Le digital, nouvelle compétence relationnelle

Par définition, une compétence relationnelle c’est la capacité à engager une conversation avec une personne pour échanger sur un sujet. C’est aussi la capacité à écouter, à influencer, à convaincre et même stimuler la créativité en inspirant autrui. On peut donc dire que le digital est notre nouvelle compétence relationnelle. Aujourd’hui nous sommes nombreux à communiquer grâce aux réseaux sociaux, que ce soit avec nos amis venant des quatre coins du monde ou avec nos collègue du bureau afin de prendre une décision importante comme où manger à la pause déjeuner. Certains utilisent même les réseaux sociaux et les applications mobiles pour rencontrer leur âme soeur. En effet, le digital facilite les rencontres, et simplifie les relations entre nous. Oui, certains pourront dire que le digital et les smartphones ont un impact négatif sur les relations conversationnelles. Ceci est un sujet de débat interminable.

Le digital, un phénomène societal

La disruption digitale n’est pas uniquement un bouleversement technologique, mais aussi économique et social. En effet, dans cet article nous allons nous concentrer sur les relations sociales que tissent les utilisateurs grâce à Internet. Le digital nous rapproche car il joue un rôle important dans l’atténuation des distances et du temps. En d’autres termes, le digital rapproche les gens, qu’ils soient dans la pièce d’à côté ou sur un autre continent. Il y a environ 2 ans et demi, j’ai quitté Manchester au Royaume Uni, où j’ai fait la connaissance de personnes du monde entier. Aujourd’hui, grâce à Whatsapp, Facebook et Facetime, je suis en contact mon groupe d’ami; nous organisons même un « group call » mensuel.

Le ton informel et spontané employé sur Internet permet de décontracter et simplifier la conversation.  Il n’y a pas de format ou tournures de phrases complexes à respecter. Ceci est vrai pour différentes tranches d’ages; en effet 57% des 13-17 ans déclarent avoir développer des amitiés en ligne. Certaines personnes sont même plus à l’aise d’écrire leurs pensées sincères sur Whatsapp ou Messenger. Ils se sentent protégés par leur écran d’ordinateur.

Internet joue un rôle important dans la création de communautés

Un autre argument qui appuie mon propos est la création de communautés sur Internet autour d’intérêts communs, comme le voyage, les objects connectés, ou la politique. Le client connecté d’aujourd’hui partage son avis avec les membres de cette communauté. Ces derniers se basent souvent sur ces avis pour prendre une décision d’achat. Les marques bénéficient aussi de la création de ces communautés; celles-ci présentent pour elle une source de données. En travaillant ces informations, les marques peuvent mieux comprendre et cibler leur audience.

La Saint-Valentin à l’heure du digital, c’est amusant

Un article publié le 14 février sur la communication digitale doit absolument avoir une partie consacrée à la Saint-Valentin, non pas pour expliquer la signification de cette fête, mais plutôt pour comprendre l’opportunité que cela présente à l’heure du digital, car nous sommes probablement tous d’accord sur un point: la Saint-Valentin est une fête hyper-commercialisée.

Commençons par le community management. C’est encore une période de l’année où les community managers doivent être créatifs. J’ai trouvé l’exemple de Mikado très amusant. Ils se sont inspirés de la tendance des ‘challenges’ sur les réseaux sociaux, pour lancer leur propre défi: le Mikado Kiss challenge.

Certains préfèrent les méthodes traditionnelles

Pour cette fête là, le ciblage de la communication est assez stéréotypé. Les femmes et les hommes reçoivent des emails et des message complètement différents. Les femmes reçoivent des offres pour se faire belles, comme par exemple des livraisons express, des réductions sur les vêtements ou les cosmétiques. Les hommes, quand à eux, reçoivent des idées cadeaux et des astuces pour faire sourire leur partenaires par e-mail.

Le digital fait évoluer le comportement utilisateur

Souvent, un bouleversement entraîne un changement du comportement utilisateur. Ce dernier s’adapte à la technologie et à ses avantages. Par exemple, l’utilisateur connecté d’aujourd’hui n’a pas le temps de se balader dans les boutiques pour trouver l’article parfait. Il préfère se connecter sur un site e-commerce, discuter avec un chatbot pour enfin trouver l’article qu’il cherche.

Le comportement de l’utilisateur connecté est tellement analysé que la communication qui le touche est souvent très ciblée. La communication push vise son besoin exact et son status dans son parcours achat. Le consommateur est donc incité par la communication des marques qui est très stratégique.

Le smartphone et la tablette sont les deux outils conversationnels par excellence de notre utilisateur connecté. En effet, l’email, les applications et les réseaux sociaux font partie des principales utilisations d’une tablette. Les applications mobiles comme Whatsapp ou Messenger sont extrêmement utilisées, que ce soit pour envoyer des messages, des images, des vidéos et même des message vocaux. 40 milliards de messages sont échangés chaque jour sur Whatsapp; ce nombre est deux fois plus grand que celui des SMS envoyés par jour.

Encore une fois, le digital est amusant, bouleversant, et intéressant !

Le digital, nouvelle compétence relationnelle was last modified: février 13th, 2017 by Mia Tawile
Mia Tawile
Follow me

Mia Tawile

Mia est consultante Web Marketing chez Visionary Marketing. Elle est responsable de la rédaction d'articles et la création de visuels pour les réseaux sociaux. Elle travaille aussi sur le développement du blog anglais de Visionary Marketing.
Mia Tawile
Follow me

3 réflexions sur “ Le digital, nouvelle compétence relationnelle ”

Votre avis nous intéresse :