les clés d’une campagne de marketing viral réussie

Quand on parle de marketing viral , quelques noms viennent immédiatement à l’esprit: Wilkinson et son association pour le droit au rasage, Thomson et sa « Course à l’Elysée », Choc et la vidéo détournée de Delarue.

Dans tous les cas il s’agit de réussites incontestables qui ont largement contribué à la notoriété et à l’image des marques concernées pour des coûts de mise en oeuvre plus que raisonnables.  De quoi donner à d’autres entreprises la tentation de se lancer elles aussi dans l’aventure !

Cependant, il ne faut pas se leurrer: ces grands succès cachent aussi de nombreux échecs, des campagnes virales qui n’ont jamais décollé (celles là on ne s’en souvient même pas)  ou d’autres dont la réussite  s’est retournée contre leurs auteurs en raison d’effets d’image non maîtrisés.

De l’avis même des spécialistes, une campagne de buzz ne s’improvise pas . Comme toute autre forme de communication, elle a ses règles, ses contraintes  et ses limites. Les connaître et en tenir compte ne garantit pas toujours  le succès mais il permet au moins de mettre toutes les chances de son côté.

Première clé: Flatter l’égo

Donner au destinataire le sentiment qu’il fait partie des « happy fews » et que le message qu’on lui confie peut lui donner un certain ascendant sur les personnes à qui il va l’adresser.

Deuxième clé: Etre réactif et créatif

Une opération de marketing viral s’inspire généralement d’une actualité chaude. Il faut savoir reconnaître l’évènement, la personnalité, le sujet porteur, être créatif pour en tirer le meilleur partie possible puis aller très vite dans la mise en place .

Troisième clé: rester cohérent avec les valeurs de la marque 

La campagne de marketing viral doit être mise au service de la marque. Le Buzz pour le buzz est inutile et dangereux .

Le sujet, le ton de la campagne , le ciblage et le choix des canaux de diffusion doivent être cohérents avec la personnalité de l’annonceur et en affinité avec sa cible.

Quatrième clé: surprendre

Pour susciter de l’intérêt et faire parler, il faut toujours aller là où on ne vous attend pas au risque parfois de déranger ou de choquer (à condition que ce soit pour la bonne cause !).

Qu’on ne s’y trompe pas,  même si quelques opérations de buzz sont nées de façon quasi spontanée, de plus en plus le marketing viral se transforme en discipline à part entière avec ses spécialistes et ses succes stories.

Pour en savoir plus  et analyser quelques exemples de campagnes récentes,  vous pourvez lire « Marketing viral,  les clés du succès » sur le blog Marketing et Convergence.

les clés d’une campagne de marketing viral réussie was last modified: juin 22nd, 2007 by biger

comment créer une communauté … du diable ?!

Vente du diableUn site de vente privée a créé une communauté météorique et qui a recruté plus de 57.000 inscrits en à peine 3 mois selon le JDNet (voir l’article sur Vente-du-diable.com ici et encore ici). Cédric Giorgi (responsable marketing d’une startup mobile en devenir) va un cran plus loin et analyse pour les lecteurs de Visionary Marketing les raisons du succès de ce site et de son approche communautaire. Une bonne dose de Buzz, une pincée de concept, et hop! c’est magique. Comme nous l’indique Cédric, et c’est selon lui le point ultime de la fidélisation communautaire, les membres vont jusqu’à défendre le site contre les détracteurs lorsque le poids des visites fait craquer le serveur. bonne lecture !

comment créer une communauté … du diable ?! was last modified: juin 22nd, 2007 by Yann Gourvennec

Evaluez en avant-première le site EASYFICHIERS qui démocratise la vente en ligne de fichiers marketing

Nous vous annonçons en avant première le lancement du site Easyfichiers à l’adresse: http://www.easyfichiers.com et nous vous proposons au travers de nos pages de participer créativement à l’amélioration de ce site. Voici les règles du jeu édictées ci-dessous par la société Cartégie qui a lancé ce site dont l’originalité repose sur l’extension du principe de la vente en ligne grand-public aux professionnels. A vos souris et à vos claviers donc, et n’hésitez pas à enfoncer le bouton des commentaires pour envoyer votre feed-back:

« Je vous contacte car aujourd’hui, je cherche à informer en avant première sur le lancement la semaine dernière de notre site http://www.easyfichiers.com/default.aspx?_rf=post_blog qui croise les mondes des TPE PME, marketing, innovation technologique … Votre blog fait partie des espaces que je consulte régulièrement pour m’informer sur l’actualité du marketing, des nouvelles technologies, les nouveaux produits…

Aujourd’hui, en vous contactant j’espère que vous pourrez m’accorder quelques minutes et tester notre site pour nous donner votre avis sur sa qualité, sa facilité d’utilisation

EN quelques mots , http://www.easyfichiers.com/default.aspx?_rf=post_blog a pour objectif de faciliter la vie des professionnels :

    • Il permet aux petites comme aux grandes entreprises de recruter des clients en ligne suivant leurs besoins : géographie, sexe, âge, CSP, activité… pour les particuliers mais également : nombre de salariés, date de création, secteur d’activité, chiffre d’affaires… pour les entreprises.
    • Plusieurs solutions de paiement pour le client : chèque et CB,
    • Démarche Web 2.0 avec l’utilisation d’AJAX pour l’outil de Devis client

Jusque là rien de très original !

  • La nouveauté se situe au niveau de la rapidité du service : nous sommes les premiers à proposer au client d’obtenir son fichier de contacts immédiatement en ligne en quelques secondes.

C’est vrai que la vente en ligne pour les particuliers est entrée dans les mœurs, mais pas encore chez les entreprises même si cela est en train de changer ….

Nous avons voulu démocratiser la vente de fichiers et la rendre accessible à tous par des prix abordables pour les petits budgets et une utilisation simplifiée.

Pour tester le service c’est par ici : http://www.easyfichiers.com/default.aspx?_rf=post_forum

Vos conseils et ceux de votre communauté seront les bienvenus !

Claire FUENTES »

Evaluez en avant-première le site EASYFICHIERS qui démocratise la vente en ligne de fichiers marketing was last modified: juin 20th, 2007 by Yann Gourvennec

ESG mbaebusiness : cours collaboratif sur le travail collaboratif

Eglise Saint AmbroiseSamedi 16 juin 2007 première vague de mon cours à l’école supérieure de gestion (mba de l’ESG, Technologies de l’information et de la communication, option e-business), située dans le quartier Saint-Ambroise (voir l’église Saint-Ambroise en photo sur la gauche) sur le sujet du phénomène collaboratif, les outils de collaboration et leur marché. L’intitulé exact du cours(*) est : L’environnement économique de l’Internet, car il traite des aspects économiques, sociaux et humains de la collaboration et du Net. C’est-à-dire que l’analyse met l’accent sur les aspects réels et économiques, au sens large, qui sous-tendent la vague 2.0 aussi bien du point de vue marketing que Web, sans rester superficiel. Certaines analyses ont pu même être très critiques, afin de donner une perspective de long terme de l’Internet et du recul, ce qui manque hélas souvent dans ce genre d’analyses. COpie conforme - La Une de Time et de L'ExpressÀ titre d’exemple, l’introduction insiste sur la Une de Time Magazine qui a élu la personne de l’année comme étant « nous-mêmes » en 2006, mais aussi sur la Une de l’Express de 2000, qui annonçait déjà ce phénomène il y a sept ans. Ceci pour montrer non la superficialité du phénomène 2.0, mais au contraire sa rémanence son existence depuis la naissance même de l’Internet. Car ne l’oublions pas, tout l’Internet s’est construit autour de cette idée de collaboration et de participation le Web et participatif depuis le début, et tout ce qui contribue à accroître cette collaboration arrive comme un bienfait. Cette remise en perspective de l’Internet est utile aux élèves. Mais il est fort à parier que cette remise en perspective de l’Internet, ne sera pas utile qu’à eux.

 

Plus que tout, il faut noter que cette session ne fut pas seulement à propos de la collaboration, mais fut elle-même entièrement collaborative, ce qui lui fut rendu possible par le fait que beaucoup des élèves étaient eux-mêmes blogueurs et particulièrement intéressés par le sujet (voir leur blog collectif ici). Le point culminant de la présentation arriva vers la fin de la matinée lorsque, après la pause, nous avons décidé de remplacer le cas concret que j’avais préparé par un cas réel exposé par un élève, en cours de lancement de son site Internet 2.0. Un bref tour de classe a permis de valider avec l’ensemble de la classe l’intérêt de remplacer le cas théorique par un cas réel. C’est donc tout naturellement que je suis passé de l’autre côté de la table et que tous ensemble nous avons étudié, analysé et parfois critiqué de façon constructive le projet en cours pour le bénéfice de l’élève qu’il présentait (et qui semble-t-il était très content d’avoir pu partager ses questions avec la salle et confronter ses idées aux autres participants). La qualité du projet et le caractère participatif de la réunion, ont été bénéfiques non seulement aux élèves mais à moi-même, et j’attends avec impatience la deuxième vague de ce cours, qui portera sur les outils de la collaboration et leur marché, et qui aura lieu le samedi 23 juin 2007. Les supports de cette intervention seront disponibles sur ce blog et sur le site visionarymarketing.

 

À noter enfin, le lien évident affaire entre cette intervention et une autre intervention réalisée à Dauphine fin avril sur le sujet du marketing des innovations technologiques. Cette dernière, dont les supports sont aussi disponibles sur Internet à cette adresse, sera d’ailleurs reconduite en 2008, probablement avec un format un peu aménagé et une mise à jour par rapport à l’actualité.

 

(*) peut-être que l’expression ‘partage d’expérience’ serait plus appropriée

ESG mbaebusiness : cours collaboratif sur le travail collaboratif was last modified: juin 17th, 2007 by Yann Gourvennec

mon Web 2.0 sur deuxzero

Web 2.0article publié originellement sur deuxzero

« Yann Gourvennec vis le web 2.0 et en parle sur http://visionarymarketing.com. C’est sous l’angle du néo-marketing et des enjeux de la coopération qu’il nous dresse son portrait du web 2.

Qui êtes vous et quel est votre rapport avec le web 2.0 ?

Par profession, je suis Innovation Principal chez un des leaders mondiaux de l’Outsourcing des communications où j’ai développé l’approche d’innovation conjointe. Par passion, je suis un ‘connecteur’ qui officie sur l’Internet depuis 1995, où je publie régulièrement depuis le début des papiers de qualité sur ce qu’on appellerait aujourd’hui le Marketing 2.0 (les approches de Marketing et d’innovation ascendantes) et le Web 2.0 bien-sûr. Le Web 2.0, en quelque sorte, je baigne dedans depuis le début. Coopérer, c’est ma seconde nature, que ce soit au bureau ou hors du bureau. Les deux activités se nourrissent d’ailleurs, car mon expérience en ligne est imprégnée de mon travail sur le terrain, mais mon travail en clientèle ou dans mon entreprise est lui aussi enrichi par l’extérieur et le travail intense de veille et de conception que j’effectue à l’extérieur. Je ne fais pas du Web 2.0, je le vis, c’est beaucoup plus intense. D’ailleurs, je fais partie du groupe French Web 2.0 de LinkedIn (voir le logo sur mon site principal, http://visionarymarketing.com )

Si vous deviez expliquer le web 2.0 à tout un chacun, qu’est-ce que vous diriez ?Yann Gourvennec

Au-delà de la définition d’O’Reilly et de l’historique et les débats autour du Web 2.0, le Web 2.0, c’est le web collaboratif, c’est le web où plusieurs personnes se mettent ensemble pour bâtir un projet, construire un contenu, vendre un nouveau service ou un nouveau produit. Le Web 2.0 surtout, comme l’a dit Kosciusko-Morizet par boutade, c’est le Web 1.0 qui marche ! Pour moi, le Web 2.0 c’est bien plus que des outils, c’est un état d’esprit, basé sur la collaboration et l’ouverture.

Lire la suite

mon Web 2.0 sur deuxzero was last modified: juin 14th, 2007 by Yann Gourvennec