conférence débat sur le management 2.0 à ESCP (31/01)

le débat du jour …

Est celui que l’ESCP organise sur le sujet du management 2.0 (le terme de Social Business ne doit pas encore être répandu).

2.0-largeBien que mon nom n’apparaisse pas encore sur la liste des participants, je serai présent lors du débat suivant, organisé par ESCP à Paris, le mardi 31 janvier 2012 à 8h30 dans leurs locaux du 11ème (M° Saint Maur). Pour ma part, je traiterai de 3 questions qui me paraissent fondamentales :

  1. Avec 2 ans de recul, le Web est-il mort ?
  2. y-a-t-il encore un intérêt à créer un blog d’entreprise ? et faut-il prioriser l’externe ou l’interne ?
  3. intérêt et approche pour les guides de bonnes pratiques des médias sociaux en entreprise (social media guidelines).

il est probable que ces questions en amènent d’autre dans ce débat. On pourrait peut être aussi ajouter “la terminologie dite ‘2.0’  n’est-elle pas le pire ennemi du Web collaboratif et social ?”

imageCollecte et traitement d’information, résolution de problèmes, créativité, choix d’investissement, prise de décision… Avec le Web 2.0, les techniques de management évoluent et glissent vers la communauté, non sans impact sur les missions des managers. Venez en discuter avec Frédéric FRERY, Professeur de Stratégie à ESCP Europe et avec les interventions de nombreux experts…

conférence débat sur le management 2.0 à ESCP (31/01) was last modified: janvier 23rd, 2012 by Yann Gourvennec

9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (2/10)

confessions d’un entrepreneur (2/10)

image_thumb

Le 19 octobre 2011 à Exeter, au Royaume-Uni, je livrai ce discours d’ouverture à la conférence Like Minds. constitué de neuf anecdotes et conseils que j’ai utilisés pour décrire mon approche fétiche de la conduite du changement.

[photographies tous droits réservés – Harry Duns]

chaque conseil étant publié séparément, pour retrouver l’ensemble de l’article, taper : http://bit.ly/likemindsfr

conseil n°1 : le changement commence par une prière…

La prière dite de la « sérénité » pour être précis. Ne croyez pas à une crise mystique, je l’ai rencontrée pour la première fois dans  » slaughterhouse five  » (abattoir 5 en Français) du célèbre romancier américain Kurt Vonnegut, où le personnage principal, Billy Pilgrim a accroché un cadre au-dessus de son bureau, qui contient le texte suivant :

« Dieu m’accorde la sérénité nécessaire pour accepter les choses que je ne peux pas changer ; le courage pour changer celles que je peux changer ; et la sagesse qui me permettra de discerner les premières des autres ».

Il semblerait même que les alcooliques anonymes en aient fait leur devise

anecdote: alors que je mettais en œuvre le tout nouveau système d’automatisation des forces de vente (SFA) que j’avais moi-même conçu au début de 1992, mon nouveau patron européen me dit « tu peut avoir ce job, mais je ne t’autorise pas changer la méthode de travail de ton prédécesseur ». Je choisis donc de me conformer à ses directives, de laisser le projet capoter, ce que la mauvaise méthode choisie promettait de faire puis, en repartant de zéro, de mettre en œuvre ce système d’information dans 11 pays en à peine 4 mois avec ma méthode. J’ai évité soigneusement de changer ce que je ne pouvais changer, et me suis contenté de proposer une solution à un problème, une fois seulement que mon patron avait touché ce problème du doigt. Aucune critique ne fut nécessaire. Nous sommes toujours amis, 20 ans plus tard !

9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (2/10) was last modified: novembre 24th, 2011 by Yann Gourvennec

9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (1/10)

confessions d’un intrepreneur (1/10)

image

Le 19 octobre 2011 à Exeter, au Royaume-Uni, je livrai ce discours d’ouverture à la conférence Like Minds. Déjà publié en anglais (http://bit.ly/likemindsyag), je vous en livre ici la traduction et l’adaptation française. Il est intitulé « confessions d’un intrapreneur », et constitué de neuf anecdotes et conseils que j’ai utilisés pour décrire mon approche fétiche de la conduite du changement.

[photographies tous droits réservés – Harry Duns]

chaque conseil étant publié séparément, pour retrouver l’ensemble de l’article, taper : http://bit.ly/likemindsfr

ceci est le synopsis de l’introduction de la présentation

pas de slides …

J’ai délibérément choisi ce jour-là de ne pas présenter de slides. Les applaudissements de la salles m’ont d’indiqué clairement que je n’étais pas le seul à être lassé de ces présentations fortement imagées, où la projection n’ajoute rien à ce qui est dit. Place donc à l’expérience …

le problème des Français

« le problème des Français c’est qu’ils n’ont pas de mots pour ‘entrepreneur’ ». Telle est la phrase qu’on attribue à George W. Bush lors d’une discussion sur l’économie française qu’il aurait eue avec le premier ministre britannique Tony Blair, bien que cette phrase soit certainement le résultat d’une rumeur et qu’il n’est aucunement prouvé que le président Bush ait dit cela (même si on ne l’aime pas et qu’on le trouve stupide, c’est quand même un peu gros !). Ce « Bushisme » a été recyclé à l’envi sur Internet : tant que même les gens de bonne foi finissent par donner plus de crédit au faux qu’au vrai … Ceci étant, le mot « entrepreneur » est bien français, à la différence de « impossible », comme tout le monde le sait. Il existe aussi un mot, dérivé du premier,  » intrapreneur « , qui désigne ces femmes et ces hommes, qui sans relâche, tentent de mettre en place la nouveauté dans leurs grandes entreprises, de conduire le changement, de faire avancer les choses ; sans relâche…

Je fais partie de ceux-là, et j’aime ça ! Peut-être est-ce le fait d’avoir rêvé et tenté parfois – sans avoir véritablement saisi ma chance – d’être mon propre patron plus d’une fois ? ! Quoi qu’il en soit, le changement fait partie de mon travail de tous les jours, j’aime changer les choses, j’ai toujours aimé cela et l’aimerai toujours. Cela doit être une deuxième nature je suppose.

Je ne peux m’empêcher de penser que parfois, il serait plus confortable de laisser les choses telles quelles, que cela serait moins risqué et compliqué ; mais je ne pourrais pas vraiment m’en persuader moi-même.

être intrapreneur …

  • Etre intrepreneur c’est faire le pont entre les stratèges, les chercheurs, les développeurs et les opérationnels qui font tourner la boutique au jour le jour ;
  • les intrapreneurs sont des faiseurs qui aiment faire aboutir les projets, et qui aiment quand les idées se frottent à la réalité du terrain ;
  • c’est comme cela que je conçois mon travail.

Scott Gould (organisateur de la conférence et cofondateur de Like Minds) a décidé de nommer mon discours d’introduction « confessions », et de l’orienter sur les anecdotes qui ont fait mon quotidien professionnel pendant près d’un quart de siècle.

Pourtant, ce mot de « confessions » évoque, si j’en crois les dictionnaires, qu’on a commis un crime ou un péché ! Je suis donc pas sûr que ce soit un titre approprié. Je vous l’accorde, bien des fois, un intrapreneur doit batailler contre les règles établies, les résistances au changement, surmonter les obstacles difficiles …

Mais les vrais entrepreneurs ne sont pas des fauteurs de trouble car ils savent toujours agir pour le bien commun.

 

Lire la suite

9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (1/10) was last modified: janvier 14th, 2014 by Yann Gourvennec

mes 9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (Anglais)

chrysalis

notes de ma conférence à Like Minds sur mon expérience d’intrapreneur (par épisodes)

En attendant la version française, voici en Anglais le contenu scripté de mon keynote de Like Minds, la grande conférence britannique sur le management, les médias et les médias sociaux qui se tient à Exeter (Devon).

Le 19 octobre en effet, j’y présentai ma vision de la conduite du changement, intitulée “confessions d’un intrapreneur” . Il y a 9 de ces anecdotes et conseils, qui servent tous à décrire par l’exemple mon approche de la conduite du changement, tel que j’ai pu le mettre en oeuvre sur le terrain dans mes 25 (et plus) années d’expérience professionnelle. En à peine 20 minutes il n’était pas possible de parler de toutes ces astuces, et j’ai donc limité ma présentation en live aux 4 1ères. J’ai donc décidé de publier en intégralité le script de ma présentation (sans slides, et c’est un parti pris !)  en remontant depuis la fin du document, depuis le conseil n°9 vers l’introduction.

Pour rassembler les différents billets qui composent cet article, il suffit d’activer le lien court suivant : [http://bit.ly/likemindsyag]

[photo de la chrysalide, quelques droits réservés par Odd_dog]

mes 9 conseils pour mettre en œuvre le changement – #likeminds (Anglais) was last modified: octobre 25th, 2011 by Yann Gourvennec

conférence iStrategy à Amsterdam avec Randi Zuckerberg et Jimmy Wales …

Augmentez l’efficacité de votre stratégie numérique à Amsterdam les 25-26 octobre 2011

Le mois d’octobre 2011 est plutôt agité. Je n’arrête pas de dire à ma femme que je vais poser mes valises et rester tranquille mais comment le pourrais-je alors que le monde vibre autour d’événements aussi extraordinaires que le iStrategy global digital media conference qui aura lieu à Amsterdam les 25 et 26 octobre ? !

Je serai moi-même responsable d’un « Keynote » lors de cette conférence, le 26 octobre, dont le sujet est le retour sur investissement (et engagement) dans les médias sociaux, mais je réserve ce sujet pour un autre article. Aujourd’hui, je voudrais plutôt me focaliser sur le programme de la conférence. Le panel des intervenants y est absolument remarquable, le programme d’un intérêt extraordinaire, et je vous en livre ici quelques extraits qui me paraissent incontournables :

  1. Randi Zuckerberg ouvrira sa session avec un Keynote sur le futur de la banque en ligne. La soeur de M. Z nous livrera notamment ses 10 secrets les plus importants pour renforcer sa marque sur… Facebook bien entendu ! ;
  2. Tim Callan de Melbourne IT (transparence : je suis leur client) nous livrera ensuite un discours sur le nouveau programme du GTLD de l’ICANN. Ne le ratez pas, MIT sont les experts du monde les plus reconnus dans ce domaine (leur directeur de la stratégie n’est autre que le Dr Bruce Tonkin, une des autorités les plus en vue dans ce domaine de la stratégie des noms de domaine) ;
  3. Enfin et non des moindres, Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, décrira comment la collaboration a changé non seulement les encyclopédies, mais le monde entier. Le Keynote de M. Wales est intitulé : « le monde du Wiki ».

Il y aura dans cette conférence bien d’autres intervenants de valeur, comme Julien Codorniou de Facebook et Laurent Delaporte de Microsoft. Restez en prise sur ce blog, je dévoilerai bientôt quelques détails à propos de mon Keynote sur le retour sur investissement dans les médias sociaux.

.

image

conférence iStrategy à Amsterdam avec Randi Zuckerberg et Jimmy Wales … was last modified: octobre 18th, 2011 by Yann Gourvennec