Microsoft Salesforce : alliance et coopétition dans le CRM [Tribune Libre à Mick Levy]

La sélection du jour est cette tribune libre de Mick Lévy, manager de Business & Decision à Nantes. Mick a analysé pour nous ce tout nouvel accord entre Microsoft et Salesforce. Or, vous le savez sans doute, Microsoft édite eux-mêmes un logiciel de CRM intitulé CRM Dynamics. Cet article illustre bien plusieurs choses : d’une part les changements en cours au sein de Microsoft, suite à la nomination de son nouveau PDG, où les questions stratégiques se bousculent. D’autre part, la dynamique de coopétition en vogue dans les métiers de l’informatique depuis de nombreuses années, mais sans doute jamais aussi vivaces qu’en ces temps troublés où le paysage de l’IT se reconfigure fortement. Mick pose le débat, une affaire à suivre  …  

[Transparence : Business & Decision est mon client; cependant, ce billet est un article de fond qui a été sélectionné pour la qualité et la neutralité de son analyse]

Un partenariat Microsoft Salesforce gagnant-gagnant ?

par Mick Levy (photo), Manager de Business & Decision à Nantes L’information serait « presque » passée inaperçue en ce jeudi sain de l’Ascension… C’est pourtant le jour que Microsoft et Salesforce ont choisi pour annoncer par communiqué de presse et par conférence téléphonique leur accord de partenariat. IGP1543 Le deal consiste en un partenariat technologique : les deux éditeurs vont collaborer pour l’intégration des solutions Salesforce sur les plateformes Windows et Windows Mobile et pour une intégration renforcée avec Office 365.

Sont notamment prévus au menu une nouvelle application Salesforce pour Outlook et une interopérabilité entre Salesforce avec les solutions Office Mobile, Office pour iPad et Office 365, la version dans le cloud de la célèbre suite bureautique. Les apports potentiels de ce rapprochement sont très importants pour les utilisateurs.

Salesforce est le n°1 des solutions CRM (selon Gartner CRM 2013, avec un revenu de 3.3 Mds$) et l’intégration aux outils bureautiques est un must-have pour les utilisateurs en entreprise. L’éditeur avait déjà fait de nombreux efforts en ce sens, mais la collaboration avec Microsoft devrait permettre de donner un sérieux coup d’accélérateur.

13793136364_00235c2a25_c

Jeu d’alliances entre Microsoft & Salesforce dans le CRM : les explications de Mick Levy – photo antimuseum.com

Rapport de force Pour bien comprendre les enjeux de ce rapprochement, rappelons les forces en présence. Selon le Gartner, Microsoft est le premier éditeur de solutions d’entreprise, quand Salesforce est « seulement » 10ème. Par contre, sur le segment du CRM, Salesforce est 1er quand Microsoft est 4ème De plus, ces deux géants se sont livrés dernièrement de belles batailles sur les brevets. Microsoft avait ainsi attaqué Salesforce en mai 2010 pour violation de brevets autour du CRM dans le cloud et le second avait répliqué un mois plus tard autour de fonctionnalités embarquées sur les plateformes .NET et SharePoint.

Par ailleurs, Salesforce avait annoncé il y a pratiquement un an un partenariat technologique sur le cloud computing avec Oracle, le grand rival de Microsoft sur les solutions d’entreprise. Les analystes s’accordent à dire que ce partenariat ne s’est pour l’instant pas traduit en réalisations concrètes. Dans ce contexte, il est heureux de constater que les intérêts business (ou celui des utilisateurs, c’est selon) sont les plus forts et auront permis à nos deux protagonistes Microsoft et Salesforce d’enterrer la hache de guerre et d’emprunter le chemin de la collaboration.

Gagnant-gagnant, vraiment ? Cet accord semble être à première vue gagnant-gagnant et pouvoir profiter aux deux sociétés. Pour Salesforce, il va permettre une meilleure intégration de ses solutions sur le standard du marché ainsi que le développement de fonctionnalités chères aux yeux de ses utilisateurs. Autant d’arguments de vente permettant à l’éditeur à l’appétit gargantuesque d’étendre encore ses ambitions commerciales.

Pour Microsoft, ce partenariat va lui permettre d’étendre son rayon d’influence et la diffusion de ses nouvelles solutions mobiles et cloud. C’est un enjeu fort car sur ce front, Microsoft joue gros, avec des concurrents de taille tels que Google ou Amazon. Rappelons à ce titre que Satya Nadella, récemment nommé CEO de Microsoft, redouble d’actions pour accompagner la transformation de l’entreprise en tentant de la faire passer d’un mode « vendeur de logiciels » à un mode « vendeur de solutions et services dans le cloud ».

Cela dit, cet accord pose question quant à la stratégie de Microsoft sur le segment du CRM. L’éditeur tente depuis plusieurs années d’imposer plus fortement sur le marché sa solution « Dynamics CRM ». Cette suite logicielle, disponible en version traditionnelle « on-premises » ou dans le cloud est clairement taillée pour rivaliser avec Salesforce.

Alliée aux avantages de sa plateforme cloud Azure, et avec la force marketing de Microsoft, la solution s’est répandue rapidement et son expansion se poursuit de façon régulière. Un des principaux arguments de vente de cette solution est bien évidemment l’intégration native avec les autres produits de la gamme Microsoft et en tout premier lieu à la suite bureautique Office. Collaborer avec Salesforce sur ce domaine risque donc d’affaiblir cet argument dans les mois qui viennent. Mais à l’heure où la priorité est donnée au développement des offres dans le nuage et à la diffusion des nouvelles plateformes Windows 8 et Windows Mobile, la priorité est ailleurs pour le géant de Redmond.

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenu une agence de Web Marketing en 2014. Ses champs d'action sont la transformation digitale, les stratégies de contenu, la formation digitale et la performance digitale.
suivez moi !

5 avis sur “Microsoft Salesforce : alliance et coopétition dans le CRM [Tribune Libre à Mick Levy]

  1. Pingback: Microsoft-Salesforce : alliance et coopé...

  2. Pingback: Microsoft Salesforce : alliance et coopé...

  3. Pingback: Microsoft / Salesforce : alliance et coop&eacut...

Votre avis nous intéresse :