Software, Carlos Diaz. « Ce talkshow sera régulièrement approfondi et développé dansune série de plateaux télé mensuels dans le droit fil de cette première édition et sur le même thème. Ce plateau sera relayé et diffusé sur les sites Techcrunch, Stratégies et Techtoctv, et réalisé dans nos studios le 19/12 à 14h00 (pour diffusion début janvier). » écrit Frédéric Bascuñana.

Les intervenants seront :

  • Carlos Diaz de chez Bluekiwi Software, CEO / founder ;
  • Vanessa Orzechowski de chez Stratégies (pôle Conférences), Responsable de l’offre marketing et Web (etinitiatrice du séminaire sur l’Entreprise 2.0)
  • Joel Chaudy de chez Microsoft, Community manager ;
  • Yann Gourvennec de chez Orange, Head of Internet and Digital Media (votre serviteur) ;
  • Olivier Fécherolle de chez Viadeo, Directeur Général Viadeo France ;
  • Vincent BERTHELOT, co-fondateur et animateur du blog d’expert B-R-ENT, intervenant stratégie web et intranet, responsable intranet RH d’un grand groupe français. ;
  • Gilbert Réveillon, du groupe LaSer (Lafayette Services), Directeur au sein du pôle PCMC (ProspectiveCoordination Marketing et Commerciale).

Avec aussi les interventions de :

  • Laurent Lasserre de chez Google France, Responsable de l’offre professionnelle ;
  • Ouriel Ohayon, Techcrunch France

Cet événement sera relayé également sur ce blog et sur les supports d’Orange Business Services, et notamment notre WEBTV flambant neuve (qui pour l’occasion sera dotée des fonctions collaboratives dès le début de Janvier 2009).

talk show entreprise 2.0 – mais vous êtes libres de choisir un autre nom was last modified: décembre 17th, 2008 by Yann Gourvennec

Utiliser le « Social Networking » pour fidéliser les consommateurs : l´exemple de Nike

nikehumanraceBeaucoup d´Entreprises perçoivent Internet comme une fabuleuse opportunité de développer leur marque et de fidéliser leurs consommateurs. Le fameux « Buzz » qui peut faire et défaire une marque est au centre de toutes les attentions des « Marketeurs ». Extrêmement puissant, le « Buzz » est malgré tout dangereux et peu fidélisant.

  • Il est dangereux car il se base sur le relais d´opinion et est donc difficilement maîtrisable.
  • Il est à durée de vie et impact limité puisqu´un « buzz » chasse l´autre, et que peu d´entre nous se souviendront des « buzz » une fois passés.

 Nike a décidé de baser le développement de sa marque sur internet par une stratégie alternative de « Social Networking ».

Après 2 années, le succès est au rendez-vous puisqu´en août dernier, 800 000 runners ont participé à la « Human Race » qui s´est déroulé simultanément dans 25 villes à travers le monde. Cet événement ayant été entièrement organisé par Nike à travers son site communautaire.

Alors comment Nike réussit ce que beaucoup de grandes Entreprises rêvent de faire grâce à Internet ?

Lire la suite …

Utiliser le « Social Networking » pour fidéliser les consommateurs : l´exemple de Nike was last modified: décembre 7th, 2008 by fredericquaranta

Louis Naugès: l’informatique omniprésente « ce n’est pas un rêve, c’est une réalité »

Comme je l’avais annoncé il y a quelques mois sur ce blog (entreprise 2.0, la révolution par la collaboration), j’ai eu le plaisir d’inviter Louis Naugès à présenter un panorama de l’évolution de l’infrastructure et des usages de l’informatique chez Orange Business Service, dans le cadre d’un petit déjeuner du Web que j’organise de temps en temps. Je fais en effet venir les personnalités importantes du monde de l’Internet à l’intérieur de l’entreprise afin de favoriser les échanges des meilleures pratiques et d’y diffuser l’information librement à l’intérieur en invitant ces figures de proue. Nul doute que avec Louis Naugès ce but a été atteint.

A-t-on besoin de le présenter encore ? Il est non seulement l’inventeur du terme ‘bureautique’, mais un agitateur d’idées depuis 30 ans dans le domaine de l’informatique. La présentation fut éblouissante, et je reçois encore des remerciements de personnes qui ont été enchantées non seulement par le caractère humoristique de cette présentation mais aussi par son impact et sa portée. 

Afin de donner une idée de ce qui a été présenté, je mets à disposition ci-dessous, les planches de présentation de M. Naugès, ainsi qu’une vidéo que nous avons pu tourner à la fin de la présentation afin de résumer, en images et en quelques mots, ce qui avait été présenté. La prochaine présentation sera axée autour de l’intervention de certains de mes homologues présents ou passés dans d’autres entreprises afin qu’ils puissent expliquer les challenges qu’ils ont dû surmonter dans leur entreprise dans le lancement des initiatives Web et médias sociaux.

Louis Naugès: l’informatique omniprésente « ce n’est pas un rêve, c’est une réalité » was last modified: décembre 2nd, 2008 by Yann Gourvennec