Activité caniculaire sur le blog anglais du Marketing & Innovation

Pas beaucoup de temps pour mettre à jour le blog ces temps ci, aussi je vous conseille une petite incursion du côté des textes anglais afin de vous mettre à niveau sur les nouveautés de l’été:

Activité caniculaire sur le blog anglais du Marketing & Innovation was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec

Exclusivité: Au-delà du Marketing, le Societing, par Cova, Badot et Bucci

SOCIETY by Sabin Corneliu BoragaAu-delà du Marketing, le Societing, par Cova, Badot et Bucci

Ce tout nouvel article est publié en exclusivité sur le blog du Marketing & de l’innovation, sous les auspices de Bernard Cova. Cet article est désormais disponible dans un format pdg avec illustrations et diagrammes sur visionarymarketing .

 

note: la peinture électronique intitulée ‘Society’ est l’oeuvre de la peintre roumaine Sabin Corneliu Buraga

 

 

Lire la suite

Exclusivité: Au-delà du Marketing, le Societing, par Cova, Badot et Bucci was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

Un Webinaire sur l’innovation client

Innovation Webinar by 1to1Ne ratez pas le webinaire suivant. Inscription gratuite, ça ne se refuse pas. Le reste du descriptif est en Anglais, le Webinaire aussi d’ailleurs ;-)The Peppers and Rodgers Group is organising a webinar on the subject of joint innovation with clents:

  • « S Corriveau, Director of Product Marketing at SPSS and Karl Dittman, Global Business Intelligence/Data Warehouse Alliance Manager at Microsoft for a live 1to1 Webinar that will help you: Learn how EFM (Enterprise Feedback Management) captures innovation — driving insight into your customers’ needs — insight that your competitors won’t have »
Un Webinaire sur l’innovation client was last modified: juillet 10th, 2006 by Yann Gourvennec

Myspace, archétype de l’hyper-consommation dans un monde hyper-moderne

Myspace par Jean FabienC’est par 6nergies que j’ai fait connaissance avec Jean Fabien, bien que toute virtuelle. J’ai découvert grace à ce contact un article fort intéressant où il décrit le phénomène MYSPACE, comme un symbole d’une consommation débridée, où on hyper consomme n’importe quoi, à bas prix en jetant plus vite des choses éphémères au rythme d’une mode qui se renouvelle sans cesse plus vite (durée de vie moyenne d’un disque dans les bacs: 1 mois !). En filigrane, transparait de ses interviews que le système Myspace (entre autres) est également utilisé comme un détournement de la presse officielle, qui ne rend pas compte de cette immédiateté car elle passe par un filtre qui en outre n’est pas toujours jugé pertinent. Ceci n’est pas sans me rappeler la création de Visionarymarketing.com, motivée à l’origine par le refus d’un article par la revue française de Marketing. Bien m’en a pris car depuis, j’ai rencontré nombre de profs de Marketing qui ont recommandé mon site à leurs étudiants, m’assurant ainsi une audience bien supérieure à celle d’un livre ou d’une revue. Je conseille pour poursuivre cette lecture, l’article dans ces pages sur Lipovetsky.

Myspace, archétype de l’hyper-consommation dans un monde hyper-moderne was last modified: juillet 10th, 2006 by Yann Gourvennec

Innover ou mourir ? là n’est pas la question !

SenequeSeneque, l’auteur Romain a écrit « Ducunt volentem Fata, nolentem trahunt », soit en Français: « les destins guident ceux qui acquiescent ; ils entraînent ceux qui résistent« . Doit-on en déduire, en matière d’innovation, selon un discours entendu, qu’il faut innover à tout prix, car ne pas innover est mortel ? Issac Getz (professeur à ESCP) et Alan G. Robinson (Université du Massachussets) répondent clairement non à cette question. Selon eux, la trop entendue devise ‘innovate or die’ (Innover ou mourir) a amené trop d’entreprises à croire en la mentalité du jackpot. Cette mentalité fait le bonheur des consultants qui mettent en avant l’innovation de rupture comme étant la seule approche viable mais en fait celle-ci ne fournit pas de résultats à la hauteur des promesses qui sont faites par les faiseurs de beaux discours. Getz & Robinson pensent qu’à cette fausse bonne idée, il fautr substituer un sain et simple système de management des idées (SMI) et l’amélioration perpétuelle en puisant ses idées auprès des employés et des clients. Un peu radical, mais cela a le mérite d’être concret. Acheter l’article ici. Noter aussi que Blackwell publishing l’a mis en ligne ici

Innover ou mourir ? là n’est pas la question ! was last modified: juillet 6th, 2006 by Yann Gourvennec