phénomènes coopératifs: Soko récidive après Kamini

Stephanie Sokolinski - Soko - I’ll kill herPour ceux qui se souviennent du lancement de Kamini, et qui se posaient la question de savoir si le mode coopératif pouvait trouver sa voie dans un monde de distribution musical en crise, voici un nouveau phénomène qui vient confirmer le premier: Soko, alias Stéphanie Sokolinski, une jeune artiste de Bordeaux, qui s’est faite connaître avec le titre ‘I’ll kill her’ sur Myspace. (voir ici l’article de Time Online)

 

Et il est vrai que quand on entend ce titre, on a immédiatement envie de l’envoyer à ses amis, ce que je fais à ma manière sur ce blog. Bienvenue à un phénomène coopératif.

 

phénomènes coopératifs: Soko récidive après Kamini was last modified: octobre 26th, 2007 by Yann Gourvennec

Crowdsourcing: la wikinomie appliquée

innovation conjointe sur Internetl’innovation conjointe passe à la vitesse supérieure. Un article des échos du 19/10/2007 dresse un panorama du crowdsourcing, nouveau vocable pour désigner l’innovation conjointe qui fait appel aux créatifs sur Internet.

Cela fait suite à notre article sur le système IBM Thinkplace, que nous avons posté sur ce blog il y a peu. Le système Eli Lily Innocentive est lui aussi souvent cité. Mais on pensera également aux nombreux exemples de Procter & Gamble à Goldcorp donnés par Don Tapscott dans son célèbre et récent ouvrage wikinomics.

S’il s’agit à la base de la généralisation du concept de foule intelligente (smart mobs, Howard Rheingold) à l’innovation conjointe, il faut remarquer avec la journaliste les questions ouvertes qui sont autant de freins au développement de ce type de créativité : Identification et vérification des compétences, rétribution et propriété intellectuelle, voire contrôle des fuites sont autant d’obstacles à lever avant de généraliser le développement de ces approches.

Nul doute qu’il s’agit là d’un apprentissage, mais le défi mérite d’être remarqué et si possible relevé.

Crowdsourcing: la wikinomie appliquée was last modified: octobre 19th, 2007 by Yann Gourvennec

TNT, ADSL, Télévision Mobile Personnelle: nouveaux terrains de concurrence pour la télévision à péage

TV Payante cansat etc.Après le rachat de son principal concurrent TPS, le groupe Canal + Canalsatellite pouvait espérer souffler un peu et envisager l’avenir sous un jour plus que favorable.

 

Terminée la surenchère ruineuse sur l’achat de droits sportifs, finie la lutte pour arracher l’exclusivité des blockbusters , adieu la guerre commerciale à coût de promotions et de subventions pour conquérir ou retenir les abonnés … une ère nouvelle, profitable et tranquille, allait s’ouvrir !

 

Pour saluer ces nouvelles perspectives, le groupe annonçait d’ailleurs des chiffres prometteurs: 5.1 millions d’abonnés pour la nouvelle offre, un objectif de 250 millions d’euros d’économies pour la première année, un coût d’achat de programmes en forte baisse… tous les indicateurs semblaient au vert.

 

Làs, le repit n’aura finalement duré que quelques mois.

 

A peine réalisée la fusion des équipes, des contenus et des portefeuilles clients des deux groupes, et voilà que la bagarre recommence alimentée cette fois par les gros acteurs de Télécoms, France Télécom en première ligne, et entretenue par les petites chaînes et les opérateurs indépendants, déterminés à ne pas se laisser avaler par le nouveau géant né du rapprochement des deux frères ennemis de l’audiovisuel payant.

 

ADSL, TNT, Télévision mobile … pour tous ces acteurs, bien décidés à en découdre quelle que soit leur taille, les terrains d’affrontement ne manquent pas.

 

l’ADSL constitue certainement le premier des dangers pour le groupe Canal+. Pour attirer de nouveaux prospects, les fournisseurs d’accès internet sont en effet prêts à tout Leur rève serait de pouvoir commercialiser directement les chaînes comme ils le souhaitent Malheureusement, face à cette menace, Canal+ reste ferme:sa stratégie consiste à garder coûte que coûte la maîtrise totale de son bouquet en exigeant l’exclusivité des chaînes qu’elle distribue.

 

La TNT qui touche aujourd’hui plus de 5 millions de foyers (constitue un autre sujet d’inquitétude pour Canal+ . En effet, les 8 chaînes thématiques gratuites (BFM TV, NRJ 12, W9, Direct 8, TMC, France 4, Gulli, I Télé) dont la part d’audience progresse de mois en mois viennent sérieusement chahuter les deux bouquets payants commercialisés par la filiale de Vivendi et pour ne rien arranger, d’ici quelques mois, 3 nouveaux acteurs devraient faire leur apparition sur le marché de la TNT payante. beaucoup.

 

Enfin, comme si tous ces sujets ne suffisaient pas à occuper l’esprit des dirigeants de Canal+, voici que le paysage s’assombrit encore avec le lancement programmé pour fin 2008 de la TMP (Télévision Mobile Personnelle).

 

Qui va prendre à son compte le financement (coûteux) du réseau de diffusion et, en contrepartie, pourra se faire rémunérer par le client final ? C’est toute la question qui oppose aujourd’hui les acteurs potentiels de ce nouveau marché.

 

Pour en savoir plus sur les enjeux de la concurrence pour la télévision à péage et sur la position des différents acteurs, lire le post « Canalsat: attention un concurrent peut en cacher un autre »

TNT, ADSL, Télévision Mobile Personnelle: nouveaux terrains de concurrence pour la télévision à péage was last modified: octobre 17th, 2007 by biger

Les 4 piliers du marketing viral par Seth Godin

Unleashing the IdeavirusTout a commencé par une attaque virale. Si je le sais, c’est parce que j’y étais ! Par là je ne veux pas seulement dire cette réunion extraordinaire dans un hôtel cinq étoiles près du Rockfeller Center à New York en Avril 2001, à quelques mois à peine de ce jour maudit, organisé par Don Peppers avec des intervenants comme Malcom Gladwell et Seth Godin lui-même. Ce que je veux dire quand j’ ‘y’ étais, c’est que tout est arrivé sur Internet, c’est-à-dire nulle part en fait, lorsque Godin avait décidé que tout le monde pouvait reprendre son livre sur le marketing viral (unleashing the ideavirus) et le poster eux-mêmes où qu’ils veulent, sans s’en demander la permission (pour les néophyte, il est également l’auteur du livre à succès permission marketing) et c’est ce que je fis. Il se trouve encore là sur mon site, après toutes ces années. [Cliquez ici ou pour trouver le lien sur le livre du marketing viral de Godin à partir de la page de garde de visionarymarketing.com ou cliquez sur la tête de Godin à gauche pour télécharger le livre.] La permission fut donc accordée, pour ne jamais être retirée, il est donc payant d’être fanatique de l’Internet depuis toutes ces années.

Or il y a quelques mois mon lecteur de flux rss m’avertissait que Lee Miller de Webpronews avait écrit un article à propos d’une des dernières apparitions de l’auteur. La flamme n’est donc pas éteinte. OK, il se peut qu’il y ait quelques enjolivements par-ci par-là, et qu’il soit aussi difficile de dire faire la différence entre ce qui est une jolie histoire bien racontée et de la gonflette ou de l’exagération (après tout maintenant nous est ainsi capable de faire une idée par vous-même car vous avez certainement lu le livre sur effet de halo de Phil Rosenzweig.

Mais quand Miller résume l’approche de Godin en quatre étapes alors on sent que malgré les commentaires aigres-doux,l’auteur a vraiment mis le doigt sur quelque chose d’intéressant :

« En fin de compte, la ligne conclusive de Godin se rapproche plus d’une boucle complexe que d’une simple répétition :
1. Soyez remarquables (ce qu’il entend par remarquable, c’est ce qui doit valoir la peine d’être repris)
2. Raconter une histoire qui fasse que les gens se sentent bien
3. Dès qu’ils se sentent bien, ils s’en empareront (d’où le numéro 1)
4. Enfin ils vous donneront l’autorisation, la permission de leur vendre quelque chose »

Lire la suite

Les 4 piliers du marketing viral par Seth Godin was last modified: octobre 10th, 2007 by Yann Gourvennec

Téléchargez le livre gratuit « Les meilleurs conseils marketing de 2007 »

Ebook gratuit à télécharger « Les meilleurs conseils marketing de 2007 »

L’idée de réaliser cet ebook vient de l’excellent site américain marketingsherpa.com qui édite chaque année un recueil des meilleurs conseils en marketing de ses lecteurs. Ce recueil est une véritable bible pour des milliers d’entrepreneurs dans le monde.

Mais plutôt que de les imiter nous avons voulu aller plus loin et lancer un concours de conseils en marketing pour les 1 an du blog www.ConseilsMarketing.fr, avec une dotation de plus de 500 € de cadeaux à gagner.

 

Les résultats ont été immédiats: dans les 2 heures nous recevions le premier conseil par email, et peu de temps après 18 autres participants nous ont livrés plus de 120 conseils et astuces marketing !

Voici le contenu du livre « Les meilleurs conseils marketing de 2007″

  • « 10 astuces pour mener à bien sa communication événementielle. » et « Comment faire des réalisations professionnelles sous QuarkXPress ® » Par Lucie Calonne
  • « 5 astuces simples et pratiques pour Google® Adwords ® », « 10 conseils pour bien vendre sur Kelkoo® ® » et « Les 10 points indispensables à vérifier avant de lancer son site e-commerce » Par Olivier Levy
  • « Quelle légalité pour le marketing viral ? » et « Comment faire de la publicité comparative ? » Par Jérôme
  • « Les 20 meilleurs conseils marketing d’Emmanuel Brunet ! » Par Emmanuel Brunet
  • « 10 conseils pour bien réussir son fax-mailing » Par David Bréhon
  •  » 8 façons de rater son action marketing via des d’objets publicitaires ! » Par Henk
  • « 8 astuces à connaître pour démultiplier les résultats d’un jeu-concours dans sa newsletter ! » Par Julien Parrou
  • « 10 conseils pour améliorer la crédibilité d’un site Web » Par Emeric
  • « Psychologie de la réception d’un email » par Charles Boone
  • « 4 conseils pour ne pas rater son opération de buzz marketing… » Par Laurent Bernat
  • 9 conseils pour doper vos ventes par David, Gregory, Martin, Anne Marie, Martin, Gonzague, Stéphane, Kai et Pierre.

Téléchargez l’ebook gratuit ICI

Téléchargez le livre gratuit « Les meilleurs conseils marketing de 2007 » was last modified: octobre 9th, 2007 by conseilsmarketing