Critique du livre « Présentation Zen » de Garr Reynolds

presentation zen

Nous attendions avec impatience la traduction Française du livre «Présentation Zen » de Garr Reynolds (ouvrage traduit par Eric Delcroix).

En effet, Garr Reynolds est mondialement reconnu comme un des experts en présentation, et son blog  Presentationzen.comest une référence pour tous ceux qui veulent maîtrise l’art de parler en public.

Le résultat c’est 230 pages d’explications concrètes et illustrées pour apprendre à réussir le design de ses présentations Powerpoint ®.
Le livre se compose de 3 parties : la préparation nécessaire pour réussir sa présentation, l’initiation au design « Zen » et enfin la prestation orale.

Il y a tout d’abord une préface de Seth Godin qui nous livre quelques conseils : composez des diapositives qui renforcent le contenu au lieu de le répéter, pas plus de 6 mots / slide, utilisez des images de qualité professionnelle, évitez les effets et animations… Et pour vous assurez une attention continue de vos auditeurs, prévoyez un document résumant les grandes idées de votre présentation à remettre à la fin de votre prestation (ce document doit être plus complet et plus détaillé que vos slides). Enfin, Seth nous rappelle qu’il faut convaincre son auditoire par les sentiments plus que par des chiffres.

Partie 1 : La préparation du Powerpoint

Garr nous rappelle qu’il y a 4 étapes pour la réalisation d’une bonne présentation Powerpoint.
Etape 1 : Identification des messages essentiels.
– Il ne faut pas commencer directement à utiliser Powerpoint. Vous devez d’abord avoir une vue d’ensemble du sujet, des éléments essentiels et des messages principaux en les notant et en les ordonnant sur un papier ou un tableau.
– Posez vous les bonnes questions : quelle est l’idée centrale et pourquoi est elle importante (il faut procéder de même pour les idées secondaires).
– Pensez à rassembler les éléments pour proposer 3 documents : les slides du Powerpoint (= l’essentiel des idées), vos notes (pour suivre PPT) et le document détaillant la présentation qui sera remis aux auditeurs à la fin de la session.

More...

Etape 2 : Racontez une histoire !- Raconter une histoire facilite la compréhension, la mémorisation et l’adoption. Vous devez donc « inventer » une histoire qui sera être votre fil conducteur tout au long de votre présentation, même si pour cela vous devez sortir légèrement du strict cadre de la présentation.

– Commencez par le problème du client : le message douloureux, le bénéfice à résoudre, le sujet à présenter…. Puis les parties qui vous serviront à démontrer ou affirmer ce message, et enfin pour terminer la conclusion finale (problème résolu, rappel des bénéfices…).

– Prenez le temps de réfléchir : ne choisissez pas forcément la 1ère idée ou le 1er mot qui vous vient à l’esprit, essayez de faire original. De même évitez les messages et symboles éculés (ex: le cœur pour l’amour).

– Ajoutez des citations de leaders dans votre Powerpoint ®, cela permet de renforcer votre discours et votre crédibilité. Néanmoins veillez à ce qu’elles soient courtes (si nécessaire réduisez-les, ou mettez quelques mots en valeur). Pour vous inspirer, n’hésitez pas à annoter les livres que vous lisez, les interviews que vous entendez… et tenez une liste (soit dans un fichier, soit en surlignant ces textes dans les livres et magazines).

Etape 3 : Dessinez le story board sur papier.

Vous devez concevoir votre présentation comme un story board de film ou comme une BD, et non pas comme un document écrit.

– Utilisez soit des post-it carrés, soit en imprimant des diapositives vierges en mode Document 6 par pages. Vous pourrez ainsi ébaucher un story board avec des illustrations que vous dessinerez sommairement à la main (ou simplement leur signification) accompagnés des messages forts.

– Coupez ensuite tout ce qui est superflu et qui ne contribue pas à renforcer le message central. Il faut élaguer et simplifier pour clarifier.

Etape 4 : Création de la présentation sur Powerpoint.

Après la partie papier où vous avez laissé toute la place à votre créativité, avec Powerpoint vous mettez en forme les textes et images, en essayant différentes maquettes en images et en l’optimisant.

Partie 2 : Le Design d’un Powerpoint réussi

Pour réussir son Powerpoint Zen, il faut respecter les valeurs de simplicité, de subtilité, d’élégance, de suggestivité (tout ne doit pas être trop évident), de sérénité, de tranquillité, de suppression du superflu et d’espace vide (le vide permet de se concentrer sur les seuls éléments visibles).

En plus de cela il faut jouer sur l’ambivalence, en intégrant harmonieusement dans sa présentation le fonctionnel et le design (ex: les statistiques et les images), l’argumentaire et l’histoire à raconter (intégrer ses informations dans un ensemble cohérent), le détail et la vue synthétique (ex: savoir insister sur un point mais l’intégrer dans la globalité du message), la logique et l’émotion (ex: des chiffres mais aussi de l’empathie), le sérieux et le jeu (ex: faire passer du bon temps à ses auditeurs)…

– Supprimez le « bruit » dans vos diapositives (logo de l’entreprise, N° de pages…), qui ajoutent de la confusion au message. Par exemple pour vos graphiques n’affichez pas toutes les données mais uniquement 2 ou 3 valeurs essentielles, masquez les lignes d’échelle…

– Pour les informations qualitatives (tableaux…) mieux vaut mettre le moins d’ornements et laisser les données brutes (pas d’image en fond, pas d’illustrations à côté du graphique…).

– Pour faire passer des idées, il est essentiel d’ajouter de l’émotion pour renforcer le texte, c’est pourquoi il sera essentiel de mettre des images en fond d’écran et par-dessus votre (petit) texte.

– La 3D pour les graphiques n’offre généralement pas la meilleure lisibilité, c’est pourquoi dans la plupart des cas il vaudra mieux proposer un graphique en 2D.

– Si possible, ne mettez pas le logo de votre entreprise sur toutes les slides, mais uniquement sur la 1ère et les dernières (Introduction, Conclusion, Questions / Réponses et Contacts).

– Ne choisissez pas forcément la liste à puces car le plus souvent 1 phrase ou 1 mot sont amplement suffisants (sauf pour les listes fonctionnelles pour les produits).

– Combinez les images et les mots afin d’en renforcer l’impact d’une idée. En effet au delà de 30 secondes d’exposition une image est mieux mémorisée que le texte. Vous devez donc image tout ce qui peut être remplacée dans votre présentation par une image (chiffres, texte…).

– Intégrez le texte à l’image pour assurer la cohérence entre les deux (si vous avez des problèmes avec le contraste, intégrez le texte dans un cartouche translucide).

– Laissez de l’espace vide dans vos slides pour plus d’élégance et de clarté, et n’hésitez pas à jouer sur l’asymétrie et les différentes tailles de polices de caractères pour mettre en avant les mots essentiels à retenir.

– Placez votre texte sur les lignes de force de l’image (voir notre article sur les brochures commerciales) afin d’en renforcer la lecture. Si vous en avez besoin, vous pouvez afficher ces lignes en ajoutant les « Repères » dans Powerpoint ®, selon une division en 3 de l’espace en horizontal et en vertical.

– Pour valoriser vos textes et images, jouez sur le contraste entre les différents éléments(texte au 1er plan et image arrière plan, focus sur le texte et flou sur l’image…), et utilisez si possible des images du même style pour assurer une cohérence globale.

Partie 3 : La Prestation Orale

La partie prestation est décevante car elle ne fait que quelques pages et il y a au final assez peu de conseils par rapport à l’immense expérience de Garr Reynolds… Voici néanmoins quelques uns des conseils présentés:

– Il faut être à 100% présent lorsque l’on fait une présentation, il ne faut pas penser à autre chose, ni à la suite de sa journée.

– Ne soyez pas agressif ou sur la défensive face aux perturbateurs qui pourraient être dans l’assistance. Soyez toujours courtois, et si nécessaire proposez un entretien en tête à tête après la présentation.

– Ne faites pas trop long, la capacité d’attention moyenne d’une personne est de 20 minutes… il faut donc savoir faire court. Ne dépassez jamais le temps prévu, et si possible faites 5 à 10% plus court.

– Evitez l’utilisation d’un pupitre d’orateur qui met une distance entre vous et le public (sauf si c’est une volonté délibérée).

– Utilisez une télécommande sans fil pour passer vos slides, choisissez un modèle simple pour éviter de vous tromper de bouton (et de préférence avec une technologie Wifi et non pas laser).

Le livre donne également une liste de banque d’images.

Les banques d’images discount :
– www.iStockphoto.com : la référence des banques d’images pour Garr Reynold.
– www.dreamstime.com
– www.fotolia.com

Les banques d’images gratuites:
– www.photo-libre.fr (photos non utilisables pour des buts commerciaux)
– www.morguefile.com
– www.flickr.com/creativecommons (attention au copyrights…)
– www.imageafter.com
– www.sxc.hu
– www.everystockphoto.com

Sans oublier Getty images très cher mais très Pro…

Au final, le livre Présentation Zen de Garr Reynolds, est un livre passionnant à lire et inhabituel par rapport aux ouvrages de marketing traditionnels. En effet, Garr Reynolds insiste plus sur une Philosophie du Powerpoint, que sur une véritable méthode rigoureuse et rigide. Ainsi, n’importe qui pourra adopter tout ou partie de cette Philosophie du Powerpoint et l’adapter à son métier.

L’autre intérêt de ce livre, c’est d’être tout en couleur et de proposer de très nombreuses illustrations qui servent d’exemples. On ne regrette uniquement qu’un lien vers un site internet (Slideshare…) ne soit pas inclus. Cela aurait été très intéressant pour visualiser des présentations Powerpoint ® à prendre en exemple (pour cela consultez notre article « Comment faire des présentations Powerpoint à l’américaine« ).

En conclusion, ce livre est un excellent investissement pour tous ceux qui veulent améliorer leurs présentations orales.
Pour en savoir plus, achetez-le directement chez Amazon, à 21 € cet investissement sera très vite rentabilisé.

Critique du livre « Présentation Zen » de Garr Reynolds was last modified: octobre 7th, 2008 by conseilsmarketing

6 outils pour créer et surveiller son e-Réputation !

reputation et internet

Dans le cadre de notre concours de conseils en marketing, nous avons le plaisir d’accueillir Mickaël Gros, étudiant en stratégie de l’information, et Webmaster du blog www.mickaelgros.fr.

Mickael nous explique comment gérer et diffuser l’identité numérique d’une entreprise, avec 6 outils pour établir sa notoriété et ensuite les moyens de l’analyser…

6 outils pour créer une identité numérique !

La gestion de l’identité numérique (ou virtuelle) devient aujourd’hui un élément essentiel de la communication en entreprise.

Les outils proposés son nombreux et leur utilisation peut contribuer à diffuser et améliorer ou construire une image de marque qui implique à terme une création de valeur pour le consommateur (la marque permet de se différencier, elle peut valoriser le consommateur, fidéliser le client…).

Voici 6 des principaux outils qu’une entreprise peut utiliser pour créer son identité sur Internet.

1. Créer une page Facebook pour votre entreprise/marque/produit

Facebook est un formidable outil communautaire qui offre un moyen de fédérer une communauté autour d’une entreprise et de diffuser de l’actualité, des photos, des vidéos et d’échanger directement avec les internautes via un groupe ou une communauté d’utilisateurs, voire le fameux mur de Facebook. Bien entendu, en plus de Facebook d’autres réseaux sociaux sont à votre disposition, comme par exemple Viadeo.com.

2. Créer un blog d’entreprise

Communiquer autour de ses produits ou ses services via un blog permet d’informer un maximum son client et de donner un effet de proximité. En effet, via les commentaires, l’entreprise pourra démontrer sa capacité à mettre en place un dialogue individualisé et délivrer un vrai contenu porteur de sens pour le client. Le micro-blogging, sur un service comme Twitter permettra aussi de donner en une phrase des informations courtes sur un évènement, une actualité…

3. Proposer une émission au format podcast

Une série de vidéos diffusées régulièrement peut animer une communication et le format original peut permettre à une entreprise de se démarquer de la concurrence. Les vidéos pourront ensuite être partagées sur les services de partage de vidéo comme YouTube et Dailymotion.
Au lancement de son entreprise Seesmic, Loïc Lemeur a par exemple créé un podcast dédié permettant aux internautes de suivre l’aventure (Pour voir à titre d’exemple, le podcast est diffusé sur son blog, sur itunes et en RSS).

4. Avoir une présence et organiser des évènements dans les mondes virtuels

On a beaucoup entendu parler de Second Life, les univers virtuels continuent d’évoluer et se multiplient , les entreprises n’hésitent plus à investir ces places virtuelles (il en existe un grand nombre!). Et oui, comme sur une simple page web, l’image de marque peut être aussi véhiculée à travers ces univers…

Lire la suite

6 outils pour créer et surveiller son e-Réputation ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

Avez-vous pensé à ces 25 astuces pour obtenir des liens vers votre site internet ?

linkbait

Obtenir des liens entrant vers son site est une des stratégies les plus efficaces pour améliorer son référencement naturel, pour obtenir des visites de qualité et pour augmenter sa place dans les différents classements de sites internet.

Il ne s’agit pas seulement d’améliorer son référencement naturel, mais également d’attirer des prospects de qualité.

Voici donc une libre traduction de plusieurs articles sur le Linkbaiting, avec 25 astuces pour obtenir facilement des liens vers votre site internet.

1 – Payer pour être référencé sur les annuaires reconnus de ses clients (et bien entendu par Google) : www.kompass.fr, www.pagejaunes.fr , www.bepub.com, www.categorynet.com … en effet les annuaires gratuits sont généralement des fermes de liens qui ne vous apportent que peu ou pas de trafic, et quasiment aucun avantage en référencement naturel (un site internet avec un PageRank élevé est un bon indice de popularité… même si Google a depuis déjà quelques temps remplacé le PageRank par le TrustRank ).

2- Proposer la publication de ses articles dans les sites de republication d’articles, proposant un trafic en qualité et en quantité : www.newzy.fr , www.agoravox.com, www.journaldunet.com. Attention ces sites imposent l’écriture d’un article original, vous devez donc soit faire du sur mesure, soit faire des condensés de vos articles actuels (voir notre article sur les Digg Likes)… mais aussi des sites comme paperblog.fr

3- Publier un communiqué de presse et l’envoyer aux sites de publication de communiqués de presse les plus importants comme www.categorynet.com , www.sitebuzz.fr … (voir notre article sur Comment écrire un bon Communiqué de presse).

4 – Demander à vos amis, employés, famille qui ont des sites internet de faire un lien vers votre site.

5 – Rajouter votre site internet à vos profils dans tous les sites de réseaux sociaux (www.viadeo.com, www.facebook.com…) et site Web 2.0 comme par exemples sites site de vidéos comme www.Youtube.com…

6 – Ajouter des boutons de votes pour vos articles dans les sites de bookmarking et des Digg Likes (voire notre liste complète des Digg like français).

7 – Proposer votre propre digg Like, et postez-y vos articles. Vous bénéficierez d’un trafic ciblé, et les autres sites qui mettront un bouton de vote pour votre digg like sur leur site augmenteront indirectement votre référencement.

8 – Créer un Widget, un template, un jeu flash, un quizz… qui soit utile (avec bien entendu un lien en dur vers votre site), et profiter de l’effet de Buzz !

9 – Lancer un concours ou une chaîne qui soit à la fois drôle ou intéressant. Voir par exemple notre article sur les 50 outils du WebMarketeur.

10 – Faire des liens de votre site vers ceux d’autres bloggers, qui ainsi pourront découvrir ce blog qui lui apporte des visites sans rien demander… et qui sait, un de vos articles pourra le séduire !

Lire la suite

Avez-vous pensé à ces 25 astuces pour obtenir des liens vers votre site internet ? was last modified: septembre 13th, 2008 by conseilsmarketing

Mes conseils pour réussir en tant que bloggueuse !

blogueuse

Dans le cadre de notre concours de conseils en marketing, nous avons le plaisir d’accueillir Véronique Bourcier, consultante en Allemagne agissant en tant que programmeur sur le logiciel SAS le jour, rédactrice du blog www.sasreference.fr le soir.

Sur son site appelé « La Référence SAS », elle explique le langage SAS®, solution dans la gestion et du traitement de bases de données. Aujourd’hui, elle nous fait partager ses objectifs, son approche pour faire connaître son blog et pour faire revenir ses lecteurs.

Partie 1 – Un blog : pourquoi ?

blog pro

Une volonté de former : Avant même de créer un blog, mon but de départ était de mettre à disposition des étudiants et professionnels un contenu pédagogique et professionnalisant.

Passer au concret avec un blog : J’ai trouvé dans le blog un moyen simple d’obtenir des résultats pouvant servir dans la prochaine rédaction de cours : le rythme de deux/trois articles par semaine suggéré sur www.conseilsmarketing.fr me convient bien (voir Comment lancer un blog Pro et le faire connaître).

S’adresser à tous les interlocuteurs du programmeur : Après quelques mois à bloguer, mes objectifs se sont étendus. Aujourd’hui, le blog s’adresse à un public plus large.

Voici les directions que je me donne pour mon blog…

– Informer les futurs programmeurs sur les formations existantes : les adolescents cherchant à s’orienter trouveront de précieuses informations sur les organismes de formation et sur le parcours des programmeurs SAS actuellement en poste.

–  Former les futurs programmeurs n’ayant pas le bac : SAS n’est qu’un cours parmi d’autres dans les formations diplômantes à ma connaissance. Les possibilités de formation sont nombreuses mais après le bac uniquement. Mon but est donc de fournir les connaissances pour rendre accessible le SAS sans le bac.

– Collaborateurs : managers, statisticiens et ingénieurs sont les interlocuteurs privilégiés du programmeur. Chacun a besoin de mieux cerner les capacités, les motivations et les contraintes des autres pour un travail d’équipe constructif.

–  Agences de recrutement.

–  Diffuser des annonces de recrutement dans mon E-book : je propose des espaces publicitaires dans un prochain E-book recueillant les articles les plus populaires de l’année 2008.

–  Chercher des partenaires et sponsors pour une soirée entre professionnels : je cherche des partenaires et sponsors pour organiser en 2009 des soirées où programmeurs et autres professionnels pourront se retrouver sur une thématique donnée.

– Parler en français : tout en gardant la porte de la langue anglaise grande ouverte, j’ai choisi dans un premier temps de développer mon blog en français pour 2 raisons :

Pour travailler avec les lecteurs : tout lecteur est un partenaire potentiel dans l’avenir. Tout en ayant un parcours très international, revenir aux sources m’est toujours très agréable.
Pour avoir une concurrence très limitée : en anglais, les programmeurs ont à disposition une documentation en ligne, des articles publiés dans le cadre de séminaires et quelques blogs peu pédagogiques. Les cours des universités disponibles sur le net sont souvent très basiques et orientés statistiques oubliant la partie gestion de bases de données indispensable à la conduite de n’importe quelle étude. En français, un cours SAS au format .DOC rédigé par un enseignant est accessible et c’est le seul existant à ma connaissance parmi les références de qualité. Un blog en français à donc sa place.
Pour gagner du temps : Comme chacun sait, écrire des articles est prenant. L’écriture d’articles est plus rapide pour moi en français qu’en anglais. Rien ne m’empêche après de faire des traductions des articles les plus populaires.

Lire la suite

Mes conseils pour réussir en tant que bloggueuse ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

10 commandements pour réussir son ebook !

réussir ses ebook

Suite à notre concours de conseils en marketing, nous avons avons le plaisir d’accueillir Diane Revillard de Di&mark (Enquêtes en ligne – Emailing). Diane nous explique ses 10 commandements pour Rédiger des Ebooks Efficaces et Conquérir de Nouveaux Clients !

En effet les décisionnaires du monde professionnel utilisent régulièrement les ebooks, pour s’informer et justifier d’une décision d’achat auprès de leur direction.
L’entreprise émettrice d’un ebook a ainsi toutes les chances d’être consultée en priorité pour proposer son offre, si le contenu a été jugé pertinent. Le dialogue acheteur/vendeur est alors initié sous les meilleurs auspices, la relation de confiance ayant déjà été établie via la lecture de l’ebook.

En résumé, les ebooks (les livres blancs généralement techniques, les guides plus marketing) sont ainsi un excellent outil pour accomplir les objectifs suivants :

– établir la confiance vis-à-vis de prospects,
– crédibiliser une position d’expert,
– générer des leads qualifiés et du buzz,
– simplifier le processus de vente,
– consolider la relation avec les parties prenantes
(clients, fournisseurs, collaborateurs et actionnaires…)

Cette stratégie marketing est d’ailleurs très largement utilisée avec succès par les sociétés américaines de tous secteurs et de toutes tailles. Elle est par contre encore peu ou pas assez usitée à bon escient par les entreprises françaises.
Sans exhaustivité, voici donc 10 conseils clés pour vous aider à rédiger un ebook percutant.

1. « Recherchez un Sujet Pertinent » : trouvez une véritable problématique d’entreprise, soyez si possible le premier à publier sur le thème ou sachez-vous démarquez par rapport à l’existant.
2. « Identifiez Précisément votre Lecteur » : secteur, âge, fonction … Ecrivez l’ensemble de votre ebook en fonction de ces caractéristiques.
3. « Définissez Clairement votre Objectif » : souhaitez-vous informer, vendre ou vous positionner comme le leader du marché ? De toutes les façons, votre ebook est à inscrire dans votre stratégie commerciale.
4. « Trouvez un Titre Accrocheur » : attirez l’attention de votre lecteur. Rédigez un titre et un sous-titre : votre lecteur doit immédiatement être en mesure de comprendre le sujet.

More...
5. « Ecrivez un Contenu de Grande Qualité » : lisez le maximum d’articles, interviewez des experts. Décrivez des bénéfices et non pas des caractéristiques. Soignez particulièrement la première page.

Lire la suite

10 commandements pour réussir son ebook ! was last modified: septembre 5th, 2008 by conseilsmarketing