Barcelone, capitale mondiale des télécoms pour 4 jours – #mwc13

Ce post a été écrit dans le cadre d’un voyage de blogueurs réalisé pour le compte du Live Orange Blog. Connectez-vous à ce blog pour tout savoir sur l’événement !

Le 24 février 2013, nous avons visité le nouveau site de la Grand Fira qui est le tout nouveau lieu de la conférence MWC de Barcelone. Tout ici est absolument neuf et même s’ils ont construit de fausses colonnes à l’entrée afin de rappeler aux visiteurs l’ancien lieu de la convention, cela manque un peu de l’éclat des vieux bâtiments romantiques de la vieille Fira non loin de la Plaza de Espanya.

cleaning the Barcelona sign at the entrance

[A Barcelone, le Mobile World Congress transforme la cité catalane en capitale mondiale des télécoms]

Néanmoins, ce nouveau lieu de conférence, comme son nom l’indique, est encore bien plus grand et on s’attend à ce que beaucoup de choses se passent en termes d’innovation sur les stands. La promesse de la conférence est qu’un nouvel horizon pour les télécommunications nous attend. Un futur, certainement, où le NFC va jouer un très grand rôle, car l’acronyme en trois lettres est absolument présent partout cette année. On a même demandé aux détenteurs des passes de presse de faire leur enregistrement exclusivement au travers des postes MRC, et j’ai été personnellement très frustré de ne pas avoir pris le temps de renouveler mon téléphone il y a quelques mois et d’avoir acheté un Galaxy SIII flambant neuf, par exemple.

the venue isn't decorated yet ...

[Au MWC, la veille au soir, rien ne transparait. La presse est accueillie au milieu de deux rideaux noirs qui cachent aux yeux des curieux ce qui pourrait se passer demain. Nul doute que les décorateurs vont travailler toute la nuit]

En parlant de Samsung, nous avons été accueillis par un petit stand de la marque coréenne à la sortie de la station de métro Fira. Ceci est probablement un signe qu’ils vont nous montrer de grandes choses cette année. Pourtant, jusqu’ici, nous n’avons rien vu qui fasse appel rappelle à Android comme l’an dernier. 2012 avait définitivement été l’année d’Android. Cela veut-il dire que Google, comme je l’ai entendu sous forme de rumeurs hier, se demanderait s’il ne serait pas opportun de renommer son OS mobile en utilisant son nom de marque principale (comme ils l’ont fait en remplaçant le vieil Android Market par Google Play) ? Ou cela signifie-t-il que de nouveaux acteurs sont en train de préparer la grosse artillerie cette année comme la fondation Mozilla par exemple.

Un nouveau système d’exploitation (OS) dans l’environnement mobile est donc une possibilité. C’est l’avenir qui nous le dira, car je suis déjà enregistré pour la conférence de presse de ces nouveaux systèmes d’exportation mobile ainsi que l’annonce très attendue deux été. Restez donc branchés sur le live orange blog pour plus de nouvelles sur ces sujets avec nos blogueurs invités.

Barcelone, capitale mondiale des télécoms pour 4 jours – #mwc13 was last modified: février 25th, 2013 by Yann Gourvennec

« nous sommes à l’aube d’une révolution industrielle » – Dominique Delport ( @domdelport ) – #hubforum

La prophétie de McLuhan s’est révélée a dit Dominique Delport car Facebook a dépassé le milliard d’utilisateurs; même si Havas a fait une étude sur les déconnectés, les potentialités sont énormes. Nous sommes dans un monde nouveau qui profite de ces innovations technologiques. On a vu aussi la vente des smartphones dépasser les ventes des ordinateurs.

image

Quand on parle de mobiles, a rappelé Dominque dans son introduction, il y a 3 réalités à noter:

  • le ‘fremium’ représente les 2/3 de la valeur créée sur le mobile
  • le jeu : on n’a pas fini de parler de gamification
  • enfin, c’est Apple qui a trusté les revenus sur le mobile malgré la disparition de Steve Jobs qui a eu lieu lors de la version 2011 du Hubforum. On peut imaginer qu’Apple prendra sa dîme sur beaucoup de transactions en ligne a-t-il dit

Voici les tendances dégagées par Dominique Delport dans sa courte mais percutante présentation au Hubforum 2012

  1. pub online : elle continue de croître mais plus de façon insolente. Ceci étant, avec 30 milliards de dollars la croissance est encore forte aux US, même si les volumes ne représentent pas plus de 35% du total de la publicité.
  2. La télévision est toujours le média roi” a-t-il précisé. Mais cela ne va pas forcément durer a ajouté Dominique Delport. Le
  3. le mobile : “pour l’instant, la publicité sur mobile est un flop” malgré les annonces répétitives a dit Dominique Delport
  4. 8/10 des applications sur iPad les plus populaires sont des appplications de Presse
  5. La tablette est l’avenir de la Presse : le temps passé à lire la Presse, augmente de 75% (au lit ou devant la télé) lorsqu’on est possesseur de tablette. Chaque tablette permet aussi aux journaux d’élargir leurs audiences.  Sur ces nouveaux supports, il “faut être créatif et il faut commencer à écrire les nouvelles lignes de communication de demain et les agences doivent anticiper ces nouveautés” a annoncé Dominique Delport.
  6. opposer la tv connectée regardée par des consommateurs aux consommateurs connectés qui regardent la TV, “la réalité c’est que les consommateurs sont connectés, pas les téléviseurs” a précisé à juste titre Dominique
  7. comprendre le temps réel : que ce soit dans la communication ou le CRM, nous allons de plus en plus être dirigés par le temps réel et l’ensemble des relations avec les consommateurs vont bénéficier de cette vitesse de communication et d’un feedback immédiat selon le patron d’Havas Digital.  D’ici 2015, la prédiction est qu’1/3 de la pub télé sera aussi achetée sur des places de marché média sur Internet a aussi prédit Dominique.
  8. Dépasser l’effet bulle : malgré les effets de survalorisation capitalistiques, notamment de Facebook, mais nous sommes face à une vague majeure de révision de la communication. En 2000/2001 nous avons eu une énorme surchauffe, mais la survalorisation actuelle, après correction, se stabilisera a dit Dominique Delport. LinkedIn par exemple a montré que le véritable changement était là, et bien plus rentable que Facebook.
  9. “Nous sommes entrés dans une véritable révolution industrielle” a conclu l’expert français du digital et nous serons bientôt capables de produire nous-même notre énergie ou nos objets (au travers du 3D Printing) et nous sommes à l’aube d’une révolution.
« nous sommes à l’aube d’une révolution industrielle » – Dominique Delport ( @domdelport ) – #hubforum was last modified: octobre 11th, 2012 by Yann Gourvennec

L’Université NFC des terrritoires pour comprendre l’impact des nouveaux services mobiles sans contact

Services sans contact
Services sans contact

Les services mobiles sans contact, souvent appelés services NFC pour Near Field Communication / Communication en champ proche, se développent de plus en plus rapidement. Pour résumer en quelques mots le sujet, ces technologies permettent de transférer sur son mobile, un grand nombre d’applications cartes comme les cartes de transport (de type Navigo ou Vélib), des cartes de paiement, des cartes de fidélité, des badges d’accès à l’hôtel, l’ascenseur, le bureau. Elle permet également la lecture d’information sur des étiquettes NFC comme des informations touristiques, dans les musées, sur les produits dans les magasins, voire même servir de terminal de paiement électronique. Quand on associe ces services et la puissance de calcul, l’écran, le clavier, la géolocalisation, les réseaux sociaux et la connectivité d’un smartphone, les possibilités de nouveaux services sont infinis.

De nombreux signaux sont au vert.

  • Coté mobiles, plus d’un million de mobiles NFC sont désormais dans nos poches même si nous ne le savons pas toujours et 2,5 millions fin 2012. Si vous avez acheté récemment un smartphone de Nokia, Samsung ou un Blackberry, il est probable que votre mobile soit NFC. Tous les fabricants livrent des mobiles NFC qui sont distribués par les opérateurs, tous sauf un bien sûr, Apple, dont on attend les annonces avec impatience. Tous les grands acteurs mondiaux comme Intel, Google ou Microsoft sont aussi présents avec des technologies et des services.
  • Coté banques, les cartes de crédit livrées aux clients sont de plus en plus souvent sans contact (2,5 millions GIE CB fin Mai 2012). Les TPE, les fameux terminaux de paiement électroniques livrés sont livrés en standard bi-mode, avec ou sans contact, même si il est aussi vrai qu’ils ne sont pas encore tous connectés. Plue de 16,500 TPE connectés suivant les chiffres présentés pendant ce colloque (GIE CB fin Mai 2012), auxquels il faut rajouter les TPE de la distribution (25000 rien que chez Carrefour).
  • Coté commerce et distribution, quelques chiffres en provenance de Carrefour. 2,5 millions de cartes de paiement Carrefour Pass sans contact, 1/4 d’entre eux ont déjà été utilisé en sans contact, 4,000 magasins, 25,000 caisses . Les applications de fidélité dans de grandes chaînes de restauration se développent.
  • Coté transport, la carte Navigo, va subir un lifting NFC début 2013 avant son portage sur mobile. Et dans tous les cas, l’infrastructure nécessaire au développement de ces services de transport est en forte progression. Tous les jours dans monde, 1,2 milliard de personnes vont travailler en utilisant une carte sans contact.
  • Coté musée et tourisme, information et billetique, citons, pour Paris et l’Ile de France, l’expo « Circulez » à la Cité de l’Architecture au Trocadéro, utilisant les mobiles NFC pour guider les visiteurs, la présence très visible d’animations NFC à Roland Garros y compris le paiement ou les développements au Stade de France.
  • Coté collectivités territoriales, plus d’une vingtaine de territoires sont aujourd’hui engagés dans la création et le déploiement de services mobiles de proximité utilisant la technologie NFC.

Pour justement accompagner l’ensemble des collectivités locales dans l’appropriation de cette technologie, le Forum des services mobiles sans contact organise la 1ère Université NFC des Territoires, le mercredi 19 septembre 2012 à Nice. Elle vise à présenter les expériences les plus abouties et à permettre à l’ensemble des participants de repartir avec des contacts opérationnels, des expériences reproductibles et une méthodologie pour déployer des services NFC.

Information contextuelle NFC - Expo Circuler
Information contextuelle NFC – Expo Circuler

Pour cette première édition, l’Université NFC des territoires sera consacrée à deux thématiques essentielles : le développement touristique au service du commerce local et l’utilisation du mobile NFC pour valoriser l’offre de transports publics et favoriser la multimodalité.

L’Université NFC des territoires apportera des réponses concrètes aux questions suivantes :

  • Quels sont les services à considérer en priorité ?
  • Comment entamer une démarche projet et avec quelles échéances ?
  • Qui peut aider les collectivités, et comment ne pas « réinventer la roue » ?
  • Quels sont les bénéfices et avantages locaux à attendre de ces nouveaux services ?
  • Quelles sont les règles de gouvernance et les modèles économiques possibles ?

Organisée sur une journée par le Forum SMSC avec le support de la Caisse des Dépôts, de la DGCIS, du Pôle TES, du PICOM et du Pôle SCS, cette manifestation est ouverte principalement à l’ensemble des collectivités locales, qu’elles soient engagées ou non dans le déploiement de services NFC. Elle s’adresse également à tous les acteurs du monde public et aux entreprises qui souhaitent comprendre et participer aux déploiements de services sans contact.

Paiement mobile sans contact à Roland Garros
Paiement mobile sans contact à Roland Garros

L’Université NFC des terrritoires pour comprendre l’impact des nouveaux services mobiles sans contact was last modified: septembre 3rd, 2012 by sanscontact

adfonic révolutionne la publicité sur mobile (podcast)

mobile-large

Fin mars, visionarymarketing interviewait Frédéric Dumeny, directeur général d’Adfonic France, afin de faire un point sur la publicité sur mobile. Adfonic est une régie publicitaire mobile anglaise de 80 personnes présente à Londres, Paris, Madrid et San Francisco, et également en Asie.

Le marché de la publicité mobile est en fait un marché un peu trompeur, car il pâtit d’un décalage assez important entre eux la France et le reste du monde. Ce marché a en effet crû énormément depuis deux ans et demi (voir les chiffres ci-dessous), mais la France « souffre de 12 mois de retard derrière le Royaume-Uni » ajoute Frédéric Dumeny. L’essor récent de la publicité sur mobile est en fait dû au développement d’une nouvelle technologie intitulée de manière un peu confuse « Rich media ». Qu’entend-on donc par Rich media dans le cadre de la publicité sur mobile ?

html5 révolutionne la publicité sur mobiles

computer-largeEn fait, le problème de la bannière dans le cadre de la publicité mobile, c’est que une fois qu’elle est cliquée, la publicité vient masquer l’intégralité de l’écran ou ferme carrément l’application pour aller sur l’appstore. La plupart des bannières et étaient en effet utilisées pour emmener les utilisateurs vers une application à télécharger, ce qui faisait que l’on sortait de l’application originelle, ou de la page HTML, et que l’on ne pouvait plus y revenir.

Avec le Rich media, grâce au html5, un véritable essor de la publicité sur mobile est donc possible, car on ne « sort plus de l’événement » ce qui implique que l’on ne perde plus les lecteurs. Le Rich media  améliore donc la performance, selon Frédéric Dumeny d’Adfonic, sans être invasif, ce qui est la véritable recette du succès.

Ceci est donc tout bénéfice pour l’éditeur, l’annonceur et même l’utilisateur et c’est ce qui explique la généralisation de cette méthode au Royaume Uni depuis le milieu de l’année 2011 et l’explosion des chiffres outre Manche depuis lors.

les chiffres

Au Royaume-Uni, l’association IAB UK a produit une étude (http://bit.ly/mobadverts) qui a montré un chiffre d’affaires de 83 millions de livres en 2010, et de deux se rend 3 millions de livres en 2011. L’usage de la publicité en ligne se pondant encore plus important sur iPhone qu’Android à ce jour. Frédéric Dumeny pense ainsi que le marché en France pourrait être multiplié par 3 ou 4 du fait du décollage de cette technique.

pour en savoir plus

adfonic révolutionne la publicité sur mobile (podcast) was last modified: mai 11th, 2012 by Yann Gourvennec

l’Internet mobile en Inde vu du terrain

En surfant ce matin j’ai découvert …

Grâce à un tweet de Frédéric Charles, ce passionnant billet de Marc Chataigner (co fondateur Super Marmite)  sur l’utilisation du mobile et l’Internet mobile en Inde. Poursuivons, après l’exploration des chiffres hier, notre tour du monde de l’utilisation des mobiles et de l’Internet.

Voilà deux semaines que je me promène en Inde, entre Mombai, Goa, Bengalore, Pundicherry et demain Chennai. C’est un peu court pour tirer des conclusions hâtives et les deux prochains mois ne seront pas de trop pour chercher des réponses à mes questions.

Aux dires des différents interlocuteurs que j’ai eu l’occasion de rencontrer, entrepreneurs ou jeunes actifs de la classe moyenne, si le milliard et demi d’indien possède un téléphone mobile – voire deux – seul un sixième au grand maximum l’utilise pour autre chose que des appels ou des SMS. Cela doit représenter tout de même plus de 200 millions de mobinautes, mais c’est loin des théories que j’avais pu lire, mentionnant que dans les pays en voie de développement, tout le monde surfait principalement depuis son mobile. Ici, au sein de la classe moyenne, internet est tout autant présent sur PC, laptop ou desktop. C’est que mine de rien ils travaillent, et qu’au travail, ils ont forcément un ordinateur.

via vivre hors sol.

l’Internet mobile en Inde vu du terrain was last modified: avril 3rd, 2012 by Yann Gourvennec