entreprise 2.0: au coeur de l’innovation avec Fred Cavazza et l’ADETEM

Voici un événement que les lecteurs de Visionarymarketing.com ne devraient rater sous aucun prétexte. Si l’innovation est à la mode, que dire du phénomène 2.0. Il est vrai que si vous êtes fidèle à ces pages, vous êtes forcément tombés sur des articles ou des cours qui en débattaient. Une des dernière née des vagues 2.0 est celle intitulée Entreprise 2.0, terme par lequel on doit communément entendre que non seulement les technologies et les outils de la collaboration (blogs, wikis, cms collaboratif, présence et IM, sans oublier la web conférence, la téléprésence, etc.) envahissent la sphère de l’entreprise, mais aussi au-delà que le phénomène collaboratif dans son entier redéfinit – au travers de ses outils,et en dehors de ceux ci – la façon dont les gens interagissent dans l’entreprise et son éco-système.

C’est avec plaisir – et un intérêt non dissimulé d’ailleurs car je traite de ces problématiques régulièrement dans le cadre de mes activités professionnelles – que je relaie l’annonce de cet événement, organisé par notre ami François Laurent, co-président de l’ADETEM (association nationale du Marketing) [voir aussi la page des blogs marketing sur le site de l’association, où notre blog figure en bonne position derrière celui de Fred d’ailleurs] :

Fred Cavazza; keynote speaker à l’ADETEM Fred Cavazza, keynote speaker à la Journée des Etudes

Consultant indépendant et auteur du blog http://www.fredcavazza.net/, Fred Cavazza ouvrira la prochaine Journée Nationale des Etudes, organisées par l’Adetem et l’UDA* sur le thème :

Entreprise 2.0 : La collaboration comme élément moteur de l’innovation

Avec une concurrence toujours plus forte des pays en forte croissance (Chine, Inde … ), les entreprises et marques françaises doivent redoubler d’efforts pour conserver leurs parts de marché. Mais les outils traditionnellement utilisés en entreprise (email, bureautique … ) sont-ils encore adaptés aux nouveaux défis professionnelles que ses pays nous imposent (rentabilité par employés, créativité … ) ? Les méthodes et habitudes de travail sont-elles compatibles avec les nouvelles pratiques de collaboration ? La chaîne de décision de même que les systèmes de gestion de carrière favorisent-ils l’émulation de groupe ?

Les récents succès de services phares du web 2.0 (blogs, Wikipédia, … ) nous ont prouvé que la collaboration à grande échelle était non seulement possible mais également viable. La sagesse des foules, l’intelligence collective, le web comme une plateforme sont autant de notions-clés qui peuvent être exploitées au sein de l’entreprise pour en améliorer la compétitivité.

Quelles sont les évolutions majeures à apporter à vos outils et méthodes de travail ? Quel va être l’impact sur votre organisation ? Comment favoriser le travail en mode collaboratif ? …

Vastes questions attirant certainement de passionnantes réponses … lors de cette conférence d’introduction.

* La JNE se tiendra le 22 janvier 2008, dans les locaux de La Poste : 44, boulevard de Vaugirard, 75015 Paris. Pour s’inscrire en ligne :

entreprise 2.0: au coeur de l’innovation avec Fred Cavazza et l’ADETEM was last modified: janvier 11th, 2008 by Yann Gourvennec

Happy CRM story chez Coca

Souvenez-vous … Le 10 Décembre 2006 Coca Cola créait l’évènement en diffusant son film publicitaire à la manière d’un film de cinéma.

Un an après, Coca Cola lance la suite : Happiness Factory – Le film.

Dans ce second opus on assiste aux tribulations d’un employé de la Happiness Factory qui doit faire face à une panne de coca ! Un film d’un suspens poignant qui nous délivre le message suivant : malgré toutes les embûches que nous pouvons rencontrer, Coca Cola met tout en œuvre pour vous satisfaire …

Je vous invite à visionner le film qui est toutefois disponible sur You Tube depuis Août 2007 … le même décalage que pour les films de Noël de Disney …

Le spot publicitaire a été visiblement élaboré dans une logique ‘Drive to Web’ puisqu’il nous invitait à nous rendre sur le site de Coca Cola pour visionner ‘Le Film’. Seul regret, absence d’une stratégie de qualification des consommateurs se rendant sur le site pour établir par la suite d’autres démarches promo-relationnelles …

Happy CRM story chez Coca was last modified: décembre 9th, 2007 by christelle

Supports promotionnels : entre innovation et éthique

 

reportcard.jpgInnover en matière de support promotionnel n’est pas si simple ! Tous les supports possibles et imaginables semblent avoir déjà été utilisés et demeurent donc invisibles aux yeux des consommateurs sollicités plus que de raison par la publicité. Je vous invite à vous pencher sur la dernière tentative d’innovation de Mc Donald’s …

  • Le célèbre clown crée la polémique en Floride en faisant la promotion de ses Happy Meal sur les enveloppes de bulletins scolaires d’élèves âgés d’environ 9 ans, en classe de K-5 ce qui correspondrait en France au CM1 …

  • Le principe de l’opération promotionnelle était le suivant : offrir un Happy meal gratuit aux élèves ayant obtenu un A ou un B en ‘bonne conduite – discipline’.

  • Par cette démarche, Mc Donald’s a rompu son engagement : ne pas solliciter des enfants âgés de moins de 12 ans

  • Mc Donald’s se défend de promouvoir l’excellence scolaire et la bonne conduite …

La moralité de l’histoire? Ce n’est pas tant la forme du message publicitaire qui importe mais le fond : je pense en effet que c’est par le contenu et la qualité de son message qu’une marque pourra créer une véritable affinité avec ses clients … Il n’est nullement besoin de tracker sa cible là où elle ne pourra se défendre (les élèves américains ont en effet reçu leur bulletin sponsorisé Mc Do dans l’enceinte de l’établissement scolaire).

En France Mc Donald’s est un bien meilleur élève qui par exemple sponsorise depuis Décembre 2005 ‘C’est quoi ton sport’ un programme court diffusé sur TF1 destiné à inciter les enfants à ‘bouger’.

Source : promomagazine

Supports promotionnels : entre innovation et éthique was last modified: décembre 8th, 2007 by christelle

Zaoza corrige Vizzavi

Le lancement en version béta de Zaoza, plateforme de contenus et services numériques pour ordinateur et téléphone mobile, signe le grand retour de Vizzavi sur le marché très concurrentiel de la convergence.

Le groupe français aura donc mis presque 7 ans à « digérer » la mort prématurée du portail Vizzavi et à en tirer toutes les leçons. Aujourd’hui, le groupe revient en force avec une offre de convergence qui, comme la précédente, capitalise sur la richesse de ses contenus mais qui, cette fois, s’efforçe d’éviter les écueils vers lesquels Jean Marie Messier avait entraîné son « portail mutimédia ».

Les atouts de Vizzavi: des contenus riches et un portefeuille de clients à prospecter…

En 7 ans, beaucoup de choses ont changé. Vivendi a perdu de sa superbe et a réduit ses ambitions mondiales mais il a réussi néanmoins à conserver la part essentielle de ses actifs. Il a même renforçé ses positions sur son métier de base: la distribution de contenus payants.

En s’appuyant sur ses principales filiales: Canal+, Vivendi Universal Music, Vivendi Games mobile, SFR… le groupe dispose ainsi d’une offre de contenus exclusifs et inédits et d’un portefeuille de quelques dizaines de millions de clients à prospecter en priorité.

Un catalogue de contenus attractifs et l’accès à une base de données clients significative, voilà des atouts majeurs pour se positionner sur le marché de la convergence ! Mais les promoteurs de Zaoza sont bien placés pour savoir que Vizzavi possédait les mêmes avantages et que cela n’a pas suffit pour garantir le succès de la plateforme.

Pour assurer à la nouvelle marque un avenir plus prospère que celui de son prédécesseur bien d’autres ingrédients sont nécessaires …

 Le réalisme en plus, la mégalomanie en moins et un zeste de « participatif » pour être dans le ton. Voilà les ingrédient qui pimentent la recette du nouveau portail.

Vizzavi se voulait « plateforme multimédia », l’ambition de Zaoza est plus large. Pour être « de son temps » , le portail se fera aussi « réseau social » et proposera à ses abonnés de partager en ligne et en live leurs contenus et leurs créations .

Mais attention, tout cela ne sera pas gratuit: Zaoza sera accessible sur toutes les plateformes (téléphone, internet) pour un abonnement unique de 5 à 7 euros par mois. N’oublions pas que Vivendi est le spécialiste des contenus payants!

Le nouveau projet de Vivendi  est ambitieux et audacieux mais apparemment bien réfléchi et raisonnable. 

Vizzavi n’aura été qu’un « brouillon », un rêve vite évanouie. Souhaitons « longue vie » à ZAOZA pour  que  la chimère de Messier trouve enfin un aboutissement et se transforme finalement en une entreprise réaliste et profitable.

Pour en savoir plus sur le nouveau portail Zaoza, son contenu, ses forces et faiblesses lire le post Zaoza avec 2 « Z » comme Vizzavi ?

Zaoza corrige Vizzavi was last modified: novembre 24th, 2007 by biger

Faisons un point 2.0

Web 2.0 : Mythes & réalitéIl est si simple de décliner tout et n’importe quoi avec la formule magique 2.0! Et, pour se distinguer, certains originaux parlent même de Web 3.0, histoire de redonner un souffle à cette Révolution.

La Publicité Bingo Bla Bla d’IBM que vous pouvez visionner ci-dessous illustre parfaitement le message que je souhaite vous faire passer : rien ne sert de se cacher derrière des discours ou un jargon incompréhensible pour parler du 2.0. La transparence & le dialogue étaient, me semble t-il les bases fondatrices de cette nouvelle bulle internet?

Pour prolonger la discussion, je vous invite à télécharger l’analyse de TNS SOFRES sur les Mythes & Réalités des marques à l’ère du Web 2.0 [miroir du rapport sur ce blog]. NB: ce rapport est daté du 22 octobre 2007.

NB: à lire également, les 15 règles d’or du Web 2.0 et le cours sur le phénomène 2.0 et le travail collaboratif, donné au mbaebusiness de l’ESG en juin 2007.

Faisons un point 2.0 was last modified: novembre 17th, 2007 by christelle