J’ai trouvé mon chemin sur les autoroutes de l’information – nos voeux pour 2017

Peu d’entre vous ont sans doute connu les autoroutes de l’information. Moi oui, c’est là que j’ai trouvé mon chemin.

Des autoroutes de l’information à Visionary Marketing

D’un point de vue business, 2016 a été une année très remplie c’est le moins qu’on puisse dire. En fait, les dernières années ont toutes été bien occupées. Il y a trois ans jour pour jour, je travaillais sur mon ordinateur et sur mon blog pour préparer le lancement de ma nouvelle entreprise. Nouvelle n’est pas le terme qui convient. Visionary Marketing was created in 1995. C’est ma frustration de voir combien les managers de mon entreprise étaient victimes de downsizing sans tenir compte de leurs compétences qui a servi d’aiguillon à la création de ce site. J’ai donc utilisé ce nouvel outil qu’on appelait l’Internet (à cette époque-là on parlait des autoroutes de l’information) pour mieux promouvoir mes compétences.

La version 1997 de Visionary Marketing, alors partie intégrante des autoroutes de l'information (l'image vous est offerte par le superbe site archive.org)
La version 1997 de Visionary Marketing, alors partie intégrante des autoroutes de l’information (l’image vous est offerte par le superbe site archive.org)

Alors j’ai essayé de mettre mon CV en ligne et je me suis rendu compte rapidement que rien de bon n’en sortirait. J’ai opéré un changement radical, afin de transformer son contenu et son thème et coller à un rapport de 100 pages intitulé Visionary Marketing en anglais. Six mois plus tard, j’ai acheté le nom de domaine et je le rattachai au site Web.

autoroutes de l'information
L’équipe de Visionary Marketing vous souhaite un joyeux Noël et une bonne année.

L’importance du site

Le site a bien changé d’hébergement quelques fois mais il a toujours été là pour accompagner mon activité. Je l’ai utilisé pour ma recherche marketing, pour réseauter et évangéliser. Finalement, je n’ai plus jamais eu à chercher un job. Des gens ont commencé à m’appeler. Je n’ai jamais été licencié d’Unisys. En fait, c’est même l’inverse qui s’est passé. J’ai démissionné 2 fois. Une fois pour quitter la France et revenir en Grande-Bretagne. Mais on ne m’a pas laissé faire et on m’a donné un package d’expatrié à la place alors même qu’on me disait que c’était impossible. Le site Web me rendit visible et désirable. J’ai continué donc à le mettre à jour. Et j’ai démissionné une deuxième fois pour rejoindre Capgemini pour qui j’ai travaillé au Liban en Chine et en France.

Un site pour trouver un travail

J’ai donc continué à mettre à jour mon site. Et ce site m’a permis d’obtenir un nouveau poste en dehors de Capgemini quand j’ai rejoint Orange (France Télécom comme on l’appelait à l’époque). C’est le site Web qui m’a obtenu ce job et je n’ai plus jamais cessé de le mettre à jour. En 2004 un collègue d’Orange m’a conseillé de quitter les sites et de passer au blog. Je n’ai pas supprimé le site mais j’ai ajouté des blogs, celui-ci entre autres, en plus du site Web. J’ai eu du flair d’agir ainsi et de ne pas supprimer le site, s’appeler “Visionary Marketing” crée des obligations en matière de choix technologiques.

Donner pour recevoir

Pendant des années j’ai travaillé gratuitement sur ce site, en publiant du contenu en réseautant et en enseignant pendant des années. Ensuite, je pris la décision de transformer Visionary Marketing en entreprise.

Il y a trois ans jour pour jour, j’ai quitté Orange et je réfléchissais au futur qui s’offrait à moi. 15 jours plus tard j’étais lancé dans le monde du business, tout seul ou presque. Ce n’était pas rien. Ce n’était pas une décision aisée à prendre. J’ai continué à mettre mon site à jour pendant 2 semaines. Changer un site personnel en site professionnel est d’ailleurs loin d’être évident. De mes longues expériences de direction de sites, je n’avais jamais vécu de chose aussi difficile. Bien sûr, l’interface utilisateur était loin d’être bonne mais surtout, c’est l’angle éditorial du site qui devait être entièrement changé. La question est aussi passée du simple contenu à la conception d’offres, qu’il fallait rendre désirables et de ventes de prestations. Un exercice plus difficile à faire pour soi que pour les autres. Un véritable saut qualitatif.

autoroutes de l'information
Les bureaux de Visionary Marketing dans le neuvième arrondissement de Paris. Notre bureau se trouve dans l’ancienne maison de Chopin de 1841 à 1852.

Pour refaire ce site j’ai choisi une voie assez originale. Je crois dans la puissance des histoires. Alors j’ai commencé à en raconter. Ma vision pour le monde qui s’offre à nous, la façon dont je voyais le digital jouer un rôle dans les organisations en changement. La manière dont je pensais que les employés, les managers, avaient besoin d’un enseignement différent. J’ai donc gribouillé quelques mots sur un dos de paquet de cigarettes et j’ai utilisé ce brouillon pour aller chercher de nouveaux clients. J’en avais déjà un, il m’en fallait plus si je voulais transformer Visionary Marketing en véritable entreprise.

autoroutes de l'information
Mon premier bureau en mars 2014. Depuis lors, nous avons déménagé dans un autre appartement du même ensemble immobilier du début du XIXe siècle, entièrement refait à neuf.

Deux semaines plus tard, j’étais sur le terrain à chasser les affaires les clients. J’en ai signé un puis deux. Après à peine deux mois j’étais tellement occupé que j’ai dû aller chercher d’autres personnes pour m’aider à répondre aux demandes. J’ai embauché mon premier stagiaire moins de six mois plus tard. Maintenant nous pouvons, vous remarquerez le « nous », nous réjouir d’avoir servi 60 clients dans différents secteurs et dans tous les domaines que j’avais décrits sur le dos d’un paquet de cigarettes.


Une sélection de nos meilleures pratiques 2014-2016 sur notre espace Slideshare

Je suis très content d’avoir opéré ce changement. Nous sommes, fort heureusement, encore en lien avec Orange et nous travaillons pour eux, c’est un plaisir. En plus de cela, j’ai été capable d’élargir mon horizon. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est la capacité de passer d’un client à un autre. D’un secteur à un autre. D’une problématique à une autre. C’est varié et intéressant. On ne s’ennuie jamais et j’adore ça. J’ai plaisir à venir au petit matin boire mon café au bar de la Trinité alors que j’écris un article, celui-ci en l’occurrence aujourd’hui, sur mon Smartphone avant d’aller au bureau et de rencontrer mon patron. C’est un chic type, je peux vous le garantir.

autoroutes de l'information
Nos nouveaux bureaux depuis novembre 2015, dans l’ancienne maison du compositeur romantique Frédéric Chopin.

Nous devons beaucoup de nos résultats de ces dernières années à nos chers lecteurs, certains fidèles depuis plus d’une décennie, et il est tout naturel pour nous de vous écrire aujourd’hui pour vous remercier et vous souhaiter un joyeux Noël et une bonne année 2017.

J’ai trouvé mon chemin sur les autoroutes de l’information – nos voeux pour 2017 was last modified: octobre 21st, 2017 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :