content marketing : 5 conseils pour travailler avec son juriste (1/5)

Suite à des discussions que j’ai pu avoir avec des amis et anciens collègues, je me suis rendu compte que beaucoup de monde avait des difficultés à communiquer voire travailler avec son département juridique ou avait simplement des a priori. De mon coté, j’ai eu la chance de travailler comme juriste en collaboration avec l’équipe de content marketing de mon entreprise précédente pendant plus de 6 ans, et d’y être intégré à tel point que j’allais en rendez-vous chez le client (ce qui n’est pas courant pour un juriste). Je me suis donc lancé dans cet article afin de partager mon expérience avec vous.

Vous ! Oui, vous qui lisez ces lignes, arrêtez-vous un instant afin de vous détendre quelques minutes en suivant les aventures d’un chef de projet racontée de manière décalée, qui au fur et à mesure de l’avancée du projet va être confronté à des situations où la présence d’un juriste lui aurait évité des déconvenues. Chaque épisode est agrémenté de suggestions afin de mieux travailler avec son département juridique et ainsi  établir une communication efficace et sereine. Cette aventure est en 5 épisodes et sera publiée tous les mardi. Elle vous met dans la peau d’un chef de projet marketing et relate un projet complet de content marketing et plus précisément de Brand Content associant un juriste dans son déroulement.

Situation : Vous vous retrouvez en grosse réunion marketing avec toute l’équipe ainsi que le DG et tout le comité de direction et vous vous demandez bien ce qui va vous tomber dessus.

Réunion-juriste-content-marketing

Votre boss annonce triomphant que vous allez lancer un site en partenariat avec un gros média non encore choisi afin de véhiculer la nouvelle image de marque de votre entreprise. Ce site contiendra du contenu exclusif en adéquation avec les nouvelles valeurs définies dans la stratégie marketing et de communication. Il permettra d’interagir directement avec les clients, bref voici un beau projet de content marketing qui se profile à l’horizon. C’est motivant !! A l’issue de la grand messe de lancement du projet, une première réunion de travail a lieu. Votre boss répartit les taches à chaque personne de l’équipe et la réunion va bientôt se terminer.

la-question-a-ne-pas-poser

Et là, votre jeune stagiaire prononce innocemment LA question à ne jamais poser : « Heu, du coup, il faut voir avec le juridique pour les contrats, non ? ». Ça y est la bombe est lâchée ! plus moyen de dire qu’on les avait oubliés ceux-là.  Un grand silence  lourd envahit la pièce et votre boss contraint et forcé répond : « Oui, il va falloir faire des contrats et travailler avec le juridique ».

Bienvenue en enfer !

Episode N°1 : Mettre ton juriste dans la boucle au tout début du projet et l’impliquer le plus possible, tu feras.

On vous a donné un nom au sein du département juridique qui sera votre contact pour ce projet.

Première étape : trouver le bureau du juridique ! Ce n’est pas simple, vous n’y avait jamais mis les pieds. En plus, vous ne savez même pas quelle tête il ou elle a. Tel Bruce Willis vous vous dirigez droit dans le piège (de cristal) que vous sentez se préparer à l’horizon.

bruce-willis-content-marketing

Après une vingtaine de minutes de détour dans la boîte, vous découvrez un endroit que vous ne connaissez pas où se trouvent des bureaux et des gens que vous n’avez presque jamais croisés. D’ailleurs, vous avez toujours pensé qu’ils travaillaient pour une autre boîte de l’immeuble.

Votre réunion commence. Vous expliquez le projet en essayant d’être positif et de montrer votre motivation, les buts à atteindre, ce qui a été décidé comme contenus, fonctionnalités, APIs à intégrer etc…

Alors le juriste commence à parler à son tour. En serrant les miches, vous commencez à noter toutes les informations qui semblent nécessaires pour pouvoir réaliser ce projet.

Après six pages d’écriture sur votre cahier, il vous annonce que pour intégrer cette API et récupérer les datas afin de compléter votre base de données clients il va devoir faire des recherches… qui vont prendre du temps !

De plus, il vous explique que telle partie du projet ne va pas être possible car c’est à la limite de la légalité. Et mer… ça commence ! Vous n’allez pas pouvoir faire ce qui a été décidé.

Votre seule idée en tête est maintenant de clore cette réunion le plus vite possible pour vous éloigner de cet endroit dans lequel un être étrange parlant une langue bizarre vous harcèle de questions auxquelles vous n’avez pas réponse.

Enfin reparti, vous soufflez et reprenez vos esprits comme Bruce Willis en sueur et heureusement pas à moitié en sang, vous retournez à votre place. Et là, votre jeune stagiaire innocent vous pose LA QUESTION qu’il ne fallait toujours pas poser : «  ça s’est bien passé ? ».

Explications :

Le vrai noeud de la communication avec le juridique commence par mettre en place une bonne relation voire construire une confiance avec la personne identifiée au sein du département juridique qui sera votre contact. Si jamais, on vous dit qu’il n ‘y en a pas parce que toute l’équipe tourne en fonction des projets et qu’il n ‘est pas possible d’avoir une personne en contact qui est dédiée, insistez quand même et essayez de passer par la voie hiérarchique si nécessaire.

Pourquoi ? Plus vous connaissez votre juriste et plus vous comprendrez comment il fonctionne et ce qu’il attend de vous. Ainsi, vous pourrez mettre en place des outils et optimiser votre travail. Tout sera plus simple et plus fluide pour votre projet présent et ceux futurs.

Par exemple, pour chaque étape du projet essayez d’obtenir un formulaire, une sorte de feuille de route de sa part qui récapitule les informations dont il a besoin pour vous délivrer les contrats, notes ou mémos nécessaires et aussi les délais de réponse que le juriste peut s’engager à accepter. Il vous sera alors beaucoup plus facile et rapide de récupérer toutes les informations dans les temps et donc d’obtenir un retour rapide de sa part.

Trucs & astuces :

  1. Mettre en place une feuille de route dès la validation du projet.
  2. Inviter votre juriste à la première réunion de travail vous permettra d’avoir de sa part sa vision du projet et donc une prise en compte de l’ensemble des taches à accomplir.
  3. Eventuellement, il pourra alerter très tôt sur les risques de réaliser telle ou telle partie du projet. Et donc vous permettra d’ajuster le projet avant qu’il ne soit trop avancé.
  4. L’impliquer plus dans les projets lui permettra de se sentir plus à l’aise dans la vie de l’entreprise et il sera plus motivé pour vous répondre. Donc vous gagnerez en efficacité et il aura plus d’informations voire des éléments de réponse que vous n’aviez pas pensé devoir fournir.

>Lire l’épisode 2 

content marketing : 5 conseils pour travailler avec son juriste (1/5) was last modified: novembre 4th, 2015 by Xavier Barriere
Xavier Barriere
Suivez-moi :

Xavier Barriere

Directeur Général Adjoint chez Arthur & Lehmann
Xavier Barrière a 15 ans d’expérience en tant que business partner de l’équipe Brand Content et responsable juridique du service des obligations légales chez Yahoo!.
La société Arthur & Lehmann SAS est spécialisée dans la prévention et la lutte contre les risques de NSEO, la santé des sites web et leur optimisation.
Xavier Barriere
Suivez-moi :