16/07/14

La modération : une nécessité pour protéger son image

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !

Jérémie ManiAvoir une bonne réputation est un souci constant pour une entreprise, et si Internet permet de renforcer sa présence auprès du client, c’est aussi une arme à double tranchant : une entreprise peut être victime de commentaires injurieux ou diffamatoires qui peuvent porter atteinte à son image de marque. D’où le recours à des sociétés chargées de modérer les interactions des internautes, comme l’entreprise Netino présidée par Jérémie Mani que nous avons rencontré lors de l’événement digital marketing one to one de Biarritz. Nous devrions écrire“retrouvé” car Jérémie a été un de mes partenaires fidèles pendant de nombreuses années, le travail de ses équipes permettant non seulement la modération des contenus, mais aussi l’aiguillage 24h/24 en 3 langues des demandes de support. Voici donc l’occasion de nous pencher avec lui sur le cas de la modération 2.0, ses caractéristiques et de ses enjeux.

Les clients ayant recours à un service de modération ne sont pas confrontés aux mêmes messages et n’ont pas les mêmes besoins de modération.

En effet, il y a les entreprises qui ont énormément de commentaires, en particulier les médias, grâce à leur visibilité, qui sont so  nt victimes de commentaires injurieux et de débordements : c’est souvent le même type de réactions que l’on retrouve, comme le racisme, les insultes, les messages agressifs…Notre devoir est de retirer ces propos négatifs, ne serait-ce que pour que le dialogue puisse se faire proprement.

Et concernant les grandes marques ?

Pour les grandes marques, il y a deux catégories : celles qui ont plusieurs millions de fans, donc beaucoup de commentaires à gérer, et celles qui en ont très peu mais qui ne veulent pas avoir de soucis car il y a une image de marque à défendre. Les entreprises font appel à nos services d’une part pour notre présence 24h/24, ce rôle de « veilleur de nuit » qui va parfois tourner pour ne rien trouver, mais qui sera là pour enlever la tâche qui peut salir la réputation de la marque. D’autre part car ce rôle de modération est difficile à organiser en interne.

Lire la suite

7/07/14

Geofencing : le bras armé du drive to store

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !

geofencingLe geofencing est une fonction de géolocalisaton utilisant la technologie GPS, permettant de suivre à distance un objet équipé d’un récepteur. Cette fonction a d’abord été utilisée par les rangers des réserves naturelles kenyanes pour pister les bêtes sauvages. Elle est désormais utilisée par les marketeurs, cette fois-ci pour suivre une autre bête, moins sauvage celle-là, le consommateur. Le géofencing se sert ainsi de la géolocalisation qui peut se faire via le GPS ou le bluetooth (au moyen des balises  type iBeacon) qu’il peut combiner avec d’autres données (météo, date, heure…), pour affiner son interaction avec le client en l’intégrant dans un certain contexte : par exemple, un marchand de glaces va offrir des réductions aux personnes se trouvant à proximité de son commerce, aux alentours de midi, un jour de forte chaleur. On comprend donc, au travers de cet exemple, l’utilité du geofencing dans une problématique de drive to storePhilippe Leclerc de Ad4screen, agence de publicité et de CRM mobile, nous a apporté son point de vue et son expérience à ce sujet lors d’une interview réalisée à Biarritz dans le cadre du salon Digital Marketing 1to1.

La France en matière de drive to store n’est pas vraiment le pays le plus en avance… Quand on regarde en Angleterre, par exemple Regent Street où l’on vient d’annoncer que l’ensemble des magasins de la rue seront équipés en iBeacon, ces balises Bluetooth qui permettent de géolocaliser, cibler des personnes, et envoyer des messages spécifiques. Si on compare cela aux Champs Elysées, on est encore à des années lumières en terme d’équipement et d’initiatives. Donc comme ce marché-là est dépendant du marché du marketing mobile, on est plutôt en retard. Il y a tout de même des initiatives qui se lancent, on a des clients dans le retail qui sont intéressés, puisque pour eux, le mobile devient un flyer 2.0 : ils ont toujours eu cette logique de dire “le client doit rentrer dans le magasin avec le flyer”, maintenant les patrons de magasin voient les clients qui montrent leurs coupons et leurs cartes de fidélité sur leur mobile, et pour eux le drive to store devient quelque chose de primordial. Après, il y a une logique d’équipement, de mise en place etc. Mais d’ici la fin de l’année, on devrait commencer à avoir des retours des clients.

Lire la suite

24/06/14

Globalisation et médias sociaux : un débat d’experts

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !

Aujourd’hui, 24 juin, Visionary Marketing prendra part à un événement Social media Day avec Mashable et Mycommunitymanager (USA). Le sujet en sera Globalisation et médias sociaux. Il y a beaucoup à dire sur la globalisation du Web social. Réfléchissez-y : dans Twitter, on n’a pas le droit, huit ans après sa création, de posséder un compte multilingue dans lequel on pourrait publier du contenu en différentes langues et partager ce contenu sur la base de la géolocalisation ou des préférences culturelles ! Alors que Facebook a fait beaucoup de progrès dans cette voie, beaucoup de plates-formes médias sociaux (et même des blogs d’une certaine manière) sont à la traîne.

Globalisation et médias sociaux

Globalisation arrime-t-elle avec uniformisation ? Telle est la question.

globalisation et médias sociaux

La réalité du sujet c’est qu’en Europe, nous avons une situation bien particulière. Avec au moins 15 langues officielles dans l’union européenne, manager des plates-formes de médias sociaux ici est un peu un cauchemar à moins que vous soyez tranquillement installés derrière votre frontière et que vous ne parliez jamais à un étranger de votre vie; ou que vous posiez l’hypothèse que les différences en Europe sont un vieux souvenir d’avant-guerre.

Entendons-nous, je ne veux pas dire que cela est bon ou mauvais, c’est juste un fait. Ceci étant, en regardant les plates-formes comme Twitter et LinkedIn, on croit vraiment rêver, tant leurs concepteurs donnent l’impression que le monde entier parle Anglais. Dans le cas de LinkedIn, le CTO qui a construit la plate-forme était français, de Marseille, et vivait à San Francisco. Je me demande encore, à ce jour, pourquoi cela lui a pris trois ou quatre ans pour adapter l’outil à son pays d’origine, et encore… Il est toujours impossible de construire des profils bilingues. Quant à Twitter c’est la même chanson : c’est soit français, ou allemand ou anglais, mais les utilisateurs (et les entreprises) bi ou trilingues peuvent toujours aller voir ailleurs.

Le résultat est clair : tous les utilisateurs germanophones utilisent Xing, la plupart les professionnels français, jusqu’à récemment, utilisaient Viadeo, et en Russie, tout le monde utilise Vkontakte. Je pense que beaucoup reste à faire pour changer cette vue égocentrique des médias sociaux et d’améliorer ce processus.

Rendez-vous en ligne sur Youtube et Hangout à 4:00 heure de Paris cet après midi
June 30 marks the fifth annual Social Media Day, and in preparation for that, Mashable and Hootsuite are leading a global discussion about the digital revolution and growth of social media. Joining the Hangout on Air are users of global social networks including WeChat, Sina Weibo, VK, XING, ask.fm and Viadeo. Share your questions in the comments or tweet using #SMDay.
Les intervenant sont : Crystal Jiang de Singapore, Vitaly de Russie, Markus Besch d’Allemagne et  Yann Gourvennec from France.
17/06/14

Stratégies de contenu : la Conférence Scoop’it est de retour #SCMW2014

Follow me

Cédric Jeanblanc

Assistant Web Marketing chez Visionary Marketing
Cédric est assistant Web Marketing chez Visionary Marketing. Il est spécialisé en production de contenus multimédia, texte, vidéo, podcasts.
Follow me

La conférence #SCMW2014 aura lieu le lundi 30 juin, de 18h30 à 21h. L’objectif principal est de présenter un état des lieux des stratégies de contenus marketing Web, les tendances 2014 et les règles d’or pour la rédaction Web. Visionary Marketing est fière de vous annoncer que nous sommes partenaires de cet événement auquel nous avons déjà participé l’an dernier. Nous aurons le plaisir de présenter un état des lieux et des tendances du marketing du contenu en 2014. Nous y annoncerons également la sortie de notre nouveau … ah non ! ça c’est une surprise … il faudra venir sur place pour savoir de quoi il retourne. Je précise pour les provinciaux que l’Institut Mines Telecom est situé rue Vergniaud à Paris dans le 13ème arrondissement (M° Corvisart).

Stratégies de contenu #smw2014 : le programme 

Stratégies de contenu - #SMCW2014

Voici le déroulé prévisionnel de la conférence stratégies de contenu :

  • 18h30 – Accueil
  • 19h – Introduction de la session
  • 19h10- Branded culture VS brand culture
    • Nicolas Bordas, Président BEING Worldwide, Vice-Président de TBWA\Europe @nicolasbordas

Stratégies de contenu - sinscrire

Lire la suite

10/06/14

marketing one to one : rêve devenu réalité grâce au digital et aux Big Data #dm1to1

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !

La plénière de la première édition de l’événement Digital Marketing one to one de Biarritz était dédiée à un sujet familier et favori des lecteurs de ce blog : le marketing one to one. Marketing personnalisé, qui devient réellement un item de l’ordre du jour du marketing d’aujourd’hui, et non plus un rêve tel qu’on l’a connu dans les années 90. Et si ce rêve est devenu réalité grâce à une forte maturation des technologies, des utilisateurs et des annonceurs qui ont mieux appris à bien utiliser les données qu’ils collectent depuis des années sur leurs utilisateurs. Le marketing one to one, devenu réel, permet de reprendre le contact direct avec l’utilisateur, mais aussi dans certains cas de ramener l’utilisateur dans le magasin – c’est le cas de Peugeot – ou comme dans le cas de Ferrero de “théâtraliser le produit qui n’est pas forcément sur la liste de courses”. Mais en fin de compte, ce marketing one to one (qui est plus statistique que ne le laisse entendre sa dénomination) est avant tout une victoire des Big Data que d’aucuns décrient … tout en les pratiquant comme des pros. Explications avec ce débat animé par Nicolas Jaimes – Journaliste Digital / Médias, Journal du Net : 

le marketing one to one au digital marketing one to one de Biarritz en 2014

Comment le digital a transfiguré la relation client ? tel était le sujet de la première table ronde plénière de la conférence Digital Marketing one to one de Biarritz le 10 juin 2014. De gauche à droite : Nicolas Jaimes, animateur de la table ronde, Emmanuel Durand de Warner, Anne Laure Brochard Mérillond de Peugeot et Guillaume Dugardier de Ferrero.

Peugeot : du marketing one to one au drive to store

Lire la suite