Applications mobiles mode d’emploi

Applications mobiles, comment passer du rêve à la réalité ? Les entreprises que nous rencontrons au cours de nos pérégrinations sont souvent fascinées, à juste titre, par les applications mobiles. Comme nous l’avons déjà vu avec Michael Flautre lors de l’édition 2017 de Roomn. Pour mieux comprendre ce sujet, nous avons demandé à Mar Mercadé Meana, Senior Product Owner Visual Meta GmbH de nous partager ses conseils. A noter, au titre de la transparence, que Visual Meta est la société éditrice du site shopalike.fr, filiale d’Axel Springer.

Mar Mercadé, vous êtes experte en applications mobiles, pourriez-vous nous décrire votre parcours ?  

applications mobiles
Mar Mercadé Meana

À l’âge de 12 ans, je commençais déjà à programmer et à coder en HTML et en CSS. De plus, lors de mes études en médias et communication, j’étais très impliquée dans la scène musicale barcelonaise et j’ai rapidement été fascinée par les fonctionnalités qu’un smartphone peut offrir à ses utilisateurs.

Poussée par ma curiosité et ma volonté de comprendre la relation qui nous unit à nos smartphones, j’ai décidé de faire de cette passion mon métier. Je me suis d’abord penché sur le développement des applications pour une société de production musicale, et je me suis ensuite tournée vers le e-commerce.

Quelles sont les différentes étapes de création (et de maintenance) d’une application mobile ? Que faut-il garder à l’esprit et comment gérez-vous les différentes plateformes en même temps ? 

L’existence d’une application n’a de sens que si quelqu’un l’utilise. Or les utilisateurs la téléchargent et la conservent que s’ils en ont vraiment besoin. Par conséquent, il faut toujours garder à l’esprit que le but premier est de servir l’utilisateur. Les questions que vous vous posez au début sont les mêmes avant et après la création d’une application :

  1. Qui est mon utilisateur type ? Que recherche-t-il ?
  2. Quelle est la valeur ajoutée de mon application pour répondre à leurs besoins ?
  3. Quels sont les besoins futurs de mes utilisateurs ?
  4. Comment mon application va-t-elle répondre à ces besoins ?

Les réponses à ces questions évoluent dans le temps, et vous devez vous adapter à ces évolutions. Refuser de le faire mettrait en danger votre application de façon irrémédiable.

Applications mobiles iOS et Android : des différences notables

Applications mobiles
Mon écran d’accueil mobile sur mon iPhone 6 Plus. Même sur une pareille surface, essayez de vous faire une place !

Avant tout il faut noter que les utilisateurs d’iOS et d’Android n’ont pas les mêmes attentes. Nous avons besoin de tous les talents de concepteurs et de développeurs spécialisés pour y répondre. Au final, leurs besoins se rejoignent cependant dans la qualité de l’expérience client. C’est elle qui déterminera le succès.

Quels sont les enjeux actuels dans l’industrie des applications mobiles ? 

Les utilisateurs téléchargent de moins en moins d’applications. L’écran d’accueil des smartphones ne peut en accueillir qu’un nombre limité et celles qui n’y figurent pas par manque de place, sont beaucoup moins utilisées.

Le défi est double : d’une part vous devez vous battre pour être sur l’écran d’accueil, et d’autre part, vous devez être capable d’interagir et d’être complémentaire avec les applications les plus populaires (ex : les applications de messagerie).

C’est pour cette raison qu’une application doit toujours se renouveler, intrinsèquement, mais aussi en relation avec les applications tierces. C’est au prix de cette innovation qu’elle pourra rester au goût du jour.

Quelles sont les spécificités du développement d’une application de shopping par rapport aux autres types d’applications (par exemple les applications de jeux) ? 

Vous ne trouverez jamais d’application de shopping qui fonctionne en mode déconnecté. Ce genre d’applications ne peut fonctionner qu’en ligne. En effet, elles proposent sans cesse de nouveaux produits, de nouveaux prix et de nouvelles options. Une application de jeu, a contrario, a un début et une fin. Elle est figée dès que la fin de son développement.

Le développement d’un jeu exige une quantité de travail importante avant son lancement, une application de shopping nécessite un équilibre entre innovation et amélioration.

Vous ne devez pas seulement vous battre pour offrir la nouveauté la plus cool, vous devez devenir l’application la plus rapide, la plus fluide et la plus puissante : vos utilisateurs le remarqueront.

Comment mesurez-vous le succès de vos applications ? 

Le taux de rétention est la mesure la plus importante à observer. Les utilisateurs qui installent votre application, qui l’utilisent régulièrement et qui ne la désinstallent pas sont votre plus précieux capital. Ils sont votre atout le plus précieux.

Grâce à eux, vous savez que votre application est à la fois réussie et durable. La plupart des applications sont désinstallées dans les trois jours qui suivent l’installation.

Si votre équipe marketing a travaillé dur pour inciter les utilisateurs à installer votre application mais que ces derniers ne sont pas convaincus, cela signifie que son concept est à revoir.

Comment restez-vous à l’affût des dernières tendances et des nouveaux développements dans votre domaine ? 

D’abord en utilisant mon smartphone avec passion et curiosité, et en ne manquant jamais une occasion de me mettre à la place des autres !

Deuxièmement, il est essentiel de communiquer avec ses collègues, de lire les dernières actualités et de suivre les derniers lancements de produits. C’est ainsi que vous découvrez ce qui se fait ailleurs, et surtout, ce qui ne se fait pas encore. Néanmoins, vous devez vous assurer de toujours garder un oeil sur la façon dont vos utilisateurs fidèles interagissent avec votre application.

Enfin, en mettant votre application entre les mains d’un utilisateur totalement étranger à son concept, en analysant la façon dont ses doigts se déplacent sur l’écran, en observant ses réactions instinctives, vous découvrirez vos faiblesses et vos forces. Cet aperçu sur les difficultés de l’utilisateur vous amènera à rester curieux et à persévérer pour obtenir un meilleur produit.

Quels conseils donneriez-vous à des développeurs et des concepteurs d’applications mobiles ? (3 – 5 conseils) 

Cool est un mot vide de sens. Ne développez pas d’applications mobiles cool, mais vraiment utiles. Adaptez-les aux besoins et attentes de vos utilisateurs. Les fonctionnalités « cool » doivent servir ces objectifs.

Trouver l’équilibre entre maintenance et innovation est une lutte constante, mais c’est la seule façon de faire vos preuves.

N’arrêtez jamais d’écouter vos utilisateurs et restez ouverts à la critique des non-initiés car vous êtes toujours moins savants que vous le pensez. Et amusez-vous ! Vous travaillez avec le terminal le plus révolutionnaire de ces 20 dernières années.  C’est cela qui est vraiment cool.

Applications mobiles mode d’emploi was last modified: novembre 2nd, 2017 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :