Diaspora, Google+, Facebook … interview à la RSR

Votre blog préféré a eu ses 2 minutes  de célébrité grâce à la Radio Suisse Romande dans le journal de 08.00 : Visionarymarketing est en effet passé à la Radio Suisse ! C’était mardi 18 Octobre 2011 à 08.00 du matin.. Interviewé par Yann Amedro de la 1ère station de radio de la RSR, j’y ai répondu à quelques questions en rapport avec mon précédent article sur les nouveautés dans les réseaux sociaux. Précisions en paroles, non sans avoir remercié la RSR de m’avoir autorisé à reproduire l’interview en streaming sur ce blog (durée : 2 minutes)

Diaspora, Google+, Facebook … interview à la RSR was last modified: octobre 20th, 2011 by Yann Gourvennec

conférence iStrategy à Amsterdam avec Randi Zuckerberg et Jimmy Wales …

Augmentez l’efficacité de votre stratégie numérique à Amsterdam les 25-26 octobre 2011

Le mois d’octobre 2011 est plutôt agité. Je n’arrête pas de dire à ma femme que je vais poser mes valises et rester tranquille mais comment le pourrais-je alors que le monde vibre autour d’événements aussi extraordinaires que le iStrategy global digital media conference qui aura lieu à Amsterdam les 25 et 26 octobre ? !

Je serai moi-même responsable d’un « Keynote » lors de cette conférence, le 26 octobre, dont le sujet est le retour sur investissement (et engagement) dans les médias sociaux, mais je réserve ce sujet pour un autre article. Aujourd’hui, je voudrais plutôt me focaliser sur le programme de la conférence. Le panel des intervenants y est absolument remarquable, le programme d’un intérêt extraordinaire, et je vous en livre ici quelques extraits qui me paraissent incontournables :

  1. Randi Zuckerberg ouvrira sa session avec un Keynote sur le futur de la banque en ligne. La soeur de M. Z nous livrera notamment ses 10 secrets les plus importants pour renforcer sa marque sur… Facebook bien entendu ! ;
  2. Tim Callan de Melbourne IT (transparence : je suis leur client) nous livrera ensuite un discours sur le nouveau programme du GTLD de l’ICANN. Ne le ratez pas, MIT sont les experts du monde les plus reconnus dans ce domaine (leur directeur de la stratégie n’est autre que le Dr Bruce Tonkin, une des autorités les plus en vue dans ce domaine de la stratégie des noms de domaine) ;
  3. Enfin et non des moindres, Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, décrira comment la collaboration a changé non seulement les encyclopédies, mais le monde entier. Le Keynote de M. Wales est intitulé : « le monde du Wiki ».

Il y aura dans cette conférence bien d’autres intervenants de valeur, comme Julien Codorniou de Facebook et Laurent Delaporte de Microsoft. Restez en prise sur ce blog, je dévoilerai bientôt quelques détails à propos de mon Keynote sur le retour sur investissement dans les médias sociaux.

.

image

conférence iStrategy à Amsterdam avec Randi Zuckerberg et Jimmy Wales … was last modified: octobre 18th, 2011 by Yann Gourvennec

social media guidelines : inscriptions à Media Aces ( 25/10/11)

Le thème des SOCIAL MEDIA GUIDELINES a pris une ampleur considérable. MEDIA ACES vous propose de faire le point sur ce sujet crucial à l’aide des témoignages d’entreprises ayant déjà acquis une expérience dans ce domaine…

social media guidelines : inscriptions à Media Aces ( 25/10/11) was last modified: octobre 18th, 2011 by Yann Gourvennec

Google+ (plus?) en chute, Google Buzz au cimetière et Diaspora fait la manche

le clonage des réseaux sociaux ? - photo http://bit.ly/picasayann

La semaine dernière fut particulièrement mouvementée pour ce qui concerne le petit monde des médias sociaux…

Un des contributeurs de Forbes, le Britannique Tim Worstall (voir son profil ici), a écrit ce papier sur Google+ et son éventuel échec, dans lequel il montre en fait que le réseau de Google est encore en croissance. Ceci semble être effectivement le cas, si l’on en croit l’annonce qui a été faite par Larry Page la semaine dernière, dans laquelle il déclarait que le réseau venait d’atteindre 40 millions d’utilisateurs. Il reste cependant à prouver combien l’utilisent véritablement. La semaine dernière, on a plus commenté la bourde d’un ingénieur de Google qui s’est apparemment trompé de bouton au moment de partager son mémo interne, que du nombre de abonnés à la nouvelle plate-forme Google. Sauf que justement, les arguments déployés dans ce mémo étaient que le réseau social de Google n’était pas une plate-forme mais juste un outil ! Il y a eu également ce coup de canif lancé par Mashable aux dirigeants de Google à propos du fait qu’ils n’utilisaient pas leurs propres outils. Peut-être qu’ils ne se sentait pas très motivés à l’idée d’abandonner leur réseau Facebook et de devoir le recommencer ailleurs. Il me semble comprendre ce problème assez bien. Enfin, les « utilisateurs » du tout nouveau réseau social Diaspora ont reçu un e-mail la semaine dernière dans lequel les propriétaires du réseau faisaient un appel au peuple pour refinancer le projet. Ceci ne semble pas prendre un bon départ. Personnellement, j’ai ouvert mon compte, bien compris le principe, mais n’y ai vu aucune valeur ajoutée j’en ai bien peur. Je sais qu’il est dit que Google+ a recopié leur interface et non pas l’inverse, mais bon … Au fait, comme lorsque Worstall le remarque facétieusement, doit-on dire Google+ ou Google plus ? Celui-ci n’est certainement pas un gourou les médias sociaux, mais ses questions sont bigrement pertinentes (voir des extraits ci-dessous et un lien vers l’article de Forbes). Dans tous les cas, le mouvement de Google vers Google+ semble se préciser, avec l’abandon définitif de Google Buzz (annoncé il y a quelques heures). Enfin une chose qui est plus claire cette semaine dans le petit monde des médias sociaux !

So the Mail on Sunday tells us, that traffic on Google Plus (or Google + maybe?) is down 60%.

[… ]

Well, if traffic was 100 when Google plus was invite only, then opening it up to all comers led to a 1,200 percent raise in traffic, then we’ve got traffic of 1,200. A 60% decline from 1,200 leaves us with traffic of 480 (doesn’t matter whether this is users, page views, visits or whatever, the math is the same). So, what the report is actually saying is that in less than a month traffic has risen 480%, or 4.8 times.  Which isn’t, really, all that much of a failure.

Now for myself, I don’t really understand this social media stuff: I get the business models, I understand what people are doing, I’m just not sure why  […]

via Google Plus Traffic Down 60% – Forbes.

Google+ (plus?) en chute, Google Buzz au cimetière et Diaspora fait la manche was last modified: octobre 17th, 2011 by Yann Gourvennec

le web de demain est au web deux connect les 21 & 22 octobre à Paris

Le Web deux connect, je n’ai pas attendu pour y aller … ! j’en étais dès la 1ère en 2008 (voir mon compte-rendu de cet événement).  J’y suis d’ailleurs attendu si j’en crois notre ami Frédéric Canevet de Conseilsmarketing que j’aurai plaisir à y revoir ! Sauf que cette année c’est différent, car je suis co-organisateur de l’événement sous ma casquette Orange. Pour commencer, l’événement se passera en plein de coeur de Paris, avenue George V, et surtout nous avons concocté avec Jean-François et Sébastien un programme innovant qui justifie la nouvelle signature : « préparons ensemble le web de demain« . Pour les détails de l’événement, je laisse la parole à Céline, animatrice de live.orange.com

le Web2connect 2011 par Céline Louis (Orange)

Le web2connect ou #W2C11 est devenu le rendez-vous des blogueurs et des experts du web français au fil des ans.

D’ailleurs, dès qu’on atterrit sur la homepage du site dédié, on peut lire cette citation d’Eric Dupin : « En juste quelques éditions, le Webdeux.Connect du camarade Jean-François Ruiz (et de ses partenaires) s’est déjà imposé comme l’un des rendez-vous annuels incontournables du web français et francophone…». Si Monsieur Presse Citron le dit, on peut lui faire confiance.

Le W2C se démarque par son format et sa philosophie. Comme Jean-François Ruiz, le co-créateur de l’événement, le dit lui-même : « C’est un événement de networking, on y vient pour rencontrer des gens, créer des partenariats et apprendre des choses. C’est construit à l’envers des événements classiques. »

Le W2C matérialise l’univers et l’esprit du web 2.0 : un lieu de connaissance, un lieu de partage, un lieu de transfert de savoir et de savoir-faire, un lieu de rencontres où les participants sont aussi importants que les intervenants, c’est ce qui fait sa différence.

On vient au W2C pour rencontrer en vrai, « IRL » comme on dit sur le web, des personnes que l’on suit sur twitter ou sur un blog et que l’on aurait du mal à rencontrer autrement. On y vient donc aussi pour parler business mais dans une ambiance décontractée et conviviale permettant de briser les barrières traditionnelles.

On vient aussi parce que son prix défie toute concurrence : 97€ pour une journée ou 147€ pour deux jours. C’est un joli cadeau à se faire offrir ou à s’offrir !

visuel jfruiz tee-shirt article w2c11
Jean-François Ruiz au web2connect 2010

Ce prix comprend bien sûr l’accès aux conférences et à l’antre du networking, mais il permet aussi de bénéficier de plusieurs mois d’abonnements gratuits à pléthore de services web innovants (socialomate, agorapulse, sindup…), et cadeau bonus, de se voir offrir un tee-shirt personnalisé. Tous les participants revêtiront leur tee-shirt W2C11 affichant leurs nom, prénom, compte twitter et/ou blog, informations que l’on indique lors de l’inscription. On pourra aussi rapidement identifier les organisateurs et les « connecteurs » qui porteront un tee-shirt vert. Ils sont là pour nous mettre tous en relation et rythmer les séances. Décontractée l’ambiance, on vous a prévenus !

Egalement au programme, un coin librairie, un photocall, des jeux networking, des ateliers projet…et côté Orange, l’intervention d’Eric Barilland, Directeur de l’Image et de la Communication Employeur, les démos d’Orange timeline, notre agrégateur de tweets, et de sphéric, le service révolutionnaire pour expérimenter l’immersion à 360° (je vous en reparle la semaine prochaine…)

Préparez-vous donc pour 2 jours d’immersion au cœur de la blogosphère et du web français pour préparer le web de demain (le thème de cette 5e édition) et pour cela voici quelques conseils de Seb et Jeff les organisateurs :

1. faites vous une liste de personnes à croiser lors de l’évènement
2. amenez un pack de carte de visite
3. remplissez bien vos profils sociaux (linkedin, viadeo, twitter, facebook). Cela facilitera la tâche des personnes qui cherchent à rencontrer des personnes comme vous
4. rechargez les batterie de votre téléphone (car Twitter va faire chauffer le téléphone )
5. soyez muni de votre plus beau sourire 🙂

Quant à moi, j’y serai vendredi, alors si vous me cherchez : céline louis, twitter @celine_louis Alors, on se voit là-bas ?

>> lire l’article original sur http://live.orange.com

Quelques liens utiles qui pourraient vous intéresser :

> retrouvez toutes les infos du W2C11 sur le site dédié
> pour en savoir plus sur le livre de Jean-François Ruiz, rendez-vous sur le site dédié www.reseaux-sociaux.net
> pour vous faire interviewer par le site conseils marketing, rendez-vous sur leur site www.conseilsmarketing.fr
> pour vous faire une idée de l’ambiance et voir les photos de l’événement, vous pouvez lire l’article compte-rendu de l’édition 2010 du blog webdeux.info, le blog qui est à l’origine du W2C

le web de demain est au web deux connect les 21 & 22 octobre à Paris was last modified: octobre 14th, 2011 by Yann Gourvennec