Le télétravail et ses options quand on est coupé du monde

Le télétravail est une de mes vieilles marottes. Cet été j’ai même poussé l’expérience à l’extrême et je ne l’ai pas regretté : avec les 15 jours de travail au vert que je me suis accordé, cela m’a permis de bien me reposer, sans pour autant prendre de retard dans mon travail. Souvent j’entends des entrepreneurs faire les malins en faisant croire qu’il ne faut pas prendre de vacances, mais c’est une grosse bêtise. Il faut se mettre au vert et couper l’Internet pendant au moins 1 semaine et si possible 2. C’est ce qui permet de recharger les batteries et de préserver son allant et sa productivité. Cela évite aussi de devenir polarisé sur son activité, une erreur néfaste pour la performance. Les 2 premières semaines d’août se prêtent particulièrement à ce type d’exercice car il n’y a vraiment pas grand monde au travail à cette époque-là. Et on peut ainsi profiter à plein de la nature.

Télétravail
Le site sublime des mines de Bentaillou dans la vallée du Biros, près de Sentein (et à vol d’oiseau, pas très loin de chez nous pour peu qu’on saute par dessus les montagnes qui culminent à 2 400 m à cet endroit là)

Le télétravail, coupé du monde

Mais voilà, une fois que l’on a décidé de se couper du monde, le problème est justement qu’on est … coupé du monde. Et il y a dans ce pays, un endroit que j’adore particulièrement, dans l’extrême Sud Ouest de la France, à 800 km de Paris, en plein milieu des Pyrénées, un lieu magique et vraiment reculé : il s’agit de l’Ariège (que les Français, assez mauvais en géographie, confondent quasi systématiquement avec l’Ardèche), et même plus particulièrement du Couserans, un état dans l’état, au beau milieu des montagnes.

Pour tout savoir de l’Ariège, du télétravail et des tiers-lieux (dont Cap Couserans), je vous invite à lire mon billet sur le blog de Zevillage.

 Heurs et malheurs du travailleur nomade en Ariège et ailleurs | Zevillage

Les vacances sont faites pour déconnecter, je m’accorde tous les 2 ans, 15 jours sans Internet. C’est vrai, c’est difficile à croire et pourtant j’y arrive. Les meilleures choses ayant une fin, il était temps de reprendre le collier dès la fin du weekend du 15 août. Grâce à Cap Couserans, j’ai pu le faire depuis l’Ariège*, une des régions pionnières pour le télétravail et les tiers lieux. 27 ans après mon premier laptop et subséquemment, à mes débuts dans le télétravail, la vie du travailleur nomade s’est un peu simplifiée. Mais ne nous emballons pas, de grands progrès restent à faire.

Marre de la pollution ? Il est temps de changer d’air et de venir respirer celui des Pyrénées ariégeoises.
Marre de la pollution ? Il est temps de changer d’air et de venir respirer celui des Pyrénées ariégeoises.

Pour nous, les vacances se passent souvent, dans notre maison des Pyrénées ariégeoises, un lieu inconnu du grand public, celui-ci préférant s’empiler dans les hautes Pyrénées. À croire que les embouteillages lui manquent, sans doute.Ici, dans notre vallée, un lieu chargé d’histoire et d’histoires, rien de tout cela. Si vous êtes prêts à subir les sautes d’humeur de la météo qui fait le yo-yo entre pluie irlandaise et cagnard toulousain, alors c’est le paradis. Notamment pour moi qui passe mon temps à gravir en vélo les montagnes alentour. Ici, c’est aussi le paradis des ours, réintroduit récemment au grand dam des éleveurs — ici je resterai neutre — et aussi des promeneurs qu’il n’a pas encore dévorés (rassurez-vous, c’est une plaisanterie, c’est un animal peureux). Depuis 4 ans, pour ne pas pénaliser la famille, je prolonge mon séjour hors de la capitale et je me lance à fond dans le télétravail. Mais voilà, tout n’est pas aussi simple que cela.

Lire la suite sur : Heurs et malheurs du travailleur nomade en Ariège et ailleurs | Zevillage

Le télétravail et ses options quand on est coupé du monde was last modified: septembre 12th, 2017 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :