La tendance Fab Lab, vers une innovation d’ouverture

De nouvelles méthodes de travail émergent aujourd’hui. D’ailleurs, il y a de fortes chances que vous aillez déjà entendu des termes comme Makers, Fablabs, hackathon, ou encore DIY. La collaboration, l’échange, ainsi que la co-création sont au centre de ces nouvelles pratiques, qui se font en interne avec les collaborateurs comme en externe avec les clients. CCM Benchmark a invité Yann Gourvennec à animer la table ronde du 14 novembre 2017 sur ce thème très intéressant : “La Génération fablabs & digital makers”. Trois participants ont échangé sur ce sujet : Stéphanie Hajjar, directrice innovation et entreprenariat chez Leroy merlin, Hortense Sauvard, Co-fondatrice de Oui Are Makers et Eric Plantive, chef du département innovation chez EDF. La problématique principale de cet échange est la suivante : Comment la pratique du collaboratif permet-elle la génération de nouvelles idées et d’une expérience inédite? 

Fab Lab : qu’est-ce que ce concept “made in Boston” ?

Niel Gershenfeld
Niel Gershenfeld

Nous pouvons commencer par remercier Niel Gershenfeld, professeur à MIT, grâce à qui les Fab Labs ont été créés, lors d’un cours intitulé How to make (almost) everything (ou “Comment créer (presque) tout?”). Il a équipé sa salle de classe de machines assez sophistiquées pour donner la chance à ses élèves de pouvoir réaliser leur projet de A à Z. Il a aussi profité de cette initiative pour observer les différentes utilisations possibles des machines qui venaient à l’esprit de ses élèves, en dehors du contexte académique qui est plutôt contraignant.

Revenons à notre table ronde et à la définition de ces fameux Fab Labs. Pour Stéphanie Hajjar, un Fab Lab est un lieu collaboratif qui permet de créer et réaliser des projets en équipe, suivant une logique de test and learn. Pour elle, cela rejoint les principes de l’économie circulaire et de la récupération. Hortense Sauvard explique que cette structure de travail permet d’innover de manière concrète et locale en se posant les bonnes questions. Eric Plantive concrétise la discussion en donnant l’exemple de la plateforme de co-construction avec les clients d’EDF, qui s’appelle EDF pulse and you.

https://www.edfpulseandyou.fr/
Source: https://www.edfpulseandyou.fr/

De Fab Lab à incubateur , quelle relation?

Le Fab Lab et l’incubateur sont tous deux les fruits de cette tendance à travailler dans de nouveaux espaces qui sont pensés différemment. Stéphanie nous explique bien lors de la table ronde que les grandes entreprises comme Leroy Merlin travaillent de plus en plus avec leur écosystème et leur communauté. Une façon de faire agile à la startup se met en place.  Cela nous mène donc à nous poser la question suivante : pourquoi les entreprises sont-elles tellement attirées par ce mode de travail à la startup ? Pour commencer, il est bien évident qu’aujourd’hui, les startups font bien partie de l’écosystème des grandes entreprises, comme nous l’a bien expliqué Hortense lors des échanges. En fait, les startups et les grandes entreprises ont un objectif commun : la création de valeur. Chacune met en avant ses atouts, afin d’atteindre cet objectif. Les grands groupes ont accès à une base de donnée client qui peut être très intéressante pour une petite structure ; à son tour, cette petite entreprise peut offrir sa manière de travailler que l’on qualifie d’agile et de focalisée. Eric résume bien la réponse à la question en disant qu’une réelle complémentarité existe entre les deux types de structures. J’aimerai partager avec vous l’exemple de la plateforme “3DExperience” de Dassault Systèmes. Cette Fablab-incubateur “donne à des partenaires (clients, laboratoires de recherche, écoles, makers …) des moyens de conception numérique nécessaires pour mener des projets d’innovation collaboratifs”. D’ailleurs, pour Frédéric Vacher, directeur stratégie et innovation chez Dassault Systèmes, “l’idée est de s’appuyer sur l’intelligence collective pour innover mieux et plus vite“.

La table ronde s’est conclue sur des propos communs : transformer le “mindset” et la routine professionnelle des collaborateurs reste un défi compliqué à surmonter. Il faut embarquer l’équipe dans une vision d’amélioration continu (test and learn) et d’agir étape par étape.

La tendance Fab Lab, vers une innovation d’ouverture was last modified: novembre 30th, 2017 by Mia Tawile
Mia Tawile
Follow me

Mia Tawile

Mia est Consultante en Marketing Digital. Elle travaille sur la stratégie digitale, la stratégie sur les réseaux sociaux et la création de contenu (rédaction web, infographies, visuels et vidéos). Elle travaille aussi sur le développement du blog anglais de Visionary Marketing.
Mia Tawile
Follow me

Votre avis nous intéresse :