Téléphone mobile : les nouveaux usages

Au cours des dernières années, les usages et les fonctions du mobile n’ont cessé de se développer au point d’en faire un compagnon de tous les instants dont 50 milllions de français et des milliards d’individus dans le monde auraient aujourd’hui bien du mal à se passer.

Voici un rapide panorama de toutes les possiblités que nous offre aujourd’hui cet outil dont les performances et les qualités n’ont pas fini de nous surprendre.

Le mobile: outil de communication interpersonnelle

Evidemment, le mobile reste avant tout le média de la communication interpersonnelle. Mais, même dans ce domaine, les habitudes évoluent et, si la voix reste la source de revenu principale des opérateurs (80% de leurs revenus), d’autres modes de communication se généralisent ou apparaissent:

– 70% des possesseurs de mobile ont déjà envoyé des SMS

– 20% des possesseurs de mobiles compatibles ont déjà utilisé des messages photos ou vidéo (MMS)

– On compte déjà 7% d’utilisiteurs de services de messagerie instantanée (IM). Dans la majorité des cas , il s’agit d’une population plutôt jeune.

– les services communautaires (chats, forums, moblogs ) connaissent eux aussi des débuts prommetteurs.

Lire la suite

Téléphone mobile : les nouveaux usages was last modified: mai 11th, 2015 by biger

les blogueurs bretons à l’honneur dans le Télégramme

Gwenn ha du et les blogueurs bretonsLes blogueurs bretons dont Isabelle de Penfentenyo, Loïc le meur et Yann Gourvennec (créateur de ce blog et de visionarymarketing.com) sont à l’honneur dans un article de Thierry Dussard paru dans le Télégramme de Brest ce Dimanche 10 février 2007. Voici les accès aux différents blogs et articles :

les blogueurs bretons à l’honneur dans le Télégramme was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

Les bonnes pratiques du E.marketing

Avec le développement d’Internet et des outils de e.marketing,  les entreprises ont désormais accès à des fonctionnalités, des services et des interfaces qui leur permettent de mettre en oeuvre des stratégies marketing et communication  personnalisées et performantes ne nécessitant pas de mobiliser des ressources humaines, techniques et financières trop importantes.

Sur le Web, les entreprises peuvent se battre quasiment « à armes égales »   quelque soient leur taille et leur moyens

Voyons quelques illustrations de cette nouvelle donne:

Le e.commerce  à la place ou en appoint de la distribution traditionnelle :

Pour les petites entreprises qui souhaitent commercialiser leurs produits ou services, Il n’est plus nécessaire aujourd’hui de créer une boutique ou de monter un réseau de distribution pour se lancer dans une activité. Pour s’en persuader, il suffit de se référer à la réussite de lafraise.com décrite dans mon post «e.marketing au secours des PME ». Avec  Internet et plus encore grâce au Web 2.0, créer sa boutique en ligne ou vendre ses produits sur une plateforme spécialisée est à la portée de n’importe qui et les coûts de mise en place et de logistique sont dérisoires.

– Pour des réseaux commerciaux plus développés, Internet et magasins traditionnels peuvent aussi être utilisés en synergie. Les exemples de Nicolas, Fnac ou Darty décrits dans « Internet et réseau de distribution » : l’union fait la force »   ou l’étude du cas très original de « Celio » évoquent différentes stratégies possibles pour mettre en œuvre cette synergie. 

  Internet pour faire de la publicité  » autrement  » 

Internet et le Web 2.0 sont entrain de révolutionner l’univers de la publicité traditionnelle. Chaque jour se développent de nouvelles pratiques, de nouvelles formes de communication qui ouvrent de nouvelles opportunités aux annonceurs.

Citons en quelques exemples :

 l’advergaming (exemple d’ Orangina)

 le marketing du « sur mesure »

le marketing participatif

le placement produit

 Enfin, si la communication a la chance de pouvoir déclencher un phénomène de buzz, l’effet « notoriété » est garanti pour un coût minimum.  

 Internet pour se rapprocher de ses clients

Aujourd’hui grâce à Internet,  toutes les entreprises y compris celles qui ne disposent que de  moyens réduits peuvent instaurer avec leur clientèle une relation personnalisée  et rester durablement en contact avec elle.

Un blog ou un site de marque,  un espace de dialogue, un forum, une rubrique contact, un questionnaire sont des supports parfaitement adaptés et peu coûteux pour une démarche « orientée client » (cf. mon post « n’oubliez pas le client ») .  

Le e.marketing est riche de promesses pour les entreprises mais combien d’entre elles sont prêtes aujourd’hui à tenter l’expérience  ?

Quelques grandes marques ou quelques petits entrepreneurs audacieux se sont lancés dans l’aventure mais beaucoup restent encore en retrait  par manque d’information sur les résultats possibles, par ignorance ou par crainte des moyens à mettre en œuvre.

Il reste donc aux promoteurs de toutes ces nouvelles technologies et aux agences conseil qui suivent ces sujets à jouer leur rôle « d’évangélisation » pour expliquer et démontrer aux entreprises les avantages du e.marketing.

C’est un peu le rôle de ce blog non ? 

Pour en savoir plus, lire « comment adapter l’e.business au PME »  

technorati tags: e marketing publicite e commerce lafraise.com

Les bonnes pratiques du E.marketing was last modified: février 4th, 2007 by biger

La mesure du bruit médiatique avec mediametrie et TNS media Intelligence

TNS Media IntelligenceMediametrie et TNS Média Intelligence n’auraient sans doute pu choisir un moment plus opportun pour annoncer le lancement de leur service commun « l’Unité de Bruit Médiatique nouvelle génération« .

 

En pleine période électorale, alors que les services de communication des différents candidats et les journalistes eux mêmes recherchent tous les moyens possibles pour évaluer l’impact de la moindre prise de parole ou intervention des présidentiables, nulle doute que cette nouvelle version de l‘UBM ne soit accueillie avec intérêt par tous les observateurs.

Mise au point il y a quelques années par TNS Média Intelligence et Médiamétrie, l‘UBM sert depuis longtemps déjà à mesurer la couverture médiatique consacrée à une marque, une entreprise, un individu, un évènement, un sujet de société

Pour en savoir plus sur l’UBM nouvelle génération et d’autres outils de mesure d’audience: lisez marketing et convergence.

La mesure du bruit médiatique avec mediametrie et TNS media Intelligence was last modified: janvier 29th, 2007 by biger

Comment adapter l’e-business aux PME ?

ebuisness PMECOMMENT ADAPTER L’E-BUSINESS AUX PME ?

Dans ce dossier qu’il a écrit lors de son mastère e-business d’ESC Grenoble en 2002, Franck Adjagba, aujourd’hui responsable du développement commercial et Marketing du Domaine Pagnon, vigneron indépendant des Pyrénées Orientales, nous explique comment décliner une offre commerciale e-business conçue à la base pour les grandes entreprises, et comment l’adapter aux PME.

Comment adapter l’e-business aux PME ? was last modified: janvier 18th, 2007 by Yann Gourvennec