les social media awards 2012 résumées pour les absents

Le 14 juin 2012, à la Sorbonne, a eu lieu la première édition des social média awards organisé par l’association média aces en partenariat avec l’école supérieure de gestion de Paris et l’université Paris 1 Sorbonne (où se déroulait l’événement). Je me rends compte 15 jours plus tard, après avoir cavalé partout dans l’Europe pour suivre notamment Le Web 2012 Londres et participé à diverses conférences au Royaume Uni, que j’ai complètement omis de faire un retour sur cet événement exceptionnel. Heureusement, Frédéric Canevet à pallié ce problème en postant sur son blog, conseilsmarketing.fr, un compte rendu très détaillé de l’événement. Vous y retrouvez également une vidéo que je reposte ici. Je m’en remets donc à Frédéric et son sens de la précision pour détailler les social media awards.

Les Social Media Awards 2012 par Frédéric Canevet

leroy-merlinCette soirée (14/06/2012) a vu le sacre de Leroy Merlin en tant que meilleur performer sur les Media Sociaux. C’est tout particulièrement les actions sur leur compte Twitter Facebook…  Et Youtube :

Avec comme petit plus le  relais des magasins qui interviennent directement dans les discussions et qui laissent même les clients discuter les uns avec les autres pour fédérer une communauté.

Dans la catégorie des « petits poucets » c’est Charlott Lingerie (Youtube & Facebook ) et EntreParticuliers.com (Twitter).

Cela montre qu’avec un peu d’implication et d’imagination on peut contrer les leaders qui ont parfois des budgets bien plus importants.

>> lire la suite sur le blog de Frédéric Canevet, Conseilsmarketing.fr

les social media awards 2012 résumées pour les absents was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

Comment faire un « bon » buzz : lol + cute + trashy

exclamation-large

Si votre boss vous demande de lui faire un « buzz » montrez lui cet article !

Dans une vidéo il y a quelques mois je déclarai “Il y a trop de buzz sur le buzz!” indiquant par là le caractère irritant de cette “évidence” auto-proclamée du Web social. Outre ce côté irritant, il y a l’aspect recette, forcément facile, qui marche donc à tous les coups et qui bien-sûr … ne coûte pas cher ! (selon mes sources secrètes, aux environs de 700 k€ tout de même pour une certaine pub virale que tout le monde a vue; information invérifiable hélas, mais bloquer la page de Youtube pendant plusieurs jours, cela ne vaut pas 100 €). Alors qu’il y a une véritable tendance de fond tirant vers le sensationnalisme, voire à la poubellisation du Web et du Web social notamment, repenchons-nous sur les mécanismes qui font qu’une opération est virale ou pas. Après tout, si l’on parle de “virus”, il doit s’agir de quelque chose de scientifique ?!

Et bien pas du tout ! Selon Guilhem Fouetillou le patron de l’institut d’études Linkfluence, la recette des « buzz » est assez simple :

Le site Buzzfeed.com confirme l’intuition de Guilhem en complétant le vocabulaire : Lol / Win / OMG (Oh My God pour les incultes) / Cute / Geeky (les techos, ça fait toujours rire) / Trashy (Guilhem avait raison) / fail (les échecs – des autres – ça fait toujours rire) et l’ineffable WTF (non je ne traduirai pas).

On le voit donc, pour faire du buzz il faut nager en pleine « beauferie » et donc se compromettre et compromettre sa marque. Voilà pourquoi, la prochaine fois que votre patron vous demandera « vous m’en faites un buzz ?! » vous pourrez imprimer cet article et lui tendre et même lui envoyer un lien s’il connaît l’usage des ordinateurs.

Comment faire un « bon » buzz : lol + cute + trashy was last modified: juin 13th, 2012 by Yann Gourvennec

adfonic révolutionne la publicité sur mobile (podcast)

mobile-large

Fin mars, visionarymarketing interviewait Frédéric Dumeny, directeur général d’Adfonic France, afin de faire un point sur la publicité sur mobile. Adfonic est une régie publicitaire mobile anglaise de 80 personnes présente à Londres, Paris, Madrid et San Francisco, et également en Asie.

Le marché de la publicité mobile est en fait un marché un peu trompeur, car il pâtit d’un décalage assez important entre eux la France et le reste du monde. Ce marché a en effet crû énormément depuis deux ans et demi (voir les chiffres ci-dessous), mais la France « souffre de 12 mois de retard derrière le Royaume-Uni » ajoute Frédéric Dumeny. L’essor récent de la publicité sur mobile est en fait dû au développement d’une nouvelle technologie intitulée de manière un peu confuse « Rich media ». Qu’entend-on donc par Rich media dans le cadre de la publicité sur mobile ?

html5 révolutionne la publicité sur mobiles

computer-largeEn fait, le problème de la bannière dans le cadre de la publicité mobile, c’est que une fois qu’elle est cliquée, la publicité vient masquer l’intégralité de l’écran ou ferme carrément l’application pour aller sur l’appstore. La plupart des bannières et étaient en effet utilisées pour emmener les utilisateurs vers une application à télécharger, ce qui faisait que l’on sortait de l’application originelle, ou de la page HTML, et que l’on ne pouvait plus y revenir.

Avec le Rich media, grâce au html5, un véritable essor de la publicité sur mobile est donc possible, car on ne « sort plus de l’événement » ce qui implique que l’on ne perde plus les lecteurs. Le Rich media  améliore donc la performance, selon Frédéric Dumeny d’Adfonic, sans être invasif, ce qui est la véritable recette du succès.

Ceci est donc tout bénéfice pour l’éditeur, l’annonceur et même l’utilisateur et c’est ce qui explique la généralisation de cette méthode au Royaume Uni depuis le milieu de l’année 2011 et l’explosion des chiffres outre Manche depuis lors.

les chiffres

Au Royaume-Uni, l’association IAB UK a produit une étude (http://bit.ly/mobadverts) qui a montré un chiffre d’affaires de 83 millions de livres en 2010, et de deux se rend 3 millions de livres en 2011. L’usage de la publicité en ligne se pondant encore plus important sur iPhone qu’Android à ce jour. Frédéric Dumeny pense ainsi que le marché en France pourrait être multiplié par 3 ou 4 du fait du décollage de cette technique.

pour en savoir plus

adfonic révolutionne la publicité sur mobile (podcast) was last modified: mai 11th, 2012 by Yann Gourvennec

Amex change les tweets en dollars

$-largeEn mars 2012, American Express a décidé d’introduire un nouveau service (https://sync.americanexpress.com/twitter/Index) de façon à transformer les tweets de ses clients en remises produits. Les marques participant à cette opération comprennent : 1-800Flowers.com, Best Buy, Dell et H&M. Voici comment Amex décrit son service :

  1. synchronisez votre carte American Express avec Twitter ;
  2. twittez nos offres spéciales en utilisant les #hashtag convenus de façon à charger automatiquement les remises sur votre carte
  3. utilisez vos remises directement sur votre carte de crédit préalablement synchronisée en ligne.

Cette opération semble principalement ciblée sur les États-Unis et ne s’adresse a priori pas aux clients européens, en tout cas, je n’ai pas réussi à voir d’opération équivalente sur les pages anglaises ni françaises.

image

Cette idée semble ingénieuse, puisque elle met en avant le bénéfice de dématérialisation complète du coupon. Le defi principal restera cependant, comme toujours en e-marketing, celui de la capacité d’offrir un excellent service (et de bonnes remises) tout en rassurant les clients qu’ils sont libres de choisir et de sortir du programme (opt-out), voire même de ne pas y adhérer du tout (opt-in).

Je dois avouer pour ma part avoir été un peu surpris et avoir eu un temps de réaction légèrement hostile (et certainement irrationnel, mais …) à l’idée que tous mes tweets pourraient servir automatiquement à une marque juste après avoir synchronisé ma carte. je devrais préciser néanmoins que les tweets restent volontaires, il faudrait peut-être mieux insister sur cette caractéristique.

Amex Video promoting the Sync Tweet and Save programme
Amex change les tweets en dollars was last modified: mai 10th, 2012 by Yann Gourvennec

jouez et gagnez le livre de la fidélisation & acquisition online dédicacé par Hervé Bloch

imagelivreacquisitionC’est nouveau, ça vient de sortir, aux éditions KAWA (nb : mon éditeur également), et c’est même tellement nouveau que ce n’est pas sorti officiellement et pourtant, visionarymarketing.com vous offre la possibilité de commander le tout dernier livre de Hervé Bloch en ligne au travers de ce lien http://bit.ly/livreacquisition et le code promo pour bénéficier d’une réduction de 10% est :  digilinx (les fainéants peuvent aussi scanner le QR code ci-dessus !)

LE CONCOURS, LE CONCOURS, LE CONCOURS … !

Ci-après les portraits de certains des VIP du e-business ayant été interviewés par Hervé dans son livre. Les 10 premiers lecteurs qui reconnaîtront 15 personnalités sur les 20 figurant sur la photo gagneront un exemplaire dédicacé par l’auteur.

Une fois que vous avez trouvé les noms en question : envoyez votre liste à portraitsVIP “@” digilinx.fr et vous gagnerez peut-être le précieux ouvrage.

image

Contenu sur le livre

Ce nouvel ouvrage de la collection « Tout savoir sur… » dirigée par Henri Kaufman et publié aux Editions Kawa revient sur les piliers d’une stratégie webmarketing (search, display, email marketing, affiliation, buzz, connaissance client, ergonomie e-commerce…) et les valeurs montantes (médias sociaux, mobile, reciblage publicitaire, gamification, SoLoMo…). Le dernier chapitre, rédigé en collaboration avec le SNCD, est consacré au cadre juridique avec un focus sur les données personnelles, le consentement email et les questions liées aux médias sociaux.

Le livre, préfacé par Martine Fuxa (rédactrice en chef de Ecommerce magazine) est illustré par 30 témoignages de personnalités influentes de l’e-commerce français parmi lesquels Pierre Kosciusko-Morizet (Priceminister), Pierre Alzon (Acsel), Jérôme de Labriffe (IAB), François Momboisse (Fevad et Conseil National du Numérique), Georges-Edouard Dias (L’Oréal), Jean-Pierre Nadir (Easyvoyage), Thierry Petit (Showroomprivé), Yann Gourvennec (Orange) ou encore Anne-Laure Constanza (EnviedeFraises). ça c’est un indice, c’est même presque trop facile !

Il est destiné aux marketeurs des entreprises traditionnelles qui veulent investir la toile pour booster leur chiffre d’affaires et aux webmarketeurs qui souhaitent accélérer leur activité en ligne en capitalisant sur tous les leviers à leur disposition.

jouez et gagnez le livre de la fidélisation & acquisition online dédicacé par Hervé Bloch was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec