Management intermédiaire vs transformation digitale

Cécile Demailly, consultante en changement organisationnel au sein de grandes entreprises chez Early Strategies a réalisé une étude pour mieux comprendre comment le management intermédiaire réagit face à la transformation digitale. Ce phénomène touche toutes les industries et cause de nombreux changements. Voilà pourquoi la disruption devient un mot clé lorsque l’on parle de transformation digitale. Dans cette recherche d’informations, Cécile Demailly apporte sa connaissance poussée de l’univers corporate et son expertise dans les études de recherche. Le questionnaire a été fondé sur 7 domaines afin d’obtenir une étude complète et globale sur la perception de la transformation digitale par le management intermédiaire, avec des questions simples afin que les managers donnent des réponses spontanées. Les différents domaines sont : l’adoption de la transformation digitale, l’état d’esprit des managers intermédiaires, le statut, le sens relationnel, l’environnement organisationnel, le changement et enfin d’adaptabilité. Les réponses collectées et analysées sont très intéressantes, nous allons donc vous les présenter brièvement. Pour approfondir nos propos, parcourez la synthèse ou rendez-vous sur la page de l’étude.

transformation digitale
La transformation digitale n’est pas seulement quelque chose de technique, elle facilite les relations humaines.

Fracture numérique

La fracture numérique (également appelée digital divide) est par définition une inégalité économique et sociale liée au numérique et à la technologie. Il existe aussi la fracture numérique globale qui est simplement l’écart digital entre un pays émergeant et un pays développé.transformation digitale

 

Mais dans le contexte de l’étude de Cécile Demailly, on parle de fracture numérique avec le management exécutif. Le management intermédiaire a un retour positif sur la mise en oeuvre des pratiques digitales. Mais avec ces pratiques, de nouveaux défis sont apparus ainsi qu’une certaine ambiguïté dans les tâches des managers intermédiaires. Grâce à la transformation digitale, on s’attend à ce que les managers intermédiaires deviennent leaders, prennent des initiatives, mais le manque de reconnaissance auquel ils font face peut être un frein.

 

Une transition vers le leadership

Atransformation digitaleujourd’hui, dans une entreprise transformée digitalement, les managers intermédiaires passent par un changement de leur identité et de leur activité au travail. Leurs tâches sont aujourd’hui différentes. Au lieu de diriger et contrôler les processus, ils doivent aujourd’hui guider, influencer et faciliter l’organisation. Cela leur demande aujourd’hui d’être plus ouverts, de travailler pour le développement de leur équipe, et de créer de nouvelles procédures. Mais des difficultés existent, telles que le volume d’information et l’abondance d’outils disponibles qui submergent beaucoup de managers intermédiaires. De plus, la transformation digitale ajoute une couche de complexité et d’incertitude.

Un paradoxe digital

L’analyse des données collectées révèlent que les opinions et les perceptions des managers intermédiaires face à la transformation digitale sont très différentes. En effet, 50% des personnes interrogés pensent que le digital les aident à saisir plus facilement les situations et à penser de manière créative, contre 40% qui pensent le contraire.

Les managers intermédiaires adeptes du digital considèrent que les valeurs évoluent positivement, notamment en matière de savoir-être et de transparence. Cela facilite les relations humaines.

transformation digitale

A l’inverse, les mécontents de la digitalisation dans leur activité, considèrent ce phénomène comme une contribution à la bureaucratie et à la complexité. Pour eux, les processus sont rendus plus difficiles  à cause de cette couche de complexité et d’incertitude que nous avons évoqué précédemment. Ces managers intermédiaires croient également que la digitalisation impacte négativement les interactions humaines.

 

 

La transformation digitale est un phénomène d’actualité. Toutes les entreprises sont concernées par celle-ci. Il est donc important pour les entreprises de prendre en compte le digital dans leur fonctionnement et leur prise de décision. Ne pas le faire serait une erreur stratégique de leur part. Par conséquent, tous managers intermédiaires (comme les autres managers) doivent intégrer le digital dans leur manière de travailler afin d’en tirer des avantages.

 

Management intermédiaire vs transformation digitale was last modified: octobre 6th, 2016 by Claire Sorel
Claire Sorel
Suivez-la

Claire Sorel

Claire est Consultante Junior en Web Marketing chez Visionary Marketing. Elle est responsable de la gestion du blog et des médias sociaux. Elle est spécialisée dans la création de contenus (articles de fond, vidéos et visuels).
Claire Sorel
Suivez-la

2 réflexions sur “ Management intermédiaire vs transformation digitale ”

Votre avis nous intéresse :