Notre environnement : une bulle d’innovation ?

On constate qu’il existe un buzz sur la thématique de ‘bulle d’innovation’, sujet sur lequel tout le monde n’est pas toujours d’accord. J’ai trouvé intéressant de partager un article à propos de ce sujet, que met en avant si bien Joanne Jacobs dans son article ‘Are we in a disruptive bubble?‘. Dans ce dernier, elle explique le rôle de l’innovation de rupture (ou innovation disruptive) dans les marchés d’aujourd’hui : 

En examinant de près ce que l’on peut lire à propos de la stratégie de rupture (ou de disruption), je remarque que le buzz généré par ce phénomène s’amplifie.
Celui-ci provoque :

Cette analyse laisse entendre aux observateurs qu’ils se trouvent dans une bulle d’innovation. Et que les attentes qu’ils ont envers cette innovation de rupture sont démesurées par rapport à ce qu’elle peut leur apporter. C’est pourquoi, ils risquent de délaisser cette stratégie.

Stratégie de disruption : pas un « buzzword »

En réalité, la stratégie de disruption n’est pas une tendance.  Ce n’est ni un « buzzword » que l’on utilise lors d’une réunion, ni une façon de positionner une marque sur le marché.

Cette rupture découle de la convergence de trois éléments :

  • les technologies émergentes,
  • le changement du besoin client,
  • la disponibilité des ressources.

Ce groupe d’éléments permet de développer un nouveau produit et de faire contrebalancer les affaires.

Être disruptif ne se fait pas sans audace, quitte à jouer parfois avec les interdits.
Être disruptif ne se fait pas sans audace, quitte à jouer parfois avec les interdits.

Déstabiliser le statu quo

Ces dernières années, nous avons vu l’apparition de nouveaux entrants sur des marchés que l’on pensait stables et saturés :
Aujourd’hui, AirBnB est dans les premiers rangs en terme de capitalisation du marché hôtelier. Uber, représente le service voiturier ayant la croissance la plus rapide au monde.
À l’instar de ces deux géants, Dropbox, SurveyMonkey, Palantir Technologies, SpaceX et beaucoup d’autres sont elles aussi des entreprises innovantes redéfinissant leur façon de communiquer, de rechercher et de développer des produits.
Par ce biais, elles attirent les investisseurs, et l’intérêt d’autres entreprises. Celles-ci ont toutes émergé durant une courte période favorisée par le développement simultané d’outils, et de ressources.

Jusqu’à maintenant, nous débattions des possibilités de « disruption des affaires ». Seulement, l’apparition de nouvelles ressources et de nouvelles technologies permettent d’actualiser le fonctionnement de l’industrie traditionnelle :

  • Sophistication de la collecte de données (avec le téléphone mobile),
  • Amélioration des « intelligences artificielles »,
  • Changement de la consommation de contenu,
  • Changement de comportement de la part des clients.

Ce sont donc les industries innovantes qui déstabilisent un statut quo en place depuis longtemps. Ceci est aussi apparent dans l’utilisation de VPN comme étant un moyen de court-circuiter les blocages géographiques de contenu et de livraison grâce à la croissance d’entreprises de livraison internationale comme ComGateway. La rupture qui en découle est une affaire d’opportunités qui ne cessent de croître.

Une bulle d’innovation qui grossit ?

Nous vivons peut-être dans un cadre qui traduit une augmentation d’innovations. Mais nous ne vivons pas dans un cadre qui se repose entièrement sur celles-ci.
Faciliter la stratégie de rupture par l’innovation, c’est un moyen d’affirmer son avantage compétitif et de supporter sa rentabilité. Cependant, il faut faire attention à ne pas se laisser prendre par les nouveaux acteurs du marché lors d’un travail organisé autour de la disruption des affaires.
Enfin, l’objectif principal est de faciliter la création d’une rupture lorsqu’il existe une opportunité de marché. En prenant en compte que le concept de protection du marché est inexistant.

Source: Are we in a disruptive bubble? http://disruptorshandbook.com/are-we-in-a-disruption-bubble/

Notre environnement : une bulle d’innovation ? was last modified: juillet 14th, 2016 by Mia Tawile
Mia Tawile
Follow me

Mia Tawile

Mia est assistante Web Marketing chez Visionary Marketing. Elle est responsable du community management et de la rédaction de contenu. Elle travaille aussi sur le développement du blog anglais de Visionary Marketing.
Mia Tawile
Follow me