Relations presse : un secteur qui se réinvente avec le digital

Dans notre monde hyperconnecté, de nombreux secteurs d’activités sont impactés par la transformation digitale (comme vous pouvez le voir ici sur ce blog). Cela n’échappe pas au domaine des relations presse où de nouveaux acteurs interviennent : les influenceurs. Afin de mieux comprendre cette mutation j’ai rencontré il y a quelques semaines Marie-Laure Laville, auteure de l’ouvrage « Les Relations Presse à l’heure du digital – des influenceurs aux ambassadeurs » publié aux éditions Kawa. Marie-Laure est Directrice de l’agence Lewis France, une agence anglaise de communication internationale experte en NTIC, B2C en RP ou encore social media et digital. Après plus de 20 ans d’expérience dans les relations presse, elle est la personne idéale pour nous montrer comment ce secteur d’activité s’est réinventé avec le digital. 

Relations presse

L’impact du digital sur les relations presse

Relations presseLe rôle du consultant RP est de gérer un portefeuille de clients avec de multiples compétences et expertises. Pour que les médias parlent de ces entreprises clients, il faut que les consultants RP utilisent efficacement leurs outils d’informations. Mais dans ces moyens une mutation a eue lieu avec la digitalisation. Pour que ce métier perdure, il a dû se réinventer, et la couverture de cet ouvrage montre ce changement. Comme vous pouvez le voir, la couverture est composée d’une femme avec 9 têtes et des ailes. Vous vous demandez pourquoi ? « Tout est une histoire de symbolique, car le chiffre 9 est synonyme du renouveau » nous explique Marie-Laure. Cela fait référence à la réinvention du métier des relations de presse, un métier qui prend un nouvel envol. Les RP ne peuvent plus se limiter à utiliser les médias traditionnels en envoyant leur communiqué de presse aux journalistes. Désormais, ils doivent établir une stratégie RP digitales reposant sur des interactions avec les influenceurs devenus des médias à part entière. « Les médias sociaux ne peuvent plus être négligés, la communication a évolué et se fait à 360 degrés » précise la Directrice de Lewis France.

Le numérique démultiplie les cibles et les supports et crée de nouveaux leviers

Sur l’évolution des lectures et des supports, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 53% des français lisent la presse sur mobile ou tablette en 2015.
  • Les sites et applis de presse ont totalisé plus de 15 milliards de visites, soit une progression de 8,4% en un an.
  • La fréquentation mobile des marques de presse enregistre une croissance de 32,3% de ses visites entre 2014 et 2015.
  • L’apport d’audience du digital aux marques de presse est désormais de 73% en évolution de 17 points sur 1 an.

Il faut être à l’écoute de son marché afin de comprendre comment le public et la communauté évolue pour anticiper les crises notamment. Plus que jamais, et plus particulièrement dans ce nouveau contexte, les clients attendent toujours un retour sur investissement. Pour répondre à cette attente, les agences RP doivent approcher une stratégie des médias sociaux et posséder des outils de veille médias, car ils doivent quantifier l’évolution de la notoriété des clients. Le digital révolutionne donc les pratiques traditionnelles des RP.

Lire la suite

Relations presse : un secteur qui se réinvente avec le digital was last modified: avril 26th, 2017 by Claire Sorel

Tourisme : Instagram devenu élément incontournable du voyage

En deux ans, Instagram est devenu un réseau social incontournable. Avec plus de 600 millions d’utilisateurs actifs mensuels et 300 millions d’utilisateurs quotidiens dans le monde, ce réseau social s’est imposé sur le marché des applications de retouche et de partage de photos et de vidéos. Chaque jour, 95 millions de photos et de vidéos sont postées, un chiffre impressionnant qui a influencé la communication de nombreux secteurs, et le tourisme n’y échappe pas. C’est pourquoi, OpinionWay et le cabinet Bolero ont mené une étude pour Voyage-sncf.com, afin de comprendre le rôle et l’impact d’Instagram sur leurs utilisateurs dans le choix et l’organisation de leurs voyages.

 

Les posts des utilisateurs

instagram

64% des instagrameurs postent des photos de leurs voyages sur Instagram. Le chiffre monte à 73% chez les utilisateurs de moins de 35 ans. Ces résultats montrent l’importance de ne pas sous-estimer le rôle de ce réseau social dans l’acte de décision de nos voyages. Lorsque les photos ou vidéos sont postées, il est possible d’y ajouter une description : en utilisant les nombreux hashtags en anglais comme #travel, #travelgram ou #instatravel, de nombreux utilisateurs peuvent regarder vos photos de vacances lors de leurs recherches. Ainsi, vous pouvez inspirer de nombreux abonnés connus comme inconnus (si votre compte est public) et leurs donner envie de partir en vacances où vous êtes allés. Contrairement aux préjugés sur les instagrameurs, les selfies ne représente que 33% des photos de voyages publiées sur Instagram. Les contenus postés sont principalement des paysages naturels (63%) suivi de sites ou monuments visités (55%) et des paysages urbains (54%).

 

Instagram, une source d’inspiration

instagram

Les réseaux sociaux, et plus particulièrement Instagram sont une véritable source d’inspiration pour préparer ses voyages futurs. C’est pourquoi 34% des français s’inspirent des réseaux sociaux pour trouver une destination, et ce chiffre passe à 51% chez les utilisateurs de moins de 35 ans. Concernant les instagrameurs les plus jeunes, soit ceux de moins de 25 ans, 1 sur 2 est prêt à trouver son lieu pour se dépayser par Instagram. Instagram est devenu une véritable source d’inspiration. Mais pourquoi faire confiance à des inconnus, en réalisant le choix crucial pour la destination de ses vacances ? Face à cette interrogation, les utilisateurs avancent une hypothèse : Instagram caractérise pour eux une spontanéité, une proximité et une ressemblance avec les utilisateurs que les marques ne pourront jamais égaler sur des médias traditionnels. En plus de trouver la destination pour leur prochaine vacances, les utilisateurs obtiennent de nombreuses informations allant des bonnes adresses aux bons plans de nombreuses destinations.

Lire la suite

Tourisme : Instagram devenu élément incontournable du voyage was last modified: avril 26th, 2017 by Claire Sorel

[Etude 2017] Comment évolue la transformation digitale des banques ?

Face à la mutation du système traditionnel des agences bancaires, David Fayon, consultant en transformation digitale chez DF Conseil a mené une étude nommée « Grande enquête sur la banque du futur ». Avec plus de 20 ans d’expériences dans le digital, il est la personne idéale pour analyser et interpréter les résultats issus de cette étude. Cette étude s’est déroulée en France sur 2 mois (du 1er décembre 2016 au 25 janvier 2017) et a récolté 102 réponses. 

Stratégie digitale des banques

Le principal élément que l’on peut retenir de cette étude est que la stratégie de transformation digitale des banques est menée de manière top-down. Il existe un véritable plan de transformation digitale dans 70% des banques. En comparaison, les entreprises d’autres secteurs sont 85% à prétendre mettre le numérique au coeur de leur stratégie, mais seulement 26% à avoir adopté un plan chiffré et défini un budget dédié. L’étude permet donc de montrer que le secteur bancaire est fortement impliqué dans sa transformation digitale. En parallèle de la transformation digitale, une migration des SI vers des solutions Web plus souples et évolutives est effectuée pour 80% des banques, car les systèmes existants peuvent entraver la dynamique d’innovation digitale des entreprises. Cependant, un faible degré de migration est observé dans le cloud (degré de 2,2 sur une échelle de 1 à 4). Et lorsque les banques utilisent le cloud, elles se dirigent à 89% vers un cloud privé. Cela s’explique par la nature du secteur, où la sécurité est primordiale et poussée au maximum. Malgré les investissements réalisés par les hébergeurs et les différents labels de sécurité délivrés, les banques privilégient la sécurité du cloud privée. Enfin, pour 35% des personnes interrogées une réflexion a lieu sur la transposition du réseau de la carte bancaire autour de la blockchain, technologie de stockage et de transmissions d’informations transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. En 2008, est apparue la première blockchain avec la monnaie numérique Bitcoin. Avec la blockchain, la monnaie fiduciaire étant dématérialisée, une ubérisation des mouvements financiers est donc possible.

Lire la suite

[Etude 2017] Comment évolue la transformation digitale des banques ? was last modified: avril 13th, 2017 by Claire Sorel

Parcours client : comment le fluidifier avec le digital ?

Dans un monde multi-connecté où les consommations ont évolué, les entreprises se sont adaptés. Aujourd’hui, les entreprises inclut le digital dans leur stratégie et notamment dans leur parcours client. C’est pourquoi, nous avons rencontré Stéphanie Maziol, Senior Product Marketing Manager chez Adobe, afin de comprendre comment le digital peut aider à fluidifier le parcours client.

parcours client

Modernisation du parcours client

« Pour fluidifier les parcours clients depuis l’information jusqu’à la fourniture de données pour personnaliser la vente, il faut savoir orchestrer, combiner et adapter les différents canaux du parcours aux canaux digitaux, en passant de l’email au site web, des réseaux réseaux sociaux au publicités Display. La bonne coordination de ces différents canaux digitaux est primordiale. Les aspects de contenus digitaux sont également très importants. Aujourd’hui, il ne s’agit plus de créer un ou deux contenus de base pour une campagne mais il s’agit de créer une variété d’un même contenu de base qui sera décliné sur ces différents canaux. Une publicité télévisuelle est un parfait exemple, à partir de cette base, un making-off doit être créer. Il faudra la publier sur Facebook rentrant parfaitement dans son esprit. A l’inverse de Twitter, où il faudra publier qu’un extrait percutant, ce réseau étant plus concis. Jumelé à l’orchestration de ces canaux, il y a donc un aspect de contenu. La partie data qui est extrêmement importante, car elle sert à renseigner la personnalisation, la segmentation tous ces canaux digitaux. »

Lire la suite

Parcours client : comment le fluidifier avec le digital ? was last modified: mars 21st, 2017 by Claire Sorel

Distribution : Amazon Prime fossoyeur du commerce alimentaire ?

distribution-pierre-debus-retail-explorer
Pierre Denis, DG de retail explorer

La transformation digitale est en cours dans tous les domaines, et celui de la distribution n’y échappe pas. Nous avons voulu en savoir plus sur ce sujet, c’est pourquoi nous avons rencontré Pierre Denis, DG et fondateur de Retail Explorer, une filiale du groupe Sococal. Grâce à son expérience de plusieurs années dans ce domaine, Pierre est un spécialiste de la grande distribution. Il va donc nous faire partager ces connaissances sur le sujet par le biais d’Amazon Prime Now. Selon lui, et il a raison, Amazon et le digital en particulier ne sont pas les géants qu’on croit. Enfin pas tout à fait car Amazon représente déjà plus de 8% (UK) et 9 %(Allemagne) de la distribution non alimentaire et revendique la place de premier. La France pourrait bien subir le même sort rapidement. À un moment où des géants et pionniers hexagonaux comme Auchan éprouvent des difficultés, ceci est inquiétant pour nos champions nationaux. Les défis des distributeurs face à Amazon sont donc nombreux, ils ont même été recensés par Nielsen. En attendant, tout va bien, mais la situation pourrait bien évoluer et l’excellence d’Amazon n’est pas que digitale, elle est surtout celle d’un vrai distributeur.

La distribution alimentaire est-elle menacée par Amazon ?

« A court terme la réponse est non, car il faut savoir dissocier les services traditionnels d’Amazon où l’on réalise des commandes plutôt non-alimentaires d’Amazon Prime Now mis en avant sur la livraison à domicile de produits alimentaires. Il ne faut également pas oublier que dans le centre-ville des grandes agglomérations, les commerces de proximité sont de grands retailers tel que Carrefour City, Monoprix ou Franprix. Amazon ne cherche pas à se positionner sur ce marché et ne souhaite pas faire concurrence à ces enseignes. Le but premier d’Amazon Prime Now est d’attirer de nouveaux clients dans son système d’abonnement. Il est important de savoir que pour utiliser cette application disponible sur iOS et Android (référençant des produits frais ou encore des produits technologiques), il faut auparavant avoir un compte Amazon Premium. Le lancement d’Amazon Prime Now traduit donc une stratégie pour augmenter la fréquence du traffic des clients sur Amazon. »

Distribution et transformation digitale
La logistique est une des difficultés principales des distributeurs dans un monde digitalisé.

Le digital a t-il un rôle important dans le domaine de la distribution ?

« Il est très difficile d’identifier la part du digital dans le secteur de la distribution. En dehors du drive, c’est très peu significatif. Pendant longtemps, les propriétaires de magasins pensaient que le digital était un concurrent qui allait baisser la valeur patrimoniale de leur magasin. Or, cela s’avère faux. Le digital n’est pas un concurrent de la distribution, c’est un moyen d’améliorer les services clients. Leroy Merlin est un parfait exemple. Ce magasin est remarquable dans sa continuité du service à partir du digital. Dès que vous faites une commande et que vous appelez Leroy Merlin, un numéro vous est attribué. A partir de ce moment, vous avez le choix de retirer votre commande en magasin ou de vous faire livrer. Outre cet exemple, il s’avère parfois difficile de faire passer ce message auprès des acteurs classiques (retaillers, dirigeants de magasins, etc.).

Lire la suite

Distribution : Amazon Prime fossoyeur du commerce alimentaire ? was last modified: mars 14th, 2017 by Claire Sorel