Livre gratuit « Le Guide de survie de l’emailing » (Diane Revillard)

Téléchargez le Livre gratuit « Le Guide de survie de l’emailing » par Diane Revillard

 

Diane Revillard de Diemark.net vient de finir un excellent ebook « Le guide de survie de l’emailing », qui présente de manière claire et détaillée comment lancer une campagne d’emailing avec de nombreux trucs et astuces utilisables aussi bien par les marketeurs chevronnés que par les novices.

 

Il y a des dizaines de bons conseils, et même quelques exemples d’emailings analysés et commentés, ce qui vous permet de savoir vraiment ce qu’il faut ou ne fait pas faire en matière d’emailing.

 

Ce livre gratuit de 57 pages est très pédagogique, avec de nombreuses check listes pour de rien oublier, mais en plus il propose de nombreux outils habituellement connus que des « Pro » de l’emailing :
– Dédoublonner des bases d’adresses email avec www.anandgraves.com
– Calculer le retour sur investissement d’une campagne d’emailing : www.emaillabs.com
– La liste des vendeurs de fichiers : www.gfm.fr
– Test de « spamicité » de vos messages spamcheck.sitesell.com ou www.lyris.com ou www.sparklist.com
– Le glossaire des termes les plus utilisés par les Spammeurs de www.blizzardemail.com
– …

 

Diane Revillard nous livre également quelques statistiques particulièrement intéressantes :
– Prévoir un taux de retour de 1% pour les fichiers loués.
– La réussite d’un emailing dépend à 20% de la rédaction du message, à 40% de la qualité de la mailing liste et à 40% de l’offre proposée.
– Les derniers inscrits à une mailing liste opt-in sont les plus actifs, un taux de 30% de nouveaux inscrits de moins de 6 mois est une garantie de succès.
– Le taux des NPAI temporaires (mailbox full…) doit être d’environ 1%, et les NPAI définitifs (adresses erronées) de 5 à 10 %
– Les 15 premiers caractères de l’objet d’un email sont les plus importants.
– Une bonne moyenne c’est 2 emailings réguliers / mois, plus des alertes ponctuelles.
– Un taux de désinscription doit être inférieur à 2%, l’objectif étant un taux entre 0,5 et 1%.

 

Et enfin, voici quelques conseils qui ont particulièrement retenus notre attention :

 

Comment obtenir une base prospects à moindre coût

 

– Créez un formulaire d’inscription attractif, l’objectif est de ne jamais laisser partir un visiteur sans avoir obtenu au moins son adresse email.
– Utilisez l’off line pour obtenir des adresses: points de ventes, salons, expositions, phoning, visites…
– Proposez plusieurs newsletters et plusieurs offres (ex: ebook gratuit + newsletter + flux RSS).
– Formez tout le personnel à systématiquement demander l’adresse email.
– Intégrez un bouton « transmettre à un ami »
– Ajouter un lien vous s’inscrire à votre newsletter dans tout vos emails.
– Utilisez la co-registration avec d’autres sites Web pour obtenir des adresses.
– Placez des bannières de pub chez vos partenaires, prescripteurs…
– Organisez des jeux concours, offrez des ebook

 

Les trucs et astuces de base pour l’emailing en HTML

 

– Créez une page « miroir » sur votre site pour que vos lecteurs puissent consulter une copie de l’emailing sur internet s’ils ne peuvent pas le lire dans leur gestionnaire de messagerie.
– N’hébergez pas vos images sur des sites gratuits
– Evitez d’intégrer des images ou pièces jointes à l’intérieur des emailings, et respectez un poids total inférieur à 35 ko.

 

Quelques erreurs classiques qui font votre message est pris pour du SPAM

 

– Ne pas utiliser une adresse valide pour l’expéditeur.
– Mettre des mots de spammeurs comme gratuit, argent, les termes financiers…
– Utiliser une couleur de police de caractère blanche
– Utiliser plus de 3 polices de caractères / messages
– Ecrire en MAJUSCULE
– Inclure du javascript ou des formulaires dans ses emails
– Se tromper dans les liens ou mettre des liens qui ne fonctionnent pas, ou encore mettre des adresses IP au lieu des noms de domaine
– Ne pas demander à vos contacts de vos mettre dans la liste de vos contacts
– Ne pas mettre de lien de désinscription, au risque d’être considéré comme un spammeur
– Envoyer une image avec du texte intégré, sans texte en HTML ou en texte.

 

Les appels à l’action pour pousser le client à cliquer

 

– Avoir au moins un call to action dans la zone de prévisualisation de l’emailing sur la droite.
– Proposer des choix pour le rappel : formulaire, call back, téléphone…
– Le call to action doit être « 1 clic », on ne doit pas descendre l’ascenseur ni faire plusieurs manipulations.
– L’appel à l’action doit être très lisible (bouton, ligne séparée…), si c’est une image mettre en plus un lien texte.
– Ne mettez pas « cliquez ici » mais l’action à réaliser (Téléchargez, Abonnez-moi…)
– Le bouton doit faire atterrir l’internaute sur une page spécifique avec un rappel de l’offre (pas la home page)
– Répétez plusieurs fois l’appel à l’action
– Testez de nouveaux emplacements pour votre bouton call to action.

 

Les 4 règles d’or de la mise en forme d’un emailing en HTML

 

1- Le visuel doit être simple, l’internaute scanne ses emails, il faut communiquer le plus efficacement et simplement possible.
2- Respectez l’équilibre entre image et texte, il faut toujours voir le message sans les images
3- Concevez votre message avec 2 niveaux de lecture: dans le volet de prévisualisation (dimension de 450 x 250, avec un espace pour le logo de 100 x 200 pixels) et en mode lecture complète.
4 – Utilisez le format multipart qui permet une réception en format HTML ou TEXT selon la messagerie du client.

 

Pour en savoir plus, téléchargez le « Guide de survie de l’emailing » de Diane Revillard sur le site www.diemark.fr

Livre gratuit « Le Guide de survie de l’emailing » (Diane Revillard) was last modified: septembre 13th, 2007 by conseilsmarketing

6 étapes pour réussir les fiches produits de son site internet !

 Visionary Marketing a le plaisir d’accueillir Gregory du tout nouveau Blog www.wizishop.com.

Gregory prouve une nouvelle fois que la qualité d’un Blog ne dépend pas de l’âge du Blog (2 mois en l’occurence pour www.wizishop.com) mais de la qualité du rédacteur… grâce à un excellent dossier “Comment réussir les fiches produits d’un site internet” dont voici une copie.

Dans ce dossier vous apprendrez les grands principes pour créer une fiche produit, les erreurs à ne surtout pas commettre, de trucs et astuces de Pro… Bref tout ce qui fait la différence entre une fiche produit qui fait vendre, et une fiche produit qui fait fuir…

Pour ce premier dossier, nous allons essayer de voir ensemble comment présenter son produit pour que le taux de transformation (le pourcentage de visiteurs qui auront poursuivi la visite jusqu’à l’achat) soit maximum. Il faut savoir que ce taux est compris dans la grande majorité des cas entre 1 et 5%. Il dépend de votre produit ou service, il n’y a donc pas réellement de norme. Cependant, améliorer ce taux est l’un des plus importants objectifs à vous fixer.

La construction d’une fiche produit efficace vous permettra également d’atteindre deux autres objectifs de la plus grande importance :

* Un meilleur référencement (et donc plus de visites)
* Une augmentation du panier moyen (et donc plus de profits)

    Voici les 6 étapes à suivre pour réussir ses fiches produits :

    1. Bien rédiger sa fiche produit
    2. Réussir les photos de ses produits
    3. Intégrer une vidéo de présentation de son produit
    4. Présenter son produit en 3D
    5. Les pièges à éviter
    6. Les options à envisager

    Etape 1 : Bien rédiger sa fiche produit


    La première étape lors de la création d’une fiche produit est de collecter et rédiger des informations sur le produit que vous allez vendre. Ces informations sont destinées à votre client et ont deux buts : lui donner confiance (enlever les freins, répondre aux questions qu’il se pose…) et lui donner envie (susciter son intérêt, créer un besoin…).

    Lire la suite

    6 étapes pour réussir les fiches produits de son site internet ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

    Les 9 outils pour gagner de l’argent avec son blog !

    Combien peut-on espérer gagner avec un Blog Pro ?



    A une centaine de visiteurs / jours, et en comptant uniquement sur la pub Adsense, les revenus divers, l’affiliation… n’espérez pas gagner plus de 50 € / mois

    Pour information, les premiers bloggers français gagnent moins de 1000 € net / mois grâce à leurs blogs (source Presse-citron.net) ! La profession de Bloggeur professionnel est plus proche du Smicard que de l’auteur à succès…

    Et surtout n’oubliez pas qu’en en mettant trop de publicité sur votre blog, vous perdrez en crédibilité et que vous risquez de faire fuir vos lecteurs (voir l’avis de Tristan Nitot)

    Néanmoins voici les principaux outils pour gagner de l’argent avec votre Blog Pro…. à utiliser avec modération !

    Google Adsense




    Le 1er moyen reste de loin de mettre en place de la Pub Adsense sur son site Web… Pour ConseilsMarketing.fr, au moins 80% des revenus mensuels sont générés par ce biais.

    Il existe 4 types de publicités Adsense :

    – les pubs via les annonces Adsense classiques (CPC = coût au clic sur la pub): ce sont les bannières de publicité « textes » sur la droite de ce site (nb: Adsense affiche aussi des images, mais c’est plus rare). C’est la plus grande source de revenus via Adsense car les annonces sont souvent bien ciblées et elles ne pas trop intrusives grâce à une personnalisation puissante (couleur, taille…). A noter que plus vos publicités sont bien placées (en haut du site, dans le champ de vision…), plus elles vous rapporteront !

    – les clics sur les liens via le moteur de recherches internes Google (CPC) : c’est une fenêtre personnalisable avec un moteur interne au site et qui permet aussi de recherche sur Internet. Vous êtes payé si l’internaute clique sur une pub dans ce moteur de recherche dédié. C’est un excellent moyen de faire de l’argent et de rendre service à vos internautes. Actuellement sur ConseilsMarketing.fr les revenus du moteur de recherches interne représentent plus de 10% des revenus Adsense au total (depuis la mise en place de ce petit bout de code, nous avons constaté une augmentation de 15 % des revenus publicitaires, car ce sont des revenus supplémentaires non concurrents des annonces Adsense).

    – les clics sur le bouton proposant de télécharger gratuitement le Google PacK (parrainage). Les ventes via ce système sont très très faible (voire nulles !), car très peu de personnes sont intéressées par le Google Pack (soient elles l’ont déjà, soient elles ne savent pas ce que c’est !).

    les annonces Adsense avec paiement au CPA (parrainages): c’est la nouveauté de juillet 2007. Google adopte un système proche de l’affiliation classique, en vous payant au résultat ! En effet vous ne touchez pas d’argent au clic, mais seulement si l’internaute achète / s’inscrit à une newsletter… L’avantage, c’est la rémunération est plus importante, et que vous pouvez choisir dans une liste les publicités à afficher… Un inconvénient c’est que même si vous avez des clics, si la vente ne se fait vous ne gagnez rien ! De plus pour l’instant il y a très peu d’annonceurs, et donc peu d’annonces vraiment pertinentes au contraire d’Adsense classique où il y a foule d’annonceurs… (nb: ce système est en test sur ConseilsMarketing.fr depuis 2 semaines, et pour l’instant il n’y a eu aucun revenu à signaler malgré une annonce très pertinente !). Lire la suite

    Les 9 outils pour gagner de l’argent avec son blog ! was last modified: mai 11th, 2015 by conseilsmarketing

    Comment lancer un blog Pro et le faire connaître ?

    10 conseils pour lancer un blog proComment créer un blog professionnel et comment le faire connaître ? Combien de temps cela prend, et combien de visiteurs je peux espérer avoir ? Est-ce qu’en bloggant 30 minutes par jour on peut se faire connaître sur le net ? Où héberger un blog pour qu’il soit bien référencé par Google ?Voici quelques unes des questions qui nous sont posées régulièrement par des entrepreneurs qui ont entendus parlé des Blogs et eux aussi en veulent un…

    C’est pourquoi dans cet article nous allons vous donner 10 conseils pour réussir votre blog Pro: Quelle plateforme d’hébergement choisir ? Comment écrire ses articles et quels sujets faut-il choisir ? Quels sont les moyens pour se faire connaître… en prenant comme exemple l’expérience de ConseilsMarketing.fr qui est passé de 0 à plus de 500 visiteurs par jour en moins d’un an.

    Avant de commencer à réfléchir à votre Blog Pro, retenez ces quelques chiffres:
    – 90% des blogs en France ont moins de 50 visiteurs par jours… donc ne vous attendez pas à un afflux de lecteurs !
    – Tout a déjà été écrit et dit, mais il existe des milliers de façon de le redire et de l’actualiser… donc il y a de place pour tout le monde même s’il existe déjà 10 blogs sur votre sujet !
    – Pour tenir un blog il faut y consacrer du temps: à moins de 30 minutes / jour, tous les jours, et parfois le weekend…
    – Le succès d’un Blog se fait sur le long terme: il a fallu 1 an, et 2h de travail / jour pour faire passer conseilsmarketing.fr de 0 à 500 visiteurs / jours…
    – De notre expérience, au moins 20% des blogs Pro ferment leurs portes dans les 1,5 ans faute de temps pour blogger ou un manque de rentabilité immédiate… Il est important de noter que blogger se fait dans la durée (il a fallu 3 mois à conseils marketing pour dépasser les 50 visiteurs / jours, ce qui est peu motivant au départ !).
    – Ecrire de bons articles ne suffit pas, 50% de votre temps doit être consacré à leur valorisation et à leur mise en avant. Compter seulement sur google pour faire connaître son Blog ne suffit pas, il faut être Pro actif !
    – Vous ne serez jamais millionnaire avec un blog: à une centaine de visiteurs / jours, et en comptant uniquement sur la pub Adsense et l’Affiliation, n’espérez pas gagner plus de 50 € / mois.

    La qualité d’un blog dépendrait à 41% de la qualité du contenu, 25% de la fréquence de mise à jour, 15% de l’ergonomie et 11% de la transparence de l’auteur du Blog…
    – La consultation régulière d’un Blog se fait à 50% en s’abonnant via les flux RSS, 44% en consultation directe et 6% par l’abonnement à la newsletter.
    – La consultation d’un blog est proportionnelle à la fréquence des Maj du contenu. Il faut donc publier très régulièrement.

    Par contre un blog est un très bon moyen de se faire connaître:
    – le référencement d’un blog dans les moteurs de recherches est accessible et permet d’attirer des visiteurs intéressés par le sujet.
    – les blogs sont très souvent cités par d’autres sites alors qu’un site commercial ne l’est généralement pas…
    – un blog permet de présenter ses produits et services, et de démontrer ses capacités via des cas pratiques…
    – ….
    1- Définir l’objectif du blog Corporate blogs La première chose à décider avant même de commencer à écrire la 1er ligne de votre blog c’est de définir quel est le but de votre Blog: Est-de vous faire connaître pour changer de job ? Est-ce pour trouver des clients ? Est-ce pour vous faire reconnaître comme spécialiste de votre secteur ? Est-ce pour faire partager vos connaissances et vos trouvailles aux autres ?

    Lire la suite

    Comment lancer un blog Pro et le faire connaître ? was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

    Vidéo « 20 erreurs à éviter dans une présentation Powerpoint »

    comment bien utiliser powerpoint20 erreurs à éviter dans une présentation Powerpoint, et 12 conseils la réussir. La vidéo du site Masterviews.com vous explique les 20 erreurs à ne pas commettre dans vos présentations Powerpoint, et 12 conseils pour que vos présentations soient plus vivantes et plus intéressantes.

    Voici les 20 erreurs à ne pas commettre:
    1- Essayer d’être le plus exhaustif possible lors de la préparation de votre Powerpoint, même s’il vous faut y passer des heures !
    2- Envoyer un email général à toutes les personnes concernées (ou pas !) pour leur demander leur avis, avec tous les documents détaillés sur le sujet.
    3- Rassembler tous les documents dans un répertoire géant, puis les analyser 1 par 1, même s’ils sont anciens ou dépassés, afin d’être sûr de ne rien manquer.
    4- Rassembler toutes les suggestions dans un document totalement exhaustif.
    5- Copier toutes ces suggestions dans le powerpoint, même s’il comporte des dizaines de lignes.
    6- Envoyer ce powerpoint brut de fonderie à tous vos collègues afin d’avoir leur avis sur le sujet, et pour être sûr que vous n’avez rien oublié !
    7- Intégrer toutes les suggestions que vous aurez suite à cet emailing géant, dans votre premier document.

    8- Reclasser toutes ces priorités, et en retenir plusieurs dizaines qui vous semblent intéressantes.
    9, 10 et 11: Mettre toutes les suggestions à la même police et à la même couleur (suite aux éternels problèmes de copier / coller)… et bien entendu rajouter des animations sur chaque slide.
    12 et 13 – Relire vos 50 slides, et les refaire au moins 2 fois avant d’arriver à une présentation qui se déroule correctement.
    14 et 15- Planifier une répétition juste le soir avant la présentation officielle.
    16 – Continuer à rassembler des informations supplémentaires jusqu’à la dernière minute pour avoir une vision encore plus précise… au cas où !
    17 – Trouver une bonne excuser pour expliquer que vous n’avez finalement pas eu le temps de faire une répétition le soir avant (salle fermé, problème de vidéo projecteur…) et que vous espérez que tout va bien se passer (bonjour le stress !!).
    18 – Parler très vite pendant votre présentation pour être certain d’avoir le temps de lire vos 50 slides sans que vos interlocuteurs ne s’endorment ou commencent à quitter la salle.
    19 et 20 : Ennuyer vos auditeurs avec des chiffres détaillés, et des tableaux illisibles… afin d’être reconnu comme quelqu’un de consciencieux… mais de mortellement ennuyeux !
    Durée de la préparation du Powerpoint: au moins une centaine d’heure. Lire la suite

    Vidéo « 20 erreurs à éviter dans une présentation Powerpoint » was last modified: juillet 7th, 2007 by conseilsmarketing