Réalité augmentée : Ubleam veut la peau du QR code

Ubleam est un nouveau mode de code 2D, qui permet de personnaliser son code à l’image de l’entreprise, et dont nous avions parlé il y a deux ans (dans le cadre d’un voyage de blogueurs que je dirigeais au MWC de Barcelone, dans une autre vie et sur un autre blog). La société toulousaine est partie d’un constat : le QR code ne fonctionne pas et son adoption par le public est encore trop timide. Ils ont réussi à séduire les marques en proposant un code plus centré sur l’image, les logos et les visuels des marques, en offrant une expérience plus esthétique et plus facile à personnaliser.

Réalité augmentée : Ubleam

Photo Presse Citron : Ubleam Startup de la semaine Nov 2013

Et ça marche, si l’on en croit Samuel Boury, co-fondateur de la startup de Midi Pyrénées. Certes, le QR code est peu connu encore, juste 20 ans après son invention par Denso-Wave pour Toyota et l’intégration d’un code universel à l’intérieur d’une appli de marque permet de passer outre cette difficulté. Cependant, les enjeux de notoriété pour le « bleam » sont énormes car, Samuel Boury le reconnaît, pour passer à l’étape suivante, il va falloir gagner en notoriété auprès du grand public … et il faudra donc faire au-moins aussi mal que le QR code qui, paraît-il, peine à s’imposer (voir les chiffres ci-dessous). Un défi de taille, mais qui n’effraie pas la jeune startup toulousaine, prête désormais à conquérir le monde.

Réalité Augmentée : Ubleam
Photo Frenchweb : “ubleam la startup qui fait parler le logo d’une marque”  (réalité augmentée)

Ubleam : la réalité augmentée à partir du logo des marques

Ubleam développe une technologie de réalité augmentée à partir du logo des marques ; nous nous positionnons ainsi parce que les gens maintenant ont testé les usages à partir du QR code, et le taux d’adoption est relativement décevant. Ce qui fait que le bilan qu’on avait tiré il y a trois ans avec mon associé se réalise. Les marques s’engagent avec Ubleam car elles ont appris qu’on pouvait permettre aux consommateurs de se connecter au travers d’une brochure, d’un packaging, et avoir des interactions mobiles très riches comme la réservation d’hôtel, accéder à un bon de réduction en magasin … Mais la marque s’engage d’autant plus que le public adopte largement le « bleam » (NDLR le nom du code produit par Ubleam). Nous avons désormais des chiffres (ils datent de janvier 2014) tirés des expériences passées faites sur des brochures produites pour un des plus grands parcs de loisirs parisiens, qui montre un taux d’engagement deux fois supérieur au QR code, avec une expérience client agréable, puisqu’on accède à des images et des vidéos du parc au format mobile.

Pour l’instant, sur les clients que nous avons, les principaux usages ont été collés sur l’usage du QR code. Les les gens consommateurs ont commencé par tester les usages sur les brochures et les guides, car on voit les codes 2D un peu partout, mais maintenant, nos clients nous annoncent qu’ils veulent mettre le « bleam » non plus sur le packaging, mais sur le produit lui-même, sur le parc, dans l’hôtel, et c’est la prochaine phase qui va se dérouler dans les semaines qui viennent.

Une nouvelle étape avec la réalité augmentée

Nous avons en effet introduit une nouvelle fonctionnalité dans ce produit, qui est la réalité augmentée. La réalité augmentée permettra et permet déjà d’afficher de l’information en temps réel sur le « bleam ». Vous arriverez dans un lieu, dans un magasin par exemple, et vous pourrez scanner un « bleam » avec votre Smartphone devant la vitrine ; au travers de votre Smartphone on vous affichera ainsi de l’information personnalisée sur des coupons, sur des bons plans, sur des conseils qui vous concernent.

Le QR code est-il vraiment mort ?

tombstoneLes chiffres bougent beaucoup, mais il y a une étude de IAB Belgique qui montrait qu’une personne sur quatre seulement savait ce qu’était un QR Code. Ces chiffres sont publiés, et ça c’est un signe déjà ; peut-être que le marché se cache un peu derrière ces chiffres, que les marques et les annonceurs tentent des expériences, mais il y a très peu de chiffres fiables. McDonald’s a publié des chiffres qui sont relativement bons sur l’Europe, mais sur toutes les opérations que l’on voit, nous observons a des taux de scan qui sont de l’ordre de 0.6 % de scan par élément taggé.

NDLR : Sur ce sujet du QR code, nous vous invitons à lire notre avis dans La Communication expliquée à mon boss

150347

emarketer in cedricc.be : finalement c’est pas si mal que ça … (IMHO)

Le défi pour Ubleam : parler au consommateur

Pour que le consommateur ait l’application Ubleam dans sa poche et puisse lire le code, il faut qu’on puisse parler directement au consommateur ! Cette année, nous allons lancer un produit qui a été sélectionné parmi les demi-finalistes du salon le Web en décembre, qui s’appelle la Bleam card. On s’est dit que nous allons mettre le « Bleam » au service de tous. Et que chaque professionnel, qui a une carte de visite, puisse augmenter sa carte de visite avec la « Bleam card ». Chacun va se mettre en position d’évangélise soi-même en utilisant le « Bleam ». Et c’est ce qu’on va lancer en termes de stratégie de communication et de diffusion cette année.

Réalité augmentée - QR code

La réalité du QR code en Europe en 2012 (Comscore) : toujours pas si mal que ça …

Toulouse et le monde

Pour l’instant, nous sommes présents dans les DOM-TOM, nous avons des demandes de partenariat revendeurs qui se positionne sur les USA, le Canada, le Mexique, l’Angleterre, la Belgique et la Suisse… nous intégrons de nouveaux acteurs dans notre réseau de partenaires cette année, et nous commençons à observer des initiatives et des clients à l’étranger. Principalement au Canada et aux États-Unis, et nous espérons rapidement démarrer un bureau aux États-Unis pour pouvoir être plus présent dans la culture américaine et être plus près de nos clients américains.

Le projet futur le plus emblématique

C’est indiscutablement de conquérir le grand public, d’accentuer le service bleam card et les autres produits. Il est très important pour nous de dynamiser la technologie, c’est assez stratégique. Je ne dévoile pas tout, mais il y a des trucs qui ont marché dans des grandes sociétés américaines que nous allons intégrer dans notre lecteur. Et notre but est de conquérir la planète, car nous sommes aujourd’hui encore très centrés sur le marché français et cette technologie va exploser dans les pays plus friands de marketing et de technologies comme les États-Unis.

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !

8 avis sur “Réalité augmentée : Ubleam veut la peau du QR code

  1. Pingback: Réalité augmentée : Ubleam...

  2. Pingback: Réalité augmentée : Ubleam...

  3. Pingback: Ubleam veut démocratiser la réali...

  4. Pingback: Réalité augmentée : Ubleam...

  5. Pingback: Réalité augmentée : Ubleam...

  6. Bonjour,
    Quelque soit le tag apposé sur tel ou tel support, l’important est ce que l’on y met derrière. L’expérience client avec le qr code a jusqu’à peu été mauvaise mais la montée en puissance des sites « responsive design » et la prise de conscience des services marketing corrigent le tir.
    En tant que designer de qr code, ma préférence ira vers le model gratuit. Nous pouvons réaliser des qr codes lisibles uniquement par l’application de la marque ce qui permet en plus, pour elle, de bénéficier du canal de com en mode push.
    Nous allons prochainement réaliser ce type d’application autour du thème de la coupe du monde de football.
    Retrouvez nos création ici : http://qrcodedesigner.com

  7. Pingback: Le QR Code a un bel avenir devant lui ... malgré les critiques

Votre avis nous intéresse :