Data : nerf de la guerre et source d’effervescence des Big Data

buste de Nicolas Boileau par François Girardon Source : photo cc WIKIPEDIA« Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

Nicolas Boileau (1674, l’Art poétique)

Et si on parlait simplement des Big Data ?

Et il n’avait pas complètement tort. Ma soeur – même elle ! – qui a tout à fait oublié d’être idiote, m’a encore dit qu’elle ne comprenait à peu près rien à ce que je faisais. Je vais donc essayer de lui expliquer mon projet : la #data.

data

Novlangue

Avec un peu d’habitude, d’expérience et de pratique, il est très facile de jargonner une espèce de novlangue absolument horrible et d’enchainer des mots vides de sens. Certains en font un métier, pas toujours par goût. D’autres en font un art. D’autres, encore, s’en servent pour s’inventer une crédibilité, cachant derrière des écrans de fumée la platitude de leurs propos. C’est une tendance générale, je n’invente ni ne découvre rien.

Le monde de la #data n’échappe à la règle. A se demander s’il n’y pas une volonté de confiscation du sens, d’escamotage du réel derrière ce jargon. Jargon qui se couple aisément avec celui concernant les startups, soit dit en passant. Si, entre spécialistes, il est tentant, voire pratique, de parler boutique et d’échanger par mot-clés, quand on s’adresse à des interlocuteurs qui ont fait l’habile choix de ne pas consacrer 10h/jour aux mathématiques appliquées et à l’informatique, il convient de clarifier.

Lire la suite

Data : nerf de la guerre et source d’effervescence des Big Data was last modified: avril 5th, 2017 by Thomas Gerbaud

Visionary Marketing partenaire du congrès Big Data Paris 2017

Pour cette nouvelle édition du congrès Big Data Paris 2017, Visionary Marketing sera partenaire médias. Ce congrès organisé par Corp Agency est devenu un événement annuel incontournable dans le secteur IT. La précédente édition avait regroupé plus de 10 000 participants, 100 speakers et 150 marques présentes sur le salon. Cette année il aura lieu au Palais des Congrès de Paris le 6 et 7 mars 2017. Le programme de cette sixième édition du congrès Big Data sera riche, il portera sur l’analyse prédictive, le Deep Learning et le Machine Learning. Ces sujets, nous les avons régulièrement abordés dans ce blog et nous publierons une suite de notre intervention dans cet événement.

Congrès Big Data Paris 2017

Big Data Paris : un événement exceptionnel

Cette nouvelle édition de cet événement unique rassemblera plus de 12 000 professionnels de la donnée et décideurs stratégiques, tout comme 170 exposants français et internationaux qui vous feront part de leurs expériences, ainsi que de nombreux speakers autour d’un programme d’exception. De nombreuses conférences avec une part importante de retour d’expériences clients auront lieu ainsi que des tables rondes portant sur des thèmes variés comme la cybercriminalité lié au Big Data, le Big Data prédictif ou encore l’intelligence artificielle. Enfin, comme chaque année, Big Data Paris délivrera ses Trophées de l’innovation aux candidats ayant mené des projets Big Data au sein d’une organisation.

Congrès Big Data Paris 2017

Lire la suite

Visionary Marketing partenaire du congrès Big Data Paris 2017 was last modified: janvier 31st, 2017 by Yann Gourvennec

Comment les big data changent le rôle du marketing B2B

Les Big data sont en passe de changer radicalement le visage de la vente, mais aussi du marketing. Par le passé, pas si lointain, le marketing s’occupait de « choses sérieuses » pour paraphraser Antoine de Saint-Exupéry, et les commerciaux travaillaient dans leur coin. Les marketeurs faisaient de la segmentation, des études de marché, de jolis rapports et probablement encore beaucoup d’autres choses qu’un grand nombre de personnes comprenait plus ou moins bien, mais la vente ?! Certainement pas, voilà un travail qui n’était pas pour eux. Quand on réfléchit bien pourtant, le terme même de marketing inclut naturellement la vente. Après tout, « Market » fait bien allusion au marché et à la mise sur le marché qui est, qu’on le veuille ou non, le but ultime du marketing. Dans le domaine du business-to-business les choses évoluent à pas de géant. Les Big data, et la digitalisation en général, ne sont pas étrangers à ce changement. Voyons pourquoi au travers de cet article rédigé pour le compte de notre client Sparklane sur son blog avec une mini infographie qui résume la situation.

Big Data et Sales Intelligence changent le rôle du marketing

Car le rôle des marketeurs évolue. Celui des commerciaux également. Entendons-nous bien, un Marketeur doit être capable d’analyser un marché, mais il doit avant tout se trouver en appui des ventes et fournir les outils qui vont lui permettre d’être plus efficaces dans son travail de tous les jours. En marketing du business-to-business, avant les Big data, le travail de qualification des clients potentiels était principalement manuel, basé sur l’appréciation du commercial. Désormais, l’analyse prédictive et la qualification automatique des prospects permettent de faciliter ce travail et d’automatiser la relation commerciale. Elle permet également de professionnaliser cette relation et ce travail commercial en évitant de laisser au hasard le suivi et le rappel des clients. Si l’on va jusqu’au bout de la réflexion, on pourra également inclure l’automatisation (marketing automation) qui permettra de scénariser les envois de messages clients dans le cadre de ce que l’on appelle le « lead nurturing » ou  « mise sous couveuse » des contacts.

le rôle des vendeurs change en profondeur, celui des marketeurs également, sous la pression des Big data
le rôle des vendeurs change en profondeur, celui des marketeurs également, sous la pression des Big data

Je le vois de manière récurrente dans les missions que nous menons en transformation digitale chez nos clients, notamment lorsque nous devons mettre en œuvre la création d’un nouveau département de marketing, dans le cadre d’une professionnalisation du circuit de vente. La frontière entre marketing et ventes devient de plus en plus ténue. On demande, c’est bien naturel, aux marketeurs, en priorité d’être capables de générer des leads et de les qualifier, d’accompagner les commerciaux et de leur permettre au travers des différents dispositifs marketing (contenus, automatisation, e-mails, constitution des bases…) d’aller plus rapidement au bon contact chez le bon client et d’être le plus efficace possible avec le moins de pression commerciale possible. Lire la suite

Comment les big data changent le rôle du marketing B2B was last modified: octobre 30th, 2016 by Yann Gourvennec

Big Data et Santé : une combinaison devenue nécessaire

Dans la santé comme dans d’autres secteurs (les banques, l’automobile, le BTP, etc.), les Big Data jouent un rôle important. Cependant, nous n’avions pas encore abordé ce sujet dans le secteur de la santé où cet usage apporte de sérieux avantages pour ses acteurs.

Les utilisations des Big Data dans le secteur de la santé

Utiliser les Big Data dans la santé est un véritable enjeu pour mieux anticiper et encadrer les activités qui ont lieu dans ce secteur. Les Big Data ont un impact sur plusieurs points : 

Big Data et santé (2)

Il est désormais plus facile de prendre en charge sa santé par le biais de la personnalisation. Les objets connectés sont aujourd’hui au coeur de ce phénomène. En effet, selon une étude menée par Accenture, le nombre d’utilisateurs d’objets connectés a été multiplié par deux en deux ans, passant de 27% à 45% en 2016. Ils permettent de mieux connaître notre propre santé en suivant des indicateurs : de cette façon, nous pouvons adapter nos habitudes pour améliorer notre santé. Les données sont envoyées à des applications de différents usages : usage personnel, prise en charge globale du patient, le dépistage ou encore le coaching. Ils existent un nombre impressionnant d’objets connectés dédiés à la santé : des brosses à dents, des bracelets, des pèse-personnes intelligents ou même des capteurs de sommeil. Cette révolution des objets de santé connectés améliore ainsi la vie de ces usagers tout en permettant une meilleure gestion de leur santé. Lire la suite

Big Data et Santé : une combinaison devenue nécessaire was last modified: septembre 6th, 2016 by Claire Sorel

CRM : à la recherche du consommateur perdu

Les vacances approchent et malgré l’atmosphère délétère accentuée par l’attitude scandaleuse des médias les plus respectables, nous avons quand même envie de penser aux vacances. J’en profite donc pour me mettre en mode estival et relayer un article que j’ai écrit sur le blog et pour le compte d’Adobe Systems France et qui est paru la semaine dernière : « le digital au service de ce consommateur qui vous paie ». J’y ai filmé et interviewé Régine Vanheems, auteur d’un ouvrage intitulé « réussir sa stratégie cross et omni-canal » afin de saisir ce consommateur qui a selon elle, plus changé en vingt ans qu’en vingt siècles.

Le consommateur qui a changé le monde

le consommateur roi au bon marché
Déjà au milieu du 19ème siècle, le client était roi au Bon Marché d’Aristide Boucicaut il est temps de redécouvrir ses principes

Les lecteurs de Visionary Marketing pouvaient compter sur moi, à l’heure où je prépare les livres de l’été sur mon Kindle pour agrémenter mes brefs congés, pour les gratifier de quelque référence littéraire et quelle meilleure référence s’offrait à moi que l’excellent, inimitable, incomparable « Au bonheur des dames« . Quel rapport me direz-vous entre ce classique parmi les classiques, 11ème tome des Rougon-Macquart, et ce consommateur qui a changé au point de devenir si exigeant ?

C’est que le joyau d’Emile Zola, qu’il a conçu autant en homme de l’Art qu’en homme de lettres (Zola a été chef de publicité chez Hachette pendant 4 années), nous en dit plus sur ce consommateur qui, tout compte fait, n’aurait peut-être pas tant changé que cela. Tout comme il savait reconnaître la supériorité d’un Boucicaut au milieu du 19eme siècle (dont Octave Mouret n’est autre que la réincarnation littéraire), il sait aujourd’hui reconnaître la supériorité d’un Amazon dont la maîtrise du parcours client et de l’art de satisfaire ses clients est incomparable.

Le consommateur a changé la donne de la concurrence, nous en avons eu la preuve hier

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais hier a fait date dans l’histoire du commerce. Certes la Fnac a pu racheter Darty. Ce n’est pas tellement cela le changement. Ce qui a bouleversé notre environnement c’est la reconnaissance – tardive mais imposante – d’Amazon (et de quelques autres e-commerçants) comme poids lourds de la distribution.  C’est au fond ce qui a permis d’autoriser le rachat de Darty par l’autorité de régulation de la concurrence. Et nous ne y trompons pas, ce n’est pas uniquement le signe de l’importance du digital mais surtout l’annonce de la naissance d’un poids lourd mondial qui a bousculé le marché à partir du digital (en attendant de boucler sur le commerce physique en réglant son sort à ses concurrents). Le consommateur ne s’y est pas trompé. Comme Boucicaut – qui a tout inventé, depuis la commande à distance, le catalogue, les promotions, les prix affichés, le client roi … jusqu’à la livraison à domicile – le nouvel ordre du commerce est né qui va obliger tous les acteurs du commerce à profondément changer leurs méthodes pour redécouvrir les principes de l’homme de Sèvres-Babylone.  Lire la suite

CRM : à la recherche du consommateur perdu was last modified: juillet 19th, 2016 by Yann Gourvennec