La longue traîne des Talents 2.0

« Ils ne sont pas classés dans le top 50 officiel et reconnus comme des figures médiatiques ou des experts tels certains professionnels,…ils n’en n’ont pas moins des idées, des compétences à leur échelle.

Les réseaux sociaux, les forums, les communautés, sont d’excellents moyens pour les débusquer. Encore faut-il, au delà d’en parler, les fréquenter et être en écoute active.

Ce qui est valable pour ces co-créateurs / innovateurs orientés plutôt technologies l’est pour tous utilisateurs, clients consommateurs de produits / services. » (sic)

Ils constituent ce que j’appelle dans l’article « la longue traîne des talents 2.0 » à lire dans son intégralité sur le Journal du Net ici :

http://www.journaldunet.com/expert/crm-marketing/28647/la-longue-traine-des-talents-individuels-2-0-un-gisement-mal-exploite.shtml

Bonn lecture

Denis Failly
http://www.entretiens-du-futur.com

La longue traîne des Talents 2.0 was last modified: juin 28th, 2008 by denisfailly

Des codes barres aux poussières intelligentes

Dans la continuité de mes présentations sur l’Internet des Objets je vous propose un point synthétique sur les RFID : De l’étiquette aux Nems en passant par les puces RFID et les « smart dust » (poussières intelligentes)

Denis Failly

Des codes barres aux poussières intelligentes was last modified: mars 13th, 2008 by denisfailly

INTERNET DES OBJETS

INTERNET DES OBJETS DENIS FAILLYEn une image, l’Internet des objets (Internet of things, Ubimedia, ubi ordi, ubiquitous computing, ubi computing, Intelligence ambiante, technologies calmes, soft ambiance, pervasive computing, things that think, informatique diffuse, M2M, Machine to Machine…) selon moi.

Où comment nous allons passer du E-World (E- business, E services, E marketing…) au U-World (U business, U-services…) ubiquitaire, pervasif en attendant le N-World (Nano, Neuro, …) beaucoup plus incertain voire anxiogène.
Un U-Marketing reste à inventer…

 

 

(Cliquer pour agrandir l’image)

Denis FAILLY
TRANSVERSIGHT

 

 

INTERNET DES OBJETS was last modified: février 2nd, 2008 by denisfailly

Humanité 2.0, la bible du changement, l’interview de Ray Kurzweil sur « Les Entretiens du Futur »

Note de l’éditeur (M21 Editions) :
« En ce début de 21ème siècle, l’humanité est au début de la plus grande transformation de son histoire. Nous entrons dans une nouvelle ère où la définition même de l’être humain va évoluer fortement et s’enrichir. Notre espèce va se libérer des bases de sa génétique et réaliser des prouesses inimaginables en terme d’intelligence, de progrès matériel et de longévité.

Dans cette union de l’homme et de la machine, le savoir et les compétences implantés dans nos cerveaux se combineront aux vastes capacités, à la rapidité et aux capacités de partage de nos créations technologiques. Cette fusion est la base de la Singularité, la nouvelle ère de l’humanité.

Ce livre de Ray Kurzweil explore ces bouleversements à venir. »

Vous pouvez consulter l’interview de Ray Kurzweil autour du livre Humanité 2.0
(Titre original
« The Singularity Is Near: When Humans Transcend Biology ») sur
Les Entretiens du Futur

Denis Failly
http://www.entretiens-du-futur.com

 

Humanité 2.0, la bible du changement, l’interview de Ray Kurzweil sur « Les Entretiens du Futur » was last modified: septembre 20th, 2014 by denisfailly

LES SECONDES TABLES RONDES DU FUTUR , LE 6 NOVEMBRE

Seconde tables rondes du futurLa Fabrique du Futur est heureuse de vous convier à sa seconde édition des T@bles Rondes du Futur sur le thème :

LA VIRTUALITE ET L’AVENIR DES ENTREPRISES
ou Comment la réalité virtuelle et la 3D dessinent le futur des organisations et du management.

Date : 6 Novembre
Horaire : 14h – 19h plus cocktail
Lieu : Bourse du commerce de Paris
2 rue Viarmes 75001 Paris
Métro Louvre Rivoli

Détails et inscription ici et

TEXTE DE PRESENTATION DES DEBATS (SIC) :

« Comment la réalité virtuelle et la 3D dessinent le futur des organisations et du management;

2020.. A peine a-t-il achevé son petit déjeuner, Léo claque des doigts et le mur de son salon se transforme en un écran géant. Sa doublure électronique apparaît au pied d’un immeuble de bureaux qui fait penser à ceux qu’on construisait hier dans la vie non électronique. En agitant les doigts, il déplace son clone et salue ses collègues. Un clin d’oeil, il se téléporte et s’installe en face d’un Asiatique. Léo s’exprime en français et son interlocuteur en mandarin, mais grâce à une traduction automatique, ils se comprennent parfaitement. A dix heures, ils partent en réunion. Comme chaque jour, ils évoquent le temps qu’il fait dans leurs contrées respectives avant de commencer le travail. Il ne faut pas qu’ils traînent car dans ce Second Office, le moindre des faits et gestes sont enregistrés et ils sont rémunérés en fonction de savants calculs d’efficacité créative.

Futur probable ou science-fiction ? Lendemain souhaitable ou cauchemardesque ?

Deux débats essayeront de répondre à ces questions et de déterminer l’impact de la virtualité sur l’entreprise et le travail de demain. Un grand témoin ponctuera le débat par ses réflexions.

PREMIER DEBAT : CHRONIQUES D’UNE VIRTUALITE ANNONCEE

Des experts racontent

Diminution nécessaire des déplacements, mondialisation des échanges, multiplication des environnements virtuels et de leurs usages professionnels, évolution des us et coutumes technologiques des futurs embauchés, utilisation dans le monde du business des compétences ludiques…

Des arguments militent pour la virtualité future des entreprises. Des experts en univers virtuels et praticiens de la virtualité évoqueront les différents usages de la virtualité par l’entreprise et évoqueront les perspectives pour demain.
DEUXIEME DEBAT : DE LA FICTION AUX REALITES DE DEMAIN

Des patrons à la barre

Si la fiction devenait la réalité, est-ce que cela serait une bonne ou mauvaise chose pour l’entreprise, les salariés, la créativité ? Quels seraient les atouts et limites de ce type de fonctionnement ? Si ce scénario rejoint le cimetière aux prospectives erronées, le virtuel aurait-il malgré tout une place dans l’entreprise de demain ? Est-ce qu’on l’utiliserait pour échanger, se former, vendre ? Existent-ils des signaux faibles et forts qui annoncent une virtualisation accrue de l’entreprise ?

Après que les aficionados des nouvelles technologies ont défendu leur pré carré virtuel, des patrons des entreprises examinent le chemin à parcourir et s’interrogent. »

Denis Failly
http://www.entretiens-du-futur.com

LES SECONDES TABLES RONDES DU FUTUR , LE 6 NOVEMBRE was last modified: septembre 24th, 2007 by denisfailly