Vocalisation d’un site internet : les avantages

lecture vocaleQui n’a jamais rêvé qu’on lui fasse la lecture ?

Plusieurs sites internet ont déjà franchi le pas de la vocalisation de leurs pages internet : News.fr, Axasanté ou encore Agoravox avec succès. Non seulement nous pouvons écouter la page en direct (devant un ordinateur), mais nous pouvons également la télécharger sur notre lecteur mp3 (baladeur ou téléphone) et emporter cette page – et une multitude d’autres – n’importe où pour en faire une « radio à la demande », permettant d’optimiser notre temps : je peux ainsi écouter des informations qui m’intéressent, pêchées dans la journée pendant ma navigation en faisant du sport, en jardinant, en conduisant, en me déplaçant en transport public, en ballade ou simplement bien installé confortablement chez moi, les yeux fermés !

Cette avancée technologique humanise un peu plus la relation entre le fournisseur de contenu et le « client », si je peux l’appeler comme ça. En effet, la parole joue souvent plus sur les rapports affectifs que l’écrit et lorsque l’on sait que dans 85% des cas, la décision d’achat est plus une relation qui vient du coeur, du ventre ou des tripes, totalement irrationnelle, donc, jouer sur l’affectif est un plus indéniable.

Le leader actuel sur le marché est certainement ReadSpeaker, qui fournit les trois sites sus-mentionnés. Seulement, je le trouve encore un peu trop haché. Le système de reconnaissance vocale de ReadSpeaker est en fait basé sur l’enregistrement d’une voix pendant des semaines pour composer une bibliothèque de mots qui sont ensuite « pompés » à gauche à droite pour recomposer la lecture globale du texte demandé. En français, par exemple, il s’agit de la voix de Claire Baudéan, journaliste à France Info.

Au niveau de l’effet marketing, les avantages sont nombreux :

  • Les pages internet « mp3isées » peuvent être emportées partout et surtout échangées entre personnes.
  • Les textes sont vocalisés sans passer en studio d’enregistrement avec un rendu de bonne qualité. Les frais sont alors diminués au maximum.
  • Aucun logiciel particulier n’est nécessaire pour écouter les pages et ces outils fonctionnent sur tous les navigateurs actuels.
  • Il est possible d’insérer des annonces publicitaires dans le texte, n’importe où, juste en l’écrivant.

Faites un test et comparez ces deux fichiers : la définition du mot « pomme » sur Wikipedia et un article sur les taxis verts de Washington sur News.fr.

Si la lecture de la pomme vous plaît plus que celle des taxis, contactez-moi, votre avis m’intéresse (bender(at)facilys.ch)

Vocalisation d’un site internet : les avantages was last modified: mars 7th, 2008 by olivierb

blogs & Société Générale : « les clients ne sont pas inquiets »

2.0A l’invitation de notre ami François Laurent, Président de l’Adetem, voici le compte-rendu (en images grâce à Yves Duron et son iPHONE, merci Orange 🙂 ) de la réunion de ce matin, à la Résidence Maxim’s, près du Théâtre Marigny et des Champs Elysées. Le sujet en était la présentation par LH2 (alias Louis Harris) et AMI d’un nouvel outil de pilotage stratégique s’appuyant sur l’analyse de la « blogosphère ». Présentation fort intéressante car les présentateurs se sont livrés à des descriptions détaillées d’exemples concrets, et notamment Société Générale et l’Aspartam (voir compte-rendu ci-après).

la présentation de LH2Mais la question fondamentale fut posée par Grégory Pouy de Buzzparadise qui a insisté sur la nécessité de mesurer en profondeur et de façon plus qualitative les billets et les humeurs. Toutes les rumeurs ne sont pas équivalentes. Gilbert Réveillon de l’Echangeur a quant à lui insisté sur le fait que nombre de rumeurs se transmettent par bouche à oreille sur des médias encore plus réactifs que les blogs (l’IM par exemple et MSN/Live messenger en particulier, particulièrement prisé des jeunes, sans parler de Twitter et surtout Facebook).

Pour ma part j’ai relevé la nécessité de faire intervenir une notion supplémentaire, qui est l’autorité du média. Le Monde par exemple peut publier un article qui ne sera lu que d’une élite, mais qui fera néanmoins parler de lui – à cause de cette élite justement – et qui générera un buzz et des commentaires (qualitatif, non quantitatif). Ainsi, beaucoup des blogs cités dans la réunion sont des supports qui ne font que reprendre l’information des médias et l’amplifier, la déformer. Ceci est-il à rapprocher de la remarque de LH2 que – en prenant l’exemple de la SG – les clients ne sont pas inquiets ? Pourquoi pas. D’ailleurs, la rumeur Kerviel n’est pas venue des blogs.

Yann Gourvennec en train de taper les notes de la réunionJe vois en conclusion, sur la nécessité de suivre les blogs et de mesurer le buzz, plus une dimension positive qu’une dimension négative. L’importance des rétro-liens, Grégory a raison, prouve peut-être que les bloggueurs se lisent entre eux, mais pas que les non bloggueurs ni quels non bloggueurs les lisent (en bref, les dindes qui votent pour Noël). Mais j’ai la sensation que cette dimension de rapport – ambiguë – entre médias d’autorité et médias de liberté n’est pas complètement analysée.

Les blogs se nourrissent en effet plus de la presse que l’inverse aujourd’hui. Les 2 sont donc complémentaires, mais je ne prête pas beaucoup plus d’importance à la rumeur en ligne qu’aux rumeurs urbaines. Ce sont d’ailleurs souvent les mêmes. Par contre, les groupes de pression (on le voit sur L’aspartam, mais aussi dans bien d’autres domaines), sont eux passés experts en manipulation. Ils ne sont pas un phénomène de masse, mais sont bien plus dangereux (voir le compte-rendu sur l’Aspartam). Voici donc encore la preuve de la justesse de la remarque de Grégory : la manipulation de quelques uns est plus dangereuse que la masse des rumeurs imbéciles. D’ailleurs, LH2 corrobore cela en parlant de la dangerosité des signaux faibles (affaire du Sentier de la SG). Ce qui était intéressant, c’est que les quelques bloggueurs présents semblaient d’accord également pour accorder cette importance d’autorité à la presse et non à la contester.

Enfin, je rapprocherais cette discussion de la présentation de TNS Sofres sur le 2.0 qui montre qu’il s’agit plus d’une opportunité que d’une menace. Les clients de la SG sont d’accord, et moi aussi. Après tout dans Blogosphère, il y a le mot sphère, attention de ne pas rester dans sa bulle 😉

Retranscription manuelle des notes de la réunion
Subject: LH2 et AMI software vous présente un nouvel outil de pilotage stratégique s’appuyant sur l’analyse de la « blogosphère »

  • Date: 22/02/08

Intro par François Laurent:

  • Web 2.0 Qu’est-ce que c’est? Il faut revenir à la définition de Tim O’reilly.
  • Les blogs attirent beaucoup => exemples : Clochette 93, In the City, Dolce Luce (sur les Converse)
  • La SG est apparue beaucoup sur les blogs
  • Beaucoup de blogs politiques = 1044 qui s’apparent « désir d’avenir »
  • Question : Faut-il ne regarder que les blogs des Stars (Lemeur, Cavazza, etc.) ?

Pourquoi un logiciel = l’exemple SG

  • Google blogs: 1) trop de résultats 2) bloque après 1000 3) Pas vérifiable => à la main ça ne fonctionne pas, il faut un outil => ami software
  • Extraire les infos significatives: difficile à faire à la main. Statistiques: Qui rentre quoi et quand (activité)
  • Recherche par mots clefs => 5 milliards (très présent) , abus de confiance etc.
  • On peut surligner => passer comme au stabilo

Jecu François le Gallois (LH2) = le cas SG

  • Ont travaillé avec la SG Sur leur cas
  • Les Blogs sont : « l’ hameçon de la pêche à l’information »
  • 3 phases 1) Stupéfaction (3 jours) 2) 3 pris pendeuil les spéculations sur la démission ne Bouton => intensification 3) signaux faibles (affaire du sentier)
  • Le logiciel classe les billets: Par clusters 1) billets centraux et homogènes (signal fort) 2) les signaux faibles qui partent dans tous les sens = difficile de répondre
  • La communication de crise c’est difficile = dire que la SG est « victime » d’un type de 31 ans, ça fait « colosse aux pieds d’argile » => difficile d’escamoter le rôle de la société
  • Multitude d’acteurs cités, même Nicolas Sarkozy => on lui reproche d’avoir demandé la démission de Bouton et de s’ être déjugé le lendemain.
  • Les commentaires sont souvent débridés. Mais il y aussi ceux qui sont « analystes sérieux, interrogatifs et récapitulatifs » (comme des Journalistes).
  • Qui est jugé coupable par les blogueurs ? Quand on analyse les blogs, en regardant l’angle des articles, ce n’est ni vraiment Kerviel ni Daniel Bouton => en fait les clients ne sont pas vraiment inquiets. Et ne se sont pas constitués en association, ils ne risquent rien en fait
  • Il y a des points qui passent inaperçus: Bouton qui accepte d’abandonner son salaire
  • Attention au contraire aux signaux faibles dangereux: l’affaire du sentier => des commentaires très critiques. => Il faut détecter ces signaux faibles
  • Les politiques prennent aussi la parole (S Royal, PS de l’île de Ré etc.)
  • Autre signal faible: délit d’initié avec un des administrateurs de la SG
  • Kerviel ! En cours de « Starification »
  • Conclusion?
  • Sphère d’infIrénée non négligeable
  • Nouvelle forme de bouche à oreille (buzz)
  • Plus de 7 millions de visiteurs
  • + de 3 millions ont créé levr blog (hors skyblog)
  • + du quart des internantes laissent des commentaires

Danièle ? Exemple de l’Aspartam

  • Dans la presse: très par cl’ ont’des et en général peu critiques (libération)
  • Quid avec Ami software
  • Aspartam plutôt associé au régime
  • Peu de bruit médiatique sur Internet
  • Citation de José Bové et Donald Rumsfeld: point commun => Monsanto (qui fabrique l’Aspartam)
  • (2006) Dr Betty Martini (US): depuis une vingtaine d’années (date du rachat des laboratoire par Monsanto) => cite les maladies possibles. Mène ce combat contre Monsanto. Cette « rumeur » n’est en fait pas le fait du public mais de ce groupe militant.
  • site de l’institut Louis Harris LH2: sur http://www.lh2.fr
  • site de Ami Softwar: http://www.amisw.com
blogs & Société Générale : « les clients ne sont pas inquiets » was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

les blogs: nouvel eldorado de la communication

Marketing & Communication 2.0A ne louper sous aucun prétexte, le dossier du jour du Journal du Net, sur les blogs (et les bloggueurs) comme véhicule de communication. Les approches stratégiques de communication par les blogs se structurent donc et si elles apportent de nouvelles possibilités, elles imposent aussi de nouvelles règles du jeu. A (re)lire aussi, notre dossier sur les 15 règles d’or du Web 2.0 sur Visionary Marketing pour remettre tout ça en perspective.
les blogs: nouvel eldorado de la communication was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

e-commerce: Internet+ affiche un taux de conversion record de 82%

logo emarketing forum
Voici le 3ème et dernier compte-rendu de la journée paiements en ligne issue de ma visite au emarketing forum. Pour les retardataires, voici les liens vers le 1er et le 2ème compte-rendus. Celui-ci me tient particulièrement à cœur car il s’agit du moyen de paiement Internet+ qui est une association de tous les FAI français (sauf Free) pour vendre du contenu en ligne, et qu’en 1999, j’ai été le premier client français de la société franco-israélienne i-PIN (dont la technologie a servi à construire w-ha), qui permettait de réaliser des micro-paiements. Le problème à l’époque était que je vendais du fax et de la messagerie unifiée sur Internet (et principalement sur le portail de Wanadoo qui est devenu Orange aujourd’hui) et que j’étais à la recherche de systèmes qui me permettaient soit d’accepter les micro-paiements en ligne soit de les agréger sur la facture de l’ISP. Wanadoo – précurseur mondial dans ce domaine – avait déjà un système maison qui permettait de faire ça, mais pour vendre sur Club-Internet ou en direct, je ne pouvais pas utiliser leur système. C’est pourquoi je m’étais tourné vers i-PIN qui rendait cela possible, avec des montants de commissionnements tout à fait raisonnables. Et ceci était visionnaire; quelques mois après, France Telecom rachetait la technologie i-PIN en France pour en faire w-ha et la généraliser aux autres FAI, puis Internet+ est né qui a permis de rendre ce mode de paiement encore plus universel. Qu’en est-il 9 ans plus tard ? Ce compte-rendu est là pour vous en donner une image la plus fidèle possible avec des chiffres et – en annexe – un communiqué de presse complet (en format pdf). Les chiffres sont impressionnants, il ne manque plus à Internet+ de s’internationaliser. Une belle réussite.
Note importante: ce compte-rendu a été également utilisé en appui de mon cours sur les paiements en ligne du mba ebusiness d’ESG Paris, dont une copie se trouve en ligne à l’adresse suivante.

compte-rendu le présentation Internet+: intervention de Laurent Prévost : responsable commercial indirect chez Orange

  • le panier moyen d’Internet+ est de €2.88 et il est en progression
  • Internet+ est une initiative des fournisseurs d’accès Internet (FAI) : AOL., Orange, club Internet, Allice, neuf Cegetel etc., sauf Free
  • 13 millions d’abonnés aux FAI sont concernés
  • Une ergonomie commune, s’y ajoute une charte de confiance, et un modèle économique attractif :
    • le but de développer les achats numériques sur Internet
  • Internet+ permet les achats d’impulsion en 2 clics
    • le visionnage se fait en temps réel
    • Il y a un double affichage de marque :
      • Internet+ et celle du fournisseur d’accès Internet
  • Internet+ représente 80 % du marché des internautes
    • 26 millions d’internautes
    • le kit technique est commun à tous les FAI, la facture est agrégée, il n’y a pas de facturation supplémentaire.
  • Internet+ permet la facturation à l’acte et à l’abonnement.
  • Le taux de conversion est record : 82 %.
    • Sur les autres moyens de paiement, le taux de conversion n’est que de 50 %
  • Internet+ permet d’augmenter le nombre d’acheteurs.
    • Le retour sur investissement (ROI) : +20 % de Chiffre d’affaires lorsque Internet+ est installé.
  • L’abonnement se réalise en 2 clics.

Internet Plus - Laurent Prevost d’Orangedescription des paliers de paiement autorisé sur les abonnements :

  • hebdomadaire: € 5 par semaine
  • mensuel : € 30 par mois
  • trimestriel : € 30 par trimestre

fonctionnement

  • le contrôle d’accès est réalisé par le fournisseur d’accès Internet.
  • C’est lui qui est responsable de la vérification de l’utilisateur.
    • Exemple : les Échos, permettent l’achat d’un article via Internet+
    • l’accord de paiement se fait en un quart de seconde

quelques chiffres :

  • chiffre d’affaires 2007 : 20.6 millions d’euros TTC pour tous les fournisseurs d’accès Internet.
  • +16 % sur de 1006.
  • +25 % hors mobiles.
    • nb: la vente de personnalisation sur les mobiles (sonnerie etc.) est en forte décroissance

éditeurs :

  • Internet+ est passé de 21 marchands en 2005 à 214 en 2007 au 4ème trimestre
    • ceci représente 4 à 5000 sites Web
  • beaucoup de de services sont disponibles :
    • jeux : 32 % en forte progression
    • services professionnels : 15 % en progression (exemple : Infogreffe)
    • services pratiques : 43 % en progression
    • mobiles : 10 % en baisse

les actions de promotion :

  • elles se réalisent avec les fournisseurs d’accès Internet, par des opérations de marketing direct, sur les annuaires des fournisseurs externes.

l’appartement personnalisé gagnant du concours Habbo - Internet + / Internet plus

Jean Baptiste Geraud de Sulake.fr - Habbo et Internet plus +Habbo : témoignage d’un client Internet+

  • témoignage de Jean-Baptiste Géraud (photo de gauche), responsable marketing du jeu Habbo.
  • Habbo est une sorte de Second Life pour adolescents.
  • En décembre 2007 : 760,000 visiteurs uniques
  • 84 % des utilisateurs ont entre 13 et 15 ans
    • la moyenne est de 15 ans
    • ce sont des adolescents normaux, pas des technophiles
  • Internet+ permet l’achat de crédits Habbo, il s’agit d’une monnaie virtuelle.
  • Les paiements autorisés par Habbo sont :
    • le SMS, Internet+, la carte bleue.
  • Habbo accepte tous les micros paiement.
  • «plus on a de système de micro paiements, plus on a de ventes ».
  • Internet+ en novembre 2006
    • augmentation immédiate du chiffre d’affaires de 20 % le premier mois qui s’est confirmé ensuite
  • les taux de commission sont en faveur Internet+
    • le SMS : 50 % de commission,
    • Audiotel : 20 à 35 % de commission,
    • Internet+ permet des commissions beaucoup plus basses avec une augmentation des marges avérée de 71 %
  • Habbo a créé les semaines Internet+ :
    • avec des remises de 20 à 30 %
    • ce qui a bien marché, c’est un concours de design d’un salon Internet+, qui a permis de récompenser le gagnant.
  • Habbo est un site qui fonctionne en mode gratuit, seul le mobilier virtuel est payant.
  • Les internautes adolescents paient le mobilier pour personnaliser leur espace.
  • Création du salon Internet+:
    • Un jury a voté pour le plus bel appartement Internet+.
    • l’objectif était de promouvoir Internet+ versus les SMS :
    • ce système permet une meilleure marge pour le vendeur, les utilisateurs aiment bien ce mode de paiement, et pour ce qui concerne la fraude, les parents peuvent également décider de le bloquer.
  • Le système Internet+ permet en effet de limiter la fraude :
    • 0.2 % seulement de transactions contestées.
    • Même hors Internet+, les adolescents sont très honnêtes, et demandent l’autorisation des parents, avant qu’il y ait réclamation
  • le seul problème d’Internet+ est l’incapacité de vendre hors de France.
  • La facturation sur agrégation de la facture du fournisseur d’accès Internet est en effet une spécificité française.

questions & réponses

  • Free: les discussions sont en cours, ils sont invités, mais ils préfèrent ne pas venir.
  • La technologie sous-jacente est la technologie iPIN et W-HA.
    • W-HA est une filiale d’Orange.
  • Pourquoi y a-t-il une baisse des téléchargements mobiles ?
    • Celle-ci s’explique probablement du fait des abus des éditeurs
      • qui vendaient les sonneries trop cher,
      • par la facilité du bricolage personnalisé d’une sonnerie à partir d’un fichier MP3,
      • de la fin d’une mode,
      • et du remplacement de cette mode par les jeux sur mobile.
  • Pour contacter Internet+:
  • horaires d’achat :
    • entre 20 heures et 22 h 30 on observe un pic
  • il y a deux ans, la limite des achats était à €15.
    • Elle est passée à 30 août aujourd’hui.
    • Elle pourrait passer à €60, mais nous ne désirons pas provoquer de mauvaises surprises sur l’internaute qui se verrait ainsi payer son abonnement Internet deux ou trois fois plus cher que ce qui est annoncé dans les publicités à 30 €
  • Internet+ est plus sécurisant pour l’acheteur, et la répudiation ne dépasse pas 04 à 0.5 %.
e-commerce: Internet+ affiche un taux de conversion record de 82% was last modified: février 6th, 2008 by Yann Gourvennec

Paypal lance Paiement-express pour limiter les abandons d’achat sur Internet

votez pour ce post sur Wikio

Paypal lance Paiement-express pour limiter les abandons d’achat sur InternetVoici comme promis précédemment (voir l’article sur FIA-Net et l’intervention de Bernard Elhaik en Janvier 2008), la retranscription de l’intervention des représentants de Paypal au forum e-business organisé par e-business.info le 30 janvier 2008 au palais des congrès de Paris, à la porte Maillot. Le compte-rendu est le résultat d’une retranscription vocale, comme à mon habitude. La présentation est l’oeuvre de Julien de Préaumont, Merchant Operations Manager at PayPal, que je tiens à remercier particulièrement ainsi que Carolina Borges (également mon élève à mbaesg en octobre 2007) de Paypal, qui ont eu la gentillesse de me faire parvenir leurs présentation que je joins à ce compte-rendu et que je vous invite à lire en détail (presentation générique en format pdf présentation paiement express en pdf).

logo emarketing forumLe système Paypal va bien au-delà du simple micro-paiment et se transforme en véritable tiers payant certificateur de l’Internet. Il est très divers et varié dans la mesure où il permet tous les types de paiements : micro-paiements, porte-monnaie électronique, paiement par carte bleue, et même le paiement express, qui permet un paiement accéléré et simplifié tout en restant sécurisé.

On le voit bien dans le compte-rendu ci-dessous, Paypal mérite sa deuxième place, derrière la carte bleue, et il s’est installé comme mode de paiement privilégié des internautes dans le monde, et pas seulement à cause d’ebay, comme le montre la présentation sur paiement express avec le site BrandAlley.

  • Ce système de paiement permet le paiement de compte Paypal à compte Paypal
  • l’acheteur ne donne jamais ses coordonnées
  • 190 pays sont concernés.
    • 17 devises sont acceptées,
    • et les moyens de paiements locaux sont aussi acceptés (Allemagne : Giropay)
  • Paypal est le leader en ligne
    • avec 5 millions de comptes en France à Noël 2007.
    • 164 millions dans le monde,
    • et plus de 40 millions en Europe.
    • Paypal ouvre jusqu’à 100,000 nouveaux comptes par jour
  • plus de 12,000 sites proposent Paypal, du plus petit ou plus gros (ebay, c-discount)
  • Paypal ne concerne pas seulement les micropaiments

description du cheminement de l’achat (document officiel Paypal)

paypal - cinématique d’achat

 

le processus de commande

  • 49 % des internautes abandonnent le processus de commandes
  • selon une étude en ligne de Valtech en novembre 2006: les personnes déclarant ayant abandonné un achat avancent
    • comme raison numéro un (60 %) l’absence ou le manque de sécurisation,
    • et comme deuxième raison (40 %) que l’achat est trop long et trop compliqué.
  • Paypal a fait donc ses études et répond à ces deux éléments de l’abandon

représentativité de Paypal :

  • 5 millions de comptes, soit 1 acheteur sur 3.
  • 35 % des internautes sont équipés,
  • Paypal est donc deuxième après la carte bleue.
  • Les raisons du succès de Paypal :
    • la sécurité,
    • la simplicité,
    • L’internaute a un solde disponible dans son porte-monnaie électronique (il veut donc le dépenser),
    • la fidélité.

description du nouveau mode de paiement Paypal : le paiement express

  • En France : à partir du moment où un client a acheté on a le droit de lui créer un compte client, mais pas besoin de lui créer en amont.
Paypal lance Paiement-express pour limiter les abandons d’achat sur Internet was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec