BIG DATA et RH : les nouveaux outils au service des entreprises

Pour rester compétitif dans la guerre des talents, les entreprises doivent faire évoluer leurs méthodes. Parmi les nouveaux outils RH se trouve le Big Data. Mais que trouve-t-on derrière ce terme vague, en ce qui concerne les RH ? L’animation de la table ronde « RH et Big Data », organisée par CCM Benchmark avec David Bellaïche (PDG du groupe Althea), François Coupez (Atipic Avocat) et Yves Loiseau (Textkernel), a donné l’occasion à Emploi-e-commerce de faire le point sur les différentes utilisations du Big Data dans les Ressources Humaines. Du recrutement à la rétention des salariés, les Big Data modifient aujourd’hui l’approche RH.

De quelles données parle-t-on ?

Trois sources de données majeures sont à distinguer : les données structurées de la société, ses données internes non structurées, et toutes les données externes (c’est-à-dire, en somme, le web).
L’utilisation des données structurées de l’entreprise ne date pas d’hier. Il s’agit de réponses à des questionnaires (hormis les champs libres), de résultats d’évaluation, de données issues de SIRH sur les salariés (âge, études, adresse etc…).
Nous trouvons par la suite les données non structurées internes. Ces dernières étaient difficilement exploitables jusqu’à aujourd’hui. Nous parlons principalement d’échanges sur la messagerie instantanée, de contenu de e-mails, de réseaux sociaux d’entreprise, ainsi que n’importe quelle information ou contenu librement fourni par un salarié à l’entreprise. Les réponses aux questionnaires sous forme de champs libres sont maintenant exploitables, même à très grande échelle.
Enfin, nous trouvons toutes les données extérieures à l’entreprise, les megadonnées. Pour simplifier, il s’agit de toute donnée disponible sur internet. En ce qui concerne les RH, on pense surtout aux réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin ou Viadeo, aux réseaux sociaux personnels (Facebook) ainsi qu’aux CVthèques ou autre base de données concernant des individus.

Big data et RH
La RH : un domaine de plus aspiré par le tourbillon Big Data

Que peut le Big Data pour les RH ?

Les megadonnées jouent à la fois sur le recrutement et sur la connaissance des salariés.
En ce qui concerne le recrutement, le Big Data permet une meilleure anticipation des besoins. En étudiant les données concernant les départs des employés et en les croisant avec la stratégie de l’entreprise, celle-ci peut anticiper ses besoins de recrutement poste par poste.

En plus de faciliter l’anticipation des besoins, le Big Data peut améliorer la qualité du recrutement. Un bon recrutement c’est simplement mettre la bonne personne au bon poste. Cependant la définition de la « bonne personne » est souvent plus difficile qu’il n’y paraît. En étudiant la performance des salariés passés et actuels, et en rapprochant ces données aux profils des employés, le Big Data va permettre de définir le profil idéal pour le poste. Les fiches de poste doivent être corrigées en conséquence pour que l’entreprise recrute plus efficacement.

Le Big Data permet également de dénicher des talents. Linkedin, Viadeo, Doyoubuzz, les candidats sont partout sur le web. La masse d’informations disponibles concernant ces candidats actifs ou passifs représentent pour les recruteurs une véritable opportunité de dénicher les talents qui correspondent à leurs besoins. Attention cependant, la loi ne permet pas le pillage massif des données et il convient d’être très vigilant avec les activités de sourcing.

Le Big Data améliore le recrutement, mais la vraie « révolution » se situe au niveau de la connaissance des salariés. Comme le fait remarquer monsieur Bellaïche, président du groupe Althea, peu d’entreprises connaissent précisément le nombre de salariés qu’elles emploient. Le constat est évident : les entreprises ne connaissent pas leurs salariés.
Le Big Data vient changer la donne en permettant aux entreprises une connaissance précise de leurs salariés. En exploitant les données internes non structurées, une entreprise peut connaître les envies, humeurs et besoins de ses salariés. Pour prendre un exemple, l’analyse de l’ensemble des e-mails de la société pourrait mettre en lumière des besoins spécifiques de formation. Les RHs, désormais conscients des besoins réels des salariés peuvent ensuite proposer la bonne formation au bon moment.

L’analyse des conversations de la messagerie interne de la société pourrait également permettre à l’entreprise d’établir un indicateur de bien-être au sein de l’entreprise. Il serait possible, a travers l’étude des profils ayant quitté la société, de comprendre ce qui a motivé leurs départs, et, principalement, d’anticiper les départs des profils similaires en fournissant des mesures correctives.

Le Big Data peut également être utilisé pour modifier les parcours professionnels au sein de l’entreprise. Etudier les parcours des éléments les plus performants ou épanouis au sein de l’entreprise donne aux RHs les clés pour redessiner les parcours professionnels internes pour l’ensemble de la société.

Le Big Data révolutionne le rapport entre RH et stratégie d’entreprise en apportant une vraie connaissance des salariés. Dénicher les talents ne suffit pas, il faut savoir les garder et les développer. Il faut maintenant oser franchir le pas pour ne pas se trouver distancé. Pour rester dans la course demain, il faut dès aujourd’hui apprendre à connaître ses salariés grâce au Big Data.

BIG DATA et RH : les nouveaux outils au service des entreprises was last modified: janvier 16th, 2016 by Vincent Hart de Keating
Vincent Hart de Keating

Vincent Hart de Keating

Associé chez emploi-e-commerce
Vincent Hart de Keating est un blogueur invité. Il est spécialisé dans les métiers et les profils du E-commerce et nous fait part de ses analyses.
Vincent Hart de Keating

Les derniers articles par Vincent Hart de Keating (tout voir)

9 réflexions sur “ BIG DATA et RH : les nouveaux outils au service des entreprises ”

Votre avis nous intéresse :