Blog d’entreprise : quel est votre engagement relationnel?

Lu dans un article paru sur VentureBeat le 8 Mars dernier, IBM a réalisé une étude selon laquelle 80% des blogueurs d’entreprise s’arrêtent au bout de 5 billets.

Même si cette étude est axée sur les Etats-Unis et que l’une de ses vocations est de promouvoir les services et solutions d’IBM pour assister les entreprises dans la rédaction de contenu, nous profitons de l’occasion pour revenir sur les problématiques d’un blog d’entreprise suite à la conférence Media Aces qui s’est tenue le 16 Mars à la Défense :

  • Quel contenu : purement commercial, ouvert à la discussion et au débat, incisif et audacieux par des prises de position ?
  • Quelle diffusion : le flux rss généré par vos articles seront-ils lus et repris par les hubs et autres plateformes wiki adaptés à votre cible ?
  • Quel R.O.I : est-ce suffisant de mesurer le retour sur investissement en temps par la notoriété ou le référencement naturel ?

Il n’existe pas de bonne ou mauvaise réponse à ces questions – Egalement, il n’est pas toujours indispensable pour prendre part efficacement au 2.0 de créer un blog. Parfois, un simple compte twitter suffit comme par exemple la lignedefree :  via cet outil associé avec une veille en temps réel de ce qui est publié sur Twitter avec certains mots clés (free, freebox, iliad, etc…) l’opérateur ADSL Français réagit quasiment instantanément en prenant contact avec les personnes qui ont un problème de freebox, de facturation ou autre…

Free compte twitter

Néanmoins, vous n’empêcherez jamais vos consommateurs de prendre la parole en dehors de votre sphère officielle – ainsi, sur la ligne de free un groupe intitulé ‘sauvons rodolph’ appelle à la mobilisation car l’égérie de free est menacé de disparition par les responsables marketing de la marque.

Facebook

En résumé, la clé d’entrée pour un blog d’entreprise comme pour tout autre outil 2.0 est de savoir quelle est votre motivation ainsi que votre engagement à l’égard de vos clients (btob ou/et btoc).

C@

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Blog d’entreprise : quel est votre engagement relationnel? was last modified: septembre 20th, 2014 by christelle

relation client : industrialisation peut-elle rimer avec qualité ?

J’ai répondu à la sollication d‘Emmanuel Mignot suite à mon indisponibilité pour le débat sur l’industrialisation et le CRM. Voici donc mes réponses pour Emmanuel, sous forme de vidéo, ce qui est quand même moins fatigant que d’écrire 😉

« A l’occasion du 2° « Comptoir des Bloggers » de la Relation Clients, CherClient.tv a eu le plaisir et l’honneur de recevoir François Laurent, Hervé Pépin et Laurent Garnier pour un débat sur l’industrialisation de la Relation Client. »

Adresse du débat originel : cherclient.com/component/content/303.html?task=view

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

relation client : industrialisation peut-elle rimer avec qualité ? was last modified: mars 8th, 2010 by Yann Gourvennec

Adieu l´économie de service – Bonjour la «Customer experience»

Mn_33Comment augmenter la loyauté de mes clients tout en augmentant ma marge ?

Alors qu´une compétition féroce anime la plupart des business, cela semble de plus en plus improbable. Pourtant certains y arrivent : pensez à Mac avec l´iPhone ou l´iPod. En 1998, B. Joseph Pine et James H. Gilmore introduisent la notion d´expérience client dans leur article intitulé « Welcome to the experience economy » publié dans la Harvard Business Review.

Mais c´est quoi une expérience client ? Un nouveau champ d´action pour le Marketing ?

Lire la suite …

Adieu l´économie de service – Bonjour la «Customer experience» was last modified: octobre 18th, 2009 by fredericquaranta

Les marques sous l’influence de facebook

Les marques ont longtemps été considérées comme ‘persona non grata’ – c’est-à-dire indésirables – dans l’univers du 2.0… Néanmoins, il semblerait que la tendance s’inverse et qu’elles aient appris à jouer avec les codes implicites des blogs et autres réseaux sociaux : DEMONSTRATION !

Le magazine News Sky nous informe qu’un groupe de 22 000 fans intitulé « Bring back Cadbury’s Wispa Gold » sur Facebook est parvenu à convaincre le géant du chocolat Cadbury à relancer la production d’une célèbre marque de barre chocolatée : Wispa. Les 3 internautes à l’initiative de cette campagne ont même été invités par Cadbury à l’usine de Bournville à Birmingham pour relancer les machines de production. Vous pouvez lire l’article complet en suivant ce lien. 41 Millions de barres chocolatées ont été vendues en 18 semaines – soit un taux de 18 par seconde.

wispa

Décryptage et commentaires en vrac inspirés par ce cas pratique :

  • Les marques doivent être à l’écoute des consommateurs mais en aucun cas les laisser sans réponse : dans le cas présent Cadbury a répondu favorablement à la requête – ou devrait-on dire pression ? – des consommateurs regroupés en véritable groupe de lobbying sur Facebook ;
  • Par ailleurs, les marketeurs sont souvent mis en difficulté lorsqu’il leur est demandé d’apporter la preuve par le R.O.I de l’efficacité de leurs actions 2.0. Dans le cas présent, il semblerait que le succès commercial soit au rendez-vous !

Enfin, pour clore cet article, je ne peux m’empêcher de me demander si le groupe ‘Sauvons les bonbons Kiss Cool’ créé à l’initiative de Thierry SPENCER connaîtra la même issue ?

Affaire à suivre donc ;))

A lire également pour prolonger la discussion :

C@

Les marques sous l’influence de facebook was last modified: août 30th, 2009 by christelle

Coca Cola lance des distributeurs interactifs

PromoMagazine nous informe que Coca Cola teste actuellement près de 1500 distributeurs interactifs dans les enseignes Simon Malls dans le Sud Est des Etats-Unis.

 

Cette nouvelle génération de distributeurs a été pensée à la manière d’un Iphone, avec un écran digital permettant d’interagir avec le consommateur.

 

Outre les promotions et nouveautés de produits Coca, le consommateur pourra s’informer sur l’actualité promotionnelle de l’enseigne Simon Malls et acheter des boissons avec la carte de fidélité du magasin.

 

L’objectif d’une telle initiative est de transformer un outil ‘transactionnel’ en un outil ‘relationnel’.

 

Une nouvelle génération de ces distributeurs interactifs est d’ailleurs en cours : elle permettra cette fois ci le chargement de contenu numérique pour les téléphones mobiles : sonneries, écrans, musique …

 

La véritable question est de savoir exactement ce que le consommateur attend d’un distributeur de boissons … Promomagazine a d’ailleurs lancé un sondage à ce propos

 

coca

 

Lire l’article de Promomagazine en suivant ce lien

C@

Coca Cola lance des distributeurs interactifs was last modified: avril 12th, 2009 by christelle