génération de Leads en B2B : le mobile incontournable

génération de leads Quand on vous dit que les mobiles deviennent incontournables, surtout en B2B ! Cette réalité, de plus en plus présente sur les sites Web, se retrouve également dans le marketing à la performance. Voici quelques chiffres glanés auprès de Guillaume Rigal, DG de l’agence B2B, dont par transparence, je dois vous dire qu’elle fait partie du même groupe que mon agence. Ces précautions étant prises, voici les conclusions des observations de Guillaume, chiffres à l’appui, avec les raisons qui feront que désormais, vous n’oublierez plus jamais de prendre en compte les mobiles dans vos stratégies de générations de leads.

Entretien avec Guillaume Rigal, directeur général de l’agence B2B

Quelle est l’importance du mobile aujourd’hui dans la génération du lead ?

Aujourd’hui nous nous sommes rendu compte en regardant nos pages d’atterrissage que l’on arrivait à générer 15% à 20% de trafic mobile, et qu’en termes de conversion, nous observions une progression. Nous dépassons en effet la barre des 10% et parfois, sur certaines campagnes, nous atteignons 15% de leads générés sur mobile c’est-à-dire le smartphone et la tablette.

Est-ce un phénomène récent où préexistant ?

Nous possédons un an de données sur la génération de leads et sur le e-commerce via mobile, et nous la progression est déjà visible ; elle est plus flagrante dans certains secteurs, où la mobilité a plus d’importance, par exemple le BTP.

Quelle est la part de leads générés sur smartphone et tablette à l’heure actuelle ?

Environ entre 10% et 15%, selon la saisonnalité et les campagnes : Nous sommes passés en moyenne de 9% à 11.5% sur la fin de l’année dernière.

Prenons l’exemple du BTP : quelles différences d’usage entre terminaux ?

Le PC est utilisé par des personnes travaillant dans un bureau, donc on aperçoit entre 8h et 19h que la plupart des leads viennent de ce type d’accès. Le smartphone va avoir quant à lui un impact au moment des heures de pointe : c’est quelqu’un qui sera sur un chantier par exemple, ou qui revient d’une pause. Il n’y a quasiment pas de leads générés sur ces terminaux en dehors des pics qui se situent pendant les pauses, aux alentours de 8h-9h, 12h, 15h et à la sortie du chantier après 18h. Concernant la tablette, il y a quelques pics dans la journée, mais c’est principalement dans la soirée que les utilisateurs utilisent ce support pour un usage récréatif.

Donc les différents canaux ne sont pas en concurrence, mais sont complémentaires ?

Tout à fait, si on veut toucher un professionnel, il n’y a pas que la période de 9h à 17h, il y a aussi celles situées en dehors de ces horaires. Lorsque les utilisateurs sont chez eux, il y a encore de l’activité, surtout chez les artisans chez qui il n’y a pas réellement de barrière entre le travail et la vie privée.

Et concernant la restauration, qui est un métier saisonnier ?

Contrairement à ce à quoi nous nous attendions, dans ce secteur, la génération de leads sur mobile fonctionne mieux en période de forte activité. La progression de la tablette et du mobile s’est surtout faite sur l’été, où l’on observe un pic important, tout simplement parce que les professionnels de la restauration sont plus derrière le comptoir que derrière l’ordinateur en train de faire leurs comptes, et le smartphone/tablette est donc plus facile à utiliser dans ce contexte que l’ordinateur.

Avez-vous un conseil à donner aux directeurs marketing ?

Je leur dirais de regarder leurs statistiques, de voir l’usage qu’ils constatent sur leurs pages et d’adapter leurs stratégies en conséquence. Aujourd’hui, monter des des dispositifs de génération de leads qui ne sont pas compatibles pour mobiles, c’est un peu dommage …

génération de Leads en B2B : le mobile incontournable was last modified: septembre 20th, 2014 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !