Sécurité informatique : le cloud computing est-il une menace ou une opportunité ?

Sécurité informatique

Orange Business Services poursuit sa série de Webinaires, avec cette séance particulièrement intéressante (qui aura lieu sur le site Webikeo le 12 novembre de 14 heures à 15 heures) sur le sujet de la sécurité informatique dans le Cloud Computing. La sécurité dans le Cloud Computing fait l’objet de tous les fantasmes : vol de données, phishing, récupération de fichiers entiers de carte bleue… Les scandales ne manquent pas sur Internet, relayés avec force par les médias. Pourtant, en même temps qu’un bruit énorme existe sur les réseaux quant à perte de confidentialité des données et la soi-disant fragilité du cloud computing, les usages des utilisateurs s’orientent de plus en plus vers l’ouverture et le partage. Alors qui croire ? Et surtout, peut-on confier ses données à nuage public ou privé, sans risquer de perdre ses précieuses informations, surtout lorsqu’on est DSI et  responsable des données de l’entreprise. Enfin et surtout, soyons un peu provocateurs, et si le cloud computing au lieu d’une menace pour les entreprises était la solution à la cybercriminalité ?

La sécurité dans le cloud : mythes et réalité

sécurité informatique
image Balboa Capital via http://gestionpaiegrhquichoisir.com : le cloud computing est souvent cité non pas comme un risque, mais comme une solution aux problèmes de sécurité

Au départ il y a la menace, et aussi la peur qui est dans tous les esprits, attisée par les médias et les incidents de sécurité qui jalonnent notre quotidien : vols de données sur les sites e-commerce, explosion du “phishing”, augmentation exponentielle des dénis de service, et même un nouveau concept, le « ransomware ». Tout ceci ne touche plus seulement les particuliers mais aussi les entreprises. Or, cette accélération de la cyber insécurité est concomitante de l’utilisation accrue du cloud par les entreprises, que ce soit au travers du SaaS ou des projets d’externalisation dans le cloud (IaaS/PaaS). Doit-on en conclure que recourir au cloud signifie que vos données sont plus en danger ? La réalité est contre-intuitive : externaliser dans le cloud c’est au contraire faire confiance à des professionnels pour obtenir, en retour, plus de sécurité. Comme dans cet exemple d’une entreprise bretonne qui a brûlé et qui, dans son incendie, a perdu l’ensemble de ses données ; au point finalement de disparaître. L’externalisation de son informatique lui aurait permis de déclencher un plan de reprise d’activité et de se relancer ailleurs. Mais pour en arriver là, il faut avant tout sécuriser le cloud : nous verrons donc ici avec des professionnels de ce métier pourquoi et comment le cloud peut être sécurisé et pourquoi vous pouvez faire leur confiance pour héberger votre informatique.

s'inscrire orange

A qui s’adresse ce webinaire ?

A tous les responsables d’infrastructure, les DSI, RSSI, responsables des systèmes d’informations, ou responsables informatiques des petites, moyennes ou grandes entreprises françaises. Ce webinaire peut également intéresser tous les professionnels qui sont concernés par les problématiques de sécurité des données et des traitements, dans l’entreprise et dans le cloud, qu’ils soient informaticiens ou utilisateurs.

Programme du Webinaire sur la sécurité informatique dans le cloud computing par Orange Business Services 

yann-gourvennec-015-netbIntroduction : la sécurité des données à l’ère du cloud computing
par Yann Gourvennec, Visionary Marketing

olivier-perrault-orange-cloud-for-businessLes enjeux de sécurité des données dans le cloud pour les entreprises : comment protéger ses données et celles de son entreprise sur le cloud computing
par Olivier Perrault, Chief Security Officer (CSO) pour Orange Cloud for Business

marc-balleydier-openbeeComment sécuriser ses logiciels SaaS dans le cloud computing
par Marc Balleydier, PDG Open Bee, éditeur de logiciel dans le cloud, leader français de la GED et de la dématérialisation de documents

Questions / réponses

s'inscrire orange

#Hashtag pour Twitter pendant le webinaire : #obswebnr

Sécurité informatique : le cloud computing est-il une menace ou une opportunité ? was last modified: novembre 3rd, 2014 by Yann Gourvennec

La rupture par l’innovation technologique est-elle un mythe ?

La rupture par l’innovation technologique est-elle un mythe ? Tel était le thème de la soirée social drinkup d’Adobe de fin septembre, que nos lecteurs connaissent bien. Quel rôle va donc jouer l’innovation dans le marketing d’aujourd’hui a dit Olivier saint léger dans son introduction ? S’agit-il d’une réelle valeur ajoutée ? Cette accumulation de nouveautés technologies peuvent elles avoir un impact et une valeur pour le marketeur. Les mariages peuvent elle capter de nouvelles audiences ? Fidéliser des clients et surtout … L’investissement en compétences est-il nécessaire ? Cette conférence a aussi été l’occasion de se poser la question fondamentale de savoir si l’innovation technologique du 21ème siècle n’est pas – un tant soit peu – surévaluée. C’est bien là que nous a emmené notre ami et confrère Frédéric Cavazza avec son brio habituel.

Ne pas parler de Smartphones, mais parler d’innovation

C’est ainsi que Frédéric est rentré dans le vif du sujet, dès la première minute : “on ne va pas parler objets connectés ou smartphones mais parler d’innovations qui pourraient avoir un impact pour des directeurs marketing” a-t-il prévenu. Voilà qui était fait pour nous plaire ainsi qu’à nos lecteurs de Visionary Marketing.

IMG 0585

Frédéric Cavazza nous oblige à regarder plus haut que l’écran de nos Smartphones
Gartner a livré un travail remarquable avec le hype cycle a rappelé Frédéric Cavazza mais « je n’y trouve pas mon compte” nous précise-t-il. Il a donc établi un panorama d’innovations qu’il nous a décrit lors de cette conférence :

La 3D et les interfaces 3D

Il y a d’un côté les produits très médiatisés comme les Google Glass « qui ne sont rien d’autres qu’un outil de projection” a-t-il indiqué, et d’autre part, « les masques d’immersion 3D qui vous projettent dans des environnements multidimensionnels qui sont très impressionnants” a précisé Frédéric en témoignant de sa propre expérience.

Les interfaces innovantes (IHM)

Il y a ensuite les IHM innovantes comme le Lip motion, l’interface gestuelle, corporelle et même neuronale (la plus futuriste). Il existe des vidéos où on voit des actions bien isolées par la pensée nous indique Frédéric Cavazza, et je me souviens pour ma part de la première souris bougée d’ordinateur par la pensée en Angleterre en 1993 ou 1994. De quoi se redemander pourquoi les innovations qui sont censées aller si vite à notre époque vont si lentement.

Lire la suite

La rupture par l’innovation technologique est-elle un mythe ? was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

Conférence Intranet, RSE et transformation digitale : 100 euros de réduction !

network-large.gifVisionary Marketing s’associe à nouveau avec CCM Benchmark pour vous convier à la journée exceptionnelle du 18 novembre, date à laquelle se tiendra la conférence « Intranet, RSE et transformation digitale », à la maison Champs-Élysées, 8 rue Jean Goujon, 75008, Paris. Nous y animerons en outre une table ronde intitulée « Transformation digitale, vision partagée en interne » à 16:45.

Comme à notre habitude pour ce genre d’évènement, nous vous offrons un bon de réduction de 100 euros : pour cela, il vous suffit d’entrer le code promotion :   transfo2014visionary    au moment de l’inscription pour profiter de la remise. Imprimant leur marque sur l’entreprise et ses processus internes, les projets de réseaux sociaux d’entreprise (RSE) se multiplient. Dans le même temps, l’intranet historique prend une orientation de plus en plus collaborative et sociale, tandis que l’accès en situation de mobilité – via smartphones et tablettes – est de plus en plus fréquent.

RSE et Intranet
Ne pas oublier le code transfo2014visionary pour bénéficier de la réduction

Dans ce contexte, Intranet, RSE, espaces collaboratifs et extranets constituent progressivement les briques d’un tout plus global que certains nomment « digital workplace » et au sein duquel chaque élément a un rôle aussi précis que possible à jouer.

Collaboratif : à quels nouveaux défis les entreprises doivent-elles faire face ? Comment l’intranet de communication, les plates-formes collaboratives et le RSE doivent-ils être organisés les uns par rapport aux autres ? Comment aligner les conversations sur les objectifs business ? Ouvrir son RSE à ses clients et partenaires : pourquoi, comment ? Comment le digital oblige-t-il les grandes organisations à bâtir de nouvelles stratégies marketing et à repenser leur organisation ? Comment leur business model évolue-t-il ?

sinscrire
code transfo2014visionary pour bénéficier de la remise

Pour répondre à ces questions, CCM Benchmark réunit les responsables de grands intranets et RSE ainsi que des experts de renom lors de cette nouvelle édition de la conférence « Intranet, RSE et transformation digitale ». Ils partageront au cour de cette conférence leur vision, leurs retours d’expérience et leurs meilleures pratiques.

9H00DYNAMIQUE D’ÉVOLUTION DES PRATIQUES COLLABORATIVES DANS LES GRANDES ENTREPRISES

A quel rythme les pratiques collaboratives se diffusent-elles dans les grandes entreprises ? Quels départements métiers sont concernés prioritairement ? Quel est l’état des lieux de l’avancement des organisations en matière de transformation digitale ?
Par Arnaud Rayrole (Lecko)

9H15INTRANET, RSE ET DIGITAL WORKPLACE

Comment l’intranet de communication, les plates-formes collaboratives et le RSE doivent-ils être organisés ? Autour d’un portail ? Autour d’un réseau social interne ? Une plate-forme de type « digital workplace » doit-elle au contraire voir le jour ? Avec quelles contraintes ? Pour quels bénéfices ?
Avec :
– Véronique Bonin (Bouygues SA)
– Arnaud Guittard (CCI de Région Alsace)
– Grégoire Charpe-Civatte (Rexel)
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

10H15RÉSEAU SOCIAL D’ENTREPRISE : TRAVAILLER AUTREMENT

Quels bénéfices le RSE apporte-t-il en matière de méthodes de travail et d’efficacité collective ? Fluidifie-t-il réellement les échanges entre collaborateurs ? Modifie-t-il la gestion des compétences ?
Par Sarah Alezrah, Bouygues Telecom

10H45PAUSE

11H15MANAGEMENT DE LA COMMUNICATION ET COMMUNICATION MANAGÉRIALE VIA LES RSE

En quoi le RSE facilite-t-il l’appropriation par les équipes de la stratégie d’entreprise ? Renforce-t-il l’engagement des salariés ? Contribue-t-il à faire comprendre aux collaborateurs en quoi leur contribution individuelle s’inscrit dans la stratégie collective ?
Avec :
– Intervenant en cours (EDF)
– Vincent Colas (Humanis)
– Vincent Berthelot (Observatoire des Réseaux Sociaux d’entreprise)
Table ronde animée par Michel Germain, Arctus

12H15DE L’ORGANISATION « RESPONSIVE » AUX FUTURS MODES DE TRAVAIL

Les entreprises évoluent dans un monde ultra-connecté et cherchent à transformer leurs modes de travail. Quelles sont les évolutions des expériences de travail et comment va-t-on travailler demain ? Comment accompagner cette transformation ? Comment tirer parti de la richesse des interactions au sein de l’entreprise ? Comment les outils de travail vont-ils évoluer ?
Par Alexandre Cipriani (Microsoft)

12H45DÉJEUNER

14H15MANAGEMENT DE L’INNOVATION ET RSE

Quelles mécaniques d’innovation le RSE permet-il de mettre en oeuvre ? Comment ces dispositifs se matérialisent-ils ? Quels sont les impacts RH, organisationnels, managériaux ? Comment en mesurer les bénéfices ? Comment au final diffuser une culture de l’innovation au service de l’expérience client ?
Avec :
– Damien De Bloteau (AG2R La Mondiale)
Autres intervenants en cours de confirmation
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

14H45PROFESSIONNALISER LES ÉQUIPES DIGITALES

La transformation digitale est un vrai processus de changement culturel, concrétisé par des nouveaux usages collaboratifs et sociaux et aboutissant à une évolution des approches métiers, rendant l’entreprise plus agile et apte a se réinventer. La mise en place d’équipes en charge de porter le changement à l’échelle de l’entreprise se multiplie dans les grandes organisations.
Avec :
– Laurent Herbillon (BNP Paribas Personal Finance)
– Emmanuel Bleuse et Fabien Guigonnet (RATP)
– Adrinée Fave (Technip)
Table ronde animée par Arnaud Rayrole, Lecko

15H30PAUSE

16H00LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SEIN D’UN GRAND GROUPE

Comment le digital oblige les grandes organisations à bâtir de nouvelles stratégies marketing et à repenser leur organisation ? Comment leur business model évolue-t-il ? Quelles actions de formation et de sensibilisation internes les grands groupes doivent-ils mettre en place ?
Avec :
– Marc Florette (GDF Suez)
– Patrice Slupowski (Orange)
– Anthony Poncier (Publicis Consultants Net Intelligenz)
Table ronde animée par Fabrice Deblock, CCM Benchmark

16H45TRANSFORMATION DIGITALE : UNE VISION PARTAGÉE EN INTERNE

Au-delà des outils, le digital est avant tout un état d’esprit. Mais comment faire pour le mettre en oeuvre efficacement ? Quand et pourquoi définir une vision commune pour générer une acceptation partagée du digital ? Comment impliquer le comité de direction et les actionnaires dans cette voie ?
Avec :
– David Kujas (Accenture)
– Michael Tartar (Consultant indépendant)
– Yvan Boudillet (Warner Music France)
Table ronde animée par Yann Gourvennec, Visionary Marketing

Conférence Intranet, RSE et transformation digitale : 100 euros de réduction ! was last modified: mai 20th, 2015 by Yann Gourvennec

URGENT! Plus que quelques jours pour vous inscire au Web2Business 2015 !

Le WEB2BUSINESS est un des congrès les plus attendus sur le digital, le ecommerce et les marques. Visionary Marketing, comme en 2014, sera présent sur cet événement incontournable du Web. Dépêchez vous de vous inscrire, les inscriptions s’arrêtent bientôt !

> Cliquez ici pour vous inscrire

591 dirigeants finaux se sont retrouvés face a 60 intervenants internationaux en 2014. Ils seront 800 sur le WEB2B2015 face a 80 intervenants & experts internationaux traitants des sujets suivants : – monde connecté – smart data Vs big data – marque employeur – retargeting revolutionnaire – machine learning – Mobile commerce, l’avenir ? – le luxe dans le digital – les femmes qui ont reussis dans le ecommerce – la très attendue keynote sur les célébrités qui digitalisent (nikos aliagas, frederique bel, Taig Khris etc.. en 2014) – etc…dont une surprise « étonnante »

web2b
Cliquez sur l’image pour participer

> Cliquez ici pour vous inscrire

Le WEB2BUSINESS est le congrès privé & premium pour les experts, par les experts.

  1. vous êtes prestataire et souhaitez montrer vos produits aux dirigeants principaux du digital et des marques leaders ? contactez nous sur  web2b@one-place.fr en urgence. Vous ne serez volontairement que 40 offreurs
  2. vous êtes dirigeant du digital > 50 ME ou marque leader ? web2b_p15_300x250votre place vous est offerte. contactez-nous sur web2b@one-place.fr. Places limitées à 800 dont les 591 invités du web2b2014
  3. vous n’êtes pas invité mais souhaitez accéder au congrès leader web2b2015 ? ONE PLACE a mis 100 places en vente mais faites vite ! Rendez-vous dans la rubrique Inscription

MI JANVIER 2015 – LIEU « LEGENDAIRE » – Entrée privée sur invitation ou cooptation

URGENT! Plus que quelques jours pour vous inscire au Web2Business 2015 ! was last modified: mai 11th, 2015 by Yann Gourvennec

places de marché : bientôt 50% du CA des e-commerçants

Ideoshoppingcart Il y a peu, je me suis rendu dans les locaux d’une start-up de la région parisienne, Shopping Flux, afin de mieux comprendre l’historique et l’évolution de l’e-commerce. Je n’ai pas regretté mon voyage car en effet, j’ai appris beaucoup de choses sur l’évolution du e-commerce en France et dans le monde. D’une part la spécificité de l’Europe et notamment de la France avec sa myriade de petits e-commerçants (quiconque est allé à e-commerce One to One, le superbe événement d’Ingrid Fillon Comexposium à Monaco sait la richesse de cet écosystème). Aussi l’existence de véritables géants du e-commerce en France qui viennent damer le pion au géant Amazon et surtout eBay (qui n’est pas très brillant en France, un comble pour une société co-fondée par un Français). Enfin, le fait que cette spécificité donne un avantage concurrentiel à des sociétés de service comme Shopping Flux, à tel point que celle-ci se tourne maintenant crânement vers le marché américain avec un avantage concurrentiel (elle en profite pour s’y nommer Shopping Feed, outre Atlantique). Comme quoi, être différent des américains n’est pas forcément un désavantage ! Interview avec Olivier Lévy, le patron de Shopping Flux

Revenons d’abord sur l’historique du e-commerce avec une spécificité très forte de la France. Pouvez-vous nous raconter cette histoire des places de marché en France ?

NewImage
Olivier Lévy

L’histoire des places de marché en France est particulière, par rapport notamment aux pays anglo-saxons. Les mastodontes comme Amazon ou eBay se sont d’abord attaqués au marché américain puis ensuite au marché anglophone. Bon an mal an les années passent, et ils ont eu du mal à s’attaquer à un marché comme le nôtre. Du coup, en France des gros mastodontes ont mis du temps à émerger. On a aujourd’hui des leaders comme iBazar qui s’est fait racheter ensuite par eBay, et PriceMinister qui a été racheté par Rakuten. Ces places de marché ont finalement copié le modèle Amazon et eBay. Il y a aussi de gros sites e-commerce comme Rueducommerce, Cdiscount, Mr Good Deal … qui ont eu le temps d’émerger parce qu’il n’y a pas eu le bulldozer Amazon assez rapidement sur ce marché français. Cette spécificité fait que le marché français est plus éclaté pour ce qui concerne les places de marché et les sites e-commerce que le marché anglo-saxons.

places de marché
La France est un des rares pays où Amazon n’a pas réussi à faire la police dans l’e-commerce

Lire la suite

places de marché : bientôt 50% du CA des e-commerçants was last modified: octobre 31st, 2014 by Yann Gourvennec