Blog d’entreprise : quel est votre engagement relationnel?

Lu dans un article paru sur VentureBeat le 8 Mars dernier, IBM a réalisé une étude selon laquelle 80% des blogueurs d’entreprise s’arrêtent au bout de 5 billets.

Même si cette étude est axée sur les Etats-Unis et que l’une de ses vocations est de promouvoir les services et solutions d’IBM pour assister les entreprises dans la rédaction de contenu, nous profitons de l’occasion pour revenir sur les problématiques d’un blog d’entreprise suite à la conférence Media Aces qui s’est tenue le 16 Mars à la Défense :

  • Quel contenu : purement commercial, ouvert à la discussion et au débat, incisif et audacieux par des prises de position ?
  • Quelle diffusion : le flux rss généré par vos articles seront-ils lus et repris par les hubs et autres plateformes wiki adaptés à votre cible ?
  • Quel R.O.I : est-ce suffisant de mesurer le retour sur investissement en temps par la notoriété ou le référencement naturel ?

Il n’existe pas de bonne ou mauvaise réponse à ces questions – Egalement, il n’est pas toujours indispensable pour prendre part efficacement au 2.0 de créer un blog. Parfois, un simple compte twitter suffit comme par exemple la lignedefree :  via cet outil associé avec une veille en temps réel de ce qui est publié sur Twitter avec certains mots clés (free, freebox, iliad, etc…) l’opérateur ADSL Français réagit quasiment instantanément en prenant contact avec les personnes qui ont un problème de freebox, de facturation ou autre…

Free compte twitter

Néanmoins, vous n’empêcherez jamais vos consommateurs de prendre la parole en dehors de votre sphère officielle – ainsi, sur la ligne de free un groupe intitulé ‘sauvons rodolph’ appelle à la mobilisation car l’égérie de free est menacé de disparition par les responsables marketing de la marque.

Facebook

En résumé, la clé d’entrée pour un blog d’entreprise comme pour tout autre outil 2.0 est de savoir quelle est votre motivation ainsi que votre engagement à l’égard de vos clients (btob ou/et btoc).

C@

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to Yahoo BuzzAdd to Newsvine

Blog d’entreprise : quel est votre engagement relationnel? was last modified: septembre 20th, 2014 by christelle

Wonka : retour aux fondamentaux d’une marque

Surfons sur la vague de Time Burton qui a récemment fait la une de Los Angeles Times (cf article paru dans Influencia à ce propos).

Lancer une gamme de chocolat premium, cela peut sembler risqué dans un contexte de crise économique où le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations.

Néanmoins, aux Etats-Unis, Nestlé a décidé de relever le défi avec pour principal atout la marque Wonka. L’article paru sur Brand Channel nous informe que la gamme de chocolats prémium s’appelle Wonka Exceptionals et qu’elle se décline en six saveurs acidulées.

Par ailleurs, à l’heure des réseaux sociaux et autres applications iPhone, le plan de lancement peut paraître pour le moins surprenant : en effet, il s’inspire – tout comme dans l’opus Charlie rendu mythique en 2005 par le remake de Time Burton avec Johnny Depp à l’affiche – d’un simple jeu promotionnel. 10 Tickets en Or sont en effet cachés à l’intérieur des barres chocolatées et offriront aux familles qui auront la chance de les découvrir un tour du monde.

Le décryptage que nous pouvons faire de cette actualité est qu’il faut revenir aux fondamentaux : la vocation des marques est de faire rêver le consommateur, c’est inscrit dans leur ADN mais la concurrence des MDD a tendance à modifier ce patrimoine génétique vers la baisse des prix …

La Promotion au sens noble du terme permet d’animer la marque et de déclencher des actes d’achats, tout l’enjeu étant d’opter pour une stratégie marketing opérationnelle équilibrée entre recrutement – volumes de ventes – fidélisation.

Quid donc des réseaux sociaux ? Nul doute que les Hashtag estampillés à la marque Wonka fleuriront sur twitter mais l’envie des consommateurs même les plus technophiles de se rendre dans les linéaires pour tenter leur chance sera certainement la plus forte – autrement dit : orienter les réseaux sociaux vers le transactionnel est sans conteste le levier de survie des marques.

C@

Wonka : retour aux fondamentaux d’une marque was last modified: mars 13th, 2010 by christelle

Decideo 2009 : save the date!

Save the date : le 1er Décembre prochain aura lieu au Musée de l’Informatique, au sommet de la Grande Arche de Paris La Défense la 8ème édition de DECIDEO, le forum de partage d’expérience entre utilisateurs de solutions en entreprise.

Les principaux secteurs économiques qui s’intéressent au décisionnel seront présents : banques, assurances, secteur public, distribution…

« Le Forum Decideo en est à sa 8ème édition. Cette longévité est à la fois la preuve que le décisionnel n’est pas une mode, mais un enjeu stratégique pour les entreprises. L’essence même de l’entreprise et de ses dirigeants n’est-elle pas d’ailleurs de prendre des décisions, chaque jour ! Le format plébiscité par des auditeurs chaque année plus nombreux est également à l’origine de ce succès. Pas de longues présentations marketing d’éditeurs qui semblent dire tous la même chose… laissons cela aux autres organisateurs de conférences… Mais une recette simple : les utilisateurs parlent aux utilisateurs. Dans un monde participatif, ce format du retour d’expérience, que nous pratiquons depuis 8 ans, était finalement une sorte de conférence 2.0 avant l’heure ! » nous confie en exclusivité Philippe NIEUWBOURG.

Vous pouvez également rejoindre la discussion sur Twitter : http://twitter.com/ForumDecideo ou vous inscrire à l’évènement en suivant ce lien.

Decideo 2009 : save the date! was last modified: novembre 10th, 2009 by christelle

eBay : vers la transversalité du comportement consommateur

Du 20 au 29 Novembre prochain, eBay lance en plein cœur de NewYork une boutique éphémère – Flagship ou pop up store pour les initiés. Une offre promotionnelle sera par ailleurs réservée aux 100 premiers visiteurs.

Même si cette boutique n’a pas vocation à durer, le célèbre site de ventes aux enchères en ligne se comporte comme une véritable marque et s’inscrit dans une démarche de développement durable en conciliant l’évènementiel avec l’engagement pour une plusieurs causes caritatives (à hauteur de 200 000 $) .

En France eBay a récemment lancé une campagne publicitaire télévisée pour promouvoir son service de petite annonce.

En résumé, le comportement d’achat du consommateur ne connaît pas de frontières – cela la situation, son implication et/ou sa motivation, le consommateur se rendra en point de vente ou adoptera internet. Loin de cloisonner ces différents canaux, l’enjeu pour les marques est d’accompagner le consommateur dans la transversalité de son processus d’achat …

Source : Brand Channel

C@

eBay : vers la transversalité du comportement consommateur was last modified: novembre 10th, 2009 by christelle

Les marques sous l’influence de facebook

Les marques ont longtemps été considérées comme ‘persona non grata’ – c’est-à-dire indésirables – dans l’univers du 2.0… Néanmoins, il semblerait que la tendance s’inverse et qu’elles aient appris à jouer avec les codes implicites des blogs et autres réseaux sociaux : DEMONSTRATION !

Le magazine News Sky nous informe qu’un groupe de 22 000 fans intitulé « Bring back Cadbury’s Wispa Gold » sur Facebook est parvenu à convaincre le géant du chocolat Cadbury à relancer la production d’une célèbre marque de barre chocolatée : Wispa. Les 3 internautes à l’initiative de cette campagne ont même été invités par Cadbury à l’usine de Bournville à Birmingham pour relancer les machines de production. Vous pouvez lire l’article complet en suivant ce lien. 41 Millions de barres chocolatées ont été vendues en 18 semaines – soit un taux de 18 par seconde.

wispa

Décryptage et commentaires en vrac inspirés par ce cas pratique :

  • Les marques doivent être à l’écoute des consommateurs mais en aucun cas les laisser sans réponse : dans le cas présent Cadbury a répondu favorablement à la requête – ou devrait-on dire pression ? – des consommateurs regroupés en véritable groupe de lobbying sur Facebook ;
  • Par ailleurs, les marketeurs sont souvent mis en difficulté lorsqu’il leur est demandé d’apporter la preuve par le R.O.I de l’efficacité de leurs actions 2.0. Dans le cas présent, il semblerait que le succès commercial soit au rendez-vous !

Enfin, pour clore cet article, je ne peux m’empêcher de me demander si le groupe ‘Sauvons les bonbons Kiss Cool’ créé à l’initiative de Thierry SPENCER connaîtra la même issue ?

Affaire à suivre donc ;))

A lire également pour prolonger la discussion :

C@

Les marques sous l’influence de facebook was last modified: août 30th, 2009 by christelle